Partagez|

Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Lyria Bezarius
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 23
Localisation : Euh...*sort une carte*...perdu ?
MessageSujet: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Jeu 11 Oct - 15:30

Un jour de soleil où les oiseaux font cui-cui, ou la chaleur et bien agréable, ou toutes la noblesse et roturier se mélangent en ville. Bref, un super temps où on a envi d’un chose, sortir gambader ! Pourtant au manoir Bezarius se fait entendre une personne qui éternue, puis tousse ensuite. Triste destin pour l’un de leurs membres, qui n’est d’autre que Lyria. La soirée d’hier lui a été légèrement contagieuse. Un éternuement passe par là, la jeune fille se mouche. Elle est dans son lit, les cernes dessinés, les couettes inexistantes, en chemise de nuit. C’est clair Lyria est complètement malade, avec de la fièvre, mais que de chance. Pourtant cela prête un sourire et même un rire pouffé. Elle regarde à sa porte et voit Oz.

« Te moque pas…ce n’est pas drôle ! »

Elle parle du nez, mais cela ne l’empêche pas de grogner un peu. Le frère l’approche et lui tapote le haut de la tête.

« Mais quelle idée aussi de rester dehors aussi tard ! Je me demande bien ce que tu faisais quand même…Rendez vous galant ? »

Il rit sur sa blague pas du tout drôle,  Lyria le regarde blasé. Surtout que vu le type qu’elle a vu là-bas, elle préfère le voir six pieds sous terre, où même se tirer une balle que d’avoir un rendez vous galant avec ce truc… Elle en frisonne tellement… Ah non, ça c’est la maladie. Elle fixe le blond qui lui sourit amusé.

« Bon bah tu va rester au lit je vais sortir tout seul…. Quoi que, j’ai quelque chose à faire pour une personne qui m’inquiète… Je vais la sortir, je pense je verrais ! »

Lyria le fixe style « mais tu me parle de quoi là » C’est qui cette personne cher ? La rouquine n’est pas du tout au courant de ça. C’est qui cette fille ? Elle est comment ? Lyria est un peu possessif avec son frère, l’idée qu’il lui arrive quelque chose la ferais souffrir. C’est comme si la vie de Oz est la sienne.

« Mais pour être sûr que tu ne fais pas de bêtise. Je vais te trouver une nounou car je te connais ! »

Ça c’est dit. Lyria fait de gros yeux sur cette phrase, non mais ce n’est pas une gamine ! Certes l’idée de sortir lui aurait bien plus, mais elle ne peut pas… En plus y a une fête paysanne qu’elle aurait aimée y aller, ce n’est vraiment pas juste, tout ça à cause de ce crétin !

« Mais je suis pas une ga… »

Elle n’a pas eu le temps de dire sa parole qu’Oz est déjà partie en fermant la porte. Non mais… Elle a 17 ans pas 7 ! Son passage dans l’Abyss la fait divaguer ou quoi, certes 10 ans sont passé. Mais ça se voit que Lyria a grandie quand même ! En plus, elle cherche qu’elle nounou il va lui trouver, avec de la chance ça va être Ada ou Tonton Oscar, aller dans le pire des cas, c’est miss Kate. Lyria soupir et s’affale dans son lit en toussant, non mais si elle le voit celui la, elle lui balance ses microbes par vengeance !  Elle fixe son plafond, dans le plus grand des ennuies possible, en espérant que la personne va un peu animer tout cela…



De son côté Oz lui arrive dans le hall et voit son meilleur ami qui l’attend. Il a tout calculé ? Oh sûrement, il l’a appelé pour lui demander un service. Il l’approche et lui donne une clef.
« Il faudrait que tu t’occupe d’une personne s’il te plait, le temps que je rentre car il y a personne au manoir, tous de sorti. La personne se trouve à l’étage, dernière porte à droite ! Merci Gil ! »
Il s’en va pour aller dans le couloir vers le salon, pensif pour son ami. Mais Oz ne sait pas que Gil et Lyria se sont déjà vus, et que cela fait beaucoup d’étincelles, en espérant que le manoir survit.


~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Dim 21 Oct - 16:44

La belle affaire, voilà qu’à cause de l’autre gamine rousse écervelée, Gilbert était malade. N’arrêtant pas de tousser, des superbes cernes commençaient doucement à faire leur apparition sous ses yeux. Et pour cause ! Vous croyez que c’est facile de dormir avec une toux incessante et un mal de tête ?! Bon au moins, on va dire que rester coucher un bon moment avait permis à sa tête de se calmer un peu… Sortant de son lit sans grande motivation, notre brun se leva pour se faire un café. Peut-être que ça allait l’aider à se réveiller un peu plus. Bordel.. mais il était quelle heure au fait ? Rester ainsi au lit lui avait fait perdre toute notion du temps, c’est donc en regardant par la fenêtre que Gilbert se rendit enfin compte que la journée était déjà bien avancée. Super vraiment, merci sale rouquine. Alors que la toux reprit de plus belle pendant que le café chauffait, son regard fut attiré par un bout de papier au sol juste devant sa porte d’entrée. Tiens ? On lui avait laissé un mot ? Ouvrant ce dernier, il comprit bien rapidement qui était l’expéditeur, d’ailleurs ce dernier lui demandait de venir à telle heure pour lui demander un service. Pour le coup, Gilbert n’était pas des plus ravi de devoir se rendre au manoir des Bezarius, même si c’était pour Oz. Mais bon, pas le choix comme on dit hein ? Attendant tout de même que son café finisse de chauffer pour le boire, il finit par se préparer pour sortir. Manteau sur le dos et hop il était déjà dehors. Mais étrangement, le trajet jusqu’au manoir lui parut bien long…

Une fois sur place, le brun s’avança dans le grand hall d’entrée, pour finalement aller s’appuyer contre un mur les bras croisés. Se demandant ce qu’on allait lui demander, il espéra tout de même qu’on le fasse pas attendre trop longtemps ainsi dans le hall. Ben oui, quand on est malade on préfère être dans un lit ! D’ailleurs, voilà le jeune blond qui arrivait ! Sans vraiment se rendre compte que son meilleur ami était malade, il lui tendit alors des clé et lui demanda de jouer en gros les nounou pour quelqu’un. Heu.. il avait une tête à vouloir jouer les nounous ? Lui indiquant où cette personne était, le jeune blond partit bien rapidement, n’ayant visiblement pas de temps à lui consacrer. Hey ! Ce n’était pas cool de le faire venir pour lui demander quelque chose et au revoir !

- Hey Oz ! J’ai pas le temps de… Commença-t-il jouer les nounous… Finit-il finalement pour lui-même, voyant que le blond n’était déjà plus là.

Super. Décidément cette journée était bien merdique comme on dit ! Et pourtant Gilbert.. si tu savais, cette dernière n’allait certainement pas s’arranger… Soupirant, notre brun finit cependant par se rendre à l’endroit indiquer. Pff.. c’était qui cette personne ? Il ne le savait pas, mais avant même de le savoir elle le faisait bien chier ! Une fois devant la pièce indiquée plus tôt par notre blond, Gilbert s’arrêta devant quelques instants. Tiens, il ne connaissait pas cette pièce, du moins il n’y avait jamais mis les pieds. Haussant les épaules, il poussa la porte toquant tout de même avant histoire de prévenir. Dans un premier temps l’endroit paraissait totalement vide de vie, c’était-il trompé ? Ah non, tient, ça remue plus loin… Quelques mèches orange dépassaient du lit. Non.. pas possible. S’il vous plaît dites-lui qu’il est en train d’halluciner ou que c’était son mal de tête qui revenait. Pour le coup, il s’arrêta net. Bien sûr il se remit à tousser. Ah non ! Hors de question de garder ça !

- Bordel. Pas toi.

Lâcha-t-il, visiblement pas du tout ravi de la revoir. En fait, le seul moment où il serait ravi de la retrouver c’est le jour de son enterrement et encore ! Oz abusait.. il était hors de question de garder ce truc ! Elle pouvait crever la bouche ouverte si elle voulait, rien à faire !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria Bezarius
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 23
Localisation : Euh...*sort une carte*...perdu ?
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Lun 29 Oct - 14:14

Journée qui commence mal très mal. Il fait trop chaud, enfin pour Lyria qui est entrain de cuire à l’intérieur avec sa fièvre qui ne fait que l’achever. Vraiment cette nuit dernière la complètement achevé. Et Oz qui l’abandonne totalement, ça va être quoi qui va s’occuper d’elle. Enfin Lyria a bien compris que c’est plus pour surveiller qu’elle ne fait pas de bêtise… Un soupir se fait entendre dans sa chambre, oui la rouquine en a marre de rester à rien faire. Elle s’enfonce dans son lit la tête sous les couvertures en toussant un peu. Elle entend toquer à sa porte. Ah bah, voilà la nounou improviste d’Oz, la porte a l’air de s’ouvrir d’après le bruit. Tien la personne tousse aussi, super elle n’aura pas à faire gaffe de lui donner ses microbes, mais là c’est le drame.

« Bordel. Pas toi. »

Cette voix…. Non… Tout mais… Pas lui ! C’est sûrement la fièvre qui la fait entendre des voix et en fait c’est Ada, oui Ada la gentille grande sœur attentionnée… pitié ? Mais, il faut que Lyria vérifie quand même. Elle sort une main de la couverture et la retire doucement de son visage… La remet vite, okay la tâche noire ne peut que confirmer que c’est ce crétin ! Super sur tout son répertoire, Oz a fallut que ça tombe sur ce type ! Non mais sérieux…. Elle refait un coup pour vérifier, non c’est toujours lui...

« Ooooooooooz… »

Oui c’est la seule chose qu’elle arrive à dire devant cette scène. Elle préfère qui soit crevé celui –là que le revoir ! C’est quand son enterrement sérieux, Lyria viendra même en avance ! Bon aller on se calme, la rouquine s’assoit dans son lit avec le regard le plus blasé au monde et tousse un peu. Peut être qu’elle va essayer d’enterrer la hache de guerre ?

« Tien monsieur je me crois tout puissant est malade. Avec un peu de chance la maladie t’emportera je serais ravis de venir le jour de ton enterrement. »

…Ou pas… Oui, bon Lyria préfère rester en arrière, puis être ami avec ça sérieux c’est possible ? Bah pas pour Lyria, même pas du tout ! Faut vraiment que le monde change pour que la Bezarius digère ce que se type est. Non mais, Oz tu fais comment pour être ami avec lui !

« Donc Oz t’a demandé de t’occuper de moi… Mais qu’elle chance…. Ce qui veut dire que tu n’as pas le droit de me faire mal, sinon je dirais tout à grand frère qui à confiance en toi pour que j’aille mieux. »

Elle rit un peu. Oui là on peut dire : Lyria tu es une peste comme pas possible. Bon après, il le cherche bien quand même… La rouquine tousse un peu et s’étire. Ce type ne voudra sûrement pas jouer au cartes ça c’est sûr, ni même causer… La demoiselle pose pied à terre et se lève. Bon fait un peu froid en chemise de nuit mais pas grave. Elle ne va pas se changer devant lui en plus ! La malade avance en essayant de ne pas marcher sur ses cheveux qui sont vraiment long quand même. Avançant vers une pile de livres devant elle, se les saisissant et les approche à Gil et lui donne.

« Va m’en chercher d’autre, j’ai tout fini de lire, et range les bien sinon Oncle Oscar et la servante vont pas aimer ! Vu que je n’ai pas le droit de passer le seuil de ma porte. Et va me chercher mes médicament aussi t’en que tu y es !»

Okay Gil est devenu son larbin maintenant ? Lyria n’a pas la délicatesse de dire s’il te plait en plus, bref, ce n’est pas gagné pour que tout aille bien entre eux. Puis la demoiselle met ses chaussons et approche la fenêtre. Elle regarde tranquillement ce qui se passe puis l’ouvre.

« Bon, c’est pas que je veux pas te voir mais je t’aime pas donc préfère sérieusement me barrer ! »

Elle s’assoit sur le rebord de la fenêtre en regardant le vide, ça va ce n’est pas aussi haut qu’on le pense. Lyria se prépare plus à attraper la branche devant sa fenêtre. Mais pourquoi Lyria tu cherche autant à le faire chier au lieu de parler tranquillement…Ah oui c’est vrai c’est Lyria!

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Jeu 8 Nov - 19:59

Bon déjà que la journée ne commençait pas vraiment bien pour notre homme. On ne va pas dire que la suite était franchement mieux. En effet, déjà qu’il était malade, voilà qu’il devait jouer les nounous pour la fille qui l'insupporte le plus au monde. Quoi ? Eh non il ne parle pas d’Ayumi la petite squatteuse mais belle et bien de la soit disant sœur adoptive de son cher ami Oz. Parce que oui, cette gamine imbue de sa personne n’avait certainement pas sa place dans cette famille, la rue allait certainement lui apprendre un peu à respecter les autres. Qu’on n’aille pas dire que Gil est un homme chiant ! Soupirant en la voyant de nouveau faire des siennes, sérieux elle s’ennuyait à ce point pour le rabaisser à chaque fois qu’elle ouvrait la bouche à son attention ? Faut croire. Haussant les épaules, il avait la bien forte envie de sortir vite fait tient. Elle n’avait qu’à se débrouiller un peu et montrer qu’elle était capable de faire preuve d’un peu de maturité, chose que notre brun doute beaucoup d’ailleurs… Mais qu’elle se jette vraiment par la fenêtre tient ! Tant qu’à faire elle ne pouvait pas s’écraser bien lamentablement par terre ? Et puis d’ailleurs, expliquez-moi cette logique de lui donner une pile de livre à ranger pour l’envoyer en chercher d’autre si la minute d’après on veut se jeter par la fenêtre… Aucune merci.

Un nouveau soupire s’échappa de ses lèvres. En même temps, que faire de plus quand on est exaspérer à ce point ? Pas grand-chose en fait. Il n’allait pas dire ce qu’il pensait franchement, car en tant qu’ami d’Oz il n’avait pas à le faire. Ainsi, lâchant littéralement la pile de livre se trouvant dans ses mains, il lui lança un des bouquins précédemment donné. Le but étant déjà de lui mettre un bon coup dans la figure pour son simple plaisir personnel mais aussi pour la réveiller un peu. Eh oh ? Elle a quel âge déjà ? Ça suffit les gamineries à tout va ! Que le livre termine dehors ou non ce n’était pas son problème d’ailleurs. Le principal étant qu’il touche sa cible.

- Ho. T’as quel âge pour enchainer un nombre aussi impressionnant de conneries en moins de cinq minutes.

Bon. Maintenant respire un grand coup Gilbert et ça va aller ! Mettant la main devant la bouche pour tousser un coup, il laissa les livres par terre et se contenta de croiser les bras. Déjà qu’elle descende de sa fenêtre celle-là. Hors de question pour lui de lui courir après dans tout le manoir parce que mademoiselle n’en fait qu’à sa tête. Surtout vu l’état où il était. La toisant du regard il enchaina.

- Alors fais pas chier ton monde. Tu restes dans ton lit et la journée passera très vite.

Bon ok. Pour quelqu’un qui voulait rester calme c’était à moitié raté. Pas qu’il hurlait mais on va dire qu’il était rarement aussi virulent dans ses propos. D’ailleurs c’est bien parce que la petite chose rousse n’avait pas pu s’empêcher de lancer l’offensive en première qu’il finit par lâcher.

- Tu sautes. Tu te démerdes. Hors de question que je te récupère. Casse-toi la jambe au passage si tu peux.


On a compris Gilbert, cette gamine peut mourir la bouche ouverte t’en a rien à faire. Une chose était sûr, dans la tête de notre brun elle était tout sauf la sœur d’Oz. Les menaces elle pouvait donc se les garder pour rester polis ! Ne cherchant à rien faire de plus. Il se contenta de s’asseoir sur une chaise d’un air nonchalant. Ben non, il ne va pas tenter d’aller la chercher ou autre. Et puis quoi encore ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria Bezarius
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 23
Localisation : Euh...*sort une carte*...perdu ?
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Sam 22 Déc - 13:41

Non mais, sur toute la population existante, pourquoi lui ?! C’est pas possible quoi ?! Gilbert Nightray l’homme le plus soulant de la terre… Enfin du point de vue de Lyria. Déjà qu’elle est malade y a de quoi l’achever, elle aurait du en parler à Oz… Raaaah et en plus il s’en fiche qu’elle se barre, tant mieux tien, elle va aller loin de ce truc ! Elle se prend le livre derrière la tête ce qui lui fait baisser et se la frotte en le regardant blasé.

« Non mais je ne vais pas aller dans mon lit avec toi qui me fixe, c’est malsain ! »

Bah quoi c’est vrai un homme inconnue qui fixe une demoiselle pendant qu’elle essaie de dormir c’est plutôt bizarre. Alors si en plus c’est ce type y a de quoi faire une crise d’urticaire…. Pourquoi Statice n’est pas là quand il faut… Ah oui en petite course, petite servante que Lyria aime bien revient vite. Il a en plus fait tomber tout les livres.

« Si t’abime, tu paie ! Ils sont à ma famille, donc tu te débrouille ! »

Qu’on ne l’accuse pas de les avoir abimés ! Sa faute à lui, pas la sienne nah ! Lyria tousse un peu et regarde en bas…. C’est quoi ce truc noir qui rampe à grande vitesse… ? Elle se frotte les yeux et ne vois plus rien, la fièvre qui fait halluciner ? La rouquine rentre vite dans sa chambre et ferme rapidement la fenêtre et les rideaux et recule loin. C’est mauvais les hallucinations là… Lyria devient folle ? Ah non pas d’accord là, elle va finir à l’asile sinon. Mais surtout un truc noir qui rampe à grande vitesse ça court les rues ? Elle secoue la tête, tentant de rendre tout normal. La demoiselle fouille dans sa table de nuit, comme par hasard plus de médoc. Elle regarde sur sa table, puis dans son lit, rien !

« Bon toi sers à quelque chose trouve des médic… »

Alors là… on voit le gros truc noir passe à une vitesse toujours aussi rapide devant sa porte… Non mais sérieux, c’est une hallucination où autre chose ? Surtout les servantes on pas hurlées… Elle se laisse tomber sur le lit

« Je deviens folle….. Y a un truc bizarre là… »

Un monstre chez les Bezarius on aura tout vu tient. Surtout chez une famille ducale quoi ! Faut être suicidaire pour venir, quoi que Oz n’est pas là, ni même oncle Oscar, et son père adoptif est rarement là, et le seul agent Pandora présent et malade à faire le piquet dans la chambre de Lyria.

« Eh toi…. Y a des chances… qu’une bête se balade en pleine journée dans le manoir ? »

Dit-elle blasé en fixant l’homme noir, bah quoi c’est le seul homme présent qui a l’aptitude de causage avec Lyria, enfin s’il faisait moins la gueule. Il n’est pas gracieux de nature, mais comment fait Oz sérieux, ce type a un balais coincé dans son derrière ! En plus, elle s’attend au vent du siècle ou à une réponse totalement nulle de sa part tien. Enroulé dans sa couverture, elle attend en le fixant toujours. Puis le sois disant silence est totalement brisé, par un hurlement d’une servante.

« Un monstre est rentré dans les sous-sol ! »

Yes c’est pas une hallucination, quoi que c’est moins rassurant quand même ça d’un coup….. Lyria sort de ses couvertures et avance en robe de chambre pour aller voir, est-ce la chose qu’elle a vu où est-ce un autre encore qui c’est ramener ? Et l’autre n’a pas intérêt à souler ! Bref la Bezarius avance en toussant un peu.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Dim 13 Jan - 1:24

En plus d’être une tête à claque de première, cette gamine avait la capacité monstre de se la ramener quand il le fallait pas ou pour un rien. Et c’est reparti pour faire des répliques histoire de montrer qui est le plus fort dans l’histoire. L’ignorant royalement, notre homme se contenta de croiser les bras et de regarder par la fenêtre sans rien dire. Pourquoi il devait la surveiller elle sérieusement. Ça ne l’aurait pas étonné que Lyria montre clairement qu’elle le déteste, qu’elle ne s’en fasse pas va ! C’est réciproque. La laissant grogner dans son coin dans dire mot. Il finit par se baisser et ramasser un des livres par terre. Bah quoi ? Quitte à devoir faire les nounous pour une gamine malade pas foutu de se garder seule à son âge autant s’occuper pour tenter de voir la journée passer le plus rapidement possible non ? Ouvrant l’ouvrage un peu au hasard histoire de voir de quoi ce dernier parlait, il ne se préoccupa pas vraiment de ce qui se passait autours de lui. N’écoutant d’ailleurs qu’à moitié le peu de remarque que cette dernière pouvait lui dire. Soupirant, il se mit à feuilleter. C’est alors qu’elle finit par l’interpeller de façon.. comment dire. Agaçante ! Oui on va dire ça hein, pour lui demander si une créature pouvait se balader de plein jour dans le manoir Bezarius. Levant son regard du bouquin pour la regarder quelques instant d’un air désespéré. Comme si le simple fait de la voir et de l’écouter parler l’agaçait. Ah mais.. c’était le cas. Ne prenant même pas la peine de lui répondre, il se replongea dans son livre. Pff. Pourquoi se perdre dans des disputes d’enfant avec une gamine ? De toute façon une gamine pourris gâté pensait toujours avoir raison.

Finalement, c’est un hurlement qui le sortit de son ouvrage qui était moyennement intéressant mais bon comme on dit, ça fait passer le temps. Allons bon, pourquoi ça hurlait maintenant ? On était décidément pas partant pour le laisser tranquille non ! La journée devait être chiante jusqu’au bout ! Il grommelle légèrement et posa le livre sur le premier meuble venu. Pourquoi un Chain ou un autre truc du genre devait se balader dans le manoir des Bezarius. Un des endroits les plus improbables pour croiser un Chain en plus ! Le monde était décidément contre lui. Voyant Lyria se lever pour apparemment se bouger les fesses et voir ce que c’était, il ne put que soupirer en la voyant faire. Les gamines inutile en plus d’être malades restent au lit ! Se raclant la gorge pour éviter de tousser un coup une nouvelle fois, il fit les quelques pas qui la séparaient d’elle et la pousse sans plus de cérémonie pour la dégager à sa façon vers l’intérieur de la chambre. Le regard comment dire, blasé ? Il la fixe.

- Toi tu restes là. Les enfants ça reste au lit et ça obéit.

Sans même attendre une réponse ou même une réflexion inutile de sa part, il sortit rapidement de la chambre. Un coup à droite un coup à gauche rien du tout. Sortant finalement son arme prête à réagir à tout instant, il se mit alors à parcourir les couloirs du manoir en silence. Enfin presque, on va dire que quand on est malade ce n’est pas toujours simple d’être discret hein ! Toussant de temps à autre, on va dire que chasser une Chain quand on tousse et qu’on a de la fièvre ce n’est pas, mais alors pas du tout une partie de plaisir. Sérieusement il la retient cette sale rousse, c’est de sa faute s’il est dans cet état maintenant. Un bruit derrière lui.

- Hein ?

Quelque chose semblait bouger dans la pénombre alors qu’il c’était enfoncé dans les couloirs un peu plus sombres de la demeure. Ben voyons, il fallait en plus qu’il court après un truc qui semble se cacher dans l’ombre, la bonne blague ! C’était décidément une journée de merde ! Se mettant à courir, il tenta de discerner ce que qu’était ce truc se baladant dans le couloir voir même de tirer histoire de voir s’il pouvait le toucher. Mais c’était très rapide et apparemment difficile à cerner. Il s’arrêta un instant à bout de souffle, les poumons en feu. Eh oui, Monsieur est malade. Grognant une nouvelle fois il ne put qu’esquiver à la dernière minute une sorte de.. lance faite d’ombre ? Oui c’est cela, tapis dans son coin la créature semblait pouvoir manipuler les ombres et s’en servir comme arme. Essoufflé, il se redressa pour la regarder comme il put malgré le manque de lumière. Bon. Voyons. Calme. Réfléchissons à comment s’en débarrasser sans pour autant réduire le manoir en champ de bataille improvisé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria Bezarius
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 23
Localisation : Euh...*sort une carte*...perdu ?
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Sam 16 Fév - 13:40

Un malade c’est bien, deux malades c’est déjà de trop, alors si les deux se détestent… Enfin, après on y peut rien s’ils se sont cherché dans la soirée d’hier ! Mais bon, ils veulent montrer qu’ils sont adultes les deux ? Ce n’est pas en se prenant le bec qu’on va voir qu’ils le sont pour autant. Après un passage où Lyria use de sa voix pour rien, on ne va pas dire qu’elle a tenté une communication quand même Voilà une invitée surprise qui est rentré au manoir, génial non ? Pas du tout ! C’est quoi cette Chain paumé en ce lieu soi-disant protégé ! Là c’est du what the fuck le plus total quand même, qu’est-ce qu'un Chain, chose qui vient de l’Abyss, fait ici ! Qu’on ne dit pas qu’il a toqué pour rentrer ou qu’il voulait faire une visite de bonne fortune aux Bezarius. Alors que Lyria voulait voir, la voilà sur les fesses à cause de ce type qui veut se la jouer solo, bah qu’il fait ce qu’il veut tient. S’il peut crever sur le chemin tient en même temps, elle vénéra le Chain pour ça.

« Fais ce que tu veux, du moment que je te vois plus. »

Lyria retourne dans son lit, et limite se recouche, rien à faire de ce type. Non mis c’est vrai quoi, ce type est un chiant de première ! Alors pourquoi s’inquiétait pour lui ? Pour rien point. Mais la demoiselle tourne dans son lit, c’est quand même chez elle après tout et invitées surprises ça fait limite inquiétant. Bon bah rebelote, elle se lève et arrive à atteindre ce satané couloir ! Bon le silence et roi pour le moment, que Lyria se fait un malin plaisir à briser car elle est malade, vive la discrétion, déjà qu’elle l’est pas naturellement. Les couloirs sont bien déserts en plus, mais où se trouvent ce crétin et ce Chain ?! Elle avance en regardant partout et percute un truc en plein milieu du couloir. Ah bah trouvé…

« Mais, qui a mis un truc ici… »

Elle regarde ce fameux truc et recule le plus loin possible, non mais, aucun contact avec ce type ! Puis elle voit qu’il reste à fixer la nuée qui semble être les soucis au manoir ? La demoiselle les regarde blasée et tousse un peu et voit une autre lance arriver sur eux, elle recule bien sûr. Non mais quelle violence quand même, juste pour une petite toux quand même. Bon que faire devant ce nué noir dans un coin pareil, bah c’est simple, on prend un vase qui est bien posé sur un guéridon, bien en évidence bien sûr. On regarde si n’y a rien dedans, puis on le lève et le balance carrément sur le monstre qui passe en rampant très vite sur le sol entre les deux. Bon la première chose qui était visée c’était de l’assommer, pas la faire fuir on va dire. Lyria regarde la nuée qui rentre dans la cuisine. Ah non pas la cuisine ! Non mais elle va faire toutes les pièces du manoir ?! Déjà que Lyri n'est pas bien… Elle avance en essayant de ne pas marcher sur toute sa chevelure quand même. La demoiselle ouvre doucement la porte, personne ? La chose a du se cacher dans un placard sûrement…

« Super une partie de cache-cache… Je n’ai vraiment pas envie de jouer à ça… »

Bah quoi, quand on est malade on veut juste rester au lit, ne pas courir après un Chain ! Comment ça Gilbert ? Ah non mais il n'est pas chez lui, bon certes il peut être utile mais passe. Lyria avance et marche sur ses cheveux et se casse littéralement la figure pareil, non mais bravo Lyria. Quelle idée d’avoir des cheveux aussi longs… Lyria grogne et tousse sur le sol tel un paillasson qu’il soit, il est un peu trop orange ce tapis quand même. Elle se relève un peu et s’assoit par terre pour se frotter le nez et vérifie si rien n’est cassé. Pendant la minute là la Bezarius a oublié la présence de la Chain.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Sam 2 Mar - 17:59

Si seulement il n’y avait qu’un Chain qui se baladait dans le manoir Bezarius, si seulement… Mais non ! Il fallait qu’en plus une gamine à la crinière rousse vienne se fourrer dans cette histoire. Rester au lit c’était trop demandé ? Apparemment oui. La demoiselle débarque et le percute, bravo et regarder devant toi tu sais faire ? Grommelant légèrement en la regardant faire, l’homme se permit pendant quelques instant de détourner son regard du Chain. Et pour cause, qu’est-ce qu’elle fichait au juste ? Voilà qu’un vase vole pour littéralement s’éclater contre le mur, ben voyons, l’ombre on la frappe avec quoi ? Un vase mais bien sûr ! Se tapant le visage avec la paume de sa main, le brun ne put que tousser en signe de mécontentement, tandis que la créature sans consistance s’enfuit à sa façon pour se faufiler dans la cuisine du manoir. La gamine se mit à grommeler avant d’aller voir où elle était. Restant sur le coup sur place, l’homme ne put s’empêcher de se demander si elle comprenait le langage humain, elle faisait le total contraire de ce qu’il lui avait été demandé il y a quoi, allez disons dix minutes ! Bon ben… Plus qu’à la suivre. Poussant à son tour la porte de la cuisine, un spectacle plutôt déplorable se présentait à lui. Une tâche rousse étalée par terre, s’étant visiblement prit les pieds dans ses propres cheveux. Gilbert soupira, ce n’était pas vraiment le moment de faire la sieste par terre en chemise de nuit alors qu’un Chain se situait dans la même pièce, certainement assez peu ravi de s’être prit un vase qui ne lui avait pourtant rien fait ! Il s’approcha d’elle en mettant les mains sur les hanches, la tête un peu en vrac à cause des efforts de son corps alors qu’il était malade. Ah la blague.. et pourtant c’est pas comme s’il était en chasse normale ! C’est dans ces moments-là qu’on comprend pourquoi on n’est pas appelé à Pandora quand on est malade.

- Tu crois que c’est le moment de faire la sieste par terre.. ?

Car oui, mine de rien le danger et dans le coin. Et quand on parle du loup, le voilà qui arrive et visiblement en montrant les crocs. Enfin façon de parler hein, les ombres ça n’a pas de crocs… Mais ce n’était pas forcément mieux. En effet, sortant d’un placard de cuisine apparemment assez sombre au goût de notre créature adoré, il renouvela son attaque simple et pourtant pouvant être mortelle. Une ombre toute fine au bout pointu semblant étrangement tranchant sortie à vive allure du fameux placard pour prendre la gamine pour cible cette fois. Non mais.. c’est pas vrai ! Toujours un poids celle-là c’était décidé ! Sans vraiment réfléchir, le brun fit le le pas qui le séparait d’elle pour la pousser un peu comme il peut. Il ne s’excusera par ailleurs pas du tout du coup de pied qu’il lui fout donc au passage pour la faire rouler plus loin. Ça serait digne d’un roman fantastique si ça s’arrêtait là, mais non, malheureusement non pour notre homme qui se retrouva à genoux au sol. Semblant avoir quelques soucis… Au vu du sang qui goutait doucement au sol d’on ne sait où mais aussi de sa bouche en un mince filet rougeâtre. L’ombre était planté dans son torse, traversant ce dernier entre les côtes, un poumon devait certainement se retrouver avec un magnifique trou, encore heureux que le cœur n’avait pas été touché. Enfin quoique.. la mort ça doit être moins douloureux. Se crispant sur lui-même, aucun son ne sortit de sa bouche. La pointe de l’ombre sortait devant lui, tandis que le reste relié au Chain était planté dans son dos. D’un geste tremblant mais ferme, il agrippa la pointe qui dépassait de son torse pour se trainer en avant. La créature se retrouva ainsi contraint de tomber et donc sortir de son placard. Elle n’était pas bien grande, c’était une tâche d’ombre un peu difforme en fait. Maintenant qu’il la tenait, il ne comptait pas la lâcher. Malgré cette dernière qui semblait tirer sur sa lance d’ombre planté dans notre homme pour être à nouveau libre de ses mouvements. Il lâcha, toujours aussi crispé par la douleur.

- I-Idiote ! Bouge toi et tue cette chose avec de la lumière !

En somme débrouilles toi je ne vais pas tenir longtemps. Pourquoi l’avoir sauvé d’ailleurs alors qu’il la maudissait et lui souhaitait de crever la bouche ouverte plus tôt ? Tout simplement parce que quoiqu’il puisse dire ou penser d’elle, si elle mourrait a lors qu’Oz l’avait mis sous sa surveillance, il serait triste et pourrait lui en vouloir. Tombant sur le côté à bout de force, il se mit à tousser en crachant du sang. Ah mais oui.. en plus il était malade, il avait oublié ! Faisant tout son possible pour garder ce truc planté dans sa chair, il resta là. En espérant que l’autre chose orange ne fasse pas des siennes…

~~~~~~~~~~~~
By ma chérie ma ptite Ayu ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria Bezarius
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 23
Localisation : Euh...*sort une carte*...perdu ?
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Dim 7 Avr - 17:27

Les congés maladies est une chose que les Chains n’ont pas l’air de comprendre hélas ! Alors que la demoiselle a du mal avec sa nourrice du jour on va dire, voilà qu’un Chain vient faire des siennes dans le manoir ! Génial ? PAS DU TOUT ! Alors qu’elle a tenté de le sortir de son coin, il se trouve dans la cuisine maintenant, super un lieu sacré pour Lyria au point qu’elle se ramasse parterre à cause de sa chevelure. Stupides cheveux longs! Mais elle les aime quand même, mais parfois ils sont soulant ses cheveux trois fois trop longs que l’anormal… Alors qu’elle grommelle dans au sol elle reçoit un coup assez fort qui lui fait prendre un meuble, ça fait mal ça !

« Mais ça fait mal ! »

Oui faut s’exprimer comme on peut, malgré le fait qu’elle tousse en même temps qu’elle parle là. La demoiselle se retourne pour voir qui est l’auteur de cet acte de l’avoir frappé, et la voilà devant une scène la plus…magnifique qu’elle soit ! Gil est en train de crevé merci bon Dieu ! Merci le Chain, tu as faits l’acte le meilleur qu’il a été donné ! Ahem ! Bref, malgré la tête un peu choquée quand même, ce n’est pas que c’est génial mais y a du sang qui coule partout, un mec qui gémit et un Chain qui panique car il est coincé… Pendant quelques secondes devant les bruits presque trop mignons du Chain qui gémit car il est coincé, la rouquine affiche une tête aux limites du blasé. Mais, alors que l’état de ce type est au point du critique de la mort, il ne se gêne pas pour traiter Lyria d’idiote… Non mais il se prend pour qui ?! Bien sûr, qu’elle allait détruire le Chain avec de la lumière qui en aurait pas eu l’idée ? …Bon okay, La Bezarius n’y a pas pensé tout de suite ! Mais sa aurait pas tardé d’être venue dans son esprit cette idée !
Donc la demoiselle s’exécute et ouvre toutes les sources de lumière de la cuisine, ce qui déplaît au Chain qui panique comme par possible. Au désespoir de survivre, on entend un bruit de déchirement à glacer le sang, celle-ci n’a pas hésité à sacrifier un bout d’elle-même que tenait Gilbert. Elle part la plus vite qu’elle peut, laissant la partie dangereuse derrière elle qui est coincé dans l’homme. La demoiselle par instinct par a la poursuite de le Chain, laissant totalement à l’abandon le cher Gilbert qui doit bien souffrir. Mais la demoiselle se stop vers les escaliers… serrant les poings et les dents. Un petit toussotement se fait entendre, un poids sur la conscience ? Oh oui, si Gilbert meurt Oz ne s’en remettra jamais…puis…

« Puis ce crétin est pas censé avoir Raven ?! »

Oui percutaient de Lyria, il lui en faut du temps pour se rendre compte de cette bêtise ! Elle court du mieux qu’elle peut et le retrouvé soulager à bouger un peu de douleur… ouais bon ce n’est pas gentil mais ça prouve qu’il est vivant au moins ! Lyria approche l’homme et regarde la plaie… il n'a aucune chance de survivre…

« Euh le poumon doit être perforé… Mais tu vas crever ! Enfin ce n'est pas que je suis pessimiste, mais tu vas crever ! »

Avoir un poumon en moins n’est ce pas génial, alors en plus avec un énorme truc noir dans le corps… Si Lyria le retire tout le sang va sortir. Elle réfléchit à une solution et court chercher un drap et revient et déjà lui retire tous ses vêtements du haut qui gêne. Ouah le voilà torse nue, la demoiselle voit bien l’énorme cicatrice de Gil, d’après ce que lui a dit Tonton Oz la fait par accident… elle est vraiment énorme…enfin brève ! La jeune femme ne peut que faire de gros yeux devant une chose qui n’a pas lieu d’être ! Ça guérit…vite, Trop vite ?! Non mais il est fort ce type, il se soigne tout seul… Il en a conscience au moins ? La demoiselle saisit le bout d’ombre qui le transperce et essai de le dégager doucement suivant la vitesse de cicatrisation histoire qu’il n’y a pas trop de sang qui gicle sur le sol. Mais alors pour une fois qu’elle était sérieuse, il faut un détail qui il fait sortir le pic très vite, la voix d’une personne qui hurle, le Chain fait encore des siennes…Mais voilà maintenant Lyria aspergée de sang de ce type…génial ? Elle s’essuie le visage comme elle peut et bouche la blessure en faisant une compresse avec le drap le temps de méditer…

« Faut se dépêcher avant que Oz… ou même Tonton ou Ada ne rentre… ou même…Pa…enfin vite ! »

Elle regarde autour d’elle en gardant une compression sur le torse de Gilbert. Pas qu’il est moche, mais elle n’a pas envie de rester trois plombes à appuyer sur la blessure. Elle prend la main Du servant et la pose sur la compresse le temps qu’elle saisit du linge propre et pose à la place du drap sans regarder l’état du torse. Aller petite Lyria pour une fois dans ta vie est un éclair de génie ! Qui vient de se manifester ! La demoiselle prend la chemise et la plie du mieux qu’elle peut d’une main et la met sur la blessure puis utilise le drap pour faire un bandage du pauvre le temps de trouver de vrais bandages ! La demoiselle ne fait pas dans la dentelle et serre bien.

« Bon si t’a Raven va falloir que je te traine du mieux que je peux ! »

Mais comment trainer un mec plus lourd et grand qu’elle ? Bonne question on va dire ! Mais sa résolution a été rapide ! Elle prend du mieux qu’elle peut Gil sous les épaules et le traine sur un chariot pour transporter la nourriture et essai de bien le poser dessus. Elle reprend un peu son souffle car il pèse lourd le bougre. Lyria pousse le chariot comme elle peut dans les couloirs pour prendre de la vitesse comme elle peut, évitant de faire tomber le mourant. Puis d’un coup, comme pour narguer le Chain passe devant elle, non mais… Mais Fuck ! La demoiselle un peu énervée se met à courir, frisant pas mal de fois de perdre l’homme sur le chariot. La Bezarius court du mieux qu’elle peut au point que maintenant elle n’utilise plus ses jambes mais le chariot pour aller plus vite, c’est un miracle qu’il ne se ramasse pas un mur sur le chemin ou une servante… Mais une chose qu’elle a oubliée… Les escaliers ! Elle arrive à gérer quelques marches mais ça finit par voler pour finir en roulé boulet pour elle sur le sol du hall… À moitié sonnée et à la limite de voir des étoiles tournées autour de sa tête, elle ne se rend même pas compte que sa manip a réussi à bloquer le Chain sous le chariot… Mais par contre… elle ne sait pas ce qui a bien pus arriver au mourant sur le chariot…mort ou vivant ?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Lun 22 Avr - 17:36

Impossible de vraiment savoir ce qu’il se passait autours de lui. Notre homme était rentré dans une phase où il voyait les choses, mais ne s’en rendait pas forcément compte, ou encore l’information venait bien trop lentement au cerveau pour lui permettre de réagir. C’est pourquoi il se contenta de tirer une grimace lorsque la rousse partit pour finalement mourir et observer sa plaie. Annonçant avec un tact de ouf que sans vouloir être pessimiste… Sérieusement. S’il n’avait pas ce bout d’ombre pointu planté en lui, il lui aurait volontiers mis une claque pour lui apprendre à parler comme il faut selon les situations… Mais la douleur était telle qui ne dit et ne fit rien au final. Cherchant faiblement à extraire ce truc de lui, combien même ce n’était pas une bonne idée. Un réflexe dirons-nous ? Certainement. En tout cas, il n’eut même pas le temps de le faire que voilà la rousse penché sur lui en train d’admirer sa blessure ? Quoi ? Elle était bien belle bien propre c’est ça ? Se crispant, le brun ferma finalement les yeux en serrant les dents, évitant de laisser échapper de légers bruits à cause de la douleur. Une sensation très désagréable, c’était tout ce qu’il pouvait ressentir, ne sachant trop lui-même pourquoi il était encore conscient et ne mourrait pas. Attend.. elle était en train de lui retirer ce truc de son corps non ? Pourquoi il n’était pas en train de partir ? De se sentir doucement partir pour mourir ? Bonne question… N’arrivant pas à réfléchir correctement, Gilbert se contenta de rester silencieux et immobile, comme s’il essayait de trouver le moindre repos et ne plus avoir cette sensation…

Il eut un instant de noir complet. Ou plutôt il était tellement partit ailleurs qu’il n’avait pas fait attention aux mouvements et aux paroles qui avaient pu être dites ou faites autours de lui. Lorsqu’il entrouvrit doucement les yeux, il se trouvait allongé sur un chariot ? Du moins c’est ce qu’il déduisit en fixant le sol bougé en contre-bas. Ils étaient toujours dans la cuisine. Ah non en fait, pas pour bien longtemps au final. Le voilà en train de se faire trimbaler, incapable de bouger, la poitrine lui brûlant. Doucement, il vint apposer sa main sur son torse dont la chemise était encore ouverte. Etrangement, il ne ressentit aucun contact liquide, comme quoi du sang s’écoulait de sa plaie. En fait il ne retrouvait même pas l’endroit exact où il s’était pris le pique d’ombre. Comment cela se faisait ? Il n’eut une nouvelle fois pas le temps de se poser trente-six milles questions à ce sujet, puisque le voilà en train de faire un vol plané. Hein ? Pour le coup, le choc en bas des marches le réveilla une bonne fois pour toute, bien que sa tête lui fit comprendre que ce choc était tout sauf agréable. Etrangement, son corps répondit tout de même à l’appel de son cerveau, ainsi il se redressa facilement sans trop savoir comment ni pourquoi encore une fois. Se frottant la tête, il baissa rapidement la tête vers son torse, se rendant compte qu’il pouvait enfin voir la blessure correctement ! Tiens. Elle était passé où.. ?

- Bon sang… Qu’est-ce qu’il s’est passé…


Il passa d’ailleurs la main sur l’emplacement où se trouvait sa plaie. Impossible. On ne peut pas guérir aussi vite si ? La preuve en tout cas pour le coup. Mais il n’en connaissait pas la raison, ne trouvant rien de logique là-dessus. Se tournant vers Lyria, il l’observa alors qu’elle se remettait elle aussi doucement de sa chute.

- Hey. T’es vivante ?
Il fixa le Chain coincé sous le chariot. Bon, ok. T’as fait du bon boulot pour le coup. Peut-être que tu vas pouvoir m’expliquer ce que t’as fichu avec ma plaie ?

Il tentait pour une fois de ne pas paraitre agressif dans ses paroles avec elle. Ok, elle lui sortait par les yeux, mais elle avait tout de même tenté de le sauver ? Enfin.. il croit ? Du moins, c’était bien elle qui l’avait posé sur ce chariot pour l’emmener avec elle aux lieux de le laisser là-bas tout simplement. Après la chute dans les escaliers étaient une tentative de meurtre ou bien.. ? Soupirant, il arriva rapidement à se lever pour bien ouvrir les rideaux justes à côté et ainsi exposer la créature au soleil, laissant cette dernière doucement disparaitre sous les rayons trop violents pour elle. Jetant tout de même un coup d’œil, histoire de voir si elle ne c’était pas brisé quelque chose en chutant. Il baissa à nouveau la tête vers son torse. Pourquoi avait-il guérit si rapidement. N’avait-il pas carrément un poumon de touché ? Et maintenant c’était un peu comme si de rien était… Il toussa un coup. Ah oui. Il était ici pour garder la grande malade c’est vrai. Cependant, pour l’heure, il se tourna vers la fenêtre fixant vaguement dehors. Il avait l’impression que quelque chose d’important devait se faire savoir, qu’il devait savoir quelque chose mais quoi ? Foutu mémoire…

~~~~~~~~~~~~
By ma chérie ma ptite Ayu ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria Bezarius
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 23
Localisation : Euh...*sort une carte*...perdu ?
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Jeu 23 Mai - 15:24

Une journée de malade chez les Bezarius, n’est pas une journée de repos, non on fait la chasse aux Chain ! Non pas que cela n’est pas bon pour la santé, mais quand même. Alors que nos deux malades n’arrêtent pas de se prendre le chou, mais on fait une bonne course-poursuite, l’un d’eux a fini gravement blessé, par chance ce ne fut pas la petite Lyria ! Mais bon elle a dû se taper tous les soins quand même. Puis c’est reparti à la course face à ce Chain d’ombre… Non mais ras-le-bol là. Mais tout a une fin comme on dit, et avec sa chute dans les escaliers, la demoiselle a pu le stopper, quelle chance… Enfin c’est dur de se remettre de sa chute quand même. Pour montrer un instant de vie, celle-ci tousse. Épuisée par sa course, elle a du mal à garder les yeux ouverts. Mais on a l’air de lui parler, alors elle s’assoit et regarde la voix qui lui parle… Ah c’est toujours se type…vivant, heureusement.

« Bon, ok. T’as fait du bon boulot pour le coup. Peut-être que tu vas pouvoir m’expliquer ce que t’as fichu avec ma plaie ? »

Elle secoue la tête histoire de se réveiller on va dire. Mais elle a de plus en plus chaud… Essayant de mettre ses idées aux clairs, Lyria réfléchit ce qu’elle a fait, car elle-même doute voyant le torse, impeccable presque…

« Bah…euh…j’ai soigné… Je suis vachement douée en fait. Je devrais faire médecin…ou alors y a que sur toi que je gère…ouha ! »

Dit-elle en penchant de gauche et à droite sur le sol, peut-être qu’elle divague en fait. Dure de rester sérieux quand la tête nous fait souffrir, et qu’il fait de plus en plus chaud. La rouquine se frotte les yeux tentant de garder un minimum de réveil en elle… ? Tremblant un peu, la Bezarius regarde si tout va bien, le Chain a disparu, tant mieux, le manoir est sans risque…

« Je sais par toi...mais fait vachement chaud…même trop…en plus tu te dédoubles… »

La demoiselle tombe au sol, la maladie n’a pas trop aimé la course-poursuite avec le Chain, lui demandant beaucoup trop d’efforts pour cette course. On dit tout le temps que les malades restent au lit, ce n'est pas pour rien quand même ! La demoiselle est encore consciente, mais voit tout trouble. Elle tente de se remettre debout, les membres tremblants. Lyria y arrive quand même ! Mais avec beaucoup de mal, la jeune femme titube de droite à gauche, pour retomber 5 mètres plus loin vers les escaliers.

« Faut que je retourne au lit… Gilbert a dû y aller déjà…sa plaie…comment j’ai fait… »

Complètement dans un second monde, elle ne sait plus trop où elle se trouve. Escalier ou pas, elle touche-touche ce qui l’entoure pour tenter de retrouver sa chambre. Mais c’est cause perdue quand on ne sait même pas où on se trouve. La prochaine fois qu’elle est malade, noter de ne plus bouger du lit, car finir dans un état pareil est quand même pas mal dérisoire.

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Dim 9 Juin - 16:02

Bon au final, la journée avait été plus chargée que prévu non ? En tout cas, notre brun s’attendait à quelque chose d’un peu plus tranquille. Bon ok, il avait très vite pensé que garder Lyria ne serait pas une partie de plaisir surtout quand elle et lui étaient malade à cause de sa faute à elle ! Mais bon, se retrouver avec une blessure guérit vitesse grand v sur le torse et avoir fait une chute sur un chariot dans les escaliers après une petite course poursuite, il fallait avouer qu’il ne s’attendait pas vraiment à tout ça… Des malades ça ne reste pas dans le lit normalement et à ne pas bouger ? Si, à la base. Sauf qu’il semblerait que notre homme ait bien du mal à vivre les choses normalement en fait… Enfin, l’important était qu’au final tout le monde allait bien dans le meilleur des mondes non ? Lui en tout cas, mis à part son torse qui le lançait légèrement, un petit mal de crâne et tousser, ça pouvait aller. La rousse aussi apparemment. Ou pas. Du moins elle fût déjà incapable d’expliquer correctement ce qu’il s’était passé pendant qu’il était dans les vapes. Il avait été un peu incapable de suivre les choses autours de lui-même s’il n’était pas vraiment tombé dans les pommes. Bon, la seule chose qu’il devait lui reconnaitre dans l’histoire c’est qu’elle ne l’avait pas laissé blessé comme ça au milieu de la cuisine. Même si cela n’avait été fait uniquement parce que de un, c’est pas cool pour les domestique un cadavre dans la cuisine et de deux Oz et Oscar n’auraient pas été ravis. Et puis quelle mort pitoyable… Bref, la question n’était pas là puisqu’elle l’avait emmenée avec elle à sa manière, et que le Chain s’était fait bêtement écrasé par le chariot en bas des marches. Mais cela n’expliquait toujours pas cette histoire de guérison…

Passant distraitement sa main sur son torse, le brun tenta de mettre cette question de côté, voyant à la façon de répondre de Lyria qu’il ne tirerait pas vraiment plus d’information de sa part là-dessus. Après tout peut-être qu’il n’y avait pas tellement d’explication à tout ça. En tout cas lui était capable d’expliquer, voire mieux, de démontrer que courir partout dans les couloirs quand on n’est pas solide et malade n’est pas une bonne idée. Elle comptait aller où comme ça elle ? Voyant la rousse tenter de.. rejoindre sa chambre apparemment ? Du moins c’est ce que notre homme compris du peu de parole qu’elle arrivait à débiter. L’air totalement ailleurs, comme si elle était encore sonnée par la chute. Ce qui était possible vu la dégringolade. Finalement sa route s’arrête un peu avant les escaliers, retrouvant bien rapidement le sol. Parlant pour lui ou à elle-même ? Haussant les sourcils notre homme se demanda pendant un moment s’il devait se contenter de la regarder galérer à rejoindre sa chambre ou pas et de se remettre tranquillement de cette histoire dans son coin… Toussant un coup, il soupira. Comme s’il s’agaçait tout seul. Il lâcha, n’étant même pas sûr qu’elle l’entende vu qu’elle lui semblait totalement à l’ouest.

- Tu fais pitié sérieux. Je vais te ramener et tu te couches sans faire d’histoire.

Un ordre ? Moui. De toute façon ce n’était pas comme s’il lui laissait le choix. Il était là pour la surveiller à la base, pas sûr que courir après un Chain était vraiment au programme du jour… Vérifiant tout de même avant être capable de tenir debout tout seul, le brun se rapprocha à grand pas d’elle pour finalement se baisser et la ramasser. L’attrapant sans vraiment lui demander son avis, le brun la porta tout de même de façon correcte à défaut de vouloir la prendre comme un sac à patates pour avoir les mains libres. Montant lentement mais sûrement les escaliers à son rythme, il prit également son temps pour atteindre à nouveau la chambre, histoire de ne pas chuter en cours de route. Une fois dans la chambre, il la posa sur le lit à défaut de juste la lâcher comme ça. Soupirant une nouvelle fois, il se laissa tomber sur la chaise qui était à côté. Endroit où il aurait dût se poser depuis le début en fait pour jouer le garde-malade.

- Allez dors et fait pas d’histoire.


Même si les paroles n’étaient pas forcément très sympa, ce n’était pour une fois pas dit sur un ton trop sec…

~~~~~~~~~~~~
By ma chérie ma ptite Ayu ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria Bezarius
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 23
Localisation : Euh...*sort une carte*...perdu ?
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Ven 12 Juil - 17:05

La maladie reprend donc le dessus ! Bah tant que 'est pas ce Chain qui est maintenant dans la liste des morts, ce qui n’est pas de chance pour elle quand même. Mais bon elle est arrivée dans le mauvais endroit au mauvais moment quand même. La fièvre contre-attaque la demoiselle, qui n’en peut plus avec tout cela. Ce n’est pas bon pour la santé de courir partout aussi, les jeunes de nos jours quand même. La voilà maintenant entrain de divaguer comme pas possible… Ne sachant plus trop où elle se trouve, la jeune demoiselle tâtonne à gauche et à droite. Mais alors qu’elle peine comme pas possible, la voilà hors du sol, entrain de se faire porter . Oncle Oscar ? Non trop noir pour que ce soit lui… Papa ? Qu’est-ce qu'il ferait là ? Ne bougeant pas trop quand même pour ne pas déranger la personne qui la porte, cela serait mal venu de faire tomber la personne. Soyons sympas quand même ! Se frottant les yeux et en dormant à moitié quand même, elle se retrouve dans un lieu bien confortable…ah c’est son lit…

« Allez dors et fait pas d’histoire. »

Cette voix...ah bah oui c’est Gilbert…Il est encore là lui… La demoiselle ne dit pas grand-chose et se met bien en boule dans son lit. Elle n’a rien à dire quand même, les malades sa dorment quand même… Chose qu’elle un peu oublier tout de même. Tâtonnant sa table de nuit elle ouvre le tiroir, sortant des médicaments qu’elle prend avant de dormir. Les poussant sur sa table vers la direction de l’homme. Se couchant bien en lui faisant dos, genre je n'ai rien à dire mais bon. La fierté de la jeune fille est toujours la quand même ! Mais bon voilà, cette fois on se tait-on ne dit rien chacun dans son coin comme de grande personne civilisé !

Il fut facile de s’endormir vite quand on est épuisé quand même. Même si la présence de ce type serait désagréable, on ne va pas faire du chichi ! Surtout que cet homme tout de noir lui rappel une étrange connaissance, c’est bien le moment de se faire hanter par le passé. Va-t-en loin d’elle, ce n’est pas le moment, il faut dormir à tête reposer… Se décalant dans un coin de son lit, comme si elle laisser la place pour qu’il pose ses bras et sa tête dessus pour un peu de repos bien méritait. La demoiselle se met bien en boule, essayant d’oublier tout, ne pensant à rien c’est un bon moyen de se reposer…bon avec du mal, mais elle ne va pas réclamer une berceuse à ce type ! Ce serait la meilleure ça tient…coucou Gilbert chante-moi une berceuse ! Ne faut pas abuser… Bref la demoiselle s’endort paisiblement dans son lit, ne demandant rien… Oncle Oscar ne va sûrement pas tarder de rentrer, ou peut être Oz, Gilbert va sûrement bientôt partir…tant mieux ou par elle n’aura toujours pas dit au revoir à ce type à croire qu’ils ne doivent jamais ce le dire, n’est ce pas un peu drôle ?

~~~~~~~~~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert] Mer 17 Juil - 18:42

Bon et la finalité de cette journée ? Enfin de ce bout de journée, ou soirée comme vous voulez en fait. A la base notre homme était malade et devait songer à se reposer, au final il avait été contraint de jouer les garde-malades pour une fille qu’il ne pouvait pas voir en peinture à la base. On peut dire qu’au moins dans la finalité des choses à défauts de s’entendre l’un comme l’autre ils avaient pût avoir un minimum de maturité et arrêté de se chercher des noises pour oui ou pour un non. Et attraper presque ensemble un Chain qui se baladait pour une raison inconnu dans les couloirs du manoir Bezarius. Et finalement ils s’étaient mis tous les deux au calme dans la chambre pour cesser toute hostilité. Il était temps me direz-vous ? En même temps selon notre homme cette gamine méritait qu’on lui apprenne un peu ce qu’est la vie. N’ayant pour vision d’elle uniquement une fille pourris gâté avec le caractère qui va avec en somme. Mais dans le fond ni l’un ni l’autre ne se connaissait vraiment, cela ne les empêchaient pas de critiquer à tout bout de champ. En tout cas il comptait bien sur elle pour avoir adressé à Oz un portrait fort charmant de sa personne. D’ailleurs, est-ce que ce dernier trouvait qu’il avait abusé ou bien… Il n’y avait pas songé, mais le jeune blond pouvait ne pas apprécier qu’il lui ait foutu une claque… En partant du principe que cette dernière ne s’était pas gênée pour le raconter hein. Soupirant, le brun était fatigué, et finit alors par déduire que cela ne servait de toute façon à rien d’y repenser. Ce qui était est fait. Aujourd’hui aucun des deux n’était mort. Du moins lui avait failli de ce qu’il avait compris mais ce n’était pas vraiment de la faute de la rousse. En partant du principe que ce n’était pas du tout parce qu’elle s’était mise en danger hein…

Baissant les yeux vers son torse, l’homme remarqua effectivement qu’il y avait pas mal de sang sur ses vêtements, mais aucune trace de plaie. Bizarre cette histoire. Ne voulant de toute façon pas y réfléchir de un il n’était pas sûr d’avoir la réponse et de deux cela ne ferait qu’accentuer son mal de tête. Ainsi… Il se contenta de poser le regard sur la demoiselle qui était bien sage d’un coup. Eh oui, elle n’avait rien dit sur le fait qu’il l’avait porté dans sa chambre, d’un côté elle n’était pas en état de râler là-dessus hein. Elle serait encore en train de se rouler par terre sinon. Et  puis ni sur le fait qu’il s’était finalement posé sur une chaise située juste à côté de son lit histoire de la surveiller. Rappelons que c’était là le but initial de sa venue ici hein. Même si cet objectif c’était un peu perdu entre temps. Un malade qui garde un malade, super idée hein. Enfin passons. Au final il allait pouvoir se reposer non ? Cela semblait bien partit puisqu’une fois les médicaments prit par la demoiselle cette dernière se coucha en lui faisant dos. Tient, de la place sur le lit histoire d’appuyer sa tête dessus… C’était fait exprès ou bien un hasard sur le fait qu’elle voulait mettre plus de distance entre elle et lui.. ? Dubitatif bien que trop épuisé pour se poser plus de question, le brun finit par s’appuyer sur le lit pour poser sa tête dans ses bras. De un pour montrer qu’il s’appuyer là et vérifier qu’il se mangeait pas un coussin entre temps. Et aussi histoire de continuer tant qu’il pouvait à la surveiller. Il n’allait de toute façon pas tenir bien longtemps.

D’ailleurs le voilà déjà en train de sombrer doucement. Luttant quelques secondes avant de fermer les yeux une bonne fois pour toute et de s’endormir là. En tout cas, Oz allait avoir une drôle de surprise en rentrant ici, s’attendant certainement à les voir se disputer même dans cet état ou autre. Eh non, ils dorment tous les deux biens sagement. En espérant qu’il se décide à ne pas les réveiller, pour le coup les deux seraient d’accord pour dire qu’ils en avaient bien besoin de ce repos !

[Omy tu sais qu'on avait songé à ce rp à la JE de l'année dernière ? °^° ça en fait du temps /pan/]

~~~~~~~~~~~~
By ma chérie ma ptite Ayu ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert]

Revenir en haut Aller en bas

Maladie et colère ne sont pas bons amis ! [Pv Gilbert]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: Arte :: Chambres-