Partagez|

Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Mer 3 Oct - 16:02

Ouvrant les yeux tout en se les frottant un petit peu, l’adolescente s’étira un bon coup pour enfin se sortir de de cette petite sieste qu’elle s’était accordée. Tournant la tête vers attirée par les tictac de l’horloge, elle la pencha en voyant que c’était déjà deux heures de l’après-midi. Faisant un petit soupir, Ayumi n’avait pas vu le temps passer et ne pensait pas s’endormir aussi longtemps… L’enfant était partie pour dormir une petite demi-heure dans les bras de son ange et voilà que deux bonnes heures étaient passées. Se mettant assise sur le canapé, elle vit que son petit ami était encore dans les bras de Morphée. Lui embrassant doucement le front, l’adolescente se leva délicatement sans pour autant le réveiller pour se diriger en cuisine. A son réveille, il allait surement avoir faim non ? Alors, lui faire quelques tartines de confiture allait le faire faire ce sourire que l’albinos aimait tant voir.

Arrivant dans la petite pièce, la petite Hasegawa chercha dans les armoires et les placards pour trouver tout ce qui lui fallait et commencer à tartiner les tranches de pain d’une confiture à la fraise qui sentait drôlement bon ! Mais voulant attendre qu’Oz se réveille pour les manger avec lui, Ayumi n’y toucha donc pas. Une fois ces dernières finies, un sourire plus doux s’afficha sur son minois avant de prendre l’assiette et se diriger à nouveau vers le petit salon où son prince était endormi. Malheureusement pour elle, une servante très pressée passa et lui coupa le chemin pour lui demander quelque chose d’important. Comme personne n’était disponible, la femme lui demanda d’apporter une lettre importante à la famille Barma. Lui donnant directement le petit papier dans les mains, Ayumi n’eut pas le temps de dire quelque chose que cette dernière la remercia en partant dans son coin à nouveau tout en lui disant qu’elle serait quand même accompagnée. Bah… Cette personne ne pouvait pas y aller seule sérieusement ? Lâchant un grand soupir de mécontentement, avant de se diriger vers le salon et de poser le plat sur la table. Malheureusement, elle n’allait pas pouvoir les manger avec lui… L’adolescente lui déposa un baiser sur les lèvres avant de prendre un manteau noir et de se diriger vers la sortie.

Une fois qu’elle mit les pieds dehors, l’enfant se gratta un peu la tête. En fait, c’était qui la famille Barma ? Jamais ce nom lui était parvenu aux oreilles et c’était la moindre des choses pour savoir où se diriger n’est-ce pas ? Soupirant encore une fois, Ayumi s’avança un peu et descendit les marches en regardant tout autour d’elle. On l’avait prévenue qu’une personne devait être à ses côtés sans pour autant lui dire qui… Comprenant bien rapidement qu’elle ne s’était pas faite acceptée par les bonnes de cette famille, l’albinos soupira encore une fois. Depuis que son couple était officiel, ce qui n’a pas vraiment tardé, on essayait de l’éloigner de son blond en entendant parfois des conversations disant qu’elle ne devait pas être aussi proche de lui. La raison ? Tout simplement qu’elle ne venait pas d’une bonne famille et de la rue. Ses parents n’étaient pourtant pas pauvres mais c’était un sujet que l’enfant ne voulait absolument pas aborder. D’ailleurs, c’était un sujet tabou entre dans le petit couple comme personne n’avait vraiment parlé de famille. Bref ! Ce n’était pas le moment de partir dans ses pensées ! S’appuyant contre la repart de l’escalier, Ayumi attendit donc son compagnon de route. Allaient-ils y aller à pied ou en calèche déjà ?

« Bon, il va se dépêcher oui ? C’est pas que j’ai toute la journée… Mais j’ai faim moi… »

Bah oui attendez récapitulons ! Si elle s’était couchée deux heures avant quatorze heures, il était donc midi et on mangeait normalement à midi non ? Et vu que la petite n’avait pas eu le temps de manger, son estomac réclamait… Super, ça commençait bien ! Sur le coup, Ayumi espéra que son coéquipier allait avoir quelque chose à se mettre sous la dent… Et surtout, que tout allait bien se passer.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Lun 8 Oct - 23:13

Bon voyons, quelle journée passionnante se présentait à lui ? A oui c’est vrai rien. Ce n’était pas pour rien en même temps que notre homme se trouvait en ce moment même dehors en train de fumer une cigarette et ce depuis un bon moment. En fait, à part s’être levé pour se poser dans le jardin du manoir de son enfance le brun n’avait absolument rien fait d’autre. Ici il pouvait penser librement et sans être dérangé et c’était un luxe que notre homme ne pouvait pas s’offrir tous les jours. Finalement, il s’allongea dans l’herbe cigarette en bouche. Et oui vous ne rêvez pas, il allait bien reprendre son activité de la journée c’est-à-dire rien faire. Et pour être franc il n’était pas prêt de bouger. Fermant doucement les yeux, Gilbert se laissa porter dans un état de somnolence. La cigarette quant à elle se consuma lentement… Le silence tomba à nouveau.

En fait, notre homme se serait certainement endormi si une femme ne l’avait pas interpellé, le poussant à ouvrir les yeux. Il grommela tout en se redressant. Ne devait-il pas se réjouir ? Lui qui s’ennuyait presque il n’y a pas deux secondes voilà qu’on lui donnait une occupation. Mais voilà, c’est dans ces moments-là qu’on se dit que c’est bien de rien faire ! La jeune femme qui était une des domestiques, cette dernière s’arrête à quelques mètres de lui. Tandis que cette dernière reprenait son souffle suite à sa petite course dans les jardins, notre brun regarda sa cigarette qui c’était finalement éteinte. Soupirant, il jeta le mégot dans la pelouse pour reporter son attention sur la femme désormais prête à lui annoncer ce qu’elle voulait. Une mission ? Ben voyons ça faisait longtemps qu’on ne l’avait pas envoyé quelque part. Chez les Barma en plus ? C’était bien la première fois qu’on l’envoyait là-bas tout seul. Pas vraiment enchanté de sa destination pour commencer, sa bonne humeur ne s’améliora pas vraiment lorsqu’on lui apprit qu’il était accompagné. Ou plutôt qu’il devait accompagner quelqu’un. Ah bon ? Haussant les épaules il se leva pour finalement se rendre à l’endroit indiqué par la femme. Qui devait-il accompagner pour une simple lettre à donner…

Les mains dans les poches, marchant visiblement d’un pas très motivé. Et bien sûr c’est de l’ironie, Gilbert se rendit donc sur place. Et là quelle surprise ! Ayumi, la squatteuse qui s’accaparait son maître depuis un moment déjà attendait assise sur les marches de l’entrée. Si c’était une blague.. alors elle était de très mauvais gout. Sérieusement déjà que ça ne l’enchantait pas vraiment de partir en mission, l’envie était encore moins présente chez lui. Affichant un air d’autant plus renfrogné, il arriva à côté d’elle. Le ton qu’il employa alors montrait l’enthousiasme qu’il avait.

- Alors c’est avec toi… La belle affaire, je me demande bien pourquoi tu dois avoir quelqu’un juste pour déposer une lettre… On se fiche vraiment de nous !


Lui faisant alors dos sans attendre d’avantage, il se mit rapidement à fouiller dans sa poche. Sortant à nouveau une cigarette de son paquet, Gilbert l’alluma bien rapidement. Au moins, la nicotine ça détend toujours un peu ! Prenant alors la direction de la sortit du domaine de la famille Bezarius, il parla une nouvelle fois. N’ayant visiblement pas envie de trop perdre de temps avec cette « mission ».

- Allez pas besoin de trainer, inutile de perdre du temps.


Le pire dans tout ça. C’est qu’il était pressé mais n’avait pourtant rien d’autre à faire de sa journée… Décidément Gilbert devrait prendre des leçons pour apprendre à sourire un peu plus et profiter d’avantage de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Mar 23 Oct - 16:45

La jeune fille continuait d’attendre son coéquipier appuyée contre la rambarde de l’escalier. Franchement, c’était bien sa veine ! L’envie de rester avec Oz était bien présente et surtout l’envie de partir sans manger n’était pas vraiment là. Surtout que son ventre ne se retenait pas pour faire pas mal de bruit. Super, Ayumi espérait secrètement que la compagnie serait bonne car sinon, son humeur allait vite voler en éclat et l’envie de râler serait très présente… Surtout si c’était encore une de ses bonnes qui ne pouvaient pas l’encadrer à cause de sa relation qu’elle entretenait avec son petit blond… C’était une fille des rues et alors ? Dire que l’adolescente vient d’une famille assez aisée mais surtout de Vampire était mieux ? Non ? Qu’ils se la ferment alors !

Mais alors que notre petite albinos était perdue dans ses pensées, une voix la tira de ses dernières la faisant relever la tête. Comme l’enfant n’était pas vraiment là, le début des paroles de l’homme n’avait pas bien été percuté mais celui-ci semblait être du même avis qu’elle. Deux personnes pour une lettre était bien trop ! Après tout, ce n’était qu’une lettre non ? Hochant positivement la tête pour lui répondre, Ayumi soupira un peu.

« Je vois que nous sommes tous les deux d’accord. Après tout, ce n’est qu’une lettre. »

Bah oui, déjà qu’elle ne savait même pas qui était la famille Barma… Pour la petite Hasegawa, ce n’était qu’une lettre comme les autres quoi ! Mais surtout quand l’homme sortit une cigarette de sa poche et l’alluma, la jeune adolescente se mit rapidement à tousser ne supportant pas cette odeur qui lui faisait plus que mal à la gorge. Sans vraiment le vouloir et y faire attention, la jeune femme consuma rapidement la clope qui était déjà presque éteinte… Bon, d’un côté cela lui sauvait la santé à tous les deux ! Par contre, faites que le noiraud ne comprenne pas que c’était le pouvoir de l’adolescente…

Prenant rapidement la marche derrière l’homme, une servante arriva d’un pas rapide vers eux pour leur annoncer que… Il n’y avait plus de diligence pour l’aller mais une pourrait facilement les transporter pour le retour… Bon, ce n’était pas son jour-là ! L’adolescente fixa le ciel en lâchant encore un grand soupir. Super ! Ayumi espéra que son compagnon connaissait le chemin car… Ce n’était pas du tout son cas.

« Bon bah… Est-ce que tu sais par où aller ? Parce que moi… Pas du tout. »

Elle se dirigea tout de même vers la sortie du domaine Bezarius. Par contre, l’homme avait beau lui dire quelque chose, impossible de remettre un prénom sur son visage… Pourtant, ce n’était pas l’envie et l’effort qui lui manquaient vu comme elle réfléchissait par moment… Pour finir, elle se frotta un peu la tête les joues un peu rougies de honte et de timidité.

« Hum… Désolé mais… Je crois te connaitre mais je ne me rappelle plus de ton prénom… Et je pense que c’est plus sympa de se connaitre comme on va marcher un peu ensemble… Non ?»

Et comment passer pour un pur boulet en quelques secondes ! Surtout qu’elle était presque sûre de le connaitre même si ce n’était que le croiser dans le manoir Bezarius… Arrivant à la sortie du portail, l’enfant regarda à droite puis à gauche… Non vraiment, elle ne savait pas du tout où ils devaient aller… Sur le coup, l’adolescente était bien contente de ne pas être toute seule ! Elle n’imaginait pas la galère et dans combien de jour le bon chemin serait arrivés à ses pieds.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Mar 13 Nov - 19:20

En plus d’être inutilement envoyé à deux pour faire ce genre de mission, il semblerait que la personne avec qui notre homme devait partir était une paumée de service. Il soupira. Finalement il en venait presque à comprendre pourquoi on l’avait dérangé pour si peu… Quelle idée aussi de demander à quelqu’un qui ne connait pas la destination de livrer une lettre ? On voulait se débarrasser d’elle ou quoi ? Enfin, non. Si c’était le cas on ne l’aurait pas demandé de venir. Bref, haussant les épaules il se contenta de regarder la demoiselle en face de lui les bras croisés. En fait, notre homme avait la sérieuse envie de la laisser se débrouiller et de la suivre les bras croisés. Mais bon, c’est ce qu’il ferait si ce dernier n’avait pas horreur de perdre son temps pour rien. Ainsi, ne disant mot, il prit la direction du Manoir de la famille Barma. Lieu que notre brun n’appréciait pas spécialement par la même occasion… C’est alors que l’albinos lui demanda son prénom. Comment ça elle ne se souvenait pas de son prénom ? Lui n’avait certainement pas oublié le sien, ne comprenant d’ailleurs toujours pas pourquoi Oz l’avait ramené au manoir. C’est nouveau ça qu’on invite n’importe qui à squatter comme ça ? Enfin bref, comme on dit ce n’est pas ses ognons. Ne voulant pas rendre l’objectif du moment encore plus long et chiant qu’il ne l’était déjà, c’est ainsi qu’il répondit sur un ton relativement neutre. N’aimant de toute façon pas faire semblant d’être heureux d’être là.

- Gilbert… Gilbert Nightray. Toi je te connais, pas besoin de faire les présentations Ayumi.

Notre brun c’était d’ailleurs presque retenu de faire une remarque sur le fait qu’il ne savait pas pourquoi elle était au manoir et que ça le titillait mais bon, sans plus. Pas besoin de chercher les ennuies là où il n’y en a pas non ? Oz avait bien le droit de ramener des amis à la maison comme on dit… Les mains dans les poches, il marcha, espérant tout de même que la demoiselle arrive à suivre son allure. Histoire qu’elle ne rende pas le trajet inutilement plus long. D’ailleurs, il y avait un truc agaçant dans cette marche, très agaçant même… Son ventre ! Non mais oh ! Elle était au manoir des Bezarius qu’elle n’aille pas lui faire croire qu’elle n’était pas nourrit ! D’un coup, il s’arrêta net pour se tourner vers elle.

- Bon. On va passer en ville avant, car c’est sérieusement agaçant d’entendre ton estomac réclamer à manger sans cesse.

Gilbert… Il faudrait qu’un jour tu apprennes à être un peu plus enthousiaste et sympathique au quotidien. Travailler et t’inquiéter en permanence pour ton entourage te met les nerfs à vif à ce point… ? Enfin, cela ne part pas d’une mauvaise intention ses paroles. D’ailleurs voilà la ville en vue ! Allez direction les rues marchandes pour lui acheter un truc à se mettre sous la dent et faire taire ce maudit estomac. C’était lui qui payait mais ça l’importait bien peu. Aucune raison de la laisser mourir de faim sur le bord de la route. Entrant dans une boutique, il ne lui laissait pas vraiment le choix du repas, pas qu’il ne veuille pas mais de un c’était pour son porte-monnaie et de deux c’était pour éviter une perte de temps à faire tous les magasins de la ville. Entrant dans la première du quartier, il ressortie environs cinq minutes plus tard avec un sandwich. Dedans ? Eh bien salade viande quoi. Le classique mais efficace en somme. Ça allait lui caller l’estomac un moment. Lui tendant ce qu’il venait de prendre, notre homme se rendit compte que.. peut-être n’aimait-elle pas ça ? Prenant une mine un peu songeuse il lâcha.

- Ça te va au moins ? Il faut le dire sinon, ce n’est juste pas cher.


Attendant qu’elle se décide à répondre, il se rendit compte que la miss était sur le bord de la route, vous savez, l’endroit où il est fortement déconseiller de s’allonger parce que des fiacres y passent ? Ben justement en voilà un qui arrive à toute allure assez proche du trottoir. Encore un qui ne sait pas conduire tient… Tirant la jeune fille par le col, il l’obligea à s’éloigner histoire de ne pas faire un accident inutile.

- Fait attention un peu ! Toujours ailleurs toi, reviens sur Terre un peu.

Bah quoi ? Vous ne trouvez pas qu’elle fait un peu perdu et tête en l’air sur les bords ? Gilbert si en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Ven 23 Nov - 15:06

La journée semblait continuer sur un bon tournant. Bien que la petite n’ait eu le temps de manger quelque chose, le chemin semblait être sympathique pour son début. De plus, la petite n’allait pas s’ennuyer pour une fois ! Ce n’était pas rare qu’Ayumi ne puisse pas bouger du manoir Bezarius en attendant Oz et encore plus depuis que leur relation avait été dévoilée. Beaucoup de domestique essayait en vain de lui apprendre les bonnes manières ou encore quelques cours où elle ne comprenait rien. En ce moment, c’était des cours qu’on appelait math. Ayant longtemps été en fermée, cette notion elle ne la connaissait pas… Mais bon, elle ne se privait pas pourrater un cours de temps en temps. ! Mais revenons au sujet principal voulez-vous ?

Comme sa mémoire lui faisait très souvent défaut, le prénom de l’homme ne lui revint pas en tête aussi facilement que prévu. Quelque chose lui disait qu’elle avait été proche de lui aussi. Ou peut-être pas, ses souvenirs et pensées étaient confuses et surtout complètement tordues. Quand le noiraud se présenta enfin, il lui dit la connaitre et ne pas avoir besoin de se présenter. Gilbert ? Mh… où avait-elle entendu ce prénom déjà. Vraiment, ça se voyait qu’elle n’aimait pas le poisson vu la mémoire de chiotte qu’elle possédait. Un peu gênée, la petite Hasegawa fit un sourire pour le remercier en reprenant la marche en le suivant.

Reprenant donc la marche, il y eut un moment de silence qui fit que… La petite partit encore une fois dans ses pensées. Sérieusement, comment avait-il pu mériter un petit ami aussi magnifique qu’Oz ? C’était une question qui tournait encore dans sa petite tête. Elle ne le méritait pas du tout ! Mais son cœur était littéralement pris au piège pas ce petit noble. D’ailleurs, même s’il n’avait pas été un noble, Ayu l’aimerait aussi plus que tout ! Et comme d’habitude, partant trop dans ses pensées, elle ne remarqua pas son ventre réclamé encore et encore de la nourriture et percuta Gilbert qui venait de s’arrêter. L’homme voulait passer en ville pour lui acheter quelque chose à manger ? Ah ! Mais c’était gênant tout ça !

« Ah mais non ! Ne te prends pas cette peine. Je peux attendre la fin ! »

Ses joues devinrent d’un coup toute rouge ne sachant pas où se mettre. La petite n’aimait pas trop être prise autant en pitié car elle savait attendre un moment avant de manger. Mais l’homme ne semblait pas du même avis comme il reprit la route en direction des rues marchandes. Déjà qu’elle lui faisait perdre son temps, là c’était encore plus le cas ! Et plus, il voulait payer ? Ah non mais non ! Se mettant à ses côtés, elle reprit une mine un peu boudeuse.

« Je peux payer tu sais. Tu n’as pas besoin de faire ça pour moi. »

Oui vraiment, la petite ne savait pas du tout où se mettre et les rougeurs sur ses joues ne voulaient pas disparaitre. Franchement, déjà qu’au manoir Bezarius on l’entretenait... Alors, si tout le monde commençait à le faire, ça n’allait pas aller ! La petite savait se débrouiller tout de même… Le voyant rentrer dans une boutique, Ayumi préféra rester dehors pour l’attendre histoire de ne pas trop gêner et surtout que ses petites rougeurs partent.

Comme la petite voulait faire passer le temps, elle vit un petit chat sur le bord de la route et commença à se pencher vers lui pour lui dire bonjour. L’enfant aimait beaucoup les animaux et surtout ceux de ce genre. De plus, celui-ci semblait tout jeune et vraiment mignon avec son petit pelage noir. Mais surtout, c’était dangereux pour lui de rester au bord de la route. Le prenant dans ses bras, l’enfant continua de le câliner pour passer le temps. Heureusement, Gilbert ne fit pas longtemps avant de revenir et de lui tendre un sandwich. Serrant un peu plus le chat contre sa poitrine, elle tendit la main pour le prendre.

« Bien… Bien sûr que ça me va. Merci beaucoup ! »

Mais comme Ayumi tenait le chat plus que d’un bras, ce dernier profita de l’occasion pour sauter de ses bras, les regarder, miauler et partir faire un petit tour. D’un air un peu déçu, l’adolescente regarda le chat partir en reposant son attention sur Gilbert. Alors qu’elle voulait reprendre la parole, le noiraud la tira contre lui pour éviter qu’elle se fasse passer dessus par un chauffeur du dimanche ! Ironie comme Ayumi venait de faire pareil avec le chat quelques minutes auparavant.

« Merci… Je n’avais pas fait attention. Elle coupa un morceau du sandwich. Tiens, tu dois aussi avoir faim je pense ! »

Bah oui, l’adolescente préférait demander au cas où et être sûre que lui aussi n’avait pas faim ! C’était sûrement à cause de son passé dans les ruelles qui lui donnaient cette envie de tout partager. Attendant une réaction, l’albinos reprit la route en étant toujours aussi gênée. Posant une nouvelle fois ses yeux sur lui, elle reprit encore la parole.

« Merci encore. Je te revaudrais ça un jour. Promis ! »

Et oui, quand Ayumi avait une idée et une attention en tête, elle n’était pas prête de l’oublier. Surtout quand le regard déterminé et le sourire étaient présents !
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Sam 8 Déc - 17:03

Au moins on va dire qu’il ne lui en fallait pas beaucoup pour avoir le sourire tient à cette fille. A peine notre homme lui avait tendu son repas improvisé qu’elle le prit timidement pour ensuite lui proposer la moitié. Il leva un sourcil sur le coup. Oui c’était bien gentil mais non merci. De un on ne va pas vraiment dire que notre homme était un estomac sur patte mais il préférait les repas fait par lui-même qu’un truc déjà tout fait à l’achat. Et oui, notre Gilbert est un cuisinier dans l’âme et mange plutôt sainement du coup. Du moins, lorsqu’il a le temps de manger… Bref ! La fixant toujours de son air incrédule, il eut vite fait de repousser ce qu’il venait de lui donner. Il offre un repas c’est pas pour attendre à ce qu’on lui donne la moitié en échange quoi ! Haussant les épaules, et la laissant avec ses deux moitiés, il reprit sa marche en soupirant légèrement.

- Ce n’est pas pour avoir un truc en échange que je te donne ça. Mange et t’occupes pas du reste.

Le pire, c’est que c’était un geste sympathique de sa part. Mais que notre homme était tellement un doué dans le relationnel qu’il donne l’impression que tout l’emmerde dans la vie. Gibert est comme ça… Mettant les mains dans ses poches, il alla vite fait récupérer une cigarette dans sa poche pour la mettre en bouche. Quoi ? Comment ça encore ? Il est assez grand pour faire ce qu’il veut ! Allumant cette dernière, il souffla une mince fumée blanchâtre tandis que le paysage défilait lentement autours des deux jeunes gens. Posant finalement son regard sur la petite blanche non loin de lui une question lui vint en tête. Pourquoi était-elle toujours au manoir finalement ? Les invités ça ne reste pas aussi longtemps même des amis. Mais poser ce genre de question est de un très impoli mais aussi plutôt déplacé, ça donne un peu l’impression de chasser quelqu’un. Il soupira une nouvelle fois, faisant tomber quelques cendres sur le sol. Il se posait décidément trop de questions, surtout lorsqu’il s’agissait d’Oz, s’en était maladif en fait… Donc finalement voulant changer un peu ses idées et ne pas faire une gaffe il finit par lâcher.

- Mais au fait. Pourquoi on m’a demandé de t’accompagner. T’es étrangère ou quoi pour ne toujours pas être capable de te repérer ?

Oui bon. C’était dit avec tellement de délicatesse. Mais ça c’est notre homme et son manque de tact. A tel point qu’il ne le remarque même pas en fait, levant la tête, l’immense jardin du manoir était déjà en vue. Tout ça pour ça… Mais le plus dur restait à venir, c’est-à-dire remettre cette lettre au Duc en personne. Et s’il n’était pas là ? Que faire ? Le chercher ? Hors de question ! Comme s’il allait perdre son temps à courir après cet extravaguant qui a le chic de le mettre mal à l’aise rien qu’avec sa présence ! Laisser la lettre à quelqu’un alors ? Ah Liam.. pourquoi t’es jamais là quand il le faut. Visiblement à cran, sa cigarette finit par se casser pour tomber par terre. Grommelant à peine, il finit par laisser le reste tomber par terre. S’arrêtant devant les grilles il semblait être hésitant. D’ailleurs avoir Ayumi à côté de lui n’arrangeait pas vraiment les choses, cette fille qui semblait être aussi douée qu’un gamin risquait de faire une gaffe à tout moment. Son regard se posa alors finalement sur elle. Le silence tomba. Que faire ?

- Bon. Je compte sur toi pour ne pas faire de maladresse. Ici c’est pas comme chez les Bezarius, d’ailleurs… Pourquoi es-tu chez eux depuis tout ce temps ?

Ah bah voilà. Il n’avait pas pu s’empêcher de poser la question. Non je te jure Ayumi ! A cet instant précis Gilbert n’a même pas la pensé de te chasser on va dire que c’est.. un réflexe obsessionnel ? Son ton n’était pas agressif, il affichait au contraire une neutralité déconcertante en fait, il faisait si sérieux… Promis, il est gentil là. Il ne se serait pas fait chier pour faire un détour par la ville sinon…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Sam 22 Déc - 18:50

Ayumi était tout de même bien gênée de se faire encore servir par quelqu’un en quelque sorte. Déjà qu’elle était totalement nourrir, hébergée ainsi de suite chez les Bezarius. Voilà qu’elle était aussi nourrie par Gilbert maintenant. Sérieusement, la petite aurait dû partir avec une des tartines qu’elle avait soigneusement préparée pour Oz. Mais bon, l’albinos préférait quand même que cela soit son petit ami qui se remplisse l’estomac que sa propre personne. Après tout, il avait tellement fait pour elle… Ayumi voulait le rendre le plus heureux possible ! C’est ce que méritait un petit ange comme Oz.

Bref, revenons à nos moutons. Quand Gilbert refusa le morceau qu’elle venait de lui tendre, Ayumi fit un petit hochement positif de la tête pour lui faire comprendre que c’était rentré dans sa caboche. La petite ne cherchait pas forcément à donner quelque chose en échange mais comme elle ne savait pas si Gilbert avait faim… Elle préférait proposer par pure politesse. Mais comme il n’en voulait pas, la petite Hasegawa commença donc à croquer timidement dans ses morceaux de sandwich. Cela faisait longtemps qu’elle n’avait pas mangé ce genre de repas. Ce petit casse-croute lui rappelait ses longues périodes dans les ruelles de la capitale. Maintenant, Ayumi avait le droit à de copieux repas qu’elle arrivait rarement à finir chez les Bezarius.

Pendant le chemin, la petite Vampire finit son sandwich et elle tourna la tête vers son compagnon de route. Celui-ci était encore en train d’allumer une cigarette… Cela n’aurait pas été discret de lui brûler une seconde fois alors elle subit la forte odeur qui arriva dans ses narines. Plusieurs fois, elle se retint de tousser tellement que la fumée lui faisait mal aux narines. Quelques fois, elle ne put pas se retenir et sa gorge devint rapidement très sèche. Bordel que ça faisait mal ! Ayumi haïssait cette cigarette à cause de son odorat beaucoup trop sensible. Qu’il se dépêche de finir… Mais son attention fut détournée par la question que venait de demander Gilbert. C’était gentil de lui faire comprendre que c’était une vraie paumée mais c’était tout bonnement la vérité.

« He bien tu as vu juste. Je ne suis pas originaire de Réveil mais du pays qui se trouve à côté. Tu es originaire d’ici toi ? »

Ayumi avait retourné la question pour apprendre à le connaitre un petit peu. Cela lui faisait plaisir d’en apprendre un peu plus sur le meilleur ami de son petit ange. Elle espérait tout de même que ce n’était pas trop indiscret mais bon, Gilbert lui avait bien posé non ?

Le chemin continua un petit moment avant d’arriver dans le domaine de la famille Barma. Le portail s’ouvrit rapidement sans rien demander quand le garde vit Gilbert. Pratique qu’il soit venu finalement ! Cela allait lui éviter de se présenter et qu’on lui pose encore des questions. Alors qu’ils avançaient vers l’entrée, Gilbert fit ENFIN tomber sa maudite cigarette qui puait avant de lui poser une nouvelle question en mettant une petite mise au point. Pourquoi elle était encore chez les Bezarius ? L’information n’avait finalement pas fait le tour ? Ayumi rougit un petit peu et discrètement.

« Je ferais attention promis ! Et on va dire qu’on m’a permis d’habiter là-bas ? Je ne sais pas vraiment comment expliquer toute l’histoire… »

L’albinos n’en eut surtout pas le temps comme un domestique de la maison s’avança directement vers eux en leur demandant ce qu’ils voulaient. C’était un drôle d’accueil tout de même comme si personne n’étaient la bienvenue dans cet endroit. Ça faisait froid dans le dos tout de même. Ayumi ne perdit pas une seconde pour sortir la petite lettre de sa poche la tendre à l’homme qui lui demanda si c’était tout… Quand elle dit oui, le type ferma carrément la porte sans dire au revoir. Tirant une tronche dépitée elle regarda Gilbert.

« Sérieusement, c’est quoi cette famille… ? Ça me donne envie de lui mettre mon pied où je pense !»

D’un air dépité, elle recula donc en voulant partir mais ne fit pas attention aux marches et… Se cassa littéralement la tronche dedans en faisant un faux pas. Ce n’était pas une bonne idée de ne pas regarder où on mettait les pieds en reculant ! Après sa mauvaise chute, elle se dépoussiéra un petit peu toute rouge en essayant de changer de sujet rapidement.

« Euh.. Ah ah ! J’y pense, mais tu es avec quelqu’un Gilbert ? Ça serait étonnant qu’un type gentil comme toi soit tout seul ! »

Et paf, je te pose une question indiscrète, qui était bizarre et qui pouvait être mal prise. Ses joues devinrent d’un coup super rouge en reculant et agitant les mains rapidement devant elle. A cause de sa question mais aussi en pensant à Oz. Devait-elle avouer sa relation avec le Bezarius bien qu’elle était super récente ? Peut-être que ça ferait plaisir à Gilbert ?

« Ah ! Ce n’est pas ce que je voulais dire ! Faut pas mal le prendre ! je suis déjà avec quelqu’un ! »
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Sam 19 Jan - 15:39

Alors comme ça notre jeune homme avait vu juste ? La demoiselle était belle et bien étrangère, mais dans ce cas d’où venait-elle mais surtout qu’est-ce qu’elle fichait chez les Bezarius comme ça ? Elle ne devait pas rentrer chez elle un peu ? Non sans vouloir la chasser de là vite fait bien fait, avouez que vous vous poserez des questions vous aussi… Comment ça non c’est monsieur qui réfléchit trop ? Vous savez quoi, ben il vous emmerde ! Gardant cependant le fond de sa pensée pour lui-même. D’ailleurs, son air se renfrogna lorsqu’elle lui demanda si lui était tout comme Oz, d’ici. On va dire que c’était un peu délicat comme question pour lui, toujours. Même si au fond de lui, il se considérait comme étant de là, il ne pouvait en être certain. Foutu mémoire... On peut dire que la question avait en quelque sorte jeté un froid entre les deux. Lui gardant le silence. Il se contenta de fixer le domestique venir qui finit par leur claquer littéralement la porte au nez, considérant que ce n’était pas si important que ça comme lettre. Au fond, il devait avoir certainement raison mais peut-importe ! Ce n’est pas une raison d’agir de la sorte ! Alors qu’il s’apprêtait à répliquer et surtout interpeler ce foutu domestique qui était décidément à l’image de la famille qu’il servait, Ayumi l’arrêta sur le coup tandis qu’elle tomba littéralement à côté de lui. Quelle maladroite bon sang… Toujours aussi crispé, d’autant plus que maintenant elle lui avait gentiment rappelé qu’il ne savait pas qui il était en réalité, alors que c’est une vérité que notre homme tentait bien souvent d’oublier pour pouvoir avancer sans se soucier du passé.

La main levée pour frapper à l’entrée et qu’on revienne les voir, il resta figé ainsi. Rah. Pourquoi les paroles de cette fichue gamine le mettait aussi mal, il savait déjà tout ça ! Il n’aimait juste pas qu’on le lui rappelle même de façon inconsciente. D’ailleurs c’était un sujet qu’Oz non plus ne prenait pas comme sujet de plaisanterie. Finalement, ne cessant de le surprendre ou plutôt de le dépiter, elle continua en demandant si en gros il avait quelqu’un dans sa vie. Tournant la tête vers elle cette fois-ci, il leva les sourcils. Heu… C’était quoi cette question ? A dire vrai c’était un sujet que lui-même ne pensait jamais, pour ne pas dire que ça ne l’intéressait pas vraiment. Dans son cerveau seul Oz était important. Peut-être que vous allez trouver qu’il s’arrête à bien peu de chose mais pour lui c’est déjà beaucoup de dévouer sa vie entière à quelqu’un. Et puis. Pourquoi elle lui demandait ça au juste ?

- …

Exactement. Une nouvelle fois le silence. Mais cette fois-ci ce n’était pas à cause d’un mal être mais plutôt qu’il ne savait pas quoi répondre. De un sa vie privée et bien.. elle est privé. Et de deux non, il n’avait personne. D’ailleurs, elle fut encore plus surpris lorsqu’elle s’agita toute seule en lui disant que ce n’est pas ce qu’il croyait qu’elle avait déjà quelqu’un dans sa vie. Bien sûr, Gilbert n’avait pas pensé une seule seconde à la moindre pensée tordu. Levant plus qu’un sourcil au final il lâcha.

- Ah… ? Il marqua un instant de pause puis lâcha une nouvelle fois en se tournant vers la grille d’entrée. Non je n’ai personne. Ça ne m’intéresse pas.

Voilà comme ça, finit les questions c’est réglé point ! Regardant le vide un peu, notre homme resta silencieux. Oh et puis merde hein ! Pourquoi il devait faire se trajet à la con juste pour une lettre qu’on ne sait pas d’où elle sort et parce qu’on l’a filé à la seule personne n’étant pas du coin ! Faisant volte-face, il prit rapidement le fameux bout de papier que la jeune fille tenait pour le tendre à travers la grille devant un domestique non loin.

- Ça suffit ! Maintenant vous donnerez ça au Duc et l’histoire est réglée !

Son regard se faisant plus dur, le domestique prit sans rien dire ce qui lui était tendu. Après tout Gil était un Nightray non ? Il n’avait pas vraiment à l’envoyer balader. Devant le peu d’enthousiasme que le domestique faisait preuve, notre brun grommela avant de vite faire demi-tour, annonçant tout simple qu’il y allait. Et vous savez quoi ? Ben le vide qu’il ressentait, cette fille qui était bien collante pour une invité que c’était à se demander qu’est-ce qu’elle fichait ici depuis le temps à croire qu’elle s’était installée pour de bon. Tout ceci fit sortir à notre homme une troisième fois une cigarette. Il était rare que Gilbert fume autant en si peu de temps… Mais on va dire que la deuxième n’avait même pas été consumée jusqu’au bout ? Un fumeur fume d’autant plus lorsqu’il est à cran, tout le monde le sait… Marchant d’un pas vif, il en avait presque oublié que la petite Ayumi le suivait encore. C’est qui cette fille d’ailleurs ? Oz ne lui en avait jamais vraiment parlé…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Ven 25 Jan - 17:50

Sérieusement, c’était quoi cette famille de taré là ? Ayumi avait déjà entendu parler discrètement des Barma par Oz lors d’une discussion et ce n’était pas vraiment positif comme point de vue. Maintenant, l’adolescente pouvait confirmer la chose surtout venant d’un domestique. La petite avait l’habitude de voir ce genre de comportement chez les Bezarius comme elle n’était pas aimée mais ce n’était pas aussi radical sérieusement. Si le Duc était de la même trempée que ses serviteurs, Ayumi plaignait toute personne devant avoir affaire à lui pour un problème assez sérieux. Il faudrait qu’elle demande un peu plus d’information à son ange pour faire attention et ne pas tomber dans un piège lors d’une réunion. Quelque chose lui disait de faire vraiment attention à cause de son statut bien bizarre pour une simple jeune fille des rues. Mais, ne nous perdons pas dans des pensées de ce genre maintenant.

La petite albinos avait envie de faire un peu connaissance et elle semblait avoir touché des points qui ne fallait pas. Surtout celle sur le lieu d’habitation qui ne semblait pas bien être passée alors qu’elle avait que détourné la question que Gilbert venait de lui poser. Le silence était vraiment très lourd et la jeune fille ne fit que baisser la tête pour lui montrer qu’elle était désolée de sa curiosité. Heureusement, la deuxième passa un peu mieux bien qu’elle était posée d’une façon bizarre. Donc, il n’avait personne ? Ayumi pencha un peu la tête sur le côté. C’était étonnant car il n’avait pas la tête à être quelqu’un qui déplaisait aux filles. Enfin, la situation n’était pas aux questions comme le Nightray semblait s’énerver et taper violemment contre la porte. Lui aussi semblait sur les nerfs à cause de cette famille et ça, Ayumi ne pouvait que trop bien le comprendre.

Comme il ne semblait pas vraiment de bonne humeur, il lui prit rapidement la lettre et envoyer balader exactement de la même manière le serviteur qui fut obliger de la prendre. Tout ce passa très rapidement en fait et notre amie eut un peu de peine à suivre la situation. A peine la porte fut-elle fermée que le noiraud fit demi-tour toujours de la même humeur. Restant un peu en retrait, l’adolescente ne sut pas vraiment quoi dire mais tira la tronche quand l’albinos vit qu’une cigarette fut encore sortie. Ah non, pas encore une fois ça suffit là ! Toujours aussi discrètement, Ayumi fit une nouvelle fois son tour de passe-passe et fit partir en cendre la petite cigarette pour ne pas encore avoir les narines tuées. Oui, ça faisait mal et s’était chiant à force !

« Désolé si je t’ai posé une question indiscrète avant. Je ne voulais pas te blesser et juste apprendre à connaitre le meilleur ami d’Oz... »

C’était peut-être un peu bête de s’excuser de cette manière mais Ayumi voulait tout de même le lui dire comme la petite ne tenait pas à être détester par une personne proche de son ange. Il y avait déjà les domestiques… S’était amplement suffisant pour son moral. La contractante s’avança à ses côtés pour que ses paroles soient plus sincères et ainsi le regarder dans les yeux.

« Mais si tu ne veux pas, ce n’est pas grave. Ça aurait pu lui faire plaisir… »

Ayumi fit un petit sourire, même s’il était un peu triste, pour augmenter ses dires. Si Gilbert ne voulait pas faire connaissance, elle l’accepterait. Mais pourquoi… Est-ce que ça la touchait autant soudainement ? Il y avait bien Oz en dessous de tout mais sa conscience semblait lui dire que ce n’était pas tout. Mais, impossible de mettre un mot dessus. Pour le moment, notre Vampire était partie dans ses pensées pour essayer de découvrir pourquoi et surtout essayer de ne pas avoir trop peur des réactions de l’homme à ses côtés. Surtout que le chemin semblait se faire une nouvelle fois à pied. Doucement et discrètement, elle se tint un peu le cœur qui lui faisait mal. Mais pourquoi… ?

« Je dois être fatiguée… Oui, c’est ça. »

Petites paroles dites dans un murmure un peu perdue. La journée semblait avoir bien commencé et la rencontre aussi… Pourquoi la lettre devait-elle être donnée chez ces abrutis ? Sans eux, elle aurait pu faire un peu plus attention…
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Mar 12 Fév - 0:03

Bon Gilbert allait fumer un bon coup et se détendre non ? Eh bien en fait non… Surprit, le brun examina la cigarette qu’il venait tout juste porter à ses lèvres et d’allumer. Déjà consumée ? Encore ? C’est quoi ce paquet de cloque arnaqueur ? Grommelant, le brun finit cependant par jeter ce mégot qui ne lui servait du coup à rien. Et puis vous savez quoi ? Il était bien trop frustré pour en sortir une autre. Mettant bien rapidement les mains dans ses poches, le jeune homme se contenta d’avancer. Suivit de près par la jeune albinos. La regardant brièvement du coin de l’œil, Gilbert se posait tout de même une bonne question à son sujet. Une question qui attendait une réponse bien précise et qui le perturbait un peu d’ailleurs. Ruminant dans son coin, on ne pouvait pas vraiment dire qu’il était enclin à la discussion en fait. Tu parles d’une ambiance de voyage. En même temps on lui avait demandé de porter une fichu lettre au manoir Barma parce qu’une fille n’était pas fichu de s’y rendre elle-même quoi ! Pourquoi avoir demandé à la seule paumée du manoir ? Et voilà. On en revient toujours à la même question. Pourquoi cette fille est au manoir ? Pourquoi Oz l’a-t-il ramené chez lui ? Assez étroit d’esprit concernant son meilleur ami, il y avait de quoi le tirailler en fait. Mais pour le moment, en tant que gentil garçon pas trop chiant il ne disait mot et gardait tout ça pour lui-même. Reste à savoir combien de temps allait-il pouvoir ignorer le fait qu’Oz avait clairement accepté que quelqu’un squatte chez lui. Eh non ! Gilbert ne squatte pas, c’est… Différent dirions-nous. Il avait son chez lui et s’y rendait !

D’ailleurs, le silence de tout à l’heure et les réponses de notre brun semblaient avoir un peu effrayé la jeune demoiselle qui paraissait bien discrète d’un coup. Ne cessant de s’excuser. Et puis d’abord, pourquoi vouloir connaitre le meilleur ami d’Oz comme elle dit ? Non pas qu’il avait spécialement quelque chose à cacher, pour sûr, pour cela il devrait certainement être capable de mieux se connaitre lui-même ça serait une bonne chose… Mais enfin… Voilà quoi ? C’était sa vie privée et elle n’avait rien à faire dedans quoi. Une curieuse de service ? En tout cas elle en avait tout l’air. Mais ce qui dérangeait le plus Gilbert, c’était sa façon de paraitre avoir un lien avec Oz. Amical ? C’est du moins ce qu’il pensait ou aimerait penser allez savoir. Son ami blond ne lui avait jamais vraiment parlé d’elle, cela c’était arrêté au fait qu’il l’avait invité à passer quelques temps chez eux… Fixant droit devant lui, l’homme était d’une froideur toute même mesurable. Il ne répondait pas et ne la regardait même plus pour finir. A croire qu’il ne l’avait même pas du tout écouté. Et pourtant si… Tandis qu’il marchait d’une allure plutôt soutenu, notre brun ne semblait pas être prêt de parler, restant dans ses pensées qui revenaient toujours au même point. Elle plus Oz plus manoir. Il y avait un élément en trop dans cette équation au gout du jeune homme. Techniquement quand on est invité on finit toujours par repartir non ? Si elle était étrangère elle devait avoir un chez elle ! Soudainement, son allure se réduisit considérablement, au point qu’il s’arrêta presque. Ou plutôt il fit du sur-place. C’était trop compliqué. Le seul moyen d’avoir les choses au clair pour sa pauvre tête était de poser les questions non ? C’est ainsi qu’il rompit enfin le silence.

- Bon. En fait si j’ai une question à te poser. Comment connais-tu Oz ? Il marqua un instant de pause. Non en fait j’ai deux questions à te poser… Combien de temps est censé durer ton séjour au manoir ?

Voilà. C’était posé. C’est alors que tout de même notre homme se rendit compte que la façon dont il avait formulé la deuxième question montrait clairement qu’elle le dérangeait. Enfin.. ce n’était qu’à moitié le cas. C’était son incertitude sur elle qui le dérangeait c’est tout. Ainsi il se dépêcha de reprendre, mais pas de façon aussi gêné qu’une autre personne aurait pu l’être à sa place.

- Pas que je veuille te chasser du manoir hein. Ce n’est pas le mien de toute façon. Mais tu dois bien devoir rentrer quelque part non ?

Bon on va dire qu’il avait essayé de rattraper le ton de sa question. Mais il espérait qu’elle soit claire. Surtout sur le comment avait-elle connu Oz. Deux amis hein ? C’est bien ça… Il ne pouvait pas penser autre chose de toute façon. Sa marche reprit alors de façon beaucoup plus lente. Détournant son regard d’elle, il fixe alors le sol, les mains toujours dans ses poches.

~~~~~~~~~~~~
By ma chérie ma ptite Ayu ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Ven 1 Mar - 3:57

Cette journée était vraiment tendue alors que de bonne intention avait été placée dans la tête de notre jeune contractante qui pensait bien faire. Le total contraire de ses pensées était en train de se passer la mettant clairement mal à l’aise. Quelque chose clochait et notre Ayumi ne savait absolument pas quoi. D’accord, certaines de ses questions avaient peut-être été mal tournée ou encore trop indiscrète. Mais personne ne pouvait dire qu’elle ne s’était pas excusée pour ça ! D’un côté, la petite ne pensait pas à mal… A croire que ses envies de connaitre l’entourage d’Oz se vouaient d’échec petit à petit. Si on meilleur ami la voyait mal, que pouvait bien penser sa famille carrément ? Rah ! Mais, pourquoi rien ne pouvait se passer normalement hein ? Notre petite voulait simplement vivre une histoire d’amour comme les autres avec l’être ayant emprisonné son cœur. Sans vraiment le remarquer, un petit air triste se plaça sur son visage alors qu’un silence pesant était présent.

Pour vous dire la vérité, Gilbert venait d’accélérer la marche montrant clairement que l’envie de rentrer était présente et surement la compagnie pas à son goût. Un soupir discret sortit de la bouche de la plus jeune qui commençait à ne plus savoir comment réagir. Le problème, c’était que ce mal-être ne semblait pas venir que d’Oz mais, comme si un mal du passé lui rongeait gentiment le cœur. Peut-être cette ombre qu’elle voyait quelque fois en rêve ? Pour notre enfant, s’était une personne qu’elle n’aurait jamais due oubliée… Mais cette dernière changeait parfois de taille. Rah, on ne va pas partir dans ses pensées pour le moment hein !

Heureusement pour notre albinos, le silence venait d’être rompu par le noiraud qui avait ralenti sans qu’elle ne le remarque vraiment. Maintenant, les deux personnes marchaient au rythme d’un escargot… Amusant en pensant qu’il y a quelques secondes, le Nightray avait fait une sorte de sprint. Peut-être que l’envie de parler était présente maintenant ? He bien oui mais, d’une façon bien étrange pour notre petite Vampire. Sur un ton froid, Gilbert venait de lui demander comment elle connaissait Oz et combien de temps elle allait rester au manoir. Hein… ? Sur le coup, la petite ne sut pas vraiment comment prendre ces deux questions. Était-il en train de lui dire de dégager de la demeure Bezarius ou de simples questions dites maladroitement ? Alors qu’elle allait répondre, son interlocuteur reprit la parole en lui disant ne pas vouloir la mettre dehors et qu’elle devait bien avoir un chez elle. Se grattant un peu la joue, Ayumi finit par lui répondre en pensant que c’était des questions maladroites.

« He bien, j’ai connu Oz lors d’une de ses promenades dans la rue simplement. Il m’a en quelque sorte sauvé la vie… Et combien de temps je vais rester ? Je pense un bon moment ! »

Un sourire était apparu sur son visage mais, pas un sourire arnaqueur ou encore profiteur. C’était un sourire vraiment doux et qui montrait qu’elle était contente d’être là-bas. Elle répondit donc à la dernière question avant d’entamer les choses sérieuses.

« A vrai dire, je n’ai pas vraiment de chez moi. Enfin, c’est un peu compliqué et c’est un sujet délicat va-t-on dire… »

Sérieusement, aucune envie de se plomber le moral en pensant à ses parents ! Ayumi reprit un peu d’assurance. Ce n’était pas certainement pas à elle d’annoncer la nouvelle à Gilbert. Mais, apprendre que son meilleur ami et en couple, cela ne pouvait que faire plaisir non ? Surtout si les deux personnes s’aiment ! Dans la pensée d’apprendre une bonne nouvelle, les joues de notre amie devinrent rouges en ayant un peu de peine à fixer le noiraud.

« Je voulais que ça soit Oz qui te le dise mais, je ne veux pas de malentendu. Si je ne suis pas encore partie du manoir, c’est parce que je suis en couple avec Oz depuis quelques jours maintenant. C’est aussi pour ça, que je voulais apprendre à te connaitre. Pour lui faire plaisir et qu’on puisse s’amuser tous ensemble ! »

Les paroles de la contractante avait passé d’un ton très gêné à celui d’une fille vraiment amoureuse et après heureuse de pouvoir passer un peu de temps avec quelqu’un ainsi qu’annoncer une bonne nouvelle ! En tout cas, on ne pouvait pas dire qu’Ayumi avait de mauvaise intention. Cela serait de la mauvaise foi. Maintenant, à voir comment Gilbert allait prendre la nouvelle…
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Mar 19 Mar - 19:05

Le brun avait posé une question. Enfin une qui pouvait paraitre délicate, mais on va dire que de son point de vu la réponse était simple. Elle devrait répondre quelque chose du genre « Oh ! je compte rentrer chez moi dans deux semaines » par exemple. Mais non. Voilà que la petite demoiselle se mit à lui expliquer comment elle avait rencontré Oz. Il était décidément ravi pour elle… Oui oui croyez le… Comment ça ce n’est pas dit de façon convaincante ? Eh bien en fait oui. Gilbert n’était pas des plus agréables avec elle et il le savait. Déjà il n’avait pas vraiment la réputation d’être quelqu’un de chaleureux avec les inconnus bien qu’il ne soit pas méchant, mais là il y avait décidément quelque chose qu’il ne sentait pas du tout. Comme s’il allait amèrement regretter d’avoir posée cette question. Gardant juste le silence, la laissant parler comme elle le souhaitait, la jeune fille semblait en tout cas bien passionnée parce qu’elle racontait elle-même. Du moins tant que le sujet tournait autour d’Oz. Bizarre ? Hm… Ne la regardant même pas, filant droit devant lui, c’était en fait à se demander s’il était intéressé, voir même s’il prenait la peine de faire semblant. Non mais pas moyen, le brun était enfouit dans ses pensées, ne cessant de tourner le problème dans tous les sens. Pourquoi la demoiselle semblait-elle autant enjoué rien qu’en parlant de son meilleur ami. Comme elle l’a dit elle-même, ils se sont rencontrés il y a quelques temps seulement dans la rue, banale non ? Oz était quelqu’un de bon et aurait certainement aidé n’importe qui d’autres…

C’est alors qu’elle aborda le fait qu’elle n’avait pas vraiment de chez elle où rentrer. Hm… Etait-ce une façon un peu plus délicate que son séjour risquait de se prolonger à cause de ça ? C’était sa vie après tout, mais le brun daigna lui lancer un regard en coin en levant les sourcils légèrement surprit. Elle semblait être un phénomène à elle seule en fait, qu’est-ce qu’Oz avait ramené chez lui et surtout pourquoi aussi subitement. Histoire un peu étrange du point de vu de notre brun, mais ce dernier ce garda bien de poser des questions. Sa vie ne la regardait pas, il était bien le premier à ne pas apprécier qu’on pose trop de question sur lui. Dans le cas de notre homme il faudrait en plus qu’il ait lui-même les réponses à ses questions qu’on pourrait lui poser. Enfin bref. Au final, ça faisait beaucoup de blabla pour pas grand-chose à son gout. Il avait posé une question et il n’était pas des masses plus avancé à part sur le fait que la jeune ne comptait pas partir dans l’immédiat. La belle affaire. Le sujet était clos, du moins, c’est que crû durant un court instant Gilbert. Mais une nouvelle fois, Oz revient au centre de la conversation, attirant tel un aimant son attention sur ce qu’elle disait. Un mot. Un seul mot lui fit avoir un énorme moment de silence autant externe qu’interne. L’homme se stoppa net au milieu du chemin, les mains dans les poches, le visage la fixant comme tout simplement choqué de ce qu’elle venait de dire. P-pardon ? Comment ça en couple ! C’était quoi encore ces histoires ?! Cette fille avait décidément un gros problème ! C’était un médecin qu’elle devait voir ! Hélas le sourire que cette dernière lui fit… Cela eut pour effet d’aggraver son mal-être du moment. Non ce n’était pas possible. Et puis.. Oz ne lui aurait pas caché ça ! Comment ça possessif ? Mais non ! Il ne pensait qu’à son bonheur voyons !

- Que..

Ce fût la seule chose que notre homme pût lâcher. Il était choqué, étonné, je ne sais pas moi. Trop de mots s’embrouillaient en lui de même que ses émotions se mélangeaient. Il ne savait pas s’il devait en rire ou prendre cette histoire au sérieux et s’inquiéter. Pourquoi s’inquiéter ? Cette fille est bizarre ! D’où Oz « traine » avec ce genre de personne ! Mais surtout, tous ceci n’était qu’une excuse.. ce que notre brun redoutait cruellement était « m’a-t-il remplacé pour les beaux yeux d’une fille ? ». Il était son valet, la personne là pour le protéger en toutes situations, il avait besoin de lui en tant qu’ami… De sa présence, il était son début et sa motivation, croyez-le c’était beaucoup. Mais… Cette étrangère allait-elle l’éloigner de lui, juste parce qu’elle pouvait lui apporter un petit quelque chose qui n’était pas son rôle à lui. Ah.. le valet ne peut pas tout faire. Il ne voulait pas être oublié, peut-importe la façon, il ne voulait pas. Et cette Ayumi était celle qui menaçait tout ceci. Cependant, secouant légèrement la tête, le brun repensa bien rapidement qu’il n’avait pas son mot à dire, si c’était ainsi qu’Oz était heureux, alors il n’avait rien à dire et garder ses préjugés pour lui-même…

- La blague…


Quelle réaction Gilbert bravo ! En même temps, comment voulez-vous qu’il réagisse ? Il avait perdu l’être qui lui était le plus précieux sur cette terre et voilà qu’une inconnue débarque et se voit déjà en train de construire un avenir entre elle et lui. Exactement, elle et lui. Le visage étonnement fermé et froid, il reprit bien rapidement sa marche sans la regarder d’avantage, il traça rapidement sa route pour rapidement rentrer. Il ne dit mot, se contentant de marcher vite.

~~~~~~~~~~~~
By ma chérie ma ptite Ayu ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Mar 26 Mar - 16:23

Quoi dire, que faire… Notre petite blanchette ne savait pas trop où se mettre pour tout vous dire. Elle n’avait pas encore l’habitude d’annoncer ce genre d’événement qui était tout nouveau dans sa vie. He oui, cela ne faisait maintenant que quelques semaines qu’Ayumi était officiellement en couple avec le jeune Bezarius, mais la rumeur s’était montrée discrète les premiers jours et après avait pris une élancée fulgurante. Le couple craignait que les domestiques aient fait trop de bouche à oreille et que l’information ait circulé aussi vite qu’un cheval en course. Bon, pas que ça les dérangeaient, mais ils auraient bien préféré annoncer la nouvelle par eux-mêmes. Le bouche à oreille ainsi que les ragots étaient vraiment puissant. Ce fut la première fois que l’albinos en eut le droit et maintenant, cela ne serait surement pas la dernière ! He oui, la voilà dans le monde des nobles. Dire que la petite avait toujours détesté ces personnes à cause de sa famille. A croire qu’on pouvait changer d’avis très facilement. Enfin, précisions sur une personne plutôt ne connaissant pas les autres familles Ducales. Ah, d’ailleurs elle ne se souvenait même plus de leur nom de famille à ceux-là…

Revenons au moment présent. La petite Hasegawa posa les yeux sur Gilbert qui avait simplement sorti un bruitage de sa bouche. Ce silence était vraiment bizarre et cela ne faisait accroitre l’angoisse de notre petite Vampire. Avait-elle dit une bêtise où tourner une phrase d’une façon maladroite ? L’adolescente se gratta la tête en essayant d’apercevoir où l’erreur avait pu être placée avant de lâcher un petit soupir. Plus le temps passait, plus le moment devenait lourd et maladroit. Une situation qu’Ayumi commençait à voir bizarrement. Posant une nouvelle fois ses yeux sur Gilbert, elle pencha la tête sur le côté en signe d’interrogation.

« Tu ne dis rien ? »

Cela pouvait être pris étrangement comme question, mais notre petite était vraiment perturbée par son silence. N’importe quelle remarque pour lui donner une idée de sa pensée serait la bienvenue. Le silence était quelque chose de lourd que la contractante n’aimait pas beaucoup. Surtout qu’Ayumi pensa directement l’avoir blessé d’une manière qu’elle ignorait plus qu’elle ne le pensait ! Voyant le noiraud aller plus vite dans sa marche, l’enfant suivit le rythme en l’attrapant par la manche comme pour lui dire de se calmer. D’un air un peu perdu et en même temps stressée, elle reprit la parole toujours de sa voix maladroite.

« Est-ce que ça va aller… ? Désolé si j’ai dit une chose qui a pu te blesser. »

He voilà qu’elle s’excusait encore une fois et surement pour rien. Ayumi était le genre de personne à ne pas aimer les problèmes et encore plus quand il s’agissait d’un ami de la personne qu’elle aimait. De cette façon, il s’agissait du meilleur ami d’Oz. Ne disant rien de plus, l’étrangère resta dans cette façon de le retenir attendant encore une fois une réaction qu’elle espérait plus grande. Elle en vint même à essayer de trouver une solution pour se faire pardonner. Ah, vraiment… Quand l’enfant avait quelque chose en tête, c’était très difficile de lui faire enlever !

« Je peux… Faire quelque chose pour t’aider ? »

Trop insistante? Non pas dans ce sens-là. Ayumi voulait juste avoir la meilleure entente possible pour ne pas que son petit ami ait de problème. Après tout, ils n’avaient rien fait de mal n’est-ce pas ? En tout cas, c’était de cette façon que l’albinos pensait ou du moins, essayait de penser. Je peux vous dire que beaucoup d’idée était en train de lui passer en tête là. De la plus normale à la plus tordue, je vous laisse imaginer la chose !
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Dim 7 Avr - 15:57

Tu ne dis rien ? Ah, la bonne blague. Que pouvait-il dire sans être désagréable ? Non pas que le fait qu’Oz soit heureux lui de déplaise, mais on va dire qu’il avait l’impression que les choses allaient trop vite pour lui. Oz venait de revenir et le voilà déjà avec des histoires d’amour ? Le souci n’était pas de savoir s’il était amoureux ou autre, mais plutôt si Gilbert allait être mis de côté par son meilleur ami. Si ce dernier ne pense qu’à sa douce petite compagne au point de ne plus rechercher la présence de son ami qui était présent à ses côtés depuis son enfance. Une chose avait toujours fait peur à Gilbert même s’il n’en parlait jamais, c’était de le voir grandir et s’éloigner. Ah.. dit comme ça, notre homme donnait presque l’impression qu’il était un père pour lui. Mais si on devait faire une comparaison familiale alors Oz devait être son frère. Il avait le rôle du grand peut-être, le voilà maintenant avec celui du petite. Sa volonté de vouloir le protégé ayant logiquement grandit au fil des années. Dix ans. Il avait passé dix années de sa vie à se battre pour retrouver son maître, persuadé au plus profond de son être qu’il n’existait que pour ça de toute façon. Il le retrouvait enfin, et voilà qu’une fille des rues lui fait les yeux doux pour s’attirer toute son attention ! Vision un peu pessimiste des choses, possessive peut-être. Mais la protection de Gilbert pour le jeune blond avait toujours été un peu maladive. A tel point qu’il avait eu plusieurs fois l’écho que sa protection pouvait devenir dangereuse pour lui-même et son entourage. Mais c’était plus fort que lui. Pour dire vrai, le brun se sentait presque idiot de réagir comme ça et de ne pas prendre les éventuels bon côtés de la chose…

Ignorant à moitié les possibles paroles que la jeune fille pouvait lui dire tellement il était excédé, par lui-même et par ce qu’elle venait de lui dire. Son attention retomba sur elle lorsqu’elle tira sa manche pour le faire revenir sur terre et certainement tenter de le calmer. Pourquoi se calmer ? Visiblement cette situation le mettait mal à l’aise. Il avait envie de l’envoyer balader, de lui dire qu’elle n’avait aucun droit sur lui et certainement pas celui de l’éloigner de lui. C’était son meilleur ami après tout, sa dévotion, la personne pour qui il était prêt à se sacrifier, après tout.. il avait sût le sortir des ténèbres de son passé et de sa mémoire disparut. Mais être désagréable avec elle, en partant du principe qu’elle ne délirait pas totalement, cela revenait à blesser Oz indirectement. Ce dernier ne devait certainement pas souhaiter que sa petite amie toute fraîche et nouvelle se fasse incendier par son meilleur ami. Comment expliquer ce ressentit. Cette sensation d’abandon. Secouant la tête comme pour ne pas y croire lui-même. Il finit par lâcher sans même la regarder.

- Laisse-moi tranquille. Ce serait déjà un bon début pour m’aider.

Il aurait voulu le dire d’un ton assez calme, chose plutôt raté. Comment voulez-vous qu’il arrive à garder son calme dans ce genre de moment ? Alors qu’il se disait qu’il avait dix années pour au final le voir s’éloigner à nouveau. Etait-il vraiment le misérable serviteur destiné à se retrouver seul dans les ténèbres ? Son cadet ne semblait pas avoir ce genre de problème en plus de donner l’impression qu’il cache des choses… Dégageant finalement sa manche de sa main en tirant un coup dessus, il se remit à refaire quelques pas rapidement dans la direction du manoir. Etrangement, on pouvait dire que le retour semblait bien plus rapide que l’allé. Finalement, il se tourna. Notre grand homme posa enfin son regard doré sur la blanche en face de lui située un peu plus loin. Sans le vouloir, son regard se faisait perçant, accentué par la couleur naturelle de ses iris. Il finit par lâcher, sur même ton froid que plus tôt.

- Comment voulais-tu que je réagisse avec une tel annonce qui tombe comme un cheveu sur la soupe ? Son visage s’assombrit presque étrangement pour lui donner un air sérieux. Hors de question qu’on m’arrache une nouvelle fois mon Maître.

Sans même attendre la moindre réaction auditive au même expressive de la part de la jeune fille, il se retourna vivement pour continuer son chemin. Bien décidé à rentrer et à surtout s’éloigner d’elle pour tenter d’oublier cette histoire. Un souci en plus sur les bras super. Il aurait d’ailleurs bien rajouté qu’il pouvait lui assurer ses paroles, mais.. en quoi avait-il le pouvoir d’empêcher Oz d’agir comme bon lui semble ? Rien.. il ne pouvait que regarder. La mine crispé, il leva la tête. Le manoir était en vu.. déjà.

~~~~~~~~~~~~
By ma chérie ma ptite Ayu ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Mar 16 Avr - 15:21

A croire que les sorties ne pouvaient jamais être tranquille quand notre contractante se trouvait dans les parages. Dire qu’à la base, c’était simplement une visite pour donner une lettre à cette dite famille Barma, ils s’étaient fait envoyé chier et basta. Est-ce que c’était ce moment qui avait mis d’aussi mauvais poil Gilbert ? La jeune fille préféra penser de cette manière ne comprenant pas pourquoi sa nouvelle avait été aussi mal prise. Aurait-elle dut laisser Oz lui en parler en premier ? Vraiment, Ayumi n’arrivait pas à trouver ce qu’elle avait pu dire de mal. Voyant l’homme lui dire d’une façon assez sèche de le laisser tranquille, elle n’eut pas le temps de lâcher sa manche que ce dernier tira dessus pour, bah la faire lâcher. Était-ce sa propre personne le problème dans la discussion ? Pourtant, c’était bien la première fois que l’albinos avait la possibilité de parler avec le grand noiraud. On ne pouvait pas dégouter quelqu’un aussi rapidement à moins que sa première impression fût déjà mauvaise à la base. Du moins, Ayumi n’arrivait pas à penser de la sorte vu comme le noble avait été gentil avant la dite révélation qui avait tout brisé.

Continuant de marcher un petit moment, le silence fut que trop pesant pour laisser place à des paroles que l’étrangère prenait pour encore plus cassante qu’avant. Avait-il besoin d’être aussi désagréable avec elle ? Surtout, ses paroles semblaient la toucher bien plus qu’à la normale. Des remarques, quelques personnes de l’entourage d’Oz lui en avait déjà fait notamment les bonnes de la famille. Donc, la nouvelle était effectivement pas bien passée, mais ce qui l’étonna encore plus. Ce fut sa dernière remarque. Attendez, comment ça lui retirer son maitre ? C’était ça qui faisait peur à Gilbert au final. Bien que le jeune homme fit une tête très sérieuse, Ayumi ne peut retenir une tête n’incompréhension en le regardant. Là, Ayumi n’allait pas laisser la chose passer de cette manière ! Pour elle, ce n’était pas du tout le but d’éloigner Oz de ses amis et encore moins de son meilleur ami ! Attendez, il ne fallait pas se tromper de personne. Ce n’était pas elle la gosse de riche qui s’accaparait son homme à un point d’être jalouse de tout le monde.

Vivement et sans réfléchir, la contractante prit son élan pour se mettre littéralement devant Gilbert d’un air sérieux qu’elle n’avait pas fait auparavant. La jeune femme voulait vraiment lui faire comprendre sa façon de penser et surtout qu’il ne fasse pas de mauvais allusion !

« Écoute, tu pars directement sur la fausse route là ! Je n’ai aucunement l’attention d’éloigner d’Oz de ses amis et encore moins de toi. Je ne suis pas ce genre de personne ! Oz est ton meilleur ami, jamais ne cherchait à briser votre lien. Je sais à quel point il tient à toi. Sache-le ! »

Était-ce une sorte de leçon de moral ? Non pas du tout. La contractante voulait simplement bien faire comprendre à Gilbert que ses pensées n’étaient pas contre lui et n’allait surement pas le devenir ! Pour augmenter ses paroles et un peu maladroitement tout de même, Ayumi prit une de ses mains entre les siennes et le fixa dans les yeux sans détourner le regard. Certes, ses iris jaunes étaient impressionnante, mais Ayumi devait résister et surtout lui montrer qu’elle ne mentait pas le moins du monde. Est-ce que Gilbert allait-il comprendre où resterait-il sur sa tête de mule. En tout cas, la demoiselle essayait de maintenir son regard sérieux et qui était assez perçant.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Dim 5 Mai - 15:51

Oz avec quelqu’un ? Vraiment ? Non, ce n’était pas possible. Ou plutôt notre homme ne voulait pas y croire, pas déjà ? Gilbert avait l’impression que c’était il y a peu de temps que son meilleur ami était sorti de l’Abyss par ses propres moyens. Hélas, le liant à ce stupide lapin qui menaçait de le faire sombrer à nouveau dans l’Abyss à cause de leur contrat. Bon nombre de fois le brun avait songé à tuer Alice pour régler le souci, rompant le contrat de façon peut-être un peu brutale mais suffisamment tôt pour que cela n’ait pas de répercussion sur Oz. Pourquoi ne pas l’avoir fait ? Peut-être parce qu’il n’est pas si mauvais que ça ? Parce qu’Oz lui en aurait voulu peut-être… Et dans cette situation que faire ? Sérieusement, dire qu’il n’avait pas pensé à se débarrasser d’elle qu’il trouvait gênante, serait mentir. Mais une nouvelle fois le problème persistait. Son ami ne voudrait certainement pas ça et puis n’est-ce pas un peu égoïste comme réaction ? C’est vrai qu’au fond, son maître ne lui appartient pas exclusivement, ça il le savait, mais la peur d’être totalement mis de côté parce qu’il avait trouvé quelque chose de plus intéressant persistait dans son esprit. Et pourtant, cette fille, continuait de revenir à la charge. Le jeune homme voulait s’éloigner, s’occuper l’esprit ailleurs et tenter de ne plus y penser surtout. Mais là voilà de nouveau plantée devant lui en train de lui affirmer qu’elle n’était pas là pour qu’il l’oubli. L’homme baissa alors ses yeux dorés vers elle. Son regards n’exprimant pour le coup pas vraiment de la sympathie ni de la neutralité pour le coup. Comment être neutre ? C’était Oz le sujet de conversation actuel…

Gardant le silence sur le coup. L’ambiance était encore pire que tout à l’heure. Autant Gil posait beaucoup de question sur elle, se demandant ce qu’elle faisait au manoir des Bezarius exactement, lui-même ne logeant pas su place. Maintenant il avait la réponse on va dire ? Et c’était la pire des réponses possible. Elle avait beau lui dire qu’elle ne voulait pas ça ou autre, Gilbert n’arrivait pas à voir le bon côté de la situation. Se dire qu’au moins le jeune blond pouvait être heureux ? Hey ! Si ça se trouve elle va le rendre malheureux celle-là ! Soufflant un coup, s’exaspérant un peu lui-même. Sachant pertinemment qu’il ne fera de toute façon rien contre eux par respect pour son ami. Il ne verrait pas pour autant cette relation d’un bon œil. Gardant les mains dans les poches, ne faisant même plus l’effort d’une tête pour le rendre un peu plus aimable de même que le ton il lâcha.

- Dit ce que tu veux. De toute façon ça ne changera rien à la situation. Retourne donc vite le voir.

Ok. Pour l’amabilité il faudra vraiment passer un autre jour ! D’ailleurs histoire de bien continuer dans la foulé et en rajouter une couche de plus à l’ambiance déjà mauvaise, le brun se détourna finalement de sa route initial. N’ayant pas envie de rentrer avec elle au manoir tout compte fait. Il estimait qu’il serait très certainement mieux dans son appartement à lui tiens. Après lui avoir fait dos pendant quelques secondes, il prit finalement la direction de la ville. Soit le sens presque inverse.

- Débrouille-toi pour rentrer. C’est tout droit de toute façon. Moi je rentre chez moi.

Je suis de mauvaise humeur bonjour ? Un peu oui… En même temps, le jeune homme avait en fait un peu l’impression de s’être prit une claque en pleine figure à cet instant même. La suite ? Oh, il ferait bien avec, ignorerait la fille et ferait comme si de rien était avec Oz. Finalement, les jours prochains n’allaient pas être si tranquilles que ça. Et vous savez quoi ? Allez-vous faire voir si vous trouvez qu’il exagère ! Direction son chez soi !

~~~~~~~~~~~~
By ma chérie ma ptite Ayu ♥️

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert ) Ven 10 Mai - 16:40

La situation devenait vraiment bizarre pour notre adolescente qui ne savait plus du tout où donner de la tête ne pensant pas que la nouvelle serait aussi mal prise. En fait, Ayumi n’avait pas du tout imaginé que celle-ci soit prise d’un mauvais côté. Les amis n’étaient-ils pas content de voir leur proche se trouver un être cher ? C’était la façon de penser de l’albinos qui essayait vraiment de comprendre. Peut-être que Gilbert avait entendu des méchancetés sur sa part venant des bonnes du manoir ou encore des nobles tournant autour de la famille Bezarius. C’était une idée, mais son comportement avant la révélation n’avait pas été aussi noir. Alors, est-ce qu’Ayumi avait vraiment fait quelque chose de mal pour l’énerver à ce point. L’adolescente fit un soupir tout en se tenant la tête en entendant la suite de la discussion. Enfin, si on pouvait vraiment appeler ça une discussion vu la manière dont les phrases étaient tournées. Le comportement de l’homme commençait à légèrement irriter notre amie qui avait pourtant un grand calme. Ne perdant pas son regard ardent et surtout ne le détournant pas, elle reprit la parole.

« Avant de me parler ce cette manière. Tu pourrais au moins me dire ce que je t’ai fait. »

Voilà, s’il avait quelque chose à lui dire directement, c’était le bon moment ! S’il ne disait rien, Ayumi trouverait son comportement bien lâche. Un problème est toujours réglé plus rapidement quand on discute et qu’on peut essayer de s’améliorer ! Si s’était pour mettre une mauvaise ambiance constamment, l’albinos allait vite s’énerver sachant bien que la relation allait faire du mal à Oz. Ce qu’elle ne voulait pas du tout. Quand Gilbert lui fit dos en commençant à partir dans son coin, l’albinos ne retint pas un énième soupir pour bien lui faire comprendre que son comportement était du n’importe quoi. Il allait rentrer chez lui ? Très bien, la contractante espéra juste pouvoir rentre au Manoir sans se perdre entre deux. Avant de continuer de son côté en regardant droit devant-elle, un dernier regard fut envoyer à Gilbert.

« C’est dans ce comportement là que tu vas blesser Oz… »

Voilà, ça c’était dit. Ayumi ne voulait pas voir son ange blond aller mal à cause de telles conneries dont on ne pouvait même pas parler. Je peux vous dire qu’elle n’allait pas laisser cette question aussi facilement en suspens ! Dès que l’occasion lui serait donnée, l’albinos allait revenir à la charge pour comprendre le pourquoi du comment. Mais pour le moment, le défi était de rentrer au Manoir sans faire trois heures en se perdant de tous les côtés.

He bien vous savez quoi ? Le tout droit de Gilbert n’était pas… Comment dire, spécialement droit. A un moment, deux ruelles allaient dans deux directions différentes. Ne voulant pas se perdre, Ayumi continua de prendre le même chemin le plus « droit », mais ne semblait pas pourtant être le bon. Super, la nuit était déjà en train de tomber et nous avons une petite tache blanche perdue au milieu de la capitale sans retrouver le bon chemin. On va espérer qu’une âme charitable daigne lui indiquer le bon chemin n’est-ce pas ? Rah, on pouvait vraiment dire que le sens de l’orientation de la contractante tombait dessous les moins zéros. Aller, gardons espoir et le chemin allait surement apparaitre devant ses yeux ! Bon, Ayumi rêvait un petit peu, mais on ne sait jamais. L’espoir pouvait revenir rapidement ! Et surtout, demander son chemin à une dizaine de personne aussi. Aller, on ne se moque pas. Ce n’est pas bien !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert )

Revenir en haut Aller en bas

Un voyage en tout tranquillité? C'est ce qu'on peut dire.. ( PV Gilbert )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: Regalo :: Extérieur-