Partagez|

Kaori Mihara [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Kaori Mihara [terminée] Dim 30 Sep - 21:53

Mihara Kaori

You ♠
• Mihara
• Kaori
• Contractants
feat moka akashiya vampire - Rosario + Vampire


» Âge; 19 ans
» Né(e) le; 4 juillet
» Sexualité; Féminin
» Nationalité; Japonaise, mais elle est née en Angleterre.

» Métier; Contractants
» Famille; Pas de famille.

» Contrat; Maya
» Pouvoir; Maya peut faire apparaître un katana. Ancien et magique, quand le chain l'utilise, les inscriptions sur la lame commencent à brillé. Ce qui augmente la puissance du sabre.


Physique
Grande, cheveux blancs, Kaori est une jeune femme belle et mystérieuse. Ses yeux rouges ne font qu'accentuer son côté sombre et charmeur. Son visage, doux et froid en même temps, peuvent mettre en déroute plus d'un homme, ou même des femmes. Habituellement habillé d'une jupe et d'un chemisier, beaucoup de monde l'a croient pour une écolière. Son collier, incomplet, lui a été donné par sa mère, avant qu'elle n'arrive en Angleterre. Au bout de la chaîne, devrai ce trouvé une croix, mais personne ne sait où elle se trouve. Elle tient la couleur de ses cheveux de sa mère, il serait peu de dire que c'est une couleur peu commune, voir rare. Elle ne porte pas de lunette, la jeune femme en aurait pourtant besoin à certains moments. Kaori à de belles formes et aime les utiliser pour attirer ses proies dans son piège. Elle est dure en apparence, mais il en ai tout autrement en réalité.Elle possède trois tatouages en tout. Un dans la nuque, représentant un miroir reflétant une fille, mais chaque reflet est différent. L'un représente le bien et l'autre le mal. Pour elle, ce tatouage signifie qu'il ne faut jamais ce fier aux apparences et aussi qu'elle n'appartient à aucun clan précis. Le deuxième recouvre une partie de son dos et représente un loup noir et obscure, pourquoi? C'est tout simple. Elle se représente toujours en loup, voulant montrer que, comme lui, elle peut être sombre, qu'elle est plutôt solitaire et qu'elle n'hésitera pas à attaquer. Néanmoins, comme cet animal, elle attaquera toujours pour se protéger ou pour protéger quelque chose de précis. Le troisième est le plus discret de tous. Elle n'en parle presque jamais. Il se trouve sur son flan droit, juste en dessous du sein et représente une fille, habillée d'une longue robe rouge, les cheveux emportés par le vent, ce qui cache en partie son visage. On peut également constater des larmes qui coulent sur le peu de visage que l'on voit. Cette fille ce recroqueville sur elle-même, comme si elle était profondément blessée. Elle n'a jamais dit à personne ce qu'il représentait et ne le dira qu'à une personne importante pour elle, s'il ou elle le voit bien sûr. Elle n'a pas de piercing. La jeune femme n'a pas toujours été si jolie. Quand elle était jeune, comme toues les jeunes filles et tous les jeunes garçons, la petite Kaori avait des boutons, de grosses lunettes et elle était plate comme une planche à pain. Elle était sujette à des moqueries, tous les jours les autres enfants s'acharnaient sur elle. C'est pour cela qu'elle a décidé de changer. Elle à subit traitement pour les boutons, elle a enlevé ses lunettes, même si ça la gêne des fois et, comme par magie, un matin, Kaori s'est réveillée avec des formes. Maintenant, elle fait très attention à son physique. Par contre, Kaori ne ce maquille presque jamais, elle ne trouve pas ça très utile et ça ne reste pas très beau après un combat.


Caractère
Kaori n'est pas une fille simple à comprendre ou à amadouer. Sérieuse, elle n'aime rire pour rien et préférera toujours rester froide avec les gens. Solitaire est un mot qui lui convient assez. Il y a longtemps, elle a été blessée par des personnes qu'elle aimait beaucoup, elle n'aime pas trop être entourée de gens, même si elle ne les connait pas et que c'est dans un endroit publics. Charmeuse, et oui, la jeune femme aime plaire, que ce soit par les hommes ou les femmes. Elle aime qu'on là regarde, mais pas qu'on l'approche de trop près. Froide avec les hommes qui essayent vainement d'attendre son coeur. Cette partie c'est refermée il y a bien longtemps, après un abandon de trop. Elle n'aime pas montrer ses sentiments, ses pensées et ses désirs. Elle aime qu'on la surprenne et qu'on essaye de lui faire plaisir, même si elle ne le montre pas vraiment. Kaori aime qu'on lui prouve qu'elle à de la valeur, même si elle reste froide. Elle n'a pas d'ami et la raison est toute simple. Elle ne sait pas comment être avec les gens. Elle les froisse sans le vouloir et dit des choses désagréables sans s'en rendre compte. Intelligente et débrouillarde, elle ne tombera pas si facilement dans un piège, que ce soit pour la détruire ou pour la contrôler. En dessous de cette carapace de glace, ce cache une jeune femme brisée par un homme, ayant peur que cela recommence. Avant d'être comme ça, elle était plutôt joyeuse et souriante. Kaori était aimable et aimait beaucoup être entourée. Après quelques temps de purs bonheurs, elle à connue une grande tristesse et a vu l'homme qu'elle croyait aimé partir avec sa soit disant meilleure amie. C'est pour cela qu'elle a décidé de ne plus s'ouvrir, de ne plus sourire et de ne plus être l'ancienne elle. En clair, Kaori est une fille forte de caractère, ne ce laissant jamais faire. Elle n'aime pas le monde, mais aime qu'on essaye de l'approcher. Elle hait les hommes, mais aimerait qu'un deux casse sa carapace de glace. Elle à peur d'ouvrir son coeur à n'importe qui et de se faire blesser à nouveau. Comme elle est devenue froide, elle n'arrive plus à se faire d'amis et la solitude lui pèse quand même parfois. Même si à certains moments elle préfère être seule. Elle s'entend très bien avec son Chain, Maya. Elle peut tout lui dire et c'est la seule personne, car oui elle la considère comme une personne et non comme un monstre, qui peut la voir sourire parfois ou lui remonter le moral. Maya est sa seule amie et Kaori fera tout ce qui ait en son pouvoir pour ne pas la perdre, même si ça doit lui coûter la vie à terme.



Histoire
Mon passé
Enfance

Je suis née le 4 juillet, en Angleterre. Mes personnes qui m'ont mis au monde étaient originaires du Japon. Je suis née dans une famille assez spéciale. De ma naissance à l'anniversaire de mes Cinq ans, tout allait plutôt bien. On s'occupait bien de moi, j'allais à l'école avec des enfants plus jeune et plus vieux, j'avais des amis et tout le monde était assez heureux. Enfin, ce n'était qu'un masque qu'ils utilisaient en attendant que je sois assez grande pour recevoir la vérité en pleine poire. Juste après mon anniversaire, l'appartement où je vivais avec eux, qui était à l'ordinaire calme, fût le théâtre de violente dispute. Mes "Parents" ne s'entendaient pas du tout, je me demandais sur le moment pourquoi ils étaient ensemble, mais, étant très petite, je faisais comme si de rien était et n'osais pas poser la question. Je grandissais de jour en jour et mes parents s'éloignaient de plus en plus. Je finis rapidement la petite section de l'école et entra en grande section avec les enfants de mon âge, étape clef dans l'enfance. Nous n'avions pas une grande école, alors tout les enfants de tous âge étaient regroupés dans la même salle avec différents devoirs. J'avais huit ans et je décidais de prendre mon courage à deux mains. Après être sorti de l'école et être rentrée toute seule, comme d'habitude, je m'approchais doucement de ma mère, un peu gênée tout de même. D'une petite voix, je lui posais la question qui me restait dans la tête depuis tant d'années. << Maman, pourquoi toi et papa êtes ensemble?>>. Sans chercher à comprendre, ma mère me mit une énorme gifle, me faisant tombé assez violemment au sol. Ses yeux reflétaient tant de colère et de tristesse quand elle me regardait. Ses cheveux blancs comme les miens étaient attachés en arrière, les cernes sous ses yeux bleus c'étaient creusées avec le temps. Elle ne dormait plus, encore une chose qui n'avait pas de sens pour moi. Elle soufflait, rapidement, essayant de calmer sa rage, mais mon père rentra à ce moment-là. Me voyant au sol, larmes aux yeux et mains sur la joue, il se précipita vers ma mère et lui mit une gifle encore plus forte que celle qu'elle m'avait mise.

Elle recula et tomba sur le sol, pleurant. Elle se réfugia dans la chambre, qu'elle ferma à double tour. Mon père, qui s'était toujours bien occupé de moi, ce retourna vers moi et me pris dans ses bras. Il me mit assise sur la table, pris un chiffon mouillé avec de l'eau froide et le compressa doucement sur ma joue pour éviter le gonflement. Il m'aimait réellement, dommage qu'il n'était pas là plus souvent. Mon père ce tuait au travail pour payer les factures et la nourriture, pendant que ma mère ne faisait que pleurer du matin au soir. Je reposais la même question à mon père et , au contraire de ma mère, lui me parla calmement pour m'expliquer. <<J'ai rencontré ta maman quand nous étions encore tous les deux a l'école, au Japon. Après un an d'amitié, j'ai pris mon courage à deux mains et je lui ai demandé de devenir ma petite amie, elle à tout de suite dit oui. En réalité, cela faisait un an qu'elle attendait ma demande. Quand nous avons tous les deux finit le lycée, j'ai commencé à travailler et je suis très vite monté en grade. Nous vivions heureux dans une grande maison, fraîchement mariés.>>. L'histoire qu'il me racontait me faisait un peu sourire. C'était le genre d'histoire que toutes les filles rêvent d'avoir. Un mari qu'elle aime, un beau mariage, réussite dans le travail et grande maison. Je me demandais même comment cela avait pût devenir aussi chaotique et surtout, s'ils vivaient dans une grande maison, pourquoi aujourd'hui vivions nous dans ce petit appartement délabré d'Angleterre . Après un temps de pause, comme s'il se remémorait ses souvenirs en même temps, mon père repris. << Après Deux ans de dure labeurs, j'ai été mutée ici, en Angleterre, ta mère me suivi bien évidemment. Nous vivions dans un appartement beaucoup plus grand que celui-ci, avec une grande terrasse, des servants, nous étions riches, mais les choses ont plutôt mal tournées. La boite a fait faillite, elle a fermé et papa c'est retrouvé sans travail, d'un coup. Ta maman était enceinte de toi, j'ai du vite trouver un nouvel endroit ou dormir et nos économies sont vite parties en meubles, couches, loyer et nourriture. Ta mère pense, même si c'est complètement faux ma puce, que si tu n'était pas venu au monde, nous serions encore riches. Elle pense que tu portes malheur.>>.

Il me prit à nouveau contre lui, me serrant pour me laisser pleurer doucement et n'arrêtait pas de me chuchoter qu'elle avait tort. Donc c'était ça la réalité. Mes parents ne ce disputaient pas entre eux, mais à cause de moi. Les jours passaient et mon sourire avait disparu, au grand regret de mon père. Un jour, je rentrais de l'école, j'avais 16 ans, j'étais trempée jusqu'au os, pourtant il ne pleuvait pas. Comme tous les jours depuis que j'avais développées ma puberté, j'étais maltraitée à l'école et les rendez-vous de mon père avec la directrice ne changeaient rien. Je rentrais donc, tête baissée, vêtements et affaires de cours trempées, je voulus ouvrir la porte de mon appartement, mais la vieille clef ne passa pas. Pendant que j'étais dans cette foutue école, ma mère en avait profité pour rentrée au Japon en prenant le premier ferry, mon père, quant à lui, avait tout simplement disparu, sans laisser de trace. Je vécue seule depuis ce jour, recherchant mon père au début, puis abandonnant, complètement désespérée. J'ai donc commencé à travailler à 16 ans pour survivre, continuant l'école à côté, ce qui n'était pas une tâche facile.

Adulte, la Kaori d'avant.

Dix-huit ans, âge d'or, de liberté et enfin la fin de l'école. J'avais enfin fini le lycée, diplôme en poche, petit ami, amis. Tout me réussissaient à présent. J'étais devenue jolie et j'étais intelligente. Je vivais une vie parfaite, mais toujours cette même peur au ventre, que l'histoire de mes parents recommence avec moi. Je travaillais comme vendeuse dans une petite librairie du coin et j'avais mon propre appartement. Depuis que j'étais avec James, mon petit ami, mon sourire était revenu, éclairant à nouveau mon visage, j'avais envie de rire tout le temps, de m'amuser et de vivre avec lui. Néanmoins, nous n'allions pas le faire tout de suite, cette peur épouvantable m'en empêchait. Quand je regardais mon reflet dans la glace, je voyais le reflet de ma mère, les larmes coulant doucement sur ses joue rosées, ses cheveux attachés en arrière et cette haine... Toujours cette même haine dans ses yeux bleus. Ses yeux, au moins une chose que j'avais héritée de mon père, les miens étaient rouges, comme le rubis. J'étais le parfait mélange de deux personnes possédant chacune une caractéristique rarissime. Je travaillais quand Leila, ma meilleure amie, vint me voir. J'avais prévu une fête ce soir-là, mais elle ne pouvait pas venir, ce qui était fort dommage, mais bon, je n'allais pas lui dire d'annuler ce qu'elle avait de prévu pour venir. Je sortis du travail, marchant vers chez moi, mon appartement était à peine à cinq minutes de mon boulot. Je rentrais dans le couloir de l'entrée et passa ma clef dans la porte. Je l'ouvris et m'engouffra dans le petit couloir de l'entrée. Je refermais la porte, mis mes clefs sur la petite commode, enleva mon manteau, le jetant sur la porte manteau et alla rapidement dans le salon. Je me laissais ensuite tombée sur le canapé que j'avais récupéré. J'étais épuiser de ma journée de travail, je fermais donc un peu mes yeux, mais rapidement, quelqu'un sonna à ma porte. C'était James, il avait l'air pressé et paniquer. Mon sourire s'effaça rapidement en entendant ce qu'il avait à me dire. Lui non plus ne pouvait pas venir, sa mère était malade. Il m'embrassait raidement avant de partir, j'étais plutôt contrarier, mais la fête aura quand même lieu, je l'avais décidé.

Les invités arrivèrent quelques heures plus tard, tout était prêt. La décoration, la musique et toutes les bonnes choses pour grignoté. J'avais tout prévu, ou presque, il me manquait l'alcool. Je laissais donc mon appartement à une amie de confiance et descendit dans la rue. Je courus au début, presser d'arriver à l'épicerie la plus proche, mais elle était fermée. Je savais que l'autre était ouverte jusqu'à tôt le matin, mais elle était bien à une heure de marche de là. Je commençais donc à marcher, déterminée, les invités n'allaient pas être content sinon. Les rues que je traversais étaient assez sombres, ce qui me fit frémir plus d'une fois quand un chat sortait de nulle part ou que je voyais au loin un groupe de jeune. Les rats étaient partout, attendant que quelqu'un meurs pour ce nourrir. Enfin, j'arrivais devant l'épicerie et entrais, j'achetais tout ce qu'il fallait pour passer une bonne soirée. Je payais et ressortie. Les sachets étaient bien trop lourds pour les porter tout le chemin. Je m'assieds à un banc pour me reposer un peu avant de repartir, juste en face d'un parc. J'étais déjà venue ici avec James, il aimait beaucoup cet endroit. Deux amoureux passèrent dans l'obscurité, je souris en coin, c'était tellement romantique. J'entendais leurs voix, ça me rappelait étrangement celle de Leila. Je me levais et m'approchais doucement pour mieux voir. C'est à ce moment que je vis l'horreur. Mon petit ami qui embrassait ma meilleure amie. Je restais d'abord sur place, anéantie, figée par la tristesse. Les larmes coulaient sur mes joues. Finalement je décidais d'avancer, ils me virent. James eu un sourire en coin, Leila elle continuait d'embrasser son cou. Je sentais la rage montée en moi et donna un énorme coup de poing à James, ma "meilleure amie", elle, reçu un coup de pied dans le ventre et, pendant qu'elle était à terre, j'enchaînais les coups. Elle me suppliait d'arrêter, mais la rage en moi était bien trop grande. Finalement, l'homme qui m'avait brisé le coeur, me tira en arrière, puis releva la fille, elle saignait de la bouche et son visage était meurtri.

Sans dire un mot de plus, sentant à présent un sentiment que je connaissais très bien, je partis en courant, traversant rapidement la route, je rejoignis le banc. Je pris les sachets, arrêta un cocher qui passait par là et lui demanda si il pouvait me ramener chez moi. Il acceptait et je montais rapidement. Je lui dit mon adresse et garda la tête baissée, pour ne pas les revoir ensemble. Une fois rentrée, j'avais changé, je jetais tout le monde dehors, car tous mes amis savaient qu'il me trompait avec elle, et commença à boire toute seule. J'étais tellement dégoûtée, comment je n'avais pas pût voir tout ça! Mon bonheur n'était qu'une énorme farce, une comédie à laquelle tout le monde avaient participé. Mon comportement changea du tout au tout, le lendemain même je déménageais, allant dans une autre ville. Je coupais aussi les liens avec tous mes sois disant amis, comme mon père deux ans auparavant, je ne laissais aucune trace de l'endroit où je me trouvais à présent. J'étais devenue une fille froide, me cachant dans une carapace protectrice. Je voulais changer de vie, mais je ne pensais pas qu'elle changerait autant.



Cette partie est à supprimer de votre fiche si vous n'êtes pas un contractant.
Chains
"Physique : Maya à la taille d'une petite fille de 13 ans. Ses longs cheveux bleus foncés sont doux et soyeux. Elle les attache le plus souvent avec deux rubans pour faire deux couettes. Sa franche cache harmonieusement une partie de son front qu'elle trouve trop gros. Son sourire, naïf en apparence, peut attendrir plus d'une personne, ce qui lui sert beaucoup. Ses yeux, gris métallique, peuvent surprendre les humains, mais pas les autres chains. Son corps d'enfant est plus que trompeur, malgré le fait qu'elle soit assez frêle, Maya possède une grande force, surtout quand elle fait apparaître son sabre. Elle reste maigre, malgré son grand appétit. Elle n'a pas de piercing, mais possède un tatouage sur l'omoplate. Il représente un papillon, c'est ce qu'elle préfère sur la terre, après Kaori bien sûr. Le papillon est bleu blanc. Quand elle invoque son Katana, l'apparence de Maya change légèrement. Elle à un peu plus de forme et ses grands yeux d'enfant ce refroidissent pour laisser place aux yeux d'une tueuse.

Caractère : Pleine de vie et de rigueur, Maya est l'exact contraire de Kaori. En apparence plus jeune que sa maîtresse, elle se comporte comme une petite fille et amadoue facilement les gens comme ça. En effet, qui penserait qu'une petite fille si gentille et si mignonne est un Chain. Maya est le genre de fille qui aime rire et qui fera tout pour que Kaori soi heureuse, ce qui va être difficile. Elle fait comme si elle était la petite soeur de la détentrice du contrat, pour être plus discrète sur ce qu'elle aie. Maya peut être adorable, gentille, serviable, mais elle peut aussi être plus que méchante. Pour protéger son amie, Maya est prête à tout. C'est un chain loyale et qui ne veut pas devenir folle. Ça lui fait peur, elle ne veut pas tuer Kaori. Au début, elle ne pensait pas se lier d'amitié avec une humaine, pour elle c'était comme demandé à un chien de supporter un chat. Finalement, elle ne regrette pas du tout le lien qu'elle à tissé avec son humaine favorite.

Histoire : Maya ne ce souvient pas vraiment de son histoire. Plus elle vient sur terre et moins elle s'en souvient. Elle se rappelle que fût un temps, elle était humaine, joyeuse, vivant avec toute sa famille. Elle ne ce souvient pas de ce qu'il s'est passé pour qu'elle deviennes un Chain, ni même pour que sa famille meure. Elle vivait sa vie au jour le jour, passant des pactes avec des humains, les dévorant ensuite, mais un jour, quelque chose qu'elle pensait impossible ce passa. Elle rencontra Kaori et signa un contrat avec elle, pensant qu'elle pourrait aussi la dévorer. Mais c'était sans compter le lien qu'elle allait tisser avec l'humaine. En voyant la tristesse de Kaori, la jeune chain pris la femme en pitié. Elle avait bien remarqué que Kaori ne souriait plus et décida d'essayer de lui rendre son sourire. C'est tout ce qu'on peut savoir sur son histoire, le reste Maya le garde secret bien au fond d'elle."


Test RP
Tout ce passait bien pour Kaori depuis qu'elle avait quitté sa ville natale. Elle était maintenant loin de tous ces gens qui lui voulaient du mal. Un an loin de tout le monde, seule dans cet appartement qui lui semblait bien vide. Elle n'avait presque pas de meuble, juste le strict minimum. Elle n'avait rien emmené de son ancien logis, ne voulant pas garder des souvenirs. Son coeur était brisé, en morceaux, sans possibilité de le réparer. La fille aux cheveux blancs avait peur des gens, peur de se rapprocher d'eux, de leur parler, de nouer des liens et de souffrir encore. Elle faisait des petits boulots ici et là, assez pour payer son loyer et pour manger. Le reste du temps elle traînait chez elle, seule, ou dans la rue, n'ayant plus de but, plus de perspective d'avenir. Mais tout cela allait bientôt changer. Comme presque tous les jours, après avoir travaillé, elle allait manger dans un petit restaurant. Kaori connaissais très bien le patron et avait le droit de manger à l'oeil en échange de ménage qu'elle faisait dans la petite salle. La vitrine du restaurant donnait sur une petite ruelle, désaffecter, généralement à cet heure-ci, mais ce soir allait changer toute sa vie. Kaori était en train de manger, tranquillement, quand elle remarqua une ombre dans la ruelle.Elle l'a fixa longtemps, jusqu'à ce que l'a personne avance vers la lumière. C'était une jeune fille, elle devait avoir la quinzaine à peine. Elle était sale, le visage noircit, les vêtements déchirés et elle était maigre. Malgré sa réticence à approcher les gens, elle prit son assiette et sortit du petit restaurant qui était bien désert. Elle se sentit comme attrister pour l'enfant et assez attirer par elle. Elle approcha, puis ce baissa à sa hauteur, lui tendant son assiette. <<Tient, mange>>. La petite hésita un peu et pris doucement l'assiette. Après avoir mangé, elle posa l'assiette, ce leva et elle changea du tout au tout. Kaori resta surprise devant le spectacle. Le visage de la jeune fille s'éclaira, la noirceur s'évapora, ses vêtements ce changèrent en vêtements neufs et un sourire en coin apparu. La fille aux cheveux blancs ce leva et recula un peu.

La petite fille ce mit également sur ses pieds et pris la parole. <<N'ai pas peur. Je m'appelle Maya et je sais qui tu es. Cela fait quelques temps que je t'observe. Je suis un Chain>>. La femme s'avança doucement, elle avait déjà entendu parler des chains, mais elle pensait qu'ils n'existaient pas. C'était des créatures, venant des Abysses pour dévorer des humains après leur avoir prêté leurs forces pendant un laps de temps. Elle la fixait, comment une enfant pouvait être une créature de la mort. Elle eut un petit rictus en coin et ce retourna pour partir. Kaori n'en avait que faire de ça, que ferait elle de toute manière avec autant de puissance?! Elle marchait, évitant les flaques d'eau au sol, resserrant son gilet contre elle. Quand les paroles de la jeune fille l'arrêta. << Je peux te prêter ma puissance, pour empêcher les gens de te blesser.>>. C'est vrai que ça pourrait bien servir à Kaori. Elle qui avait tellement peur de tisser à nouveau des liens. Elle mena alors la jeune fille chez elle pour avoir plus de renseignement sur le contrat et, après avoir tout écouté, elle demanda à signer le contrat pour sceller le pacte. Le Chain voulut lui parler de l'horloge, mais Kaori l'arrêta, ne voulant pas en savoir plus. << C'est comme tu voudras, mais sache que je vais me donner un petit défi, je vais essayer de te rendre ton sourire, un sourire vrai, comme avant.>>. Kaori signa le contrat et leva la tête vers la fille aux yeux d'argent. Elle se leva, alla à la fenêtre et ce mit à fixer le ciel plein d'étoiles. Quelques minutes passèrent avant que l'humaine ne réponde. << Mon coeur est brisé, jamais je ne pourrais être comme avant. Et puis, de toutes manières, je ne veux plus être aussi faible. >>. Maya souriait également et la rejoint devant la fenêtre, contre son gré, elle commençait à s'attacher à l'humaine. Depuis ce fameux jour, Maya vit avec Kaori dans l'appartement, essayant en vain de lui redonner son sourire perdu.


and Me.
Et le vrai toi?
  • Pseudo: Sophie
  • Âge: 18 ans
  • Pays/Ville: Alsace, France
  • Mangas préférés: Vitamin
  • Animes préférés: D Gray Man
  • Comment avez-vous connu le forum?: Ma soeur m'a demander de m'inscrire.
  • Et vous en dites quoi?: J'ai du mal, mais ça va ^^.
  • Votre personnage préféré?: J'an ai pas pour le moment.
  • Double compte?:Nop
  • code du règlement: Validé by Gil'



Dernière édition par Kaori Mihara le Lun 1 Oct - 14:34, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Kaori Mihara [terminée] Dim 30 Sep - 22:44

Bienvenue sur le forum !
Alors, avant de corriger ta fiche, je vais te demander d'enlever ce centrer. On ne laisse les fiches de présentation et les RPs normaux pour ne pas nous tuer les yeux. \0
Ca serait bien aussi que tu mettes un vrai perso' préféré on est sur un forum PH quand même.
Voilà, voilà \0
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Kaori Mihara [terminée] Dim 30 Sep - 22:58

Pour le centré ok, je vais l'enlever, mais comme préciser plus tôt, je ne connait pas vraiment ce mangas. C'est ma soeur qui m'a demander de m'inscrire avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Gilbert Nightray
avatar
Messages : 330
Date d'inscription : 22/09/2012
MessageSujet: Re: Kaori Mihara [terminée] Dim 30 Sep - 23:01

Je te dis bienvenue sur le forum !

Vu l'heure je vais pour ma part aller te coucher en te validant juste le code du règlement xD. Bonne chance pour la correction si quelqu'un passe avant moi.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lyria Bezarius
avatar
Messages : 149
Date d'inscription : 23/09/2012
Age : 23
Localisation : Euh...*sort une carte*...perdu ?
MessageSujet: Re: Kaori Mihara [terminée] Lun 1 Oct - 13:02

Je te redis déjà bienvenue =w= "polie quand même"
Alors pour le physique et le caractère sont bon, mais l'histoire tu va devoir la revoir car il faut là placer a cet époque qui est le 19 siècle donc le bus la maternelle le lycée et quelque petit détail, n'existe pas à ma connaissance dans ces année là ~

Voilà pour le plus important !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Kaori Mihara [terminée] Lun 1 Oct - 13:49

Fait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Kaori Mihara [terminée] Mar 2 Oct - 17:20

Je vais donc passer sur ta fiche donner mon avis. C'est parti !
Le premier truc qui cloche, c'est la nationalité. C'est soit Réveil soit étrangère. Les villes et pays que nous connaissons n'existent pas dans PH.
Physique -> Angleterre à enlever toujours. Sinon, les yeux rouges sont un signes de malédiction dans PH, donc il faut juste dire qu'elle n'est pas aimée à cause de ça. Tout comme Vincent, Lacie ect...
Mental -> C'est bon je n'ai rien à dire.

Histoire : Toujours enlever tout ce qui est en rapport avec l’Angleterre et Japon aussi pour le coup. Sinon, presque tout va mais tu n'as absolument pas parlé de comment tu as eu ton Chain. D'accord, on a son passé mais il faut raconter ici comment tu l'as eu. Je sais que c'est dans le test RP, mais il faut quand même un petit passage ici car tout le monde ne va pas lire ton test RP justement. Et en passant, tu ne peux pas être au courant des histoires de l'Abysse. C'est top secret par Pandora. Tu peux faire que c'est Maya qui t'explique par contre. ~

Chain : C'est donc un Chain humaine? Il faudra donc la mettre obligatoirement en prédéfini dès que tu seras validée. Car tu ne peux pas faire bouger deux personnages d'un coup. ~ Il y a un formulaire à suivre ne t'en fait pas. ^^

Voilà ce qu'il a rajouté et modifier pour moi \0.
Revenir en haut Aller en bas
Melvin Legacy
avatar
Messages : 91
Date d'inscription : 23/09/2012
MessageSujet: Re: Kaori Mihara [terminée] Lun 15 Oct - 17:41

Des nouvelles ? Si nous en avons aucune durant la semaine ta fiche sera archivée.~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Kaori Mihara [terminée]

Revenir en haut Aller en bas

Kaori Mihara [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: Partenariats :: Refusées-