Partagez|

Destiny of road part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 16:47

La porte s'ouvrit sur un domestique qui pria les deux jeunes gens de descendre. Oz insista pour que l'on s'occupe de la jeune invitée en premier. Dès son arrivée, même s'il était déjà fort tard, on voulut lui parler de ces travaux qui n'avançaient pas.. En effet, la façade se faisait vieille et des lézardes se moquaient de tous les projets de rénovation en cours. Oz laissait souvent Oscar gérait, c'était d'ailleurs à lui de gérer le domaine mais, pour une raison encore inconnue, Oz ne l'avait plus rencontré voilà un petit moment. Cela lui faisait penser que bientôt il devrait le voir tout de même sa vue le rassurait, il en avait besoin bien qu'il affichait toujours un certain calme et une certaine jovialité sa présence à ses côtés lui était nécessaire. Il conduit Ayumi par le bras tout en l'épaulant de son mieux, il avait renvoyé le domestique avec tact tout en lui signifiant que pour le moment il préférait remettre cela à demain. Oui car demain Oscar serait sans doute là pour s'en occuper. En fait, des tâches ennuyaient Oz en ce moment comme tous ces travaux gigantesque que personne ne remarquaient... Et pourtant même les continents évoluaient plus lentement que ses travaux. C'était la raison qui poussait Oz à fuire.

** On arrive à vivre dedans, c'est l'essentiel, non ? **

Il donnait toujours la main à la jeune femme dont les doigts gardaient une température inquiétante, ils étaient sans arrêt gelés. Oz frotta ses deux mains l'une sur l'autre en prenant la main d'Ayumi en sandwich entre les siennes. Il souffla dessus. Son souffle était chaud, bouillant aurait été un mot plus juste. Son front était toujours souffrant, il avait hâte de prendre ce remède de grand mère qui marchait une fois sur deux, de se rouler dans une couverture dans le salon et de rester sur ce canapé pour discuter un peu... Enfin s'ils le pouvaient éventuellement.. Il s'excusa vers le hall d'entrée et pria Ayumi d'aller s'installer sur la banquette noire près de la lampe bleue. L'indication était ce qu'elle était mais au moins Oz savait que cette assise était bonne et qu'elle trouvait le repos le temps que lui-même se soigne. Il se rendit donc dans une petite salle semblable à un placard sous l'escalier. De nombreuses étagères l'entouraient. Il fit courir ses doigts sur les étages enfin propres pour enfin tomber sur une espèce de crème. Il soupira d'aise et ôta sa chemise pour se mettre de cette crème qui avait la propriété d'aider à mieux respirer.. Bon ça dégageait une odeur se rapprochant de la menthe et c'était un peu gras mais bon.. là c'était plutôt urgent. Il n'avait pas même songé qu'on aurait pu le surprendre à moitié déshabillé dans le placard....

Sitôt cette créme appliquée, il sortit en oubliant sa chemise à l'intérieur... La fièvre aidant, c'était facilement excusable.. Il se rendit à la cuisine et se but un verre d'eau fraîche, il en servit un pour Ayumi et partait pour le lui apporter quand il vit la boîte de biscuits sortie. Il sauta limite dessus et voulut s'en délecter mais tout ce qu'il en restait c'était deux ou trois miettes qui se battaient en duel pour d'obscures raisons. Obscures raisons qu'Oz aurait bien aimé connaître...Il se désolait d'être arrivé si tard, juste après ce massacre qui avait dû être selon lui savamment calculé... Il s'imagina l'individu gourmand sous les traits d'un brigand riant tandis qu'il laissait fondre chaque pépite de chaque cookie. Vision déprimante et cruelle.. Déçu il traversa le hall toujours sans chemise et revint au salon. Son torse portait toujours cette fameuse horloge qui depuis qu'elle avait avancé d'un cran ne le tyrannisait plus, il en oubliait même parfois sa présence.

En fait, il l'oubliait car pour lui ce n'était pas important. Il positivait sans cesse, se raccrochait à autant d'espoir qu'il pouvait et surtout... il offrait au monde une joie étonnante, enfin la joie qu'il pouvait donner. Il transportait sur son petit plateau d'argent deux verres dont le sien vide... Lorsqu'il le vit, il s'affola et dit:

- Attends, il s'agit du mien, je repars.

Sitôt dit, sitôt fait, puis il reparut tout en montrant victorieux son verre à nouveau remplie. Le plateau avait été posé sur une table basse en face du canapé qui se trouvait juste à côté d'une cheminée blanche en pierre dont l'encadrement était composé d'une longue file d'ailes taillés à même la pierre. Ce n'étaient pas de très gros animaux et on le remarquait à peine. Oz enfin s'assit près d'elle et dit :

- Pfiouuu, ça fait du bien d'être tranquille ici alors raconte moi d'où viens tu ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 16:49

Après le long voyage, d'après ce que pensait Ayumi comme elle dormait, les voilà enfin arrivés à destination. Les yeux encore un peu endormi, la petite Hasegawa se le frotta pour ne plus voir floue. La porte de la calèche s'ouvrit lentement pour laisser place à des personnes qui semblaient être au service de quelqu'un d'assez riche vu l'habillement. Mais la jeune jumelle n'eut pas vraiment le temps de comprendre quelque chose qu'Oz était en train de descendre du moyen de transport en l'attirant avec lui. En faisant attention, Ayumi descendit donc en essayant de ne pas se casser la figure à cause des marches de ce dernier.

Alors qu'ils étaient en train d'avancer vers une grande demeure, la petite albinos ne put s'empêcher d'ouvrir grand les yeux. Cette bâtisse était vraiment immense ! Comment quelqu'un pouvait-il y loger sans se perdre ? En tout cas, Ayumi ne put s'empêcher, malgré son état, d'afficher des yeux ébahis. Mais son attention fut vite tournée sur un homme qui venait de poser des questions sur des sortes de travaux au petit blond. Je voulais laisse imaginer que la petite blanchette ne comprit absolument rien de ce qui était en train de se dire... Sa tête lui faisait légèrement mal en plus.

Mais heureusement, Oz renvoya la personne assez rapidement en lui disant qu'il ne voulait pas parler de ça en ce moment et le reporter au lendemain. Ouf... Quand la petite tourna la tête vers Oz, elle put voir que ce dernier semblait inquiet de la température de sa main. Pourtant, cette dernière était la partie la plus chaude de son corps. Pourquoi? Sûrement car un contact corporel était en direct avec sa peau. Mais ce qu'elle ne s'y attendait pas, c'était que le jeune noble venait de prendre sa main entre les deux siennes et de souffler dessus surement dans la pensée de la réchauffer encore plus. Sans le vouloir, la petite Hasegawa rougit assez vivement sous le geste de ce dernier. Elle aurait voulu dire quelque chose mais aucun son ne sortit de sa bouche tellement l'enfant semblait gênée. En tout cas, le coup d'Oz semblait avoir marché comme la température de la main d'Ayumi était quasiment revenue à la normale jusqu'à que ce dernier ne la lâche.

Ne la lâche ? En effet, le blond aux yeux verts venait de lui demander d'aller s'assoir dans un coin assez précis d'une pièce. Ne sachant pas vraiment quoi faire, Ayumi fit un simple petit hochement positif de la tête avant de se diriger vers la dite banquette et de s'assoir tranquillement en attendant que le jeune adolescent ne revienne.

Son regard se porta donc sur tous les objets que comportait la grande, très grande pièce. De nombreux tableaux si trouvaient, très bien peint. Des meubles dans un bois qui semblaient raffinés ainsi que taillés précisément. Mais sa rêverie fut vite interrompue par une nouvelle crise de toux assez rapide. Encore une fois, elle réussit à cacher les quelques crachas de sang en les essuyant sur ses habits. Non, elle n'allait quand même pas les essuyer sur quelque chose dans ce Manoir ! Elle n'était pas une sauvage !

M'enfin, quelques minutes plus tard, le jeune noble revint dans le salon avec un plateau d'argent dans les mains. Mais il ne resta pas en place très longtemps comme il venait de remarquer qu'un des deux verres n'était plus remplis. A peine eut-il fini sa phrase, que le jeune noble retourna directement dans la cuisine, surement, pour remplir son verre vide. Sur le coup, l'anglo-Japonaise pencha la tête sur le côté et posa son attention sur le deuxième verre, lui plein, poser en face d'elle. Elle ne le prit pas, comme si l'adolescente attendait une autorisation de boire. Encore une de ses manies dut à son passé qu'elle ne perdra pas avant un bon moment.

Quand Oz revint enfin, il montra comme une mine victorieuse en brandissant le verre d'eau en face de lui. Peut-être que l'adolescente aurait rit si elle était dans un meilleur état mais là, ce n'était pas le cas. Au contraire, elle cacha une mine des plus surprises en voyant la marque sur le torse du jeune garçon. Cette marque noire... oui... C'était la même qu'elle avait sur son torse à elle ! Mais comment cela se faisait-il qu'Oz ait la même ? Enfin pas exactement... Lui semblait avoir un petit truc en plus. Mais cela la turlupinait quand même.

Juste après cette observation, le jeune blond vint enfin s'assoir à côté d'Ayumi en lui annonçant qu'il était content d'être enfin au calme. Tout en le lui disant, il continua en posant une première question à la jeune fille. D'où elle venait ? Y avait comme un problème là... Elle même ne savait pas vraiment d'où elle venait. Comment pouvait-elle donc lui répondre ? Aller Ayumi, on fait du mieux qu'on peut !

- D'où je viens...? D'une grande maison qui ne se trouve pas très loin d'une forêt... Et qui semblait entourée par beaucoup d'eau... Dit-elle de sa petite voix encore faible.

Quoi ce n'était pas très précis ? Il ne fallait pas lui en vouloir comme elle n'était quasiment jamais sortie de chez elle. La plus part des choses qu'elle pouvait d'écrire, c'était grâce à la petite fenêtre que comportait sa chambre. Pas très pratique n'est-ce pas ?

Mais son regard se posa une nouvelle fois sur la marque du jeune garçon à côté d'elle. Elle avança doucement la main droite et frôla un peu la dite marque noire. Normalement, vu la situation, elle aurait surement rougit mais aucune rougeur ne vinrent sur son minois. Elle retira très vite sa main gelée du torse d'Oz et le regarda d'un air surpris.

- C'est... Quoi cette marque...? Demanda-t-elle enfin.

Sur le coup, elle se dit que peut-être sa question était un peu déplacée. Pour se faire comprendre, elle commence à gentiment défaire le haut de sa chemise. Bah Oz avait enlevé la sienne, alors peut-être que les humains faisaient tous ça non? Mais Ayumi ne l'enleva pas complètement. Elle ouvrit juste le haut, s'arrêtant en hauteur de sa poitrine, pour laisser apparaitre exactement la même marque noire.

- Parce que... J'ai la même... Je ne sais pas pourquoi...

Elle fixa quelques seconde sa marque, puis celle d'Oz et pour finir posa ses yeux cendrés dans ceux émeraudes d'Oz. Le corps à nouveau frissonnant de froids, elle attendit comme une réponse qui pourrait l'éclairer sur cette histoire qu'elle ne connaissait pas. Bien que la marque dans son dos, elle savait exactement pourquoi elle se trouvait là... Alors que celle-ci non... Avait-elle encore fait une bêtise ? En tout cas, elle se dit simplement, voir naïvement, qu'elle pourrait la montrer sans problème au jeune blond.
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 16:54

Oz l'écouta, il l'écouta même avec une attention peu ordinaire cette jeune femme au regard si étrange. Même si sa fièvre lui donnait encore une tête bien particulière, son coeur lui restait ouvert, très ouvert. Quand les yeux d'Ayumi se posèrent tour à tour sur les objets composant le salon, Oz fit unn sourire plus grand. Cette demeure ce n'était pas à ses ancêtres qu'il la rattachait mais à d'autres souvenirs, tous ces souvenirs qui peuplaient son esprit. Ce qui l'amusa c'était que sa rêverie était partagée, oui la jeune femme rêvait mais elle passa par une autre émotion après avoir décrit le lieu où elle habitait. Oz ne s'en préoccupa pas immédiatement parce qu'il avait une réaction diminuée du fait de sa fatigue et parce qu'il s'inquiétait de la description évasive de la maison d'Ayumi.

*** Est-ce bien vrai? As-tu bien un chez toi?***

Ce qui renforça son doute c'était la tournure de cette phrase pourquoi employer un passé pour décrire sa demeure. D'accord de nombreux souvenirs y séjournaient mais Ayumi devait encore y habiter, non ? Cette question le préoccupa tant qu'il tordit ses lèvres, perplexe. Et presque aussitôt à la manière d'Ayumi encoree une fois il sursauta. La surprise venait enfin de l'atteindre car non seulement, elle avait fait la remarque pour sa cicatrice et avait posé cette main si chaleureuse mais avait également dégrafé son chemisier de sorte que l'on pouvait distinguer des stigmates noires. Ce dessin semblable à une horloge n'était pas inconnu pour Oz mais il fut aussitôt d'une part désemparé qu'Ayumi partage cette vie et d'autre part il ne put s'empêcher de jeter un petit regard de voyeur. Et d'accord il avait de la fièvre, mais là c'était l'incendie.

D'ordinaire bon il aurait montré une réaction mais là sa fièvre le faisait déliré et le visage qu'il prit fut un visage béat. Sa bouche était entrouverte, ses joues tendues, ses yeux écarquillés et s'il avait pu avoir tous les cheveux qui se seraient dressés en cet instant; cela se serait aussi produit. Oui, il la trouvait décidément mignonne tant par son attitude que par ce physique. Il ne pouvait s'empêcher de fixer avant de se râcler la gorge pour prendre un ton détaché et parfaitement sérieux. Enfin le sérieux chez Oz cela pouvait durer une minute ou une heure, c'était variable. De ce côté là, il demeurait assez imprévisible.

- Tu as cette marque car tu as dû faire un pacte avec un chain, j'ai moi-même fait un pacte avec Alice, un grand lapin noir, d'ailleurs il faudrait que je lui demande pourquoi elle a toujours aussi faim de viande...bref. En tout cas, tu vois cette horloge...

Oz avança une main hésitante et plaça sa main en rougissant près de la poitrine d'Ayumi. Bon d'accord, il en profitait un peu peut-être, mais il voulait dans un premier temps lui expliquer d'autant qu'il avait une envie folle de pleurer. Il n'aimait pas voir les gens condamner. Il ne s'imaginait pas perdre des gens auxquels il tenait à cause de ce maudit cadran ah ça non, il ne voulait pas qu'on se sacrifie pour lui non plus. Pourquoi Gilbert avait-il été forcé de... Bref, il lui falllait reprendre son explication le plus rapidement possible.

" Cette aiguille qui tourne est notre temps, notre vie et je ne peux supporter l'idée que tu sois lié à un tel sort"

Aussitôt il la prit dans ses bras tendrement et là caché dans sa chevelure il pleura en silence. Ses émotions étaient à fleur de peau, un rien pouvait les ranimer et puis il se rendit compte que oui il s'attachait à elle, très rapidement même.

" Je crois que...je veux juste... rester là, juste près de toi...si tu veux bien"

Oz articulait comme il pouvait tandis que ses bras serraient sans être violent cette jeune femme, il sut à cet instant qu'elle rejoindrait les personnes qu'il protégerait. Il se fiait souvent à ses intuitions et là son intuition le portait vers elle, mieux le transportait. Il ne voulait plus bouger avant d'ajouter :

" Tu te rappelles le baiser que nous avions échangé ?Je voudrais que te le redonnais là tout de suite. Mais pas sans ton accord, j'ai envie, j'aurais envie...de te protéger, ne me demande pas pourquoi. Je voudrais si bien sûr tu le veux que tu restes un peu ici avec moi, tu aurais un petit chez toi. Tu sais, c'est grand, la place ce n'est pas ce qui manque ici et autant qu'elle soit occupée, tu ne crois pas?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 16:59

On peut dire que l'ambiance était bien calme dans ce lieu pourtant si grand. Avec combien d'habitant Oz logeait-il ici ? Elle était certes curieuse mais vu dans l'état dans lequel elle se trouvait, elle n'oserait encore moins poser une question de ce genre qu'elle trouvait plus qu'indiscrète. La jeune adolescente espérait juste que le petit blond soit bien entouré car même si elle ne le connaissait que depuis peu, elle avait très vite deviner que ce jeune garçon, même étant noble, était quelqu'un de très bien et qui se préoccupait beaucoup des autres personnes.

Mais la légère petite rêverie d'Ayumi prit fin quand elle commença à dégrafer son chemisier qui n'était pas très.. Propre... Après tout, elle n'avait jamais pu s'acheter d'autres vêtements depuis qu'elle avait fuit son chez elle et elle n'allait sûrement pas frapper une personne pour lui piquer ses vêtements. Après tout, une cape noire, un chemisier blanc ainsi qu'un short suffisait amplement à la jeune Vampire bien qu'elle n'avait pas toujours très chaud comme ces derniers jours. Mais cela ne devait pas être le cas du jeune blond en face d'elle. Déjà qu'il avait des joues assez rosies, maintenant on aurait dit qu'il avait mangé une bonne fraise bien mûre. D'ailleurs, c'était quoi une fraise ? Elle en avait déjà vu mais jamais mangé... Quel gout cela pouvait-il bien avoir ? Sucré ou bien peut-être salé ? Voir même acide ou amer ? Berk... Elle espérait que ce n'était pas le dernier choix. Mais elle se fixa une nouvelle fois un petit peu sur le visage du jeune blond. Sans le vouloir, elle pencha un peu la tête sur le côté en voyant son air ébahie. Avait-elle fait quelque chose qui ne fallait pas ? Ou bien le jeune adolescent avait-il vu quelque chose qui n'était pas bien ? Hu...

Mais le petit air d'Oz changea très vite quand ce dernier commença à parler tout en lui expliquant ce qu'était donc cette marque. Donc... C'était à cause d'un pacte c'est bien ça ? Comme venait de le dire son interlocuteur, lui avait donc fait quelque chose avec une dite Alice et c'était pour cette raison que le jeune garçon possédait la même horloge sur sa poitrine qu'Ayumi. Une nouvelle fois, la mémoire de la jeune Vampire essaya de se mettre correctement en route et des souvenirs lui vinrent rapidement en tête. Peu de temps après qu'elle ait quitté sa demeure, la jeune albinos se souvint qu'elle avait croisé une espèce de créature bizarre qui avait tout d'une chauve-souris.. Cette dernière lui avait demandé quelque chose qui ne fut jamais clairement compris par la petite Hasegawa mais cela était vrai qu’une fois que cette chose avait pénétré en Ayumi et que cette dernière s'était réveillée, la marque se trouvait sur ce dit emplacement... Devait-elle en parler à Oz? Comme il venait de le faire, Ayumi pensa que le dire était quelque chose de toute à fait normal...

- Pour ne pas vous mentir... Je me souviens d'avoir passé un genre de pacte avec une créature qui semble maintenant être en moi... Une espèce de créature qui ressemblait à une chauve-souris je crois et où elle m'a dit de boire son sang... Après, je ne me souviens plus de rien. Je crois que je me suis endormie pour me réveiller avec cette marque... Affirma Ayumi en le fixant une nouvelle fois l'air un peu pensif.

Puis une fois qu'elle eut fini cette pet... Longue explication en réponse, Oz vint poser sa main vers le dit cadran et elle ne sut pourquoi, mais les joues de la jeune Hasegawa prirent soudainement une petite teinte rouge et pas pur réflexe, elle posa sa main sur la sienne. Elle fut étonnée de sentir que la main du jeune garçon était si douce... Mais pourquoi se préoccupait-elle d'aussi petit détail ? Mais son intention fut reprise par la voix du jeune blond aux yeux verts qui recommença son explication gentiment. Maintenant, Oz lui avoua que cette marque était en faite un cadran montrant le temps qui lui restait avant de mourir c'est bien ça ? Ce n'était pas quelque chose qui la choqua... Après tout, elle n'avait rien à perdre non? Donc bon...

Mais alors qu'elle voulu dire quelque chose, soudainement Oz la prit tendrement dans ses bras et le corps froids d'Ayumi rencontra celui chaud d'Oz. Une nouvelle fois, les joues d'Ayumi virèrent rapidement aux rouges comme cette dernière avait encore sa chemise ouverte et qu'Oz n'avait pas de haut... Donc, le torse du jeune garçon venait de rencontrer le haut de la poitrine d'Ayumi. Cette sensation avait quelque chose d'agréable en plus de la réchauffer petit à petit... Qu'était-ce donc ? Vraiment, Ayumi n'en avait aucune idée mais pour continuer dans les réflexe, elle passa ses bras autour du jeune noble comme pour le soutenir légèrement ainsi que tendrement. Mais pour revenir au précédent sujet, Ayumi lâcha quelques mots dans l'espoir de... Rassurer ? Oz.

- Ne vous en faites pas... Même si je meurs, je ne manquerai à personne comme je n'ai rien qui m’attend par la sui...

Soudain, la jeune blanchette s'interrompit en sentant quelque chose qui venait de mouiller légèrement son cou. Curieuse, elle tourna tout gentiment la tête pour voir avec surprise que... Oz était en train de pleurer discrètement..? Était-ce par sa faute..? Que pouvait-il bien avoir...? Sans vraiment hésiter, la petite Vampire déplaça une de ses mains qui se trouvaient dans le dos d'Oz pour la placée derrière sa tête comme pour essayer de le calmer un petit peu en la caressant. Mais... D'où pouvait bien venir ces gestes qu'elle ne semblait pas avoir fait par le passé ? Les avaient-elles fait pour son petit frère et elle ne s'en rappelait plus? Surement... Elle ne voyait surtout pas pourquoi elle l'aurait fait pour quelqu'un d'autre comme elle n'avait personne.

Puis le petit blond reprit la parole en lui disant qu'il voulait rester près d'elle. Dans cette position? En tout cas, ce n'était pas quelque chose qui dérangeait Ayumi et elle eut sa pensée encore plus confirmée quand la petite adolescente sentit l'étreinte d'Oz se resserrer autour d'elle d'une manière douce sans être aucunement violant. D'une petite voix qui se voulait bienveillante, elle répondit donc.

- Cela ne me dérange pas du tout.. Tu... Vous pouvez rester dans cette position. Répondit Ayumi en le serrant doucement à son tour, un petit peu plus.

Et voilà que sa langue avait fourché ! Comme elle n'avait pas tant l'habitude que ça de parler à la deuxième formes du pluriel, cela pouvait lui arriver de se tromper et de reprendre les anciennes habitudes qu'elle avait avec son petit frère. D'un côté, elle espérait qu'il n'avait pas entendu cette petite erreur.

Après quelques petites minutes de silence, la petite personne qui se trouvait dans ses bras, reprit la parole pour dire des choses qui étonnèrent de plus en plus la petite Vampire qui ne comprenait pas bien... Pour commencer, Oz venait de lui demander s'il avait le droit de l'embrasser une nouvelle fois...? Mais... Ce qui c'était passé dans les rues de la ville, n'était-ce pas...? Non vraiment, elle avait l'esprit un peu perdu et sans le vouloir, elle lâcha doucement une petite phrase.

- Je ne sais pas... Si j'ai le droit... Dit-elle en pensant à voix haute.

Pourquoi pensait-elle tout ça ? Car quelque chose lui disait qu'elle devait faire attention... Si elle disait oui, quelque chose allait se passer avec Oz. Non pas quelque chose de mal bien sûr ! Mais la petite Vampire avait peur que ses parents reviennent et tue encore quelqu'un qui oserait être proche de leur fille comme il s'était passé avec Kuroi... Puis la suite des paroles d'Oz la touchèrent profondément. Il voulait la protéger..? Mais pourquoi donc le voulait-il... ? Vraiment elle ne comprenait pas mais quelque chose lui vint en tête. Sans même réfléchir, elle le dit doucement à Oz.

- Je suis d'accord mais... A une condition, moi aussi je veux vous protéger si vous êtes en danger... Je ne veux pas que vous soyez blessé par ma faute...

Ayumi venait de dire quelque chose qui sortait du profond de son cœur. Oui, elle voulait le protéger et elle ne voulait pas que ce petit adolescent si adorable ne soit blessé par sa faute... Oui, elle voulait le protéger et comme elle n'avait rien à perdre, sa vie aurait été utile à quelqu'un au moins hein?

Et pour finir, Oz lui demanda même si elle ne voulait pas rester un moment loger dans ce grand Manoir... Pourquoi était-il si gentil avec elle ? L'était-il autant avec toutes les personnes qu’il croisait dans la rue ? En tout cas, la pensée d'Ayumi qui disait qu'il était un.. Ange se confirma encore plus. Mais pouvait-elle dire oui? Et si ses parents venaient soudainement à débarquer, brûler cette maison et de tuer toutes les personnes qui s'y logeaient.? Que pouvait-elle bien dire... Elle voulait dire oui mais de l'autre côté non... Elle demanda donc simplement..

- Mais... Je ne sais pas si j'ai le droit.. C'est toi qui dirige cette grande maison..? Car je ne veux pas déranger ses autres occupants... Dit-elle toujours en gardant le petit blond dans ses bras et en lui caressant le derrière de la tête.

En tout cas quelque chose changeait en Ayumi. Une sensation qu'elle n'avait jamais connu au par avant parcourait son corps. Était-ce la chaleur d'Oz qui lui faisait autant d'effet...? Elle ne savait pas mais quelque chose lui disait, elle commençait à beaucoup tenir à ce petit blond.
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 17:53

Oz resta attentif à tout ce pouvait lui dire cette jeune femme, il continuait d'essayer de sourire et surtout essayer de maintenir un regard confiant lorsqu'elle expliquait. Ces explications lui pesaient assez, en fait il arrivait dans ce monde et faisait comme si rien n'avait changé parfois.. Mais en vérité enfin ce n'était pas une nouvelle vie juste la continuation de celle qu'il avait entrepris et même si certaines choses échappaient à son contrôle, il arriverait tôt ou tard à reprendre le dessus mais pourtant.. cette gorge qui se nouait ...comment retenir ces larmes, il ne le pouvait pas. Il se sentait si bien ainsi et voyant que cela semblait partagé, il se laissait aller sentant une main masser ses cheveux. Suivant ce que lui disait Ayumi, il resta dans cette position et se mit à rire de l'embarras de celle pour qui il éprouvait de plus en plus d'affection.

" Ne t'en fais pas, tu peux me tutoyer tu sais"

Oz se mit à sourire grandement, il lui demandait un baiser et elle hésitait toujours non parce qu'elle ne voulait pas mais par crainte alors sans lui répondre, il recula sa tête pour voir les deux joues encore rougies d'Ayumi. Sa main glissa juste sous la gorge de la jeune femme, remonta jusqu'à son menton tout en rapprochant le visage de la jeune femme vers lui. Il s'arrêta juste lorsque leurs deux visages se faisaient face et qu'un léger espace les séparaient. Il souffla doucement tout en fermant ses yeux verts.

" Tu as le droit alors tu peux le prendre, n'hésite pas ça me ferait très plaisir de recevoir ce cadeau de toi"

Il n'y avait pas une seule trace de pleurs dans ses yeux seulement une joie à se trouver ici, aussi près de celle qui le faisait tant sourire. Il avait déjà bien des fois remarqué la beauté de certaines femmes comme celle de Sharon, mais sentir cette impression l'envahir, goûter à cette douceur lui était si agréable qu'il sentit qu'il pourrait dès cet instant s'envoler.

" Tu sais...j'ai l'impression d'avoir des ailes avec toi. Tu ne dérangeras personne, je peux t'en assurer."

*** Je crois que je veux la connaître plus, j'espère qu'elle restera longtemps, sincèrement cette chaleur est si agréable. Ah et puis j'adore voir ce visage***
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 17:57

Vraiment, Ayumi enchainait gourde sur gourde aujourd’hui avec cette manière de l’avoir tutoyé aussi facilement. Bien qu’il soit plus jeune que la petite Vampire, il restait quand même quelqu’un issue d’une famille noble alors elle devait quand même faire attention à ses manières. Enfin, c’était ce que la jeune Hasegawa pensait sur le moment comme une réponse rapide lui arriva aux oreilles. Alors… elle avait finalement le droit de le tutoyer ? Alors qu’elle venait à peine de le rencontrer… Ce jeune blond était décidément plein de surprise et quelque chose lui disait que cela n’allait pas s’arrêter de si tôt. Sa pensée se confirma encore plus quand ce dernier eut un sourire qui lui arriva jusqu’aux deux oreilles.

- D’accord, alors maintenant je commencerais à te dire tu.

Ce fut à son tour d’avoir un petit sourire sur le visage mais malheureusement pas aussi grand que celui du jeune noble. Il fallait dire que la jeune Vampire n’avait pas réellement sourit pour de vrai depuis pas mal de temps maintenant. Combien exactement ? Elle ne le savait pas elle-même…

Mais le sujet n’était absolument pas au sourire maintenant ! Mais plutôt à cette demande qu’avait fait Oz quelques petites minutes dans le passé. Il voulait encore une fois l’embrassé et Ayumi avait très bien remarqué qu’il était très sérieux. Bien qu’elle ne comprenait pas pourquoi Oz voulait faire ça… En tout cas, le jeune garçon mit son plan à exécution rapidement. Pour commencer, il recula simplement la tête de quelques centimètres pour que cette dernière soit en face d’Ayumi. L’adolescente remarqua rapidement que la personne en face d’elle, était un peu fixée sur ses rougeurs et cela n’eut effet que de les augmenter. Puis la main d’Oz vint se poser sous la gorge de la Vampire, qui avait encore sa chemise bien ouverte en passant, pour faire un petit parcours jusqu’à son menton pour qu’ils soient totalement l’un en face de l’autre. Pour continuer, Oz avança doucement son visage vers celui d’Ayumi qui ne pouvait s’empêcher de le fixer avant qu’il ne s’arrête à quelques centimètres d’elle.

A ce moment, le jeune blond aux yeux verts reprit la parole en lui demandant si elle pouvait l’embrasser elle car cela lui ferait très plaisir de recevoir un cadeau de ce genre. Ah, oui Ayumi aimait bien faire des cad… Pardon ? Attendez, là il venait de lui demande de l’embrasser elle ? Non mais la jeune Vampire ne savait absolument pas comment faire ! Devait-elle y aller rapidement ? Posez simplement les lèvres sur celle du jeune garçon ? Ou devait-elle y mettre carrément la langue ? Oui, elle n’avait absolument pas l’habitude de ce genre de situation et avait vraiment peur de décevoir le jeune Oz en faisant quelque chose maladroitement et d’une mauvaise manière.

Mais heureusement pour la jeune Hasegawa, Oz reprit la parole lui disant quelque chose qui la rassura énormément. Oz avait… L’impression d’avoir des ailes avec elle ? Ayumi fit un sourire intérieur en pensant qu’elle, elle en avait vraiment bien que personne ne soit au courant… Mais quelque chose était sûre, ce jeune garçon avait tout d’un petit ange descendu tout droit du ciel. Surtout dans sa manière de rassurer les gens comme il venait de le faire en lui disant qu’elle n’allait déranger personne en restant ici. Sans vraiment réfléchir à ce qu’elle allait dire, elle sortit une petite phrase qui venait de sortir tout droit de ses pensées.

- Je pense que tu en as vraiment sans le voir Oz. Tu as tout d’un petit ange je trouve… Tu es quelqu’un de tellement gentil et adorable…

Oui, vraiment ces quelques phrases étaient sorties toutes seules de sa bouche. Pour une fois qu’elle ne réfléchissait pas avant de parler. Oui, c’était quelque chose de bien rare chez cette jeune Hasegawa.

Enfin bon ! Revenons à ce moment où la jeune Vampire devait embrasser le petit noble. Délicatement, elle posa une main sur la joue d’Oz et la lui caressa du pouce. Juste après, elle avança doucement sa tête pour les séparer des quelques centimètres qui restaient entre leur deux visages. Et pour finir, Ayumi déposa ses lèvres sur celle de l’adolescent pour y partager un deuxième baiser mais cette fois-ci, plus important que le premier comme les deux l’avaient pleinement voulu. Dans ses gestes, la jeune fille restait tout à fait douce et de sa deuxième main, elle le sera un petit peu plus contre elle. Et sans vraiment le remarquer, elle prolongea un petit peu plus et un peu maladroitement, approfondit le baiser…
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 17:59

Oz fixait la jeune femme se trouvant à ses côtés avait-il été un peu trop audacieux? Depuis que son père l'avait brutalement rejeté, il ne s'était jamais renfermé enfin pas de manière visible. Certaines choses demeuraient en son coeur comme un sceau profondément encré. Il demeurait néanmoins d'une parfaite sociabilité même si ces yeux d'airain et ce dégoût paternel le hantait toujours. Alors si cette jeune femme refusait ce baiser cela voudrait dire que celui qu'il lui avait offert n'avait pas eu ce pouvoir qu'il sentait battre en son coeur. Oz ne pouvait se résoudre à demeurer dans une telle incertitude surtout pour un tel sentiment. Les joues de son interlocutrices paraissaient se crisper de moins en moins comme si les mots pouvaient plus s'échapper, Oz ne perdait pas espoir qu'elle partage cette attirance. Il ne cessait de la fixer sans relâche comme si chaque détail pouvait l'avertir d'une information aussi mince soit-elle. Elle semblait un peu ramassée, son dos recroquevillé en témoignait elle hésitait même si ce n'était pas très voyant ma foi.

Elle avait dû être habituée à souvent courber l'échine et persévéré afin de ne pas tomber. Ils s'étaient rencontrés en plein milieu d'une rue peu fréquentée que faisait-elle donc là bas? Il s'approcha d'elle au point de sentir son souffle lui parvenir. Elle lui avait dit qu'il était gentil adorable semblable aux anges. S'il en avait vu, oui, dans des livres qu'il avait visités au détour de plusieurs pages. C'étaient des êtres exceptionnels dotés d'ailes, Oz sourit au point de tirer ses lèvres et de rendre ses joues aussi rouges que pouvaient l'être une pivoine lors de sa première éclosion. C'était là un des baisers qu'il savoura tout particulièrement. Son plaisir ne fut pas terminé, la jeune femme voulut le prolonger comme si elle pouvait percevoir les voeux du jeune homme. Elle ouvrit cette porte doucement, Oz en pleura sous le coup de son émotion. Il oublia qu'il étaient sur ce canapé, dans ce salon, dans cette maison, en soirée. Il oublia tout de l'espace et du temps. Sa bouche s'ouvrit, il prolongea à son tour en donnant à ce baiser un caractère langoureux et passionné.

Comme épris de ce moment lentement il la prit dans ses bras et la fit basculer sur la canapé. Ils cessèrent ce baiser, Oz alors afficha ses yeux rougis tout comme ses joues et se rapprocha de cette femme si étrange, cette inconnue qu'il voulait près de lui. Il l'embrassa sur le front tandis qu'il s'endormait progressivement dans ses bras... Sa vigilance était toutefois active puis qu'il massait les cheveux d'Ayumi d'un geste tendre et protecteur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 18:03

Mais qu’était-ce donc que cette sensation que la jeune adolescente sentait tout au fond elle ? Une impression nouvelle naissait à l’intérieur du cœur de cette petite personne qui essayait en vain d’y comprendre quelque chose. Pas le moins du monde elle essaya de faire partir cette petite sensation qui lui réchauffait le cœur et atténuait sa douleur. En ce moment, si elle avait perdu la mémoire, la jeune Vampire n’aurait jamais pu dire que son sang l’avait rendue malade. C’était comme si ce jeune blond l’avait en quelque sorte transformée.

Lors de ce partage plus que personnel, Ayumi sentit ce petit quelque chose au fond elle, devenir bien plus grand et surtout plus chaud. Était-ce ce baiser qui lui faisait tant d’effet ? Elle n’avait pas vraiment la tête à réfléchir vu la situation. Surtout qu’avec son geste maladroit, un mouvement du jeune noble la fit encore plus rougeur. Alors que la jumelle avait un petit ouvert la bouche, le petit ange en face d’elle, en profita pour accentuer leur union d’une manière que la jeune Hasegawa ne connaissait absolument pas. Ne sachant pas vraiment quoi faire, elle se laissa simplement guider par les mouvements de langue que faisait Oz avec elle. Ce fut comme une danse privée que seuls les deux jeunes adolescents pourraient en connaitre le secret. En tout cas, l’adolescente sentit dans ce baiser qu’il devint d’un coup plus langoureux et plus passionné. Encore quelque chose qu’elle n’avait jamais connu par le passé. N’ayant pas retirée sa main de la joue du jeune blond, elle sentit comme un liquide chaud glisser lentement par-dessus ses doigts. Était-il en train de pleurer ? Elle ne pouvait bien sûr pas le voir mais par réflexe, elle bouge un peu le pouce pour lui essuyer la joue.

Soudain, alors qu’Ayumi en avait même oublié le lieu où ils se trouvaient en ce moment même, Oz commença gentiment à la faire basculer en arrière et la jeune fille se retrouva couchée sur le canapé continuant ce baiser qui n’avait pas changé en intensité. Mais comme toute bonne chose a une fin, le jeune garçon rompit leur étreinte avant de la fixer tout en affichant de jolies rougeurs sur ses petites pommettes. Une couleur qui se mariait à ravir avec les joues d’Ayumi qui étrangement, venait de prendre la même teinte.

Une nouvelle fois, Oz se rapprocha d’elle pour lui embrasser le front et venir se blottir dans ses bras en ayant les siens autour d’elle. Toujours par reflexe, elle serra un petit peu l’adolescent contre elle, sentant à nouveau la peau chaude se retrouver contre la sienne comme Ayumi n’avait toujours pas refermé son haut mais sur le moment, elle s’en fichait totalement. Regardant discrètement ce que faisait Oz, elle vit qu’il était tout à fait paisible à un point qu’il s’endormait petit à petit mais pas complètement. Comment le savait-elle ? Tout simplement que le noble continuait à lui caresser les cheveux doucement. Pour le sentir un peu plus près d’elle, elle serra à nouveau son étreinte sur le corps du jeune garçon et posa sa joue sur le haut de la chevelure d’Oz tout en lui caressant tendrement le dos. Encore une fois, elle se demanda quel était cette sensation si chaude qu’elle éprouvait dans son cœur ? Et Ayumi savait pertinemment que ce n’était pas que la chaleur du corps de ce dernier. Ne sachant pas trop quoi faire, elle prit doucement la parole, pour ne pas le réveiller au cas où, et lui demanda quelque chose.

« Est-ce qu’il… T’as plus ? »

La voix d’Ayumi n’avait jamais été aussi timide mais en même temps discrète. L’avait-il seulement entendue ? En tout cas, elle n’avait pas du tout envie que cet instant s’arrête… Elle voulait rester encore un moment comme ça, oui encore un long moment. Elle se sentait si apaisée et tellement bien… Avait-il donc un si grand pouvoir sur elle ? La petite enfant aimerait bien le savoir…
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Dim 23 Sep - 18:10

Etait-ce sa main sur sa joue? Il ne sentait plus le liquide chaud et amer couler de ses joues. Il n'osait cependant pas ouvrir les yeux. Et si tout cela partait à la seconde.. On ne savait pas si ce temps se suspendant. Il sentait la langue d'Ayumi, il sentait qu'elle se trouvait si près de lui; pourquoi se sentait-il aussi brûlant? Oz se sentait rempli de ...désir ? Oui, il la désirait, elle le charmait et juste se trouver près d'elle c'était tant de choses qu'il ressentait, qu'il éprouvait tout à la fois. Il se laissa faire bien que son dos soit encore un peu raide. Son sommeil ne tarda pas à venir, il ne put répondre à Ayumi. Son bras glissa pour retomber en dehors du canapé, il s'était endormi dans ses bras. Sa poitrine se soulevait encore par saccade était ce sa fièvre ou étaient-ce tous ces frissons échangés, comment dire? Ses jambes se replièrent doucement et dans un état de sommeil déjà prolond il se tourna vers l'extérieur du canapé pour inviter Ayumi à se rouler de côté dossier afin qu'ils puissent dormir l'un contre l'autre.

Alors que tout était calme, Oz se mit à trembler, il semblait avoir peur dans son rêve, très peur. Sa main quêta une chaleur et se saisit d'une celle d'Ayumi ce qui le calma. Il ne se rapprocha que davantage de la jeune femme. On ne pouvait lui en vouloir de ne pas avoir répondu, sa maladie l'avait achevée d'une bien belle façon. Il s'endormait dans le bras d'une femme qui l'attirait, quel autre homme aurait souhaité échanger sa place pour un autre? Non Oz était heureux même derrière ses larmes qui coulaient pendant qu'il dormait tandis que ses lèvres s'étiraient de plus en plus vers un sourire. Alors ses yeux se séchèrent et son corps se fit plus lourd, désormais il était à la fois si loin et si proche du bonheur. Le bonheur, il le sentait, il le pressentait, se tenait près de lui ou plus précisément tout contre lui. C'était une chaleur qu'il appréciait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2 Lun 24 Sep - 14:57

L’ambiance était calme et seules les respirations des deux jeunes adolescentes résonnaient dans la grande pièce. Alors qu’Ayumi attendait la réponse d’Oz, elle remarqua rapidement qu’elle ne l’aurait certainement pas maintenant. Tournant un peu la tête sur le côté, elle fut surprise de voir que ce dernier semblait s’être endormi à un point que même sa main tomba sur le côté pour sortir du canapé. Par contre, son souffle semblait encore un peu court et par réflexe, la jeune Hasegawa posa une de ses mains sur le front du petit blond pour y prendre sa température. Il semblait encore un peu chaud… Était-il encore un peu malade ? En tout cas, elle le blottit dans ses bras et encore plus quand ses jambes se plièrent contre elle. Dans le cas d’Ayumi, elle semblait aller beaucoup mieux grâce à la chaleur corporelle que lui procurait le jeune garçon. Elle ne pouvait se le cacher, il l’avait grandement soignée.

Alors que la jeune albinos gardait Oz dans ses bras, ce dernier se tourna sur le côté pour être dos au canapé. Pour le suivre, Ayumi se tourna donc de son côté et se mis donc face à lui et le dos coller contre le divan. Cette position n’était guère désagréable et en plus, elle était encore plus collée à ce jeune garçon qui ne s’essayait de se blottir contre elle. Vraiment, elle ne savait pas pourquoi elle se sentait si proche de ce jeune garçon… Proche à un point qu’elle ne comprenait pas ce qui était en train de se passer…

Soudain, alors qu’Ayumi était dans ses pensées, elle sentit le corps du petit blond trembler dans ses bras. Surprise, elle le regarda immédiatement et ne comprit pas pourquoi des larmes recommencèrent à couler de ses yeux verts. Pourtant il semblait dormir non ? Mais l’expression sur le visage d’Oz, fit tout de suite réagir Ayumi. Cette expression, elle ne la connaissait que trop bien. Oz avait peur de quelque chose mais… De quoi ? Elle sentit une main s’emparer de la sienne et sans attendre, elle l’a serra doucement. De sa deuxième main, elle lâcha un petit le jeune garçon pour lui sécher délicatement les larmes qui coulaient de ses yeux et juste après, elle le reprit dans ses bras en lui caressant le dos dans l’espoir de le calmer.

Une petite heure passa et Ayumi était aussi en train de se perdre dans ses pensées à un point de s’endormir petit à petit. Sous le coup de la fatigue, ou simplement qu’elle en avait envie, elle lui déposa un léger baiser sur le front avant de poser sa joue contre ce dernier. Et à son tour, elle s’endormit contre lui pour un moment de sommeil, qu’elle n’avait jamais connu par le passé.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Destiny of road part 2

Revenir en haut Aller en bas

Destiny of road part 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: Arte :: Autres pièces-