Partagez|

Destiny of road part ONE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 1:50

The destiny
Of Road


Cela faisait maintenant un ou deux mois que la jeune adolescente s’était retrouvée à la rue. Ayumi vivait du mieux qu’elle le pouvait bien que sa santé ne lui faisait pas la joie de vivre. Il fallait dire que ce froids d’hiver n’était pas joyeux pour une jeune personne qui contrôlait le feu et qui n’avait aucun endroit où loger. Mais l’adolescente ne s’en plaignait pourtant pas. Elle vivait jour le jour en se disant que le lendemain pour être sa fin. Mais après tout, qui se soucierait d’une enfant des rues et en passant maudite pour elle ne savait quelle raison ?

Malédiction… Oui cette marque qu’elle avait faite dans le dos le prouvait bien… Cette cicatrice qui lui faisait mal la plus part du temps comme elle semblait mal se cicatriser. Mais une douleur physique ne pouvait provoquer plus de douleur qu’un mal intérieur. La petite enfant avait commis quelque chose d’horrible qu’elle ne pourrait jamais se pardonner… Comment avait-elle pu tuer son petit frère alors qu’elle l’aimait plus que tout et l’avait élevé comme son propre enfant. Oui ces images ne quitteront jamais son esprit et elle ne pourra jamais se le pardonner.

C’est pour cette raison que la petite Vampire ne se plaignait jamais de la douleur extérieure. Elle avait tué, fait du mal à une personne qu’elle aimait, alors non jamais elle ne dira qu’elle en a marre de cette souffrance. Est-ce un moyen de ne pas oublier cette personne aimée ? Sûrement… Mais à ce rythme, l’enfant ne tiendra plus très longtemps.

En ce moment même, Ayumi était en train d’arpentée une ruelle assez sombre. N’était-ce pas le meilleur endroit pour paraitre le plus discret possible ? C’était peut-être le cas mais l’adolescente courrait un risque de tomber sur une mauvaise personne. Et de… Oui elle aurait encore une fois pu faire du mal à quelqu’un en perdant le contrôle de ce pouvoir. Mais… Son pouvoir était-il encore utilisable comme elle avait le corps plus froid que d’habitude ? Elle ne savait pas et n’avait pas envie de le montrer au grand jour. Elle était un monstre, le savait et se cachait.

Y avait-il quelqu’un de son espèce dans cette ville inconnue ? On pourrait penser qu’Ayumi le voudrait mais pourtant, tout était le contraire. Son espèce, cette race… Elle la détestait plus que tout. Mordre, tuer pour le plaisir… Comment pouvait-on être si cruelle ? Non Ayumi ne voulait pas être de ce bord et préférait ce faire du mal elle-même. Se détruire la santé en buvant son propre sang. Allait-elle en mourir ? Dans une petite année sûrement si elle ne faisait pas plus attention à son alimentation… Et si elle ne trouvait pas un endroit chaud pour dormir, de meilleur habit pour se tenir chaud… Pauvre petite enfant des rues que personne ne veut.

Alors qu’elle marchait pendant cet après-midi hivernal, elle faisait attention d’éviter tous ses gros balèzes qui la mettrait en piteuses état ou pire encore. Tant qu’elle était discrète, personne ne verrait une jeune fille avec une cape noire et une capuche sur la tête non ? La discrétion d’Ayumi était son fort heureusement mais encore une fois sa santé lui jouait des tours comme, ces derniers temps, elle n’arrêtait pas de tousser violemment apportant le regard noir de quelques passants. Après tout, une couleur de cheveux blanc, une peau un tout petit peu plus foncé, ce n’était pas normal non ? Et comme tout le monde le sait, la différence fait vite peur aux humains. Eux qui rejettent une personne dès qu’elle n’était pas comme eux, comme ils le voulaient. C’était une des raisons du pourquoi Ayumi ne se mêlait pas à eux.

Une des raisons ? Oui vous avez bien entendu. Alors il y en a une deuxième non ? La deuxième est toute simplement qu’Ayumi à peur de s’attacher à quelqu’un. Elle ne veut pas refaire du mal à quelqu’un et tuer sans le vouloir cette personne… Avoir tué son petit frère avait déjà fait assez de dégât… Elle était un danger ambulant alors il ne fallait pas qu’elle s’attache à quelqu’un. Oui elle n’en avait pas le droit ! Pauvre enfant qui n’a pourtant pas connu l’amour parental ou d’un ami. Allait-elle mourir toute seule ? C’était sûrement son futur proche. Mais elle ne s’en faisait pas. Elle allait mourir, se faire oublier aussi vite et ne plus apporter de problème.

C’est à ce moment que les pensées de l’enfant lui prirent toute la tête. Elle ne regardait pas où le destin la menait. Sans le vouloir, elle heurta dans quelqu’un dans quelqu’un et se secoua un peu la tête sans vraiment se rendre compte que sa capuche s’était enlevée et avait laissée apparaitre ses cheveux blancs ainsi que ses yeux gris tirant sur le noir vu dans son présent mal-être. Elle cligna un peu de ces derniers et dit quelques mots comme, malgré son apparence un peu sale comme elle n’avait pas prit de bain depuis deux jours, elle n’en restait pas pour autant mal polie !

« Excusez-moi… Je ne vous avais pas vu… »

Ca voit était douce mais assez faible. Ce qui montrait sa mince capacité physique. Néanmoins, elle releva quand même un petit peu la tête pour essayer de le dissimuler. Manque de chance, elle n’était pas en bon jour et n’y arrivait donc pas. Allait-elle se faire engueuler, frapper voir même tuer par cette personne qu’elle venait de bousculer assez violemment ? Elle ne savait pas… Elle accepterait le sort qui lui était réservé. Après tout, elle n’avait plus personne à protéger…

( J'espère que ce début te va >//< )


Dernière édition par Ayumi Hasegawa le Dim 23 Sep - 19:06, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 14:40

[ Je tiens a préciser que le sujet Destiny of road; ce n'est pas moi qui à Répondu mais Icare, étant donner que les réponses sont jolie et que la personne avec qui qui l'a fait y tient beaucoup je le reposte mais les droit d'auteur revient à Icare Sync ♥]

Tant de choses s'étaient passées qu'Oz ne savait plus où donner de la tête entre ce qui s'était produit au manoir Bezarius, ses propres incertitudes déjà présents concernant le devenir de ses proches pour qui il voulait être présent; il se sentait ailleurs. Comment protéger Alice de ce qui pouvait lui arriver, Gilbert semblait avoir de nouvelles préoccupations mais lesquelles étaient-ce? Break ne semblait pas différent, toujours aussi mystérieux tout comme Sharon d'ailleurs. Si Oz était plus méfiant, il aurait pu se révolter contre ce manque total d'informations, mais le jeune homme prenait souvent les choses comme elles se présentaient. Cet après-midi se présentait à lui comme ordinaire, il avait pris le journal et l'avait lu en hochant modestement la tête. Ses mains serraient le papier comme si à tout instant le vent pouvait lui arracher. Ses doigts se crispaient sur les plis secs du papier sans jamais se relâcher. Il regardait tout juste où il se rendait. Il levait de temps à autre les yeux, il devait chercher des manifestations se déroulant dans la région. Il était à la recherche d'un chain en tant que membre de Pandora, il était assez impressionnant alors si quelqu'un l'avait vu, cela avait du ne pas passer inaperçu. Depuis quelques jours, Oz ne voyait plus Alice, il s'inquiétait pour elle. La recherche de souvenirs devait être pénible. Oz se trouvait dans une position plus confortable, il savait ce qu'il était était et même s'il ignorait ce que serait demain, qu'importait ! Le temps le plus important n'était-il donc pas le présent?

Ce matin, il avait chaussé ses hautes bottines à lacets, les avais serrées de telle façon à ce qu'elles ne lâchent pas; il avait de longues marches à faire. Vêtu comme à sa plus grande habitude d'une chemise blanche, il s'était toutefois enveloppé d'un manteau....polaire. Ces temps-ci il avait froid pour peu de chose et n'était pas si loin que cela d'attraper un bon vieux rhume à vous clouer au lit pendant deux semaines. Bien qu'il ait un visage angélique souvent jovial, la maladie pouvait l'atteindre même si elle ne frappait qu'en certaines occasions. Sa capuche bien fournie lui tombait sur le dos, il était décidément bien couvert, trop sans doute. En chemin quelqu'un l'arrêta pour lui demander s'il savait comment se rendre à la tour de l'horloge qui se situait au centre de la ville. Oz le regarda l'air embarrassé, non il ne le savait pas et en était désolé. L'homme passa son chemin, le jeune duc continuait toujours de lire son journal dans ses plus grandes lignes en tentant de retracer un plan de la ville dans sa tête... Oui bien sûr que cette tour était visible, il aurait pu l'accompagner tout de même. Il adressa un regard derrière lui comme s'il allait complètement se retourner... Mais il continuait pourtant d'avancer jusqu'à ce qu'il heurte une personne. Le jeune homme ne s'y attendait vraiment pas, il n'eut pas même le temps de réagir ni de voir la personne qui avait perturbé sa progression.

Il bascula vers l'arrière légèrement mais comme son pied se trouvait sur le bord d'un trottoir, il glissa subitement mais put enfin voir quelque chose dans sa chute. C'était une jeune femme dont les traits semblaient si fragiles, elle semblait avoir besoin d'aide. Oz ne voulut pas se raccrocher à elle donc il ne s'accrocha à rien et tomba contre les pavés. Son dos percuta les pierres de la route mais il eut le réflexe de se mettre en boule afin que sa tête ne reçoive aucun coup. Comme son dos avait tout pris, il respira bruyamment et se mit à vouloir se relever. Il lui fallait se dégager de la ruelle qui bien qu'étant peu fréquentée pouvait justement être le lieu de passage de calèches effrénées recherchant à travers cette route un raccourci pour gagner le centre ville. Oz reposa sa main sur ce rebord qui lui avait causé cette chute avant d'adresser à la la jeune femme un sourire des plus sincères:

- Je ne t'ai pas fait mal?

- Excusez-moi… Je ne vous avais pas vu…

- Ah ! Ce n'est pas grave vous savez par compte... pouvez vous m'aider à me redresser? Moi aussi j'étais ailleurs...

Au même moment, une calèche arriva à vive allure... Oz se trouvait non pas au centre de a route mais juste sur le bas côté, il eut pour cette apparition un sursaut. Son regard s'orienta vers l'origine de ce bruit, il n'eut pas encore le réflexe de se dégager hors de la chaussée. Ses réflexes étaient toujours beaucoup plus importants lorsqu'il s'agissait des autres que lorsqu'il s'agissait de lui-même.... Il écarquilla les yeux tout en plaçant une main au sol et l'autre sur son dos qui lui faisait mine de rien un petit peu de mal. Rien de bien méchant contrairement aux roues qui frappaient le sol de leur avancée précipitée et délibérée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:26

La petite adolescente était encore en train de se secouer un petit peu la tête à cause du choc qu'elle venait d'avoir. L'inconnu en face d'elle avait beau être bien plus petit en taille mais comme Ayumi n'était pas dans sa plus grande forme, elle était sonnée assez facilement. Mais quand sa vue devint plus ou moins normale, l'enfant eut comme un regard surpris. La personne qu'Ayumi venait de percuter était un jeune aux cheveux couleur du blé et ce dernier ne semblait pas avoir eu le même réflexe que la Vampire. En effet, ce jeune garçon se retrouva écroulé sur le sol et d'une manière assez violente. Sur le coup, la jeune Hasegawa mit une main vers sa bouche dans la pensée qu'il allait sûrement bien lui faire payer le mal qu'elle venait de lui infliger... Oui elle allait sûrement recevoir de grands coups mais n'ouvrirait pas la bouche pour dire que l'adolescente, surement plus jeune qu'elle, devait arrêter sa vengeance.

Néanmoins, Ayumi ne se mit pas à courir pour échapper à la vengeance de cette personne. Après tout, elle le méritait non? Mais heureusement, cette personne ne semblait pas avoir reçu un coup violent sur la tête et semblait même avoir réussi à se la protégée. La petite fille en fut soulagée car elle ne voulait pas encore faire du mal à quelqu'un qui ne lui avait rien fait... Après tout, n'avait-elle pas assez fait de mal à son petit frère par le passé ? Cela ne suffisait-il pas ? Malheureusement elle ne connaissait pas son destin... Juste que la mort n'allait pas être très loin. Mais après tout, tout le monde s'en fiche d'une pauvre petite vagabonde non? Une enfant des rues pas très propre et qui vivait comme elle le pouvait, jour le jour sans penser au lendemain.

Mais quelle fut sa surprise quand elle vit ce... Sourire sur le visage de ce jeune garçon ? Il était sincère... Du moins c'est ce qu'elle croyait en le voyant aux premières abords. Était-il vrai ? N'allait-il pas la violenter ? Oui Ayumi avait tendance à trop réfléchir et voir un peu le mal partout... Après tout, vu son passé, on ne pouvait guère lui en vouloir vous ne trouvez pas ? Par contre, elle eut ses doutes comme envolés quand elle entendit le petit blond en short lui demander si elle n'avait rien. Il.. Se souciait d'elle ? Comment cela se faisait-il..? Surtout qu'aucunes des deux jeunes personnes ne se connaissaient..? Ou bien était-il dans ses souvenirs perdus ? Non elle l'aurait surement ressenti. Car cette personne oubliée semblait tellement important dans son coeur qu'elle ressentait constamment un vide. Un grand vide qu'elle pourrait combler ? Elle n'en savait encore une fois rien... Absolument rien... Et cela lui faisait quand même bien peur.

Enfin bref ! Ayumi se secoua la tête et prit quand même la peine de répondre à cet inconnu. Après tout, elle ne semblait pas ressentir une once de méchanceté venir de lui. Mais comme elle n'était pas en forme, elle pouvait se tromper non? Bon d'accord elle était très naïve mais elle n'avait plus envie de se prendre la tête... Elle n'avait de toute façon plus rien à perdre.

« Non vous ne m'avez pas fait mal... Mais je tiens encore à m'excuser. »

Par contre, elle fut un peu étonnée d'entendre le jeune blond, et sûrement noble, lui demander de l'aide pour se relever. Il n'y arrivait pas ? Il était plus vieux qu'elle ne le pensait ? Non mais Ayu' arrête de penser des bêtises pareil ! On est pas tous vieux roh ! Mais bien sûr qu'elle allait l'aider. La petite anglo-japonaise n'était absolument pas le genre de fille à laisser quelqu'un se mourir sur la route et ne pas lui venir en aide. Pour une fois qu'elle pouvait faire quelque chose de bien et rattraper une erreur commise.

« Bien sur que je vais vous... »

Mais elle n'eut pas le temps de finir sa phrase que ses oreilles furent tournée vers un bruit de galop. Une calèche était en train d'arriver ? Son interrogation n'eut pas lieu très longtemps comme, effectivement, une calèche venait de montrer le bout de son nez et arrive à toute vitesse et bien sûre dans leur direction ! Non mais il le faisait exprès avouez-le ! Par contre, le petit homme ne semblait pas avoir le réflexe de se lever pour l'éviter. Il n'était pas au milieu de la route mais allait quand même se prendre un bon coup...

Par chance, Ayumi eut un grand réflexe elle, elle se pencha vite sur le jeune blond, le prit par une main et le fit vite se relever en le gardant un petit moment contre elle sans le voir. C'était un ancien mouvement d'affection qu'elle avait gardé dans l'époque de son petit frère... Il faut croire que le corps possède aussi une mémoire. Mais il ne fallait pas oublier qu'Ayumi était une petite adolescente très attentionnée et protectrice donc... C'était quelque chose de... Normal ?

Quand cette dernière le remarqua, elle le lâcha assez rapidement en se courbant pour s'excuser une nouvelle fois. Oui vraiment, elle apportait que des problèmes autour d'elle ! Quel déchet elle faisait !

« Excusez-moi... Vous avez failli être blessé par ma faute... »

Ayumi garda quelques secondes la tête baissée avant de croiser le regard couleur émeraude de ce jeune garçon qu'elle venait de connaitre en quelques sortes mais sans vraiment le connaitre...

Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:31

Oz ne comprit pas pourquoi cette jeune femme voulut s'enfuir, ce qu'il avait bien pu faire pour qu'elle agisse ainsi. Mais cette hésitation qui semblait brûler dans ses gestes voire son regard se changea à un instant. Et alors que le jeune duc se trouvait sur la route, elle l'attira vers elle et l'ôta de ce mauvais pas. Le jeune duc écarquilla les yeux et ne put s'empêcher de profiter d'une telle situation mais il trouvait que ce regard c'était tout simplement...

- Emouvant, oui émouvante cette rencontre, à qui ai-je l'honneur? Qui dois-je remercier?

Oz ne bougea pas des bras de cette inconnue jusqu'à ce qu'elle s'écarte vivement comme si elle venait de faire une faute impardonnable.

« Excusez-moi... Vous avez failli être blessé par ma faute... »

Oz se reprit tandis que les yeux de cette femme allaient sur lui et semblaient comme l'appeler ou à moins que ce ne soit là un sentiment de compassion ou de tendresse. Le jeune duc voulut aussitôt la protéger cette jeune femme à qui il devait d'être sauf alors comment lui en vouloir. Il défit son écharpe, la plia sur ses bras et la tendit à la jeune femme, comme elle semblait encline à l'hésitation d'un mouvement lent sans jamais serrer le tissu, il la passa autour de sa tête.

- Il fait froid, si froid mademoiselle, mon nom est Oz, vous m'avez sauvé comment alors pourrais-je vous en vouloir? La seule chose... c'est qu'il nous manque un chocolat chaud pour bien discuter.

Sans attendre que la jeune femme obtempère, il la devança et lui présenta son bras.

- Allons donc nous réchauffer dans un de ces bars, je vous paierais un chocolat chaud bon parfois cela endort mais au moins nous pourrons discuter plus à notre aise, vous ne croyez pas. Allez cesser donc de vous en faire, hein, vous en prie prenez mon bras. Il n'a rien eu grâce à toi, enfin vous.

Pourquoi avait-il buté sur ce dernier mot? C'était qu'il souhaitait réellement aider cette personne, il se sentait poussé vers elle et quels que puissent être les services ou le soutien qu'elle demanderait, il était prêt à lui accorder. C'était ce qu'on pourrait qualifier d'une naïveté sans borne, mais cette gentillesse qu'il avait en lui n'avait pas de frontière. Ce que les autres appelaient naiveté, Oz appréciait et entretenait; c'était par elle qu'il se tenait debout. Pour lui ces élans faisaient évoluer le monde, le transformer et le faisaient progresser en le rendant meilleur. Son sourire se fit plus qu'engageant, il n'exprimait aucune menace, il retourna même sa main pour offrir bien plus que son bras. Elle semblait si perdue, elle avait expressément besoin de quelqu'un; cela se sentait.

- Par compte, si tu tiens à mon bras, prends le, il risque de geler à être tendu sans le tien, taquina t-il. Enfin vous faites comme il vous plaît, mais ne restez pas pas dehors, je vous en prie.

Oz n'avait jamais été un duc parfait, il avait toujours été anxieux lors de son avènement au rang de duc. Qu'était-ce donc ce rang, cet air péremptoire qu'on lui demandait d'avoir? Il était sûr, même plus que certain de ne jamais correspondre à ce que l'on attendait de lui, mais cette idée ne l'effrayait plus. Enfant, elle le terrorisait car pour lui la personne de duc se résumait en une personne qu'il ne voyait que rarement et qui était aussi froide avec ses proches qu'avec ses subordonnés. Le jeune duc bien qu'en proie aux doutes de manière peu visible était sûr d'une chose, il ne serait pas ce genre de duc. Il voulait être proche des autres qui devenaient sa raison de vivre et d'exister. Quelque part dans son coeur, il craignait qu'elle ne refuse auquel cas il ne saurait comment lui porter secours. Alors qu'il pensait à tout cela une seconde calèche passa et succéda à la première dans le même vacarme.

- N'hésite pas, je t'assure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:35

La petite adolescente continua de fixer le petit blond qui se trouvait encore dans ses bras en ce moment même. Vraiment, elle n'apportait que des ennuis comme il aurait pu se faire blesser voir même tuer par cette calèche fuyant à toute allure maintenant. L'enfant prit air surpris quand elle entendit ce dernier prendre la parole et dire que cette rencontre était émouvante. Émouvante ? Qu'avait-elle d'émouvante sérieusement ? Ayumi trouva qu'il n'y avait rien, absolument rien... Après tout, comment un monstre comme elle pouvait être émouvante ? Puis le petit homme lui demanda alors qui elle était ainsi pour la remercier de son geste. La remercier ? Encore une fois Ayumi ne comprit pas comme c'était sa faute s'il c'était mis en danger en tombant sur cette route dangereuse.

Ce fut juste après que la petite blanchette relâcha ce petit inconnu en regardant ailleurs pour commencer. Non vraiment elle ne le comprenait pas là. Comment pouvait-il la remercier ? Bon il fallait dire que la jeune Hasegawa était quelqu'un qui réfléchissait mais vraiment beaucoup trop. Beaucoup, beaucoup trop ! Et c'était le cas en ce moment même. Sa tête tournait trop et souvent dans le négatif alors qu'elle ne devrait pas. C'était en quelques sortes les séquelles du passé qui lui revenait en tête. Violence, solitude... Haine ainsi que beaucoup d'autre chose... Mais encore une fois, elle n'allait pas se plaindre.

Mais alors qu'elle allait sortir de sa rêverie, elle vit le jeune garçon défaire son écharpe et la mettre ainsi sur ses bras en étant bien pliée. Ayumi, qui ne comprit pas se geste, pencha la tête sur le côté d'un petit air d'incompréhension. Que voulait-il faire ? Ranger son écharpe ? La petite Vampire n'eut pas le temps de poser ne serait-ce qu'une seule question que le blond prit les devants en mettant le long morceau de tissu autour de son cou. Une nouvelle fois la jeune adolescente prit un air des plus surpris. Mais qu'était-il en train de faire ? Pourquoi lui mettre une écharpe autour du cou ? D'accord elle avait le corps totalement gelé mais... L'avait-il ressenti ? Alors... Il n'allait pas la frapper pour se venger ? Oui Ayumi était assez surprise de ce geste qui semblait tendre... Elle qui n'en avait pourtant jamais eu étant enfant. L'anglo-japonaise ouvrit un peu la bouche dans l'intention de poser une question mais elle n'en eut encore une fois pas la temps. Le petit blond fut une nouvelle fois plus rapide qu'elle.

Il confirma sa pensée qui lui disait qu'il faisait froid. Vu qu'elle avait déjà le corps gelé, elle avait quand même un peu de peine à savoir la température exacte. Mais le petit blond ne s'arrêta pas de parler en si bonne lancée. Il se présenta et Ayumi comprit facilement que son prénom était Oz. Un prénom qu'elle trouva vite joli et une sonorité assez douce. Puis on ne pouvait pas dire qu'il était dur à retenir ! Par la suite, il confirma à cent pour cent sa pensée en disant qu'il ne lui en voulait absolument pas et qu'elle l'avait même sauvé. Là, Ayumi n'était pas spécialement d'accord mais n'eut encore une fois pas le temps de dire quelque chose que le petit blond lui dit qu'ils devaient aller parler devant une tasse de chocolat chaud. La petite adolescente se gratta discrètement la joue avant de voir un bras d'Oz se tendre en sa direction. Cette nouvelle connaissance voulait déjà lui offrir quelque chose à boire pour se réchauffer ? Et tendre un bras... Elle devait faire pareil si elle se rappelait ses souvenirs... Ayumi put enfin prendre la parole et elle répondit donc à ce jeune Oz.

« Etto... Pour ma part, je m'appelle Ayumi... Mais cela n'est pas très important je trouve. Elle se gratta encore un peu la joue. Mais je ne peux pas accepter votre offre... Cela reste quand même de ma faute si vous êtes tombé sur cette route et failli être blessé... »

Mais quelque chose turlupina Ayumi. Il lui avait parlé à la deuxième personne du singulier et avait vite tourné dans le pluriel. Sous cette fin de phrase, l'enfant pencha une nouvelle fois la tête sur le côté et se rappela sur le coup qu'elle avait l'écharpe d'Oz autour de son cou. Ses rougeurs revinrent sans qu'elle ne les attendent. Mais les yeux gris-cendré de la petite adolescente se reposèrent sur le petit Oz et surtout sur le sourire qui venait d'arriver sur son visage. Ce dernier semblait se vouloir rassurant et surtout Ayumi ne semblait pas sentir une seule onde de méchanceté venir de cette personne. Cela était-il possible ?

Quand Oz insista un peu sur le faite qu'elle devait lui prendre le bras si elle ne voulait pas qu'il ait mal, elle prit un air un peu perdu. Dans un geste assez enfantin, elle prit son bras dans les siens comme si elle ne voulait pas une nouvelle fois lui faire du mal. Pourtant elle ne le connaissait pas non? Était-elle trop gentille ou totalement naïve ? Elle opta pour la deuxième option.

Mais encore une fois elle buga sur le fait qu'Oz commença par lui dire vous pour finir de parler en tu.. Comment elle devait lui répondre elle ? Par habitude, elle n'utilisait jamais la forme verbale du singulier et elle n'oserait sûrement pas le faire avant un bon moment. Elle prit donc une soudaine respiration, comme si elle n'osait pas dire quelque chose, et répondit à l'invitation du jeune garçon.

«Je... J'accepte alors mais... je en veux pas que vous vous ruinez pour moi... et comme ça, je pourrais vous rendre votre écharpe. »

Elle porta sa deuxième main vers le dit morceau de tissu en regardant ce dernier et en posant une nouvelle fois ses yeux sur sa nouvelle connaissance. L'adolescente avait plein de question dans sa tête mais se retenait de les lui poser. Elle ne voulait pas paraitre indiscrète ou trop curieuse... Peut-être oserait-elle après ? Nous ne connaissons malheureusement par le destin. Et ça, personne ne peut savoir s'il sera positif ou négatif.
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:39

« Etto... Pour ma part, je m'appelle Ayumi... Mais cela n'est pas très important je trouve. Elle se gratta encore un peu la joue. Mais je ne peux pas accepter votre offre... Cela reste quand même de ma faute si vous êtes tombé sur cette route et failli être blessé... »

Le jeune homme comprenait que son attitude pouvait surprendre, mais il se trouvait alors sur le point de trouver une autre astuce, lorsqu'il pencha à nouveau la tête. A nouveau la neige se mit à tomber, Oz sentit un petit flocon bien impertinent qui se glissa dans son col, mais il ne bougea pas. Son écharpe le protégeait contre les petits vents frais encore de la saison, mais il préférait la voir au cou d'Ayumi plutôt au sien. Il n'aurait eu que davantage froid... Il tenta autre chose et lui présenta son bras qu'elle saisit maladroitement mais il n'en fit rien; l'essentiel était qu'elle avait fini par accepter. Mais ce qui l'amusait ce fut les lèvres qui s'ouvraient puis se plissaient comme si les mots d'Ayumi ne venaient que difficilement. Il ne bougea pas dans l'attente de cette naissance verbale plutôt périlleuse. Il s'amusait à regarder les flocons frêles en cette milieu de saison tomber entre eux deux.
«Je... J'accepte alors mais... je en veux pas que vous vous ruinez pour moi... et comme ça, je pourrais vous rendre votre écharpe. »
- C'est noté, sourit il.

Il offrit pour montrer sa joie une petite tape sur l'épaule d'Ayumi, il avait tourné son buste vers elle et la regardait fixement avant de lui donner un petit coup sur le nez.

- Tu vois, tu y es arrivé.

Il avait bien vu qu'Ayumi restait comme figée, qu'elle était aussi hésitante que cette verdure qui montrait à nouveau sa présence de manière de plus en plus visible. Cette neige ne tiendrait pas, mais ce froid en revanche...les vents pouvaient avoir tendance à s'installer surtout dans ces longues rues étroites, où ils gémissaient et couraient comme des chiens en mordant les passants emmitouflés dans leurs manteaux. On osait encore tout juste sortir autre chose que des vêtements chauds. Oz s'affligea qu'Ayumi soit si peu vêtu.. Même lui en étant plus couvert avait su attraper un petit rhume bien contraignant. Il évitait les bureaux et leurs piles de feuilles bien rangées, si bien rangées pour ne fréquenter que des zones dites moins à risque. Enfin, il aurait peut-être dû rester au chaud, mais bon sans cela il n'aurait pas rencontré cette jeune femme si frêle, si pâle. Au fond, elle ressemblait à cette neige timide qui ne s'installait pas, qui hésitait sans cesse et qui finalement s'effaçait pour laisser à ces brins d'herbe verte le droit de séjourner à sa place. Elle semblait vraiment errante et même ces mains semblaient tant hésiter qu'elles ne bougeaient pas. On aurait dit qu'elles attendaient d'être guidées. Son autre main se resserait sur l'écharpe, Oz déclina à nouveau un sourire puis dans un autre un peu farceur, il retira son bras. Comme cela comme s'il avait changé d'avis mais la raison se trouvait ailleurs...

Il ôta prestement son manteau et hop le posa sur Ayumi. Mais il ne se contenta pas de cela, cela n'aurait pas été à la hauteur de cette malice qui l'animait, il se saisit d'Ayumi pour la prendre dans ses petits bras et se mit dans une course plus qu'hasardeuse. On aurait dit qu'il avait bu un peu, en vérité il négociait entre le poids d'Ayumi, le sol un peu glissant et sa force qui n'était pas herculéenne. Fort heureusement pour lui le café n'était pas loin, il y déposa Ayumi en disant à la patronne qui gérait ce commerce de servir à la demoiselle une tasse de chocolat et de la servir à une place, où elle serait au chaud. Oz promit qu'il reviendrait, puis disparut en courant cette fois de manière pluys normale. Il devait voir quelqu'un aussi, il préféra aller trouver cette personne pour lui signifier qu'il préférait reporter à un autre jour à moins qu'elle ne veuille passer au manoir.

Cette fois, Oz pouvait inviter, il s'était chargé en employant des personnes à son aide de redonner une dignité au manoir... Déjà qu'il était devenu poussiéreux avec les années mais avec le passage des chains, il devenait une espèce de château abandonné. Limite, un fantôme aurait pu y rôder que cela n'aurait pas changé grand chose au paysage. Oz s'amusait parfois à dire qu'il entendait des voix et avait déjà eu l'idée d'une exploration. Bien sur cela s'était avérait nul, mais c'était plus de la détente qu'une affaire sérieuse. Il revint sur ses pas tout aussi vite, mais fut arrêter et donc ralentit par un commerçant ambulant. Cette fois, il fit une mine inquiète et pressa le vendeur. Les chocolats allaient être froids et ça c'était un scandale. Alors il se précipita à l'intérieur, consulta l'horloge pour voir qu'il avait été rapide tout de même. Et finalement s'assit enfin devant Ayumi tout en jetant un regard attentif vers le sucrier. Pour une raison bien connue, il assimilait ce sucrerier à Break et il lui serait venu presque dans l'idée qu'il aurait pu surgir dont ne savait où et chiper le sucrier. Même s'il prévoyait des choses, cet homme ne cesait de le surprendre, cela en était presque déconcertant. A cette pensée, il eut un sourire chaleureux et commença à tapoter le bord de la tête en sifflotant. Il ajouta en s'excusant:

- Pardonne moi mon absence, as-tu commencé le chocolat, est-il à ton goût? Sinon...tu as du sucre juste à ta droite. Enfin, tu as dû le remarque, mais je voulais te le dire tout de même. Pour mon manteau et mon écharpe garde les, je n'en ai plus besoin, tu sais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:40

Quelque chose de bizarre se passait pour la jeune adolescente. Quelqu'un était effectivement en train de s'occuper d'elle. Alors que cette petite enfant n'avait connu que solitude dans son passé et que c'était plutôt elle qui s'occupait de son petit frère maintenant déc... N'en parlons pas maintenant ce n'est pas du tout le bon moment. Mais oui cela lui faisait tellement bizarre qu'Ayumi en venait même à penser qu'elle pourrait être en plein rêve. Rêvait-elle qu'une personne venait la chercher pour l'emmener où se trouvait la mort ? Oui ses pensées ne restaient que dans le négatif mais il ne fallait pas lui en vouloir avec le dur passé qu'elle avait connu. Ou bien trouvez-vous ça magnifique comme enfance de rester enfermée dans un chambre en ne voyant le jour que quand vos parents vous le permette ? Oui c'était dur... Même très dur... Mais elle n'avait pas eu le droit de mourir à ce moment comme elle avait ce petit être à protéger...

Mais ses pensées revinrent à la normale quand elle sentit un petit flocon de neige se poser sur le bout de son nez. Sur le coup, la petite albinos frissonna légèrement en preuve qu'elle pouvait encore sentir le froid quelque part sur son corps frêle et totalement gelé. Néanmoins, son petit frisson ne dura pas longtemps quand Oz reprit la parole tout en répondant à la remarque que venait faire l'anglo-japonaise. C'est noté ? il avait écrit quelque chose sur un calepin, une feuille ? Sur le coup, Ayumi se dit qu'elle avait encore beaucoup de chose à apprendre sur les expressions, les humains ainsi que sur la propre vie. Les livres qu'elle avait lu sur la petite étagère de sa chambre lui avait peut-être apprit beaucoup de chose mais jamais tout ce qu'elle avait besoin. Bien sûr, elle n'en restait pas moins bête ! Juste naïve.. Voir même trop naïve par moment.

Comme Ayumi était encore partie dans ses pensées, celles-ci furent une nouvelle fois interrompue par le jeune blond qui venait de lui donner une tape sur l'épaule. Mais... Ce n'était pas une tape comme celles que lui avaient donnés ses parents. Dans cette dernière, elle sentait plutôt quelque chose de...de... Amical ? Elle ne connaissait pas ce sentiment alors elle n'était absolument sûre de rien. Mais le jeune garçon ne se contenta pas de lui en faire une sur l'épaule mais s'attaque aussi à son nez. Il fallait croire que cet endroit était aimé aujourd'hui. Mais sur le coup, elle ne sut quoi dire, quoi faire et elle rougit donc légèrement sous le geste du petit inconnu. Puis il lui dit qu'elle était arrivée ? A quoi ? A lui prendre le bras ? C'était quelque chose de dur à faire normalement ? Ou bien pas normal ? Oui bon... Ça suffit les questions là ! Mais c'était sa nature... Elle se posait toujours trop de question.

Il y avait aussi quelque chose qui perturbait la petite Vampire. Oz n'arrêtait pas de sourire... Pourquoi souriait-il autant ? Y avait-il quelque chose de si formidable ? En tout cas... Ce n'était pas dans l'habitude de la jeune demoiselle de sourire. Elle n'en faisait que des petits à son jeune frère mais depuis, plus rien sur son visage n'était venu... Juste cette expression assez vide ou quelque fois le regard qui devenait triste. Non, elle n'avait plus le gout de rire, de sourire...

Son attention fut de nouveau posée pleinement sur le jeune blond quand ce dernier lâcha le bras d'Ayumi. En avait-il finalement marre ou bien lui avait-elle fait mal en le prenant ? Alors que la jeune fille allait dire quelque chose, elle fut coupée dans son élan puis ce que Oz venait de poser son manteau sur les épaules de la petite Hasegawa. Comme elle ne voulait pas qu'il prenne froid, elle voulu protester mais encore une fois, elle n'eut eu nullement le temps. Pourquoi? Car le jeune garçon au regard d'émeraude venait de la porter. De la porter ?! Mais... Mais ! Elle était déjà plus grande que lui ! Elle allait lui faire mal ! Puis il courrait d'une drôle de façon comme s'il allait tomber ou glisser à cause de la glace. Puis.. C'était la première fois qu'elle se faisait ainsi prendre par une personne. Ayumi avait très bien vu qu'Oz semblait faire attention au verglas ainsi qu'au poids qu'elle faisait, heureusement qu'elle n'était pas lourde d'ailleurs, mais pour... L'aider, elle s'accroche un peu à lui en passant ses bras autour de son cou. L'enfant fut surprise quand elle sentit cette chaleur émaner de cette personne... Elle qui avait le corps si froid normalement ça lui faisait tout drôle. D'ailleurs, Oz pouvait-il sentir la froideur de son corps ? Elle n'en savait rien mais n'espérait pas. Elle prit quand même la parole pour dire une petite chose.

« Faites attention... Vous risquez de vous faire mal.. Et je ne veux pas que quelque chose vous arrive par ma faute encore une fois... »

C'était bien du Ayumi ça. Elle pensait toujours aux autres avant sa propre personne. C'était effectivement le cas en ce moment même. La jeune fille ne voulait pas qu'Oz se fasse du mal en la portant surtout qu'elle devait faire bien dix centimètre de plus que lui. Mais quelques secondes après la fin de ses paroles, elle se retrouva dans une petite pièce où logeait déjà d'autres personnes en train de boire des boissons qui semblaient bien chaudes.

Puis elle toucha à nouveau le sol, en retenant le manteau sur ses épaules de tomber, et fixa le petit bond qui venait d'aller parler à une dame qui semblait travailler dans ces lieux. Mais là, tout allait beaucoup trop vite pour la jeune Vampire. Oz venait de l'amener ici et maintenant il devait vite repartir faire quelque chose mais il lui promit de revenir ? De plus, Ayumi n'eut encore une fois pas le temps de lui répondre quelque chose que le jeune blond était déjà en train de courir vers elle ne savait quel endroit. Normalement, Ayumi ne serait pas restée et serait retournée dehors. Mais elle sentait quelque chose lui dire de rester et de plus, elle devait rendre ses affaires au jeune vadrouilleur.

Ayumi regarda donc la patronne... Qui venait d'avoir un regard très froid en vers elle. Après tout, elle n'était pas vraiment comme les autres avec ses cheveux blancs et sa peau pas très foncée, non voir même pas du tout. La jeune albinos alla donc s'assoir à une table que la femme venait de lui montrer assez froidement et elle s'assit sans rien dire. La tasse de.. Chocolat chaud arriva quelques minutes après et Ayumi fit un petit signe de la tête pour la remercier alors que la gérante lui lança un nouveau regard froid. Sur le coup, Ayumi baissa la tête.

Encore quelques minutes passèrent et la petite Hasegawa se demandait vraiment si ce jeune blond allait vraiment revenir, en attendant elle regardait discrètement les personnes alentours sans pour autant écouter leurs conversations. Elle était peut-être curieuse mais elle n'était pas non plus mal polie. Malheureusement pour elle, elle croisa le regard de deux hommes en train de discuter et qui n'avait pas l'air très sympathique. Par réflexe, elle tourna vite la tête pour éviter leurs airs froids et espérait que personne ne pourrait sentir sa race dans ces lieux. Ayumi ne voulait pas voir encore une fois de la casse...

Son regard se posa cette fois-ci sur la tasse de chocolat chaud. Le liquide dans la petite tasse blanche faisait montrer sa chaleur en laissant partir une petite fumée de son contenu. Elle regarda la tasse qui attendait son buveur et vit que celle-ci semblait faire exactement pareil. Mais alors qu'elle voulu faire sa curieuse et tendre la main vers sa tasse, elle sentit comme un mauvais coup et toussa assez violemment dans ses mains laissant partir un petit peu de sang. Malheureusement, tous les regards venaient d'être poser sur sa petite personne... Ce qu'elle n'aurait jamais voulu... Mais elle ne fit comme si de rien n'était et se garda la tête baissée.

Il y eut comme une atmosphère lourde dans la salle mais heureusement Ayumi eut vite son attention reprise comme Oz venait de revenir. Alors il n'avait pas menti et était quand même revenu.. Elle le regarda simplement et vit qu'il reprit ce sourire déconcertant mais.. Qui lui allait merveilleusement bien elle devait l'avouer. Heureusement, le silence ne resta pas très longtemps et le petit blond reprit la parole pour commencer à s'excuser. Sur le coup, Ayumi secoua la tête pour lui dire qu'il n'avait pas besoin.

« Ne vous excusez pas. C'est moi qui prends de votre temps... »

Puis le jeune garçon reprit la parole en lui demandant si le chocolat était à son gout. C'est vrai qu'elle ne l'avait pas encore gouter... Elle l'écouta donc jusqu'à la fin en posant ses yeux sur le... Sucrier ? Le sucre c'était donc ce truc blanc là ? C'était pas du sel normalement ? Ayumi se dit que cela devait avoir la même forme et qu'elle devait faire attention... Mais Oz revint au sujet du manteau et de l'écharpe. Encore une fois la petite enfant reprit des rougeurs car elle avait un peu... Oublier qu'elle avait les affaires d'Oz sur elle en ce moment. Elle secoua donc la tête pour reprendre la parole.

« Non... C'est vos affaire je n'ai pas le droit de vous les prendre... Puis vous risque d'avoir froid quand vous allez ressortir... » dit-elle de sa petite voix.

Pour continuer, Ayumi reprit ses pensées sur sa petite tasse blanche et prit cette dernière dans ses deux mains. C'était un peu chaud... Elle n'avait pas l'habitude de sentir cette petite chaleur elle qui contrôlait normalement le feu. C'était parce qu'elle était gelée qu'elle ressentait aussi facilement la chaleur ? Encore une fois, elle n'était sûre de rien... Mais elle savait que cela n'allait pas pour autant la réchauffer complètement à cause de son pouvoir...

Elle porta donc le petit récipient à sa bouche pour gouter le liquide assez brûlant qui se trouvait dedans mais qui ne lui faisait pourtant pas du tout mal. Ses joues devinrent rapidement rouge en sentant ce petit gout sucré que le chocolat amenait dans sa bouche. Puis quand elle l'avala, elle sentit le tout passer en elle et ses rougeurs ne partirent pas... Elle posa donc la tasse pour répondre au jeune garçon mais ne remarqua pas qu'elle avait laissé des petites traces de sang du à son toussement qu'elle avait fait il y a quelques minutes.

« C'est... Drôle comme... gout ? C'est tout sucré je n'ai jamais bu pareil... Mais... Oui c'est bon... » dit-elle tout maladroitement.

Ses yeux se posèrent sur Oz et ces derniers étaient comme ceux d'une enfant qui venait de découvrir quelque chose de merveilleux. Oui Ayumi venait de découvrir la joie du chocolat ! Mais cette dernière sentit comme quelque chose de froid posé sur elle. La petite tourna légèrement le regard pour remarquer que les deux types étaient à nouveau en train de la regarder... Elle tourna vite les yeux sur Oz en espérant que les deux loubards de la regardent plus ou qu'ils n'aient pas vu qu'elle venait de les regarder... Du moins, maintenant elle avait son regard poser sur le jeune blond bien qu'elle se retenait d'encore baisser la tête...
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:46

Elle était si adorable dans sa manière d'être, Oz passait son doigt sur les bords de sa tasse dont le contenu se vidait au fur et à mesure qu'il amenait sa tasse vers ses lèvres.

- Vous ne prenez aucunement sur mon temps, c'est moi qui vous l'accorde, sourit il.

Il prit sa tête sur ses deux bras tout en posant ses deux coudes sur la table en bois. Le jeune homme l'observait, elle, dans chacun de ses gestes jusqu'à apercevoir en penchant la tête une trace de sang sur la commissure de ses lèvres. C'était comme la signature d'un acte mais comment en être sûr? Comme ce détail le perturbait, il n'en fut que plus souriant lorsqu'elle lui parla de ce ressentis qu'elle avait eu à la dégustation de cette boisson sucrée fortement appréciée par Oz. Il revint alors à lui et se renfonça dans son siège comme s'il reprenait enfin de la contenance. Alors qu'il n'en avait pas tenu compte à son arrivée dans le bar, il remarqua deux hommes qui les fixait de manière plutôt soutenue, il loucha vers eux subitement. Il venait de se dire qu'il n'avait pas tenu compte de ce qui se passait autour d'eux.

- Pour les vêtements, garde les mais attends je reviens, j'ai quelque chose encore à faire...

Ayumi tourna également la tête vers les deux types d'aspect peu recommandable, non pas que leurs habits fussent particulièrement crasseux mais ils dégageaient comme un sentiment de haine ou tout du moins de mépris... La jeune femme baissait encore la tête face à toute cette pression, Oz frappa les mains sur la table et se dirigea presque gaiement vers les deux hommes. Il grimpa sur le comptoir pour avoir une meilleure maîtrise de la situation depuis les hauteurs.

- Tu me permets...cette bière est à moi, dit Oz d'un ton provoquant.

Il ingurgita alors sous le nez d'un homme sa bière puis s'essuya les lèvres de la mousse qui s'y était alors malicieusement accrochée. L'homme le regarda incrédule alors que ce petit jeune homme restait assis là sur la table du comptoir à balancer ses pieds aussi tranquillement que s'il se trouvait sur une plage des tropiques avec un soleil aussi blond que pouvaient l'être ses cheveux. Ayumi était si hésitante, la voir descendue par tous ces regards n'avait pas du tout satisfait l'humeur du futur duc...Pire, il en était fâché à sa manière...

- AAAAAh elle était bonne, je vous assure comme quoi faut parfois pas chercher loin... ni regarder loin... Vous ne trouvez pas...

Et comme Oz ne faisait jamais rien dans la demi mesure, il se servit de la boisson de l'autre et la but en mimant un plaisir qu'il ne sentait pas vraiment. Ses joues sous l'effort se rougir un peu, mais il demeurait maître de ses actions. Les deux hommes regardèrent ce petit bonhomme plein d'aplomb... "Il a du cran, moi j'aurais pas osé.." tels étaient les murmures lorsque Oz se laissa tomber du bar pour retourner tout sifflotant vers Ayumi. Oz ne s'en faisait pour sa personne pas tellement, il sentait que des regards lourd de reproche pesaient sur son matricule et qu'il risquait à tout instant de... Et ce fut d'ailleurs le cas, il fut saisi par un bras et amené à l'extérieur... Il fit un signe à Ayumi:

- Je reviens ne t'inquiète pas, ils vont me faire visiter les lieux.

Il souriait, souriait toujours.. Tout en se faisant malmené pour sortir.. Il finit par trouver un bon angle d'approche et frappa. Cet angle se situant juste à l'entrejambe de cet angle corpulent suffit à le destabiliser temporairement, mais le second voulut attrapper Oz. Il fit une grimace en plaçant son doigts juste sous son oeil et plissa sa peau tout en se donnant des tapes sur ses fesses:

- Baka, baka.

Et il termina cette séance de provocation par un tirage de langue et une fuite...

- On se retrouvera Ayumi !!! Et vous qui m'aime me suive !

Alors là ce fut une série de courses à travers les ruelles dont Oz ne maîtrisait pas l'organisation complètement...si bien qu'il finit par se perdre... La neige se mettait à tomber, il n'avait plus que sa chemise sur lui et avait des poursuivants... La situation était plutôt incertaine et alors qu'il dirigeait son regard à droite puis à gauche.. Il vit un oeuf...un oeuf étrange...Il le prit, puis se remit à courir en laissant dans la neige peu épaisse des traces de pas... Alors que la situation était comme je l'avais déjà décrite incertaine, elle se dégrada... Il rencontra une femme qui le regardait derrière une gouttière, il sut qu'il devait l'éviter et retourna sur ses pas...C'est alors que....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:48

La jeune adolescente restait toute perdue et toute curieuse en continuant de boire le contenu de sa petite tasse blanche. Oz aussi semblait beaucoup aimer ce breuvage comme il en buvait aussi assez rapidement. Du moins, c'est ce que pensait Ayumi en le voyant faire. Enfin, la petite Vampire continuait de boire jusqu'à, sans vraiment le voir, finir sa tasse et faire une mimique toute intriguée en se demandant si elle avait été si rapide que ça à boire ? Mais son attention sur la tasse fut déportée sur le petit blond quand il reprit la parole en lui disant qu'elle ne prenait pas du tout sur son temps et que c'était lui même qui lui en accordait. C'était bien la première fois que quelqu'un lui disait des paroles dans ce genre. Elle ne le gênait donc pas ? Elle qui avait si l'habitude d'être un boulet pour les autres personnes... Ce n'était donc pas le cas là ? Elle en était quelques pas contente.

Puis elle l'observa un petit peu dans ses mouvements qui en restaient tout à fait simple pour la Vampire. Mais en même temps, elle ne se sentait toujours pas très bien de sentir ces regards mauvais sur sa petite personne... Et si les types venaient vers elle et en même temps faisait du mal au jeune garçon devant lui ? Elle ne voulait pas que quelque chose lui arrive... Il semblait si gentil... Non elle ne voulait pas encore qu'une personne douce se prenne des malheurs à sa place... Mais Ayumi eut encore une fois ses pensées déplacées vers le petit blond pour entendre ses dernières paroles. Donc il lui donnait vraiment ses vêtements ? Mais il allait avoir froid en ressortant en voyant qu'il n'était pas si habillé que ça... La jeune albinos voulu dire quelque chose pour protester mais n'en eut pas le temps comme le jeune blond venait de lui dire qu'il avait encore quelque chose à faire. Pour lui faire comprendre qu'elle avait comprit, Ayumi fit un simplement petit hochement positif de la tête pour lui dire qu'elle l'attendrait comme avant.

Mais quelle fut la surprise d'Ayumi en voyant qu'Oz était en train de se déplacer vers les deux types qui les regardaient bizarrement depuis un petit moment. Il l'avait donc aussi vu ? Ayumi n'était pas parano' pour une fois... La petite fille fut encore plus surprise quand elle vit Oz monter sur le comptoir pour prendre une meilleure hauteur et ainsi provoquer les deux hommes en leur piquant leurs boissons. Si Ayumi voyait bien le contenu de loin, c'était de la bière. Elle le savait comme son père avait une méchante manie d'en boire assez souvent dans les réceptions où elle devait assister. Mais ce n'était pas quelque chose qui nous faisait normalement perdre un peu la tête ? Elle pencha légèrement la tête en voyant qu'Oz venait de prendre quelques petites rougeurs. C'était sûrement l'effet de ces bières...

Beaucoup de personnes étaient en train de parler entre elles du comportement d'Oz. C'est vrai qu'il fallait oser car cela pouvait lui apporter beaucoup de problème... Sur le coup, Ayumi s'en voulu un peu car la jeune adolescente se dit vite que, si elle n'avait pas été là, Oz n'aurait surement pas eu besoin de chercher ces deux hommes comme il ne serait pas entrer dans ce petit bar...

Le petit blond revenait tranquillement vers sa personne en sifflotant légèrement. Ayumi ne pouvait cacher qu'elle avait peur pour lui... Mais alors qu'elle voyait les deux loubards se lever pour se diriger vers Oz, elle se leva assez rapidement pour essayer de l'avertir mais ce fut trop tard. La jeune blond venait de se faire prendre par le bras et de se faire tirer méchamment vers la sortie. Ayumi en fut encore surprise de voir comment Oz gardait son sourire même en se faisant tirer de cette manière et en sachant sûrement ce qui allait suivre.

Alors qu'elle s'approcha légèrement pour l'aider, cela dut perturber l'homme qui était en train de le tenir comme ce dernier la regarda et Oz eut l'occasion de lui donner un bon gros coup dans l'entre jambe. On pouvait dire que le petit blond savait très bien viser dit donc ! Mais il restait néanmoins encore un homme qui essayait de le capturer dans ses bras alors que l'autre essayait de retrouver une sensation dans son entre jambe.

Oz commença de drôle de petites mimiques qui semblaient être une provocation pour les deux autres loubards qui s'énervèrent encore plus... A cause de tout ce raffut, Oz fit un signe à Ayumi en lui disant qu'il devait partir et qu'ils allaient se retrouver ? L'information n'eut le temps d'arriver au cerveau de la petite anglo-japonaise que le blond était déjà en train de courir dehors avec les deux hommes à ses trousses. Il allait... Donc prendre les problèmes qu'elle avait sur lui...? Ah non ça c'était hors de question ! Elle n'était peut-être pas bien physiquement, mais elle n'allait pas laisser quelqu'un se faire frapper, voir pire..., par sa faute encore une fois ! Surtout qu'il l'avait aidé...

Ayumi prit donc son souffle et se mit d'un coup à courir pour sortir du bar, sans payer et de suivre les traces de pas qui s'étaient formées dans la neige. Il ne fallait pas qu'elle ne perde de temps sinon ces dernières n'allaient plus se voir... Elle continua donc de les suivre, en faisant attention à ne pas tomber à cause de son état moindre, et finit par rattraper les deux hommes qui ne semblaient pas très loin d'Oz. Elle ne réfléchit pas trop longtemps et s'arrêta non loin dans pour se diriger dans une petite ruelle en faisant sortant qu'ils ne la voit pas. Elle reprit encore une fois son souffle et se concentra du mieux qu'elle le pouvait pour créer un cercle de flamme empêchant ainsi les deux agresseurs de continuer leur course. Mais la jeune albinos devait faire attention car son pouvoir l'épuisait encore plus... Surtout en période d'hiver.

Elle fit donc un petit détours, toujours en faisant attention d'être discrète, pour continuer de voir où allait les pas d'Oz. Heureusement la neige était en train de tomber donc les deux hommes n'allaient sûrement pas le retrouver. Elle se mit donc à les suivre même si elle ne savait pas du tout où elle allait se retrouver... De toute façon, elle était perdue et cela ne pouvait sûrement pas être pire...

« J'espère qu'il va bien... »dit-elle en parlant toute seule

Elle frissonna un peu comme elle avait beau avoir des habits en plus, son corps restait froids et de plus comme son pouvoir de flamme était activé... Ayumi devait retenir ses yeux de changer de couleur. Au bout d'un moment, elle fit par revoir Oz au loin mais sentit une atmosphère encore plus pesante qu'avec les deux types. Il y avait quelqu'un d'autre dans les alentours qui lui voulait du mal ? En tout cas, la petite fille ne voyait personne en ce moment même... Mais ils ne devaient pas rester longtemps ici ! Au début, en voyant Oz, elle avait hésité à encore lui apporter des problèmes en l'abordant encore une fois, mais là, elle était décidée à le faire changer de place.

L'anglo-Japonaise s'avança donc rapidement vers le petit blond et allait dire quelque chose mais elle n'eut le temps de dire qu'un petit « Oz... » que le jeune garçon portant se prénom se retourna et Ayumi heurta une nouvelle fois comme elle ne s'y attendait pas. Par contre, cette fois-ci, elle le prit vite dans ses bras pour ne pas qu'il tombe et se refasse mal comme avant. Mais elle n'eut pas le temps de lui laisser prendre la parole qu'elle lui prit la main et le tira légèrement pour qu'il comprenne qu'il devait la suivre.

« Il ne faut pas rester là... C'est dangereux... »

Elle espérait qu'Oz ne sente toujours pas la froideur de son corps... Une fois ça suffisait... Mais elle venait de remarquer qu'à cause de la collision, son cercle de flamme s'était éteint et maintenant Ayumi était beaucoup trop éloignée pour le faire réapparaitre... Et se qu'elle n'avait pas fait attention avant, c'était qu'elle avait elle-même relaisser de nouvelle trace de pas à la place de celles d'Oz...
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:50

Oz fixait cette femme sous la gouttière tout en serrant l'oeuf contre lui, il ne voulait pas qui lui arrive malheur. Le regard de la femme se faisait vengeur, sauvage comme si elle avait eu le pouvoir de le déchiqueter ici sur place selon son désir. Hypnotisé, le jeune duc ne pouvait détacher son regard. Il avait de plus en plus froid, lui qui était déjà un peu malade; ce n'était vraiment pas raisonnable. Alors qu'il songeait à tout cela, il sentit que quelque chose s'agiter dans l'oeuf, quelque chose qui était à l'étroit et prêt à sortir. Alors qu'il se mettait à reculer, il sentit qu'on le prenait dans les bras. Lentement il ferma les yeux, il reconnut ce corps froid et frêle mais surtout sentait une étrange chaleur. Ayumi était présente à ses côtés, mais lorsqu'elle l'avertit de se dépêcher, il leva les yeux pour s'apercevoir que la femme avait...disparu. Sa silhouette étrange ne se situait plus entre ces quart de murs, sa silhouette avec sa longue robe hivernale tout droit sorti d'un monde à part. Oz était convaincu qu'elle n'était pas de la région et qu'ils étaient sans doute destinés à se revoir. Non, elle avait cherché à obtenir quelque chose.

Le moment de la réflexion n'étant pas propice, il s'apprêtait à ouvrir la bouche lorsqu'Ayumi se saisit de sa main. Par réflexe pour ne pas faire tomber l'oeuf, il fit une pirouette pour plaquer Ayumi contre lui.. La coquille eut un soubresaut comme si cette nouvelle personne lui était inconnue et que cela la faisait réagir. Oz écarquilla les yeux, il se sentait étrange... L'oeuf glissa entre eux et tomba dans la neige fraîche. Le jeune homme blond dans toute cette précipitation voulut une chose, il la voulut de manière plutôt subite.. Il voulut un baiser, il lui offrit aussitôt. Ses lèvres se posèrent sur celle rose pâle d'Ayumi. L'oeuf quant à lui ne bougea pas de son trou improvisé et se trouvait entre les jambes des deux personnes entrelacées. Oz en reçut de fortes rougeurs, il en était étourdi, il ....il tomba à terre le front bouillant de fièvre. Il était resté dehors malade sans aucun manteau et avait eu un coup de chaud.

- Ce n'est rien, ce n'est rien, ce...

Tout en répétant cela, il ramena l'oeuf vers son ventre instinctivement. Ses deux mains se posaient sur la coquille fendillée.. Des glapissements se firent entendre comme si quelque chose s'échappaient d'un profond sommeil. Un petit museau noir assorti à deux petits yeux dorés fixaient Ayumi. La bête dans l'oeuf s'éveillait à la vie et la première personne qu'elle vit fut une de celle qui avait permis son éveil. En effet, pour éclore cet oeuf avait besoin de sentir de la tendresse et avait donc disons...poussé son possesseur à donner ce baiser. Enfin pas totalement... il avait juste intensifié subitement un sentiment présent... mais avait aussi forcé la fièvre du jeune duc. Brusquement, il brisa sa coquille et répandit les morceaux sur Oz, trop fatigué pour pouvoir dire quoi que ce soit..

C'était un tout petit renard noir avec une queue volumineuse et le bout des pattes blanches. Son pelage était tout mouillé, il ébouriffa ses poils pour découvrir deux minuscules ailes et se mit à couiner avant de se jeter vers l'épaule d'Ayumi. Il n'était pas très gros, bien plus petit que l'oeuf en tout cas... il pouvait tenir dans une main.. Oz observa avec un sourire plus qu'expressif la scène tandis qu'il regardait le ciel blanc... Mais que devenaient leurs poursuivants?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:53

Il fallait s'en aller... Oui il ne fallait pas rester dans les environs car cela n'allait pas être bon pour les deux petits adolescents. Les deux loubards n'étaient pas encore arrivés vers eux heureusement et la petite anglo-Japonaise espéraient que ces derniers n'allaient pas les retrouver même si elle avait complètement oubliés ses propres traces de pas.

Mais alors qu'elle venait de prendre la main du petit blond ainsi que de le tirer pour qu'ils s'en aillent rapidement, elle ne s'était jamais douté de tout ce qui allait suivre. Oz venait de l'arrêter dans son élan pour la plaquer contre lui et ainsi faire tomber l'espèce d'oeuf qui se retrouve entre eux deux et au niveau de leur entre jambe. Que se passait-il ? Pourquoi elle sentait d'un coup une grande chaleur elle aussi ? Puis le regard du petit adolescent semblait bizarre... N'allait-il pas bien ? En tout cas, tout ça inquiétait la petite Vampire qui ne se sentait pas au meilleur de sa forme.

- Oz... Vous allez bien...?

La voix de la jeune adolescente était à la fois douce mais en même temps remplie d'inquiétude. Avait-elle encore fait du mal à quelqu'un ? Alors qu'elle ne le connaissait que depuis quelques minutes voir une heure maximum. Mais encore une fois se produit alors qu'elle ne s'y attendait pas. Le petit blond se dressa pour être à sa hauteur et elle, elle se pencha légèrement. Et là... Le petit blond aux yeux d'émeraude venait de... Poser ses lèvres sur celle de la jeune Hasegawa ? Co...Comment cela pouvait-il être possible ? Ils venaient de se connaitre... Ils ne devaient pas non? Non elle n'avait pas le droit de se rapprocher de quelqu'un... Sinon Oz allait finir comme son défunt petit frère... Non il ne fallait pas... Mais... En même temps, elle sentit une grande chaleur venir en elle. C'était.. Quelque chose de très bizarre. Il y avait en même temps une chaleur corporel intense mais quelque chose en plus. Que cela pouvait-il bien être ? Non elle ne savait pas... Mais du moins, la chaleur du petit blond venait de réchauffer le corps d'Ayumi. Oui la chaleur corporel était la seule solution pour réchauffer le corps d'une Vampire contrôlant le feu...

Mais alors qu'elle venait de réaliser ce qui était en train de se passer, Oz tomba d'un coup à genou, dans la neige fraiche d'hiver. Par réflexe, la petite Vampire se mit vite à genou pour être à sa hauteur et plaça vite une main sur son front. Il était bouillant... C'était à cause d'elle... Ayumi lui avait prit ses vêtements qui lui tenaient chaud alors il était tombé rapidement malade. Elle s'en voulait... Oui vraiment... Mais quand Oz lui dit que ce n'était rien, elle ne le cru pas... Il était malade oui...

- Ce n'est pas rien Oz... Vous n'allez pas bien.. Vous avez le front brûlant de fièvre...

Mais alors qu'elle fut en train de parler au jeune blond, elle entendit comme des petits bruits pendant qu'Oz serrait ce drôle d'oeuf contre lui. Mais qu'était-il en train de se passer vraiment ? Alors qu'elle voulu faire quelque chose, elle fut stoppée par l'oeuf qui se brisa subitement et par un petit museau qui commença à faire son apparition. Par la suite, un petit renard se montra aux yeux des deux jeunes adolescents. Mais... C'était quoi cette oeuf ? La jeune albinos comprenait de moins en moins ce qui était en train de se passer...

Alors qu'elle était en train de fixer cette petite bête, elle prit un regard surpris en entendant le petit gémissement de la bestiole et encore plus quand cette dernière sauta d'un coup sur son épaule... Mais... Elle... Elle ne pouvait pas l'avoir sur elle.. Elle allait aussi lui faire du mal... D'ailleurs, avant que la petite bête ne lui saute sur l'épaule, elle enleva vite le manteau qu'Oz lui avait donné pour le remettre sur son propriétaire ainsi que l'écharpe. Il n'allait pas bien et c'était lui le plus important...

Mais alors que le petit blond regardait le ciel blanc en souriant, elle n'eut pas le temps de faire quelque chose de plus que des pas se firent entendre derrière eux. Quand elle se retourna, elle vit avec horreur que les deux types venaient de les retrouver. Et merde ! Elle se dépêcha de prendre le petit blond dans ses bras, posant le petit renardeau sur son ventre pour qu'il ne tombe pas et passa les deux bras d'Oz derrière son cou pour qu'il tienne bien et que le petit animal ait un meilleur appuis.

Puis elle ne perdit pas de temps avant de reprendre sa course rapidement naviguant entre les bâtiments alors que la neige tombait de plus en plus fort. La jeune Vampire devait faire du mieux qu'elle pouvait pour ne pas glisser sur une des plaques de verglas qui logeait sur le trottoir ainsi que d'éviter des passants qui se baladaient. Heureusement qu'Oz lui avait un petit peu réchauffer le corps car sinon elle serait déjà par terre à bout de souffle... Mais malheureusement, elle n'allait pas encore tenir très long temps.

Par chance, elle se retrouva dans une des ruelles qu'elle semblait connaitre et la prit en se tournant quelque fois pour regarder si ses poursuivants étaient encore là... Bah oui mais bien plus loin. Mais son plan n'était pas fini, elle sera plus fort Oz dans ses bras avant de faire un violent virage et d'entrer dans une petite cabane en bois.

La jeune fille attendit quelques secondes et fut soulagée de voir que les deux types ne les avaient pas vu... Elle soupira d'aise avant d'observer l'intérieur de la bâtisse. Elle posa le petit blond malade sur un canapé qui se trouvait là et le coucha doucement en laissant le petit renardeau dessus. Elle continua de regarder autour d'elle avant de prendre un linge qu'elle posa sur Oz pour lui faire une couverture et qu'il n'ait pas froids.

Après s'être occupée du jeune blond, elle se laissa tomber au pied du canapé en reprenant rapidement son souffle comme elle avait la respiration saccadée et trop rapide... Elle se dit contre le divan et en s'appuyant épuisée... Elle toussa à nouveau un peu dans ses mains en cachant, comme toujours, un peu de sang dans ses dernières... Qu'allaient-ils devenir maintenant ? Les loubards allaient-ils les retrouver...?

- Faites qu'il aille bien...
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:54

z n'était plus conscient de grand chose, il avait froid puis chaud puis de nouveau froid. Le renard sur son ventre, lui, avait suivi tout le périple d'Ayumi. Ses petits yeux clignaient tandis qu'il observait Ayumi en la fixant avec intensité. Le jeune homme leva la main pour caresser le pelage de la petite chose sur son ventre, puis il laissa tomber du canapé un de ses pieds qui toucha légèrement Ayumi. Le renardeau sursauta vers la tête d'Ayumi et se percha dessus tout en couinant et en agitant ses ailes noires. Dans les cheveux clairs de la jeune femme, le pelage de l'animal ne passait pas inaperçu... Sous une mèche, le renard continuait de se "cacher", il remua son petit nez avant de sortir sa tête.

- Mam... maman

Le renardeau se pencha depuis sa position disons dominante dans un certain sens. Ses yeux se rapprochèrent de ceux d'Ayumi, clignèrent puis se plissèrent. Il plia brutalement ses pattes puis se mit à voler. " Maman maman, maman !!!". Il semblait si joyeux lorsqu'il volait, on pouvait douter qu'il sache véritablement ce qu'il faisait. Le petit renardeau comme sa mère se mit à user d'un pouvoir fort connu. Il ouvrit sa gueule et en sortit une flammèche honorable.

- MAMAAAAAN MAMAAAN!

En fait, il s'agissait là du seul mot qu'il maîtrisait... Le temps de cela, le temps que le renard s'éclipse pour un but inconnu, Oz ouvrit les yeux.

- .. Qui qui a perdu sa mère? Qui ... il ne faut pas pleurer, non il ne faut pas... être fort, il faut être fort.

Le jeune duc était un peu faible mais reprenait conscience. Il se maintint la tête puis s'assit sur le canapé ; il se crut d'ailleurs dans un salon ! Qu'elle ne fut pas sa surprise de constater qu'il n'était pas dans un salon...
- Hein où suis-je ? Ah oui Leverru Ayumi où es... Ah tu es là.

Un sourire maquilla les joues du Bezarius rougies par sa fièvre toujours présente. Il se redressa la tête toujours assourdi par ses maux de tête persistants... Il vit Ayumi ainsi que les traces de sang sur ses paumes. Il voulut l'aider, se releva et tomba devant elle. Alors il se plaça juste à ses côtés, il la mit contre lui tandis que la neige tombait à nouveau. C'était à son tour de prendre soin d'elle, cependant il ne le pouvait que difficilement. Un homme accompagné de deux enfants passa le long d'une route fortement fréquenté et ne put s'empêcher de jeter un regard. Il se hâta prestement, c'était un homme d'une quarantaine d'année. Oz fit des signes à cet homme et lui désigna la jeune femme au sol. L'homme insista pour se charger d'elle et voulut lui tendre sa main. Oz s'écarta puis soutint du regard la jeune femme.

- Je vais récupérer mon nouvel ami, je reviendrai te voir, prends soin de toi...

Oz reprit son manteau et se mit à courir. Il espérait récupérer le renard, retrouver les hommes et faire en sorte qu'ils soient arrêtés. Le jeune homme se faisait du souci pour les autres passants, il voulait qu'Ayumi soit à l'abri de tout ennui... Pour le renard, la piste se trouva sans problème, il entendit des personnes crier tout en étant poursuivi par une chose volante. Le renard dès qu'il vit Oz le rejoignit tout en couinant. Oz avait la tête qui tournait mais se hâta vers un lieu d'où il contacta des personnes pouvant le soutenir... Il se cacha dans un arbre et attendit, ils ne devraient plus tarder.. Il ne pouvait s'empêcher de songer à Ayumi, il se devait de la revoir au plus vite.. oui au plus vite. Il avait peur que l'on continue de s'en prendre à elle....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:57

La petite adolescente continuait d'avoir le souffle rapide et les joues qui devenaient de plus en plus blanche à cause de son corps qui ne faisait que de perdre beaucoup de chaleur. Elle avait tellement le corps frigorifié qu'elle ne sentit quasiment pas la jambe d'Oz venir contre elle. Par contre, elle sentit assez bien quelque chose sur sa tête en train de s'amuser avec une de ses mèches de la même couleur que la neige en train de tomber du ciel.

Puis elle cru entendre la petite bête dire quelque chose... Non elle avait du rêvé... Du moins, elle aurait tellement préféré rêver à ce moment là. Le petit renardeau continuait de dire ce mot qu'elle ne supportait pas. Maman... Non elle n'était pas la mère de quelqu'un. De personne ! La jeune Vampire ne voulait pas devenir comme ça mère et en avait d'ailleurs une trouille pas possible. Mais surtout... les souvenirs dans sa petite tête revinrent d'un coup. Maman... Okaasan... C'était des fois la façon que son petit défunt petit frère l'appelait. Ce petit être qu'elle avait élevé depuis qu'il avait environ deux ans. Mais elle n'avait pas su le protéger... Elle l'avait même... Elle l'avait... Non ! Elle ne voulait pas encore tuer quelqu'un ! C''était hors de question qu'elle devienne la mère de ce petit animal.

Mais alors qu'elle allait ouvrir la bouche pour contredire la petite créature, elle n'en eut pas le temps comme elle venait de cracher de petites flammes et de voler de tout les côtés. Des flammes... Encore un point commun avec Kuroi... C'était pas possible.. Non.. Non ! Elle ne voulait pas que ça recommence ! Sur le coup, le cœur de la petite enfant fit un mauvais saut. Ayumi se tint rapidement la poitrine en toussant rapidement. Ça faisait mal... Très mal ses souvenirs qu'elle ne pourrait jamais oublier. Mais quand elle révéla la tête avec encore plus de sang dans les mains, elle vit que la petite chose avait disparu... Tant mieux...

Il y eu quelques minutes de calme avant que la jeune Hasegawa n'entende une voix qu'elle connaissait. Oz était réveillé ? Il semblait aller un peu mieux heureusement. Sur le coup, la petite enfant baissa simplement la tête pour que le jeune blond ne voit pas sa mine qui devenait de plus en plus pâlotte. Quand elle ouvrit légèrement les yeux, elle put voir une petite partie d'Oz qui venait d'atterrir devant-elle. Comme elle ne bougeait quasiment pas, elle se laissa appuyée contre le jeune adolescent qui venait de l'appuyée contre lui. C'était... Bizarre cette sensation qu'elle sentait près d'Oz. trop bizarre... Sur le moment, elle n'y prêta pas attention. Elle restait comme ça, sans rien dire, faire.

Soudainement, elle entendit un bruit de porte s'ouvrir... Les loubards étaient-ils revenus ? Non... Elle leva légèrement la tête pour voir un homme assez âgé avec deux enfants pas très loin derrière lui. Un... Père...? Ce qu'elle n'avait jamais eu... Par la suite, elle sentit le jeune blond à côté d'elle se déplacé alors que le vieux étaient en train de lui tendre la main. Elle n'y prêta pas attention. Son regard n'était braqué que sur le jeune garçon.

- Oz... dit-elle en le voyant sortir.

Il allait chercher un ami? C'était quoi un ami..? La seule chose qu'elle savait, c'était que c'était quelque chose de bien et qu'on devait aimer... Alors... Ayumi n'avait jamais eu et n'aurait jamais d'ami. Après tout, elle était un monstre non? Quelque chose que les humains haïssaient à cause de la différence...

Ce ne fut qu'une fois ce dernier sortit de la maison qu'elle posa ses yeux sur l'homme. Pas très longtemps comme elle venait de les fermer. Mais d'un coup, elle se sentit comme soulevée et sans vraiment comprendre pourquoi, elle paniqua. Le vieux voulait la faire sortir d'ici ? NON ! Elle ne devait pas sortir ! Oz avait dit qu'il allait revenir ! Et Ayumi le croyait... Elle se débattit donc pour que l'inconnu la lâche.

- Lâchez.... Moi... !

Sans le vouloir, et sous le coup de l'émotion, les yeux de la Vampire changèrent de couleur pour prendre cette teinture jaune-dorée. L'homme, voyant cette anomalie, prit très vite peur. Il posa, non... Laissa tomber la petite albinos sur le canapé, heureusement, et recula de deux pas en fixant le dit monstre. Ce dernier avait une main qui faisait barrière comme pour protéger sa progéniture. Encore quelque chose qu'Ayumi n'avait jamais connu...

- Tu es... Quoi toi ? Un monstre ! Je ne te laisserai pas faire du mal à ce jeune garçon ! Tu ne le reverras pas !

Encore une preuve qu'Ayumi ne servait à rien et qu'elle n'était qu'un monstre... Sur ces mots, l'homme sortit de la cabane et ferma violemment la porte avant de se mettre vers la petite fenêtre. Il regardait quelque fois dedans pour voir ce que faisait Ayumi mais attendait surtout le retour d'Oz pour lui expliquer ce qu'il avait vu ! Il le fit d'ailleurs directement quand il fut revenu.

Pendant ce temps, Ayumi n'avait pas bouger de son divan. Elle restait là, à fixer la porte d'entrée. Oui elle n'allait pas bouger. Attendre et encore attendre. Oz était déjà revenu deux fois alors pourquoi pas une troisième fois `? Comme on dit, jamais deux sans trois ?

Une heure passa, comme vous l'aurez pensé, Ayumi ne remarquait pas vraiment le temps qui tournait comme il n'y avait aucune horloge dans cette petite cabane. Mais elle se demanda si l'homme allait vraiment ne pas laisser Oz rentrer...

Deux heures passèrent, pendant l'attente, le ventre de la petite adolescente recommençait à faire du bruit. Depuis combien de temps n'avait-elle pas manger quelque chose de consistant ? Voir même quelque chose de comestible... ? Depuis longtemps. Très longtemps. Même les petits et moindre repas aurait fait l'affaire en ce moment même... Elle avait froids ainsi que faim... Pauvre petite chose.

Une troisième heure passa et toujours aucun signe d'Oz. Allait-il vraiment revenir ? Ayumi ne pouvait faire qu'attendre... Si elle n'attendait pas Oz, elle attendrait alors la mort simplement. Car elle ne tiendrait surement pas une nuit de plus dans se froid. Alors... Allait-elle mourir en cette journée...? Ou pas...?
Revenir en haut Aller en bas
Oz Bezarius
avatar
Messages : 153
Date d'inscription : 22/09/2012
Age : 23
Localisation : Partout !
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:58

Oz s'était chargé d'éloigner tout danger, sa fièvre le faisait de temps à autre vasciller dangereusement. Il finit par retrouver en remontant les ruelles Ayumi au sol sans épaisseur, en contact avec le froid qui régnait en cette saison. Même si elle était faible et lui malade, il lui sourit en disant :

- Désolé, j'ai été long, plus long que je ne l'aurais pensé que dirais-tu de...retourner à la maison?...

Oz sous entendait qu'il voulait abriter et loger cette jeune femme au manoir. Comme elle n'avait nulle part où se rendre c'était là bien le minimum qu'il pouvait faire. Il lui tendit la main, puis la saisit et la ramena contre lui. Pour la réchauffer, il lui massa le dos en lui murmurant qu'il devait se hâter. De sous sa chemise sortit un museau noir, le renardeau avait trouvé refuge sous les habits. Le jeune homme garda près de lui Ayumi et tenta d'avancer en plaçant sa main sous les fesses d'Ayumi pour la soulever. C'était difficile, d'autant que lui non plus ne tenait pas la route. Alors qu'il avançait vers un boulevard, un groupe vint à sa rencontre; il fut aussitôt reconnu et quelqu'un crut bon d'appeler une diligence.

Ayumi fut déposée sur une banquette, Oz vint tout naturellement s'asseoir à côté d'elle. Il s'en voulait de l'avoir laissé seule et lui murmurait un pardon sincère tandis qu'il s'endormait sur son épaule tout en serrant ses doigts un peu gelés mais qui sous le contact de ceux d'Ayumi se réchauffaient:

- Tout va s'arranger à présent, tout doit s'arranger...je te le dis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE Dim 23 Sep - 15:59

Cela faisait quand même un petit moment que la jeune adolescente était en train d'attendre. Plus le temps passait, plus elle se disait que sa serait la mort qui viendrait finalement la chercher. Il fallait dire qu'elle n'avait pas grand chose à faire dans cette petite maisonnette et en plus vu son état de faiblesse.

Comme pour ne plus voir le temps défiler, bien qu'il n'y ait aucune montre ou horloge dans la petite bâtisse, Ayumi ferma les yeux pour partir, comme toujours, dans diverses pensées. Des souvenirs de sont passé avec son petit frère et cette famille des plus horribles... Elle essayait aussi de se souvenir de cette personne qu'elle semblait avoir totalement oublié l'existence. Sur le coup, elle se rappela de son petit pistolet qu'elle avait gardé dans la poche arrière de son short. Puis ses pensées partirent, sans vraiment qu'elle ne le remarque, sur ce petit blond qu'elle venait de rencontrer. C'était bien la première fois que la Vampire croise quelqu'un qui avait été gentil avec elle et qui ne l'avait pas repoussé à cause de son aspect bizarre. D'un côté, elle trouvait ça bizarre mais...

Ses pensées furent interrompue par un bruit de porte et ensuite des paroles. Elle ouvrit doucement les yeux pour voir que... Oui finalement il était revenu comme il lui avait dit au paravent. Le jeune blond s'excusa du temps qu'il avait prit et lui demanda si... ils voulaient rentrer à la maison? Comment ça ? Ayumi n'avait pas de maison... Enfin plus de maison à dire vrai.

- A la... Maison...?

Malgré son air faible et sa petite voix, le visage de la jeune albinos prit un air comme interrogateur en même temps qu'une mine curieuse. Oz avait-il l'intention de retrouver sa famille ? Elle n'espérait pas... Mais elle savait que cela ne serait pas possible comme ces derniers ne se cachaient que trop bien des humains.

Mais avant qu'elle n'eut le temps de dire quelque chose d'autre ou de réfléchir, elle vit la main du petit blond se tendre vers elle. Ayumi la prit mais elle ne s'attendait pas à se retrouver en quelques secondes contre le jeune adolescent. Sur le coup, ses joues prirent une teinte rouge se bloquant de toute parole à cause de la gêne. Pour compléter le tout, Oz commença à lui masser le dos. Sentait-il la grande cicatrice dans son dos ? Mais Ayumi n'y pensa absolument pas. Ses pensées étaient bien trop perturbées et ses joues rouges. Ce que c'était chaud un humain... Étaient-ils tous pareil ? Ou bien... Oz faisait partie du mot exception? En tout cas... Son coeur battait bien plus vite et son corps froid prenait un peu de la chaleur du jeune blond. Comme si cela lui faisait du bien...

Puis la Vampire, après s'être un peu remise et en entendant les paroles du jeune garçon, vit le petit museau du renardeau sortir des habits de ce dernier. La petite bête avait-elle aussi froids ? Soudainement, elle se sentit comme soulevée et finit par ne plus sentir le sol sous elle. Oz était en train de la porter ? Ayumi cligna un peu des yeux pour effectivement voir qu'ils venaient de quitter le petit abri et qu'ils se retrouvaient maintenant dans les rues. Par contre, la petite anglo-Japonaise remarqua très rapidement que le jeune garçon semblait avoir de la peine à marcher avec le poids qu'il portait.

- Oz... Posez moi... Vous allez... Vous faire du mal...

Puis les petites ruelles finirent et le monde commença à être... plus fréquentables ? En tout cas, les personnes semblaient avoir moins l'air de voyou et même un petit groupe vint vers les deux jeunes dans la pensée de les idées. Enfin, ils appelèrent une diligence, si elle se rappelait bien du mot, qui allait les conduire elle ne savait pas trop où. Il fallait dire qu'elle ne connaissait pas le nom de famille d'Oz donc le flou régnait.

Une fois le moyen de transport arrivé, Ayumi se retrouva assisse sur des banquettes sans vraiment trop comprendre ce qui était en train de lui arriver. Oz ne tarda pas à la rejoindre et se poser à ses côtés. La jeune blanchette tourna légèrement la tête pour le regarder et entendre encore un pardon à cause du temps qu'il avait mis. Pour la première fois, Ayumi fit un petit sourire avant de prendre la parole.

- Ce n'est pas grave... Ce qui compte... C'est que vous soyez revenu... Non...?

Mais Oz avait-il entendu ses dernières paroles ? Car il venait de s'endormir petit à petit contre l'épaule de la jeune fille. Même ses doigts vinrent entrer en contact avec ceux d'Ayumi et elle s'étonna de son réflexe... Elle lui serra la main. Pourquoi faisait-elle ça alors qu'elle s'était promis de ne jamais plus s'attacher à quelqu'un?

Puis ses dernières paroles furent que tout allait s'arranger. Ah bon? Parlait-il de leurs états de santé ? En tout cas... Lui semblait avoir besoin de sommeil alors la jeune Vampire se tut. Mais elle eut encore, comme un réflexe du passé, de sa main libre, elle déplaça quelques mèches blond pour que ses dernières ne lui cache pas trop le visage et qu'il puisse dormir tranquillement. Mais... D'où venait se genre de réflexe ? Elle se fit comme rougir toute seule. Quelques minutes plus tard, se fut à son tour de tomber dans un profond sommeil qu'elle avait grandement besoin. Elle se laissa donc appuyée contre Oz avant de se reposer.

Une ou deux heures passèrent alors que la diligence continuait sa route. Enfin continuait... Elle venait à peine de s'arrêter et le bruit que cette dernière venait de faire ainsi que quelques personnes dehors, sortirent la petite Hasegawa de son sommeil. Ses petits yeux gris-cendré prirent comme un air perdu mais tout en restant contre le petit blond. Ils étaient arrivés ? Mais qui était donc les gens dehors ? Ayumi était encore tellement dans les vapes qu'elle ne comprenait absolument pas ce qui se disait et où elle pouvait bien se trouver... Puis elle n'avait pas l'envie de réveiller Oz pour si peu... Ils devaient tout simplement être arrivés au lieu de destination. C'est alors que la porte de la diligence s'ouvrit laissant place à une sorte de domestique...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Destiny of road part ONE

Revenir en haut Aller en bas

Destiny of road part ONE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: Autres endroits de l'île :: Ruelles Sombres-