Partagez|

djds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
The Times
truc essais
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 23
Localisation : dbfvcgb
MessageSujet: djds Lun 16 Fév - 17:57



Désolé de t'embêter ...

... Mais je préfère m'assurer que je ne commets pas une bourde en te demandant conseil/autorisation d'utiliser ce cadre pour mes réponses RP.

Après, j'ai un doute si je devrais couper un peu la partie blanche juste en bas du cadre intérieur de message, mais on perdrait en continuité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poutou-wolfy.forums-actifs.com
The Times
truc essais
avatar
Messages : 173
Date d'inscription : 29/06/2012
Age : 23
Localisation : dbfvcgb
MessageSujet: Re: djds Sam 12 Sep - 22:07



Je vais mettre un titre super
long pour voir ce que ça donne

Dix heure du matin, c'est une touffe verte qui émerge de sous la couette. L'air mal réveillé et complètement décoiffé, c'est les yeux encore brumeux à cause du sommeil que l'homme mastiqua alors dans la vide. Soupirant. Son portable qui était posé quelque part dans sous lit sous l'un des oreilles avait sonné, annonçant alors qu'il avait reçut un message. Rah. D'où on le réveillait comme ça ? Il avait passé la veille dehors à boire un coup avec quelques amis de boulot, ça c'était passé sans accroc ou rien de particulier, juste qu'il était rentré particulièrement tard et avec assez d'alcool dans le sang pour le pousser à aller se coucher et à ne pas se lever le lendemain. De toute façon pourquoi faire ? Il était sortit d'une semaine de prises assez intense, du retard, et surtout beaucoup beaucoup de photo à prendre pour des raisons diverses et variés, du coup, il n'avait rien de prévu. Et n'avait même pas eut le foie de faire chier son aînée, du coup, il était juste rentré chez lui pour se coucher et comptait bien glander alors toute la journée. Mais non, il y avait toujours quelqu'un ou quelque chose pour l’ennuyer. Et il détestait ça. C'était ça quand on est populaire, mais je dirais surtout quand on est un peu du genre à oublier tout ce qu'on juge comme inutile à retenir. Comme par exemple certaines filles. Oh que oui, il les oubliait, et à juste titre, il en connaissait tellement, comment voulez-vous toutes les retenir ? Certaines sortaient du lot à leur façon, mais c'est tout, la fille de la soirée lambda on s'en fout. Et généralement soit elle était sur la même longueur d'onde donc tout va bien, soit il lui effaçait la mémoire comme ça tranquille. Mais visiblement, il y a des oublis parfois. Non sans glisser ses doigts devant ses yeux pour tenter d'émerger plus facilement et remettant alors quelques de ses longues mèches de cheveux derrière la tête, notre homme chercha alors à tâtons sous la couette. Si c'était sa sœur qui lui demandait d'être un modèle de toute urgence elle ira se faire voir hein.

Et en fait, non. Ses émeraudes se posèrent alors sur l'écran qui était la seule source de lumière dans cette chambre relativement confortable et moderne, mais plongé dans le noir en raison de la fermeture des volets. C'était qui ça déjà ? Il avait bien noté un nom à la va vite, mais le nom de la personne ne lui disait rien du tout. Bof. Il l'ouvrit et là. Il apprend qu'il doit être à un rendez-vous dans trois heures à Chloris, en espérant qu'il n'ait pas oublié hein, il lui avait promis et tout. Pardon.. ? Noir total. Incapable de se souvenir de qui cela pouvait bien être, et de ce qu'elle voulait. Bon, en fait, il n'y avait pas besoin d'être intelligent pour deviner que c'était un de ses plans drague et qu'il avait dût lui dire, oui promis en fin de semaine on se voit et tout et tout. Raaaah, ouais mais non il n'a pas envie. Roulant alors sur le dos pour fixer le plafond, le vampire souffla, bien décidé à ne pas bouger. Avant de finalement cogiter. Hm. S'il lui avait promis ça, c'est qu'elle devait en valoir la peine, soit.. il s'en fichait et avait dit oui pour lui faire plaisir... Se grattant les cheveux, notre homme se redressa. Bon. Il verra bien. Déambulant à moitié à poil dans son large appartement, il ouvrit alors les volets et se lança dans la superbe et intéressante tâche suivante : se préparer. Non sans être un maniaque, on pouvait noter toujours le soin qu'il apportait à sa façon d'être. C'était une habitude, quelque chose qu'il était capable de rapidement faire. C'est ainsi qu'il se retrouva dehors habillé de façon simple, légère mais assez cool à son sens, rien de bien sorcier. Pour se retrouver alors dans cette ville qu'il ne connaissait absolument pas. Le beau temps au moins était au rendez-vous c'est déjà ça...

Non sans avoir répondu l'air faussement ravis certainement que non il n'avait pas oublié, il se retrouva au lieux qu'il avait apparemment acquiescé. Un restaurant. Géniale, des fleurs et de la bonne humeur partout... Et en plus maintenant une dame accrochée au bras l'air des plus ravis. Allez Regis, montre tes talents d'acteurs, au moins, c'était une femme de très bon goût visuellement. Souriant, comme il savait si bien le faire, il avait réussit à reprendre le fil de la conversation comme si de rien était, d'éviter les sujets dont il en avait oublié le sens depuis. Tout ça pour au final reprendre le jeu de drague où il l'avait laissé. Ce ne serait qu'une drague, rien de plus, mais c'est toujours amusant, bien que presque trop facile à son sens. Ce n'est qu'après un restaurant qu'il dût payer, des discutions interminable qu'ils sût suivre et répondre avec brio, qu'ils se retrouvèrent dehors, dans un des nombreux jardin de la ville. La demoiselle blottie contre lui, l'air aux anges. Souriant en coin, le bras passé autours de sa taille. Il avait tenté enfin de passer le jeu à la vitesse supérieur, et là. Tout ce qu'elle trouva à redire c'était un « oh mais regarde donc les fleurs ! » … Oui. Y avait des fleurs. Comme partout dans cette putain de ville. Roulant alors des yeux, faut avouer qu'il n'était pas très patient aujourd'hui et du coup, il n'hésita pas un seul instant avant de planter ses crocs dans sa gorge pour lui aspirer ses souvenirs, remontant alors à leur unique autre fois où ils s'étaient vu, soit dans un bar alors qu'elle était en train de déprimer dans son coin. Pfff. Voilà. Comme ça c'est fait. Il recommencerait une autre fois voilà tout. Laissant alors tomber la fille quelque peu inerte sur le banc à cause son pouvoir. Il s'essuya alors d'un coup de langue les lèvres ensanglanté. Tournant la tête et voyant du coup.. une demoiselle à la chevelure brune, pas très grande, mais avec une de ses paires bon sang. D'un coup de pied, la demoiselle affalé à côté de lui glissa alors pour se retrouver derrière le banc. Et là il salua la nouvelle venu.

« Hellow ! Tu fais quoi toute seule ici ma belle ? »

Quoi comment ça, phrase d'accroche complètement nulle ? En même temps, il venait de perdre son temps et ça le saoulait déjà assez alors ne lui en demandez pas trop. Cependant il rattrapa bien vite la chose, faisant alors un geste qui désignait le marque, l'air blasé.

« C'est le coin parfait pour les amoureux, c'est un peu ennuyant d'y foutre les pieds seuls. Et surtout c'est ennuyant tout court que ce coin soit désigné comme tel c'est d'un niait. »

Ah ? Non, il pouvait ne pas être en mode drague hein, il avait juste vu qu'elle avait une grosse paire c'est tout. Mais, il n'avait pas l'envie à jouer à draguer. Juste, trouver un passe-temps. Et cette demoiselle le lui trouverait. Mais en fait... Étrangement son odeur aurait dût réellement lui dire quelque chose...


Code © Kuru' on Libre-Graph
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://poutou-wolfy.forums-actifs.com

djds

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: La dimension de Cheshire-