Partagez|

Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Mer 15 Mai - 18:03

Toute la nuit, ils étaient restés si proches l'un de l'autre sans jamais s'éloigner. Hellias était fébrile et ne réussit pas à fermer l’œil ou à peine quelques instants jusqu'à ce que son angoisse le reprenne. Il se contenait de dire qu'elle devait partir, que ce n'était pas une bonne idée et pourtant cette idée le glaçait, l'effrayait. Comment pouvait-on résumer ses pensées en cet instant. Tout était confus, mais il n'aurait pas aimé être ailleurs. Son corps en revanche exprimait toute ces craintes jusqu'au moindre tressaillement. La scène d'avant le coucher lui revenait en tête comme un mur honteux.

Il se souvenait de cette apparence qui n'avait que peu changer, non il lui fallait de nouveaux vêtements assurément. Tout irait peut-être mieux pour elle et elle pourrait passer à autre chose.Mais était-elle la seule dans ce cas .? Non, il ne pouvait pas penser à lui en cet instant. Tout en se mordant la lèvre, il se complaisait dans le silence matinal. Plus ils partiraient tôt et moins ils pourraient faire de mauvaises rencontres, ne valait-il pas mieux partir avant midi. Ses yeux cherchèrent un cadran mais ces petits malins se dérobaient à l'ouvrage. Aucun réveil dans les environs. Étrange constat. Finalement ce fut sa main qui sut tâter au bon endroit pour trouver une surface lisse semblable à un cadran surmonté d'un mécanisme empêchant les trop longs repos. Il s'étira en glissant hors des draps pour ne pas réveiller sa contractante qui dormait encore. S'emparant de son manteau noir assez piteux, il descendit pour récupérer de la nourriture, mais aussi pour savourer une bonne douche. Une femme le fit venir en souriant face à son air abominable. Sa fatigue marquait son visage tout comme cette trace rouge d'oreiller sur sa joue qui n'avait pas pris la peine de s'effacer.


Hellias rougit, puis il se prépara tout tranquillement pour enfin pouvoir remonter avec un petit plateau repas pour Ayumi composé d'un verre de lait, de petites brioches toutes chaudes dont il avait fait la pâte la veille. Elles n'étaient pas très dorées, il avait cette fois été distrait pendant leur cuisson. La pâte était déjà prête, elle atendait dans un saladier d'être mijotée. Il n'avait pas eu le temps d'y toucher là d'ailleurs. Les plancher craqua sous ses pas et comme si cela ne suffisait pas la porte grinça; il déposa le plateau sur la petite table sans prendre la peine de la réveiller et décida de l'attendre dehors. Il caressa les plumes du corbeau perché sur osn épaule qu'il avait adopté avec Ayumi. C'était vraiment étrange, mais il voulait garder une distance était-ce une sécurité pour lui ou simplement une peur qui l'empêchait d'agir comme il l'entendait? Dans la rue, tout le monde s'était réveillé et comme ils étaient dans une rue à fort passage, on pouvait déjà croiser du beau monde. Hellias se mit à sourire, ça y est il était détendu, la journée pouvait commencer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Sam 1 Juin - 13:59

La soirée avait été agréable et notre enfant avait réussi plutôt facilement à trouver le sommeil. Vous savez, c’est toujours plus agréable de dormir auprès de quelqu’un qu’on apprécie surtout quand votre pouvoir ne vous permet pas de trouver de la chaleur facilement. En cette soirée, Ayumi s’était complètement blottie contre son ami s’en pour autant penser que cela ne se faisait pas vraiment. En fait, l’enfant ne le savait pas du tout. La petite s’était agrippée à ses habits comme si elle avait besoin de se maintenir à quelque chose pendant son sommeil. Une manière un peu bizarre, mais qui pouvait être tournée d’une manière plutôt mignonne. Son moment de repos ne fut dérangé que quand ses mains se tinrent de vide. Quelque chose qui la dérangea un peu et la fit se réveiller tout gentiment. Une odeur lui picota le nez en se frottant les yeux un peu dérangée par la lumière du soleil. Trouver des rideaux ne serait pas une mauvaise idée.

Doucement, elle se mit assise sur le lit en cherchant Hellias du regard comme s’il était son point de repère du réveil. Un peu de panique la prise sur le coup avant d’être rassurée en voyant les petites brioches posées sur la table de chevet accompagnée de son ami le verre de lait. Ayumi savait très bien que son ami avait ce genre de manie et ne devait pas avoir peur de ne pas le voir. L’attention prouvait qu’il était encore là et le sera toujours. Encore un peu endormie, ses mains se posèrent maladroitement sur ce petit aliment qu’elle n’avait jamais gouté par le passé. Il faut dire que quand vous êtes enfermé dans une sorte de prison, il est dur de manger quelque chose d’appétissant. Le jeune homme lui offrait un festin tous les jours rien qu’avec ses petits plats. Oui, il en fallait bien peu à notre albinos. Commençant tranquillement à manger, la petite vit le corbeau venir à ses côtés et se poser sur le lit. Cela faisait quelques jours que l’oiseau les avait rejoint ayant un problème à l’aile et surement trop jeune pour voler comme il le fallait. C’est pourquoi la petite Hasegawa l’avait pris sous son aile pour l’aider à les déployer. Bon, il ne faudrait pas que l’enfant commence à rapporter tous les animaux blessés. Continuant de manger, elle donna quelques bouts de son gouter au petit animal pour ne rien gaspiller.

Une fois son petit verre de lait finit et son gouter pareillement, l’adolescente se leva en s’étirant. Encore une fois, elle n’avait pas énormément mangé. Comme si son estomac devait s’habituer à enfin contenir plus de nourriture qu’un morceau de pain par jour. Encore un peu endormie, l’enfant manqua de tomber dans les petits escaliers et continua de chercher son ami du regard. La contractante le retrouva rapidement devant la porte de la bâtisse et lui agrippa la manche en arrivant vers lui. Comme ayant besoin de son contact encore une fois. Prenant la parole, Ayumi essaya de sourire, mais fit toujours une de ses grimaces montrant que la chose n’était pas encore vraiment acquise.

« Bonjour Hellias. Tes brioches étaient très bonnes ! J’ai beaucoup aimé. »

Une habitude que la petite avait prise ? Oui, c’était un moyen de le remercier en disant ce qu’elle pensait réellement comme pour l’aider à s’améliorer s’il manquait quelque chose parfois. Je peux vous dire que c’était quelque chose de bien rare comme si le Chain était né pour devenir un bon cuisinier. Restant accrochée à lui de cette manière maladroite, l’albinos regarda les personnes passer en face d’eux.

« Tu sais ce qu’on va faire aujourd’hui ? »

Ah, ce que la curiosité pouvait venir vite dans ce genre de moment. Mais Ayumi savait qu’elle ne s’ennuierait jamais avec lui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Mar 18 Juin - 19:41

La rue avait quelque chose de saisissant, elle vous prenait du regard et vous emportait. Hellias lui ferait vivre ça un jour, partir quelque part sans savoir vraiment le lieu; cela avait quelque chose de magique. La petite cabane faisait bien misérable si on la comparait aux autres maisons. C'était un peu comme un jeu de cartes prêt à s'envoler à la moindre bourrasque. Rien de tout cela aujourd'hui, il faisait très bon. Ayumi devait encore traîner ou peut-être s'occupait elle du corbeau à l'intérieur. C'était souvent lui qui se préparait avant elle . Il pouvait ainsi tout préparer pour faire son bonheur ainsi que le sien.

Quand il la vit, son regard s'éclaira comme s'il attendait cette vision pour s'animer à nouveau. Un grand sourire se dessina sur ses lèvres tintées d'une teinte malicieuse. Effectivement, il serait toujours le plus matinal des deux et c'était souvent le signal du réveil. Souvent elle le cherchait dès qu'elle ouvrait les yeux. Il lui était arrivé parfois de rester à paresser avec elle. Cela lui demandait un certain effort de rester inactif, c'était comme s'il se sentait attaché par il ne savait quel lien, enfin la chaleur qu'il ressentait alors l'apaisait grandement. Il s'avança vers elle le visage radieux, puis s'amusa de ses petites grimaces.

Ayumi faisait de grands efforts pour lui plaire également, ce qui comptait à ses yeux c'était qu'elle gagne de cette beauté, de cette joie dont il la savait capable. Hellias l'avait vu rire, aimer et d'autres sentiments. Dès qu'il la voyait ainsi, même si cela restait très maladroit; c'était touchant. A chaque fois qu'elle faisait ces mimiques, il s'approchait doucement de peur que comme leur compagnon de plumes ce sourire ne s'envole, il lui prenait la main, l'embrasser puis lui collait délicatement contre sa joie. Il l'aimait tellement cette jeune femme et se contrefichait d'être son chain. A présent, il se sentait plus assuré pour assurer ces deux rôles ce qui lui faisait une charge en moins et une humeur plus détendue.

" Tant mieux si elles t'ont plu", fit-il en lâchant doucement la main d'Ayu pour qu'elle retombe le long de son corps. " Nous allons te choisir des vêtements dans lesquels tu te sentes bien."

Sitôt cette phrase dite, il s'inclina comme pour lui signifier que l'embarquement serait immédiat et il allait l'être puisqu'il prit dans ses bras de façon à ce qu'elle puisse se réveiller doucement. Leur corbeau se dandina jusqu'à atteindre une nouvelle épaule avant le décollage. Ainsi elle pourrait encore se reposer quelques minutes dans ses bras. Il la laissait se cramponner à lui si elle était à un moment effrayée. Tout ce qu'il pouvait lui offrir, il lui donnerait aussi simplement que cela. Tandis qu'il progressait devant les vitrines, il observa chaque habit d'un oeil critique. Rien ne semblait lui aller pour elle, il la secoua doucement pour la tirer de sa léthargie.

" Quelle boutique t'inspire? Là, moi j'avoue que je ne connais pas tes goûts enfin... ceux d'une.. fille, s'excusa t-il comme s'il avouait une faute terrible.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Ven 21 Juin - 17:58

La journée promettait d’être riche en émotion, mais ça notre petite enfant ne le savait pas encore. Tant qu’Ayumi pouvait passer une bonne journée en compagnie de son ami, tout lui allait sérieusement ! D’ailleurs, la petite n’avait toujours pas l’habitude de sentir autant de tendresse de la part de son compère quand Hellias lui prit la main pour l’embrasser et ainsi caresser délicatement sa joue. De petites rougeurs apparurent rapidement sur ses joues détournant un peu le regard comme pour essayer désespérément de les cacher. Cela ne la dérangeait pas du tout au contraire, Ayumi aimait être aussi proche de lui. C’était simplement une habitude à prendre n’ayant jamais eu l’occasion d’être aussi proche d’un être humain par le passé, si seulement elle savait pourtant… Quand sa main fut lâchée et la destination donnée, l’albinos n’eut pas le temps de dire un mot que l’activité était dévoilée ! Finalement, les deux jeunes gens allaient faire les boutiques pour changer de tenue. Ayumi avait besoin de quelque chose qui ne la faisait pas se sentir mal et enfin se détournant de son passé alors que l’homme avait besoin d’une ceinture comme la dernière avait sauté la journée précédente. Un sourire amusé apparut sur son visage en se rappelant la scène et le comportement amusant d’Hellias ! Enfin, l’albinos ne savait toujours pas sourire… On pouvait toujours appeler ça une grimace. Qui sait, peut-être que la journée allait être plus bénéfique sur son comportement qu’elle ne le pensait ?

La contractante n’eut pas le temps de dire quelque chose que son Chain l’a pris dans ses bras pour l’emmener dans les grandes rues de la capitale. Effectivement, l’enfant était encore un peu endormie, mais savait tout de même marcher ! Du moins, elle le pouvait si son envie lui en prenait. Pour ne rien vous cacher, Ayumi aimait bien être dans les bras d’Hellias surtout pour sentir sa chaleur contre elle. Se blottissant tout bien, elle regarda un peu derrière eux que le corbeau ne les suit pas comme le petit ne savait pas encore voler. L’albinos n’avait pas vraiment envie de voir un chat lui sauter dessus pour en faire son gouter. Enfin bref, tout allait bien et Ayumi se blottit à nouveau comme il faut jusqu’à qu’Hellias lui demande quelle boutique attirait son regard. Cherchant de ses yeux cendrés, l’enfant chercha un magasin ne ressemblant pas à quelque chose de trop féminin et finit par pointer un qui semblait tout à fait normal. Descendant de ses bras, l’albinos prit la main de son ami en le tirant dans le dit endroit.

Une fois à l’intérieur, l’enfant commença à regarder partout comme si c’était la première fois qu’elle mettait les pieds dans un tel endroit. Attendez, c’était effectivement la première fois et la petite Vampire ne savait pas du tout qu’un aussi grand nombre d’habit différent pouvait être acheté ! A croire qu’Ayumi ne connaissait que sa tenue ainsi que celle du noiraud… Etant un peu curieuse, l’adolescente se mit à voyager à travers les rayons et les drôles de robes qu’elle n’aimait pas du tout. Finalement, ses yeux se posèrent en premier lieu sur un short noir qu’elle prit dans ses mains toute intriguée.

« Je ne savais pas qu’on pouvait couper un pantalon… Ça doit être pratique pour mieux courir non ? »

Attendant une réponse de la part d’Hellias, la contractante continua de chercher autour d’elle comme un peu perdue dans cet endroit. Il faut dire que la petite n’avait pas spécialement remarqué d’être dans le coin des garçons…

« Il faut aussi trouver pour toi. Ne pas oublier ta ceinture ! »

Ayumi savait très bien que son ami était du genre à oublier de penser à lui. C’était donc pour cette raison que l’albinos lui rappela pour qu’il ne s’oublie pas encore une fois ! Cependant, Une autre question arriva dans sa tête. On devait se changer devant tout le monde ou il y avait un endroit spécial pour ça ? Vraiment, la petite pouvait faire une bêtise tellement rapidement que cela faisait presque peur…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Sam 29 Juin - 12:44

Musique

Hellias sentait sa chaleur tout près de lui à cette époque, si près qu'y repenser le rendait profondément mélancolique. Il se rappelait chaque détail, cette façon qu'elle avait de chercher son expression, une expression qu'elle n'employait qu'en sa présence. C'était peut-être le fait de se sentir important pour elle, tout ce qu'ils partageaient qui la rendait si spéciale à ses yeux. Sa mémoire ne parvenait pas à l'effacer. Certains jours il se mettait à pleurer sans aucune raison rien qu'en y songeant. Il n'avait plus ces yeux emplis d'étoiles qui lui réservaient, ces rêves qu'il aurait voulu partager avec elle. Ses petites rougeurs l'amusaient et le rendaient plus confiant dans un sens. Cette couleur incarnat ne lui était pas inconnue, loin de là, cela pouvait lui arriver; il avait l'impression d'être sur la même longueur d'onde. Oui c'était cela ! D'être compris en fait ! Quand il lui donna le choix du magasin, elle hésita un moment n'étant pas habituée à ce genre d'endroit, mais elle ne faisait plus comme avant où elle préférait fuir plutôt que se risquer à quelque chose de nouveau, elle prenait de l'assurance, il le voyait bien. C'était la plus récompense qu'elle pouvait lui offrir, juste celle de mieux se porter de jour en jour et peut-être même qu'un jour toutes ces grimaces s'effaceraient pour donner un sourire.

Même s'il savait que leur relation était étrange à la fois fusionnelle et malgré tout non officielle, il en venait à penser si quelqu'un venait à courtiser Ayumi, sur ce qui se passerait alors. En fait, il n'en voudrait pas à sa contractante puisqu'il ne voudrait que son bonheur même si bon... oui ce serait difficile mais tout ce qu'il demandait c'était de ne jamais l'oublier. Elle était si adorable recroquevillée dans ses bras qu'il ne pourrait se résoudre à s'éloigner d'elle bien longtemps. En revanche, il sentait qu'un autre sentiment risquait de naître pour la personne qui la choisirait... un sentiment qu'il ne connaissait pas vraiment en ce moment, mais elle était tellement pour lui. Oui, il aurait intérêt à être parfait pour la rendre heureuse... Il serait capable de s'en prendre à lui si ce n'était pas le cas... Voyant qu'il se mettait inconsciemment à ramener la jeune fille vers lui et à un peu l'étouffer par inadvertance, il se relâcha en pestant en lui-même. Enfin pourquoi pensait-il toujours à l'idée que du jour au lendemain il pourrait tout perdre, c'était idiot... Ses yeux clignèrent comme pour effacer cette vision qu'il ne voulait plus avoir, la brouiller loin de son champ de vision...

Sitôt qu'elle ne fût plus dans ses bras, elle l'attira dans une boutique qu'il n'aurait pas choisi directement celui auquel il songeait. Il y avait des boutiques très mignonnes juste sur leur droite, mais elle le prenait pour l'emmener dans une autre. Enfin qu'importe, de toue façon il ferait tout ce qui lui ferait plaisir. A l'intérieur, Hellias se saisit d'une robe magnifique toute blanches avec quelques broderies discrètes et délicates , mais Ayumi ne l’entendait pas de cette oreille et avait pris... un short... noir. Autant vous dire qu'il avait tout faux sur toute la ligne... Ils étaient dans le coin des garçons et Hellias tenait toujours cette petite robe qu'il avait trouvé jolie et qu'il tenadit sans rien dire... Son bras était tendu vers elle d'un geste suppliant, elle serait si mignonne dans cet ensemble...

" Oui c'est un short, mais regarde en face de nous", fit-il en désignant les petites robes en face.

Une suggestion, oui c'était cela mais il était si plaintif qu'on pouvait se demander quel mal elle lui avait fait. En fait, il voulait tellement le mieux pour elle qu'il voulait qu'elle éclate de charme aussi essayait-il de suggérer de façon plus ou moins adroite.

" Tu n'as qu'essayé les deux dans cette petite cabine? " commenta t-il en désignant des vestiaires dans le fond de la boutique.

Il lui saisissait déjà la main pour qu'ils s'y rendent, mais Ayumi lui parla de cette ceinture ce qui lui donna envie de s'enterrer quelque part où elle ne pourrait se rappeler de cette scène. Hellias avait perdu son pantalon devant elle comme ça, il s'était fait la malle pour son plus grand plaisir...

" Oui, mais déjà on pense à toi et on verra pour... ça""

Une ceinture n'était pas le plus difficile à choisir, il prendrait le premier prix, juste pour garder son pantalon de façon civilisée et de garder un tant soit peu d'élégance. Ces temps-ci, il ne pensait toujours que peu à lui. Tout son argent passerait beaucoup dans la tenue de sa contractante, bien qu'il ne lui ait rien dit. Il ne mangeait plus vraiment avec elle et se contentait de lui préparer. Sa part, il lui servait une grande partie pour qu'elle puisse être en bonne santé. Il se serrait privé pour elle de façon très prononcée. Certains auraient trouvé cela ridicule. Une fois, il avait dû rencontrer un chain qu'il avait dû combattre.. Ses pouvoirs n'étaient parfois pas à leur beau fixe et il devait encaisser des coups du fait de ses restrictions. Qu'importe ses choix ne le gênaient pas du tout, car il était heureux avec elle et c'était l'essentiel... non ? Et puis il n'avait pas tous les jours à se battre...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Sam 13 Juil - 15:49

Sérieusement, c’était vraiment rare de voir la jeune fille dans ce genre d’endroit n’aimant pas spécialement la grande foule. Pour dire la vérité, c’était la toute première fois que la contractante mettait les pieds dans un magasin de vêtement n’en ayant jamais vraiment trouvé l’utilité par le passé. Il faut dire que trouver de l’argent n’était pas bien facile quand on vivait dans la rue et encore moins quand on n’avait aucun travail. C’était pour cette raison que, il y a quelques mois maintenant, Ayumi ne faisait que voler pour se remplir l’estomac et essayer de vivre un petit peu. D’ailleurs, l’albinos s’était toujours demandé comment Hellias pouvait en trouver aussi facilement n’ayant pas vraiment compris ce qu’il faisait. Travaillait-il pendant qu’elle dormait ? Aucune idée comme Ayumi semblait le sentir en dormant… Mais ce qu’elle était sûre, c’était d’être plus triste comme Hellias ne venait plus manger à ses côtés. Enfin, ne changeons pas de sujet et revenons sur nos petites emplettes !

Alors que l’adolescente venait de trouver un ensemble qui semblait lui plaire, surtout en pensant aux déplacements, son ami ne semblait pas vraiment ravi de son choix. Celui-ci lui montra une espèce de petite robe qui ressemblait beaucoup trop à celle que son corps portait en ce moment. Les habits trop mignon et trop féminin lui rappelaient bien trop de mauvais souvenir. Un souvenir de cette réception qui avait failli mal finir selon les dire. Voyant la petite tête suppliante d’Hellias, Ayumi ne réussit pas à dire non… Du moins, l’enfant était d’accord de l’essayer, mais n’allait certainement pas dire oui pour la prendre ! Puis courir avec une robe, vous croyez vraiment que c’est très pratique ? Oui, la petite pensait avant tout à ses moyens de déplacement avant l’élégance… Or, le tout contraire d’une vraie femme.

Prenant la main d’Hellias, elle se rendit donc gentiment dans la cabine en fermant le petit rideau derrière elle. Enlevant gentiment sa robe, elle laissa le morceau de tissu bien sale tomber sur le sol avant de commencer à mettre l’ensemble qu’elle avait choisi elle-même pour commencer. Tout était facile à mettre et cela ne pouvait que satisfaire Ayumi. Assez discret, l’uniforme semblait lui laisser pas mal de mouvement pour se déplacer ! Ayant tout de même envie d’avoir l’avis de son Chain, l’albinos sortit de la cabine pour le lui montrer.

« Tu en dis quoi Hell ? Moi j’aime bien ! Je peux courir facilement et il ne fait pas trop chaud kyu ! »

Sautillant un peu pour le lui prouver, la contractante n’avait pas vraiment remarqué le surnom affectif qu’elle venait de lui donner. Comme si c’était sorti tout seul en parlant ! Après un petit moment de test, Ayumi retourna dans la cabine pour faire plaisir au noiraud et essayer la dite robe. Se retrouvant face à un miroir, ses yeux se posèrent sur cette grande cicatrice dans son dos. Celle-ci semblait enfin avoir une croute plutôt normale et lui faisait bien moins mal qu’au début. Ce qu’elle pouvait haïr cette partie de son corps… Enfin, personne ne l’avait encore vue donc, tout devrait bien aller n’est-ce pas ? Bref. Commençant à essayer d’enfiler la petite robe, la vampire eut beaucoup de peine à bien la mettre et encore pire pour essayer de la fermer ! La fermeture se trouvait à l’arrière et je peux vous dire que des tours sur elle-même, Ayumi venait d’en faire une dizaine !

Contre toute attente… Eh non, l’étrangère ne réussit pas à fermer le dit habit et la voilà en train de trébucher, s’accrocher aux rideaux et de tomber à plat ventre devant Hellias. Se frottant un peu la tête à cause de sa chute, elle fit un regard un peu gêné et bêbête en le regardant.

« Je n’arrivais pas à la fermer… Oups… »

Bon, au moins Hellias était sûr de vraiment la voir dans cette tenue et qu’Ayumi ne l’avait pas enlevé à cause de la gêne ! Se relevant en tenant la petite tenue pour qu’elle ne tombe pas, l’enfant ne savait plus vraiment où se mettre non pas à cause de la tenue, mais de la chute qui était tout de même assez gênante ! Buh…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Sam 20 Juil - 0:22

Elle avait accepté de pendre la robe, il n'en revenait pas;il était heureux. Ses sautillements en solitaire faisait plaisir à voir enfin... pour un homme de son âge c'était plutôt déplacé, mais lorsque l'on traverse les années on est plus vraiment regardant sur ce qu'il se fait ou non. Hellias croyait être sûr de cela, mais lorsqu'il vit que tout le monde l’observait, il se colla contre un mur comme s'il allait l'avaler. Tout le monde l'avait observé et tout ce qu'il avit su faire c'était de petites signes de salut pour signifier le " je vais, tout va bien". Alors qu'il se reprenait tranquillement en se rappelant cette main qu'Ayumi lui avait donné au creux de la sienne, elle sortit toute contente en sautillant elle aussi.

Il la trouvait magnifique de charme, d'énergie et le premier qui se moquait, il le fusillait du regard enfin.. même le premier homme qui regardait en fait...  Elle l'avait appelé Hell comme ses frères, il en eut les larmes aux yeux, il la considérait lui aussi comme si proche qu'il aurait voulu la garder pour lui, tout contre lui et la bercer pour la soulager de tous les maux. Alors qu'il voyait ce spectacle, il se sentait un autre homme, prêt à l'aimer, juste comme cela sans y penser, sans forcer et déposer sur ses lèvres un baiser, l'enlacer, être près d'elle, être lui... C'est vrai que cette tenue était très pratique et lui donnait une grande liberté de mouvement. Sa démonstration était plus que correcte. La robe mit plus de temps à enfiler...

"Tu.. Tu as besoin d'aide Ayumi?"

Hellias entrouvrit le rideau de la cabine, mais n'eut pas le temps de voir ou dire quelque chose qu'une scène digne des meilleures scènes comiques. Lorsque vous êtes derrière une porte ou un rideau, on dit souvent que vous ne savez pas à quoi vous attendre. Hellias s'attendait à être surpris par une robe toute jolie sur sa contractante. Il vit la robe ... de très près puisqu'Ayumi lui tomba dessus à plat ventre. Même si ses sentiments étaient puissants, il n'en restait pas oins un homme et lorsque son regard se posa sur le visage d'Ayu il obliqua vers plus en bas, vers l'échancrure qui baillait un peu sur de jolies formes. Son visage vira à une teinte cramoisie. C'était la poitrine d'Ayumi ! Il voulut aussitôt poser ses yeux perdus sur quelque chose de plus, de plus élégant et il vit ses yeux, ces petits yeux qui se cachaient d'excuses. Il l'entendit d'ailleurs s'excuser, mais enfin il l'avait entendu mais ne l'écoutait pas vraiment. Ses bras l'entourèrent, remontèrent la glissière dans son dos et la releva en même temps qu'il se relevait pour l’entraîner dans la cabine.

Il ne savait pas ce qu'il voulait en cet instant, mais ses yeux brillaient et toute son âme s'agita dans ces simples mots :

"A mes yeux, tu es la plus belle Ayu que ce soit en robe ou en short... je ne laisserai personne s'en prendre à toi", fit-il en lui caressant les cheveux.

Hellias la reposa au sol, prit les articles et la laissa remettre de façon temporaire ses vieilles affaires. Il allait prendre les deux vêtements. Tout en marchant, il calcula qu'il ne devrait pas manger pendant quatre repas pour équilibrer les finances, c'était faisable. Il sortit quelques pièces en prenant soin d'en garder pour les repas de la jeune fille, hors de question de la mettre à jeun. Hellias observa son chapeau tout en vérifiant qu'Ayumi n'était pas tout près.

" Vous me disiez récupérer ce chapeau pour 30 pièces ? Car vous comprenez... j'aimerai acheter un gâteau à mon amie... " expliqua t-il comme s'il s'agissait d'une demande de permission.

Il encaissa la monnaie et attendit à l'extérieur Ayumi pour qu'ils se rendent au restaurant tous les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Dim 28 Juil - 16:26

Sérieusement, pouvait-on faire encore plus boulet que notre albinos du moment ? Réussir à tomber de la cabine en s’accrochant au rideau et en plus de tomber sur Hellias en faisant tomber un homme plus grand qu’elle. Soit Ayumi avait plus de force ou de kilos qu’elle ne le pensait, soit le Chain commençait à perdre de sa force ! Heureusement, sur le coup de la gêne, aucune de ses deux idées ne lui traversa l’esprit. Se frottant un peu la tête comme pour retrouver ses pensées, sa chute l’avait fait atterrir en dessus du noiraud qui était devenu d’une drôle de couleur rouge. Huh ? Elle lui avait fait mal ? Ou la temps se faisait trop chaud ? Ouvrant la bouche pour lui demander le pourquoi du comment, Ayumi n’en eut pas le temps comme Hellias venait de se relever tout en fermant enfin sa robe qui semblait se faire la malle. Oui, ce n’était vraiment pas le genre de vêtement que la contractante aimait mettre rien que pour le sens pratique. Elle ne se sentait vraiment pas à l’aise là-dedans lui rappelant bien trop de mauvais souvenir. Un peu ailleurs, l’enfant mit du temps à remarquer qu’ils étaient tous les deux dans la cabine et la caresse de son ami la réveilla doucement.

Ecoutant attentivement ses paroles, ses compliments ne purent que la faire rougir, mais quelque chose d’autre attira son attention. Ayu ? Il venait de l’appeler Ayu non ? Pourquoi est-ce que ce surnom venait de lui faire un pincement au cœur ? C’était une façon de l’appeler de son petit frère aussi, mais quelque chose semblait clocher. Comme si ce surnom venait d’une autre personne en même temps. Relevant la tête un peu perturbée, elle lâcha un simple petite.

« Ayu… ? »

Vous savez, quand on prend l’habitude d’être traitée comme un déchet dans la rue et de recevoir que des noms assez méprisables, il faut un moment pour comprendre qu’un surnom peut aussi être affectif. Un peu comme l’appellation que l’étrangère avait donné au jeune homme un peu avant et sans pourtant s’en apercevoir ! Revenant un peu sur la terre ferme, ses yeux se posèrent sur les affaires que venaient de prendre Hellias.

« Prends que la première. Je ne veux pas de l’autre… »

Le but, c’était d’être bien dans un vêtement n’est-ce pas ? Alors un vêtement qui la rendait mal à l’aise et en plus qui ne lui permettait pas de déplacement, c’était hors de question qu’elle remette un seul pied dedans ! Pour le moment, elle fut obligée de remettre ses vieux habits qui commençaient vraiment à être plus que crasseux et le nombre de trou ne devait pas se compter sur les doigts de la main. Enfin, ne nous attardons pas sur quelque chose qui allait bientôt finir à la poubelle ! Sortant de la petite cabine, elle chercha son ami du regard. Après une petite minute, elle finit par le retrouver en dehors du magasin.

« Puf… Ce n’est pas mon truc ce genre d’endroit ! » Dit-elle en soupirant un petit peu.

Commençant à suivre son Chain dans les ruelles de la Capitale, elle ne savait pas trop où ils allaient et pensait juste faire une petite promenade ! Peut-être faire quelque course en même temps ? Mais quelque chose attira son attention. Penchant la tête sur le côté, Ayumi se mit à tourner de tous les côtés comme pour trouver quelque chose.

« Hellias ! Tu as perdu ton chapeau ! Faut le retrouver ! »

Et c’est parti pour une Ayumi en train de faire le chemin inverse en regardant de tous les côtés… Bah oui, Hell sans un chapeau. Ca faisait tout de même bizarre ! Vu qu’il ne quittait pas souvent le sien. Bon aller petit coquin, tu es où… Après avoir fait deux fois le chemin inverse, passer de nouveau dans la cabine et revenir vers Hellias, la demoiselle fit une petite mine triste.

« Je ne l’ai pas retrouvé… »

Ah, si seulement la véritable raison pouvait être évoquée… Je peux vous dire que l’albinos serait prête à passer un joli savon à son ami. Qui sait, peut-être que la vérité allait bientôt être dévoilée ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Dim 11 Aoû - 22:42

Hellias l'avait appelé Ayu et cela lui était tout naturellement ce qui des années plus tard deviendrait un surnom affectif transportant tous ces souvenirs révolus. Même si elle ne voulait pas de la robe, il lui avait prise et l'avait réglée en caisse. Comme il s'en voulait d'avoir agi contre son avis, une fois dehors, il chercha du regard une jeune femme n'importe qui dans le besoin le satisferait. Hellias n'avait aucun regret, il agissait toujours avec bon coeur et donc à ses yeux son chapeau n'avait que peu de valeur. Comme il ne trouva personne, il rangea les deux articles dans son sac en se disant qu'il trouverait bien une utilité à l'autre à moins que sa contractante ne change subitement d'avis, mais ce n'était pas son genre. Ils se ressemblaient beaucoup sur ce point. Quand il la vit arriver quelques minutes plus tard, il lui fit un large sourire en lui ouvrant les bras pour qu'il puisse lui faire un  câlin. Oui, elle avait surmonté cette épreuve et en effet elle ne semblait pas vraiment à l'aise... Mais voilà ils étaient là et... Non, il ne faut plus parler de ce chapeau, ce chapeau n'est plus à lui mais il n'avait pas eu le temps de répondre que la voilà repartie.

Hellias resta dans cette position très symbolique du bras tendu vers la porte du magasin avec le sac pendu sur l'autre bras. Cette position fit aussitôt sourire une petite grand-mère qui passa par là et qui lui dit d'un ton amusé que de son temps les amants se couraient après et ne restaient pas fixés au sol. Helias fixa ses pieds d'un oeil distrait, pourquoi le jugeait-on direct ainsi ? Enfin si cela lui faisait plaisir, il risquait de se faire remonter les bretelles par compte. Ce n'était qu'un chapeau elle comprendrait.

" Je ne l'ai plus voilà tout.", fit-il en s'avançant vers un restaurant.

Pour le coup, il voulait se passer d'explication et mieux valait pour ses fesses. C'était sans compter sur mamie qui dans son dos cafta tout : le fait qu'il avait vendu son chapeau et que donc il ne l'avait plus. Décidément les ancêtres avaient un humour douteux.. Hellias s'éloignait donc vers ce lieu de ravitaillement... dans l'espoir de prendre congé rapidement... de cette histoire de chapeau...Il savait qu'il n'aurait pas dû lui dissimuler certaines choses et là pour une fois cela n'avait pas été très discret. Ses chaussures avaient vieilli au point qu'il sentait l'humidité comme s'il pataugeait en permanence dans une mare. Ses vêtements faisaient de plus en plus piteux et si son visage avait toujours de l'éclat c'était parce qu'elle l'éclairait toujours sinon on y verrait une certaine pâleur qui naissait d'une sous alimentation. Ils n'étaient pas bien riches mais chaque jour Hellias voyait qu'ils étaient heureux et cela lui suffisait amplement...

Tandis qu'il marchait en serrant la petite main de la jeune femme, il se murait dans un profond silence; il ne voulait pas qu'elle souffre. Elle méritait un bonheur pour tout ce que son passé lui avait apporté et il allait lui offrir de son mieux pour racheter ce qu avait été fait, mais il ne fallait pas qu'elle s'interpose, juste qu'elle profite. Il massait la main qu'il tenait doucement et poussa la porte du restaurant situé juste à côté. Il lui tira une chaise en faisant un mouvement de bras pour l'inviter à s'y asseoir. Le serveur venait déjà apporter le menu qu'il avait commandé pour sa contractante.Lui il se contenterait... de l'observer et de vivre ces moments près d'elle....

"Si tu n'aimes pas, on s'arrangera, c'est du poulet au curry avec un peu de riz parfumé", expliqua t-il en joignant ses mains.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Mer 14 Aoû - 15:38

On pouvait facilement voir que notre petite adolescente était stressée s’en voulant de ne pas avoir retrouvé le chapeau de son ami. Lui qui ne quittait presque jamais cet accessoire, c’était presque comme le voir nu ! Bon, une métaphore qu’Ayumi ne pensa pas vu son état, mais qui dans le futur, serait certainement le cas ! Continuant de regarder autour d’elle comme gardant un petit espoir de le voir passer, son attention fut éprise par Hellias qui venait de lui avouer qu’il ne l’avait plus. Pardon ? Comment ça il ne l’avait plus ? Alors que notre albinos allait évidemment poser la question, une petite vieille la devança en lui disant que le chapeau avait été vendu. Attendez, pourquoi son ami avait-il fait ça ? Penchant la tête sur le côté, Ayumi ne retint pas la question qui lui brulait la langue.

« Pourquoi tu as vendu ton chapeau Hellias… ? Tu l’aimais beaucoup pourtant ! »

Quelque chose clochait et la contractante n’aimait pas vraiment ça. La petite allait continuer d’observer comme d’habitude et de comprendre ce qui n’allait pas chez son Chain. Pour le moment, les deux amis se dirigèrent vers le restaurant sans dire un mot de plus. Oui, on pouvait facilement voir qu’Ayumi était en train de réfléchir.
Quand ils arrivèrent au restaurant, Hellias lui demanda de s’assoir ce que la petite fit plutôt rapidement. Restant sur la chaise qu’il venait de tirer, elle balança un peu ses jambes en continuant de l’observer. Pourquoi est-ce qu’il ne s’asseyait pas ? Et surtout, pourquoi n’avait-il pas pris le temps d’acheter sa ceinture ? Oui, c’était de petit détail, mais Ayumi n’allait pas les laisser passer. Avant que le serveur n’ait eu le temps d’arriver, une autre question, sonnant plus comme une affirmation, sortit de sa bouche.

« Neh… Pourquoi tu n’as pas acheté ta ceinture ? Et tu as aussi besoin de nouveaux habits toi ! »

Oui, l’albinos n’était pas bête et elle voyait très bien que son ami avait aussi besoin de nouveaux vêtements ou encore chaussures. Bon, pour le dernier s’était aussi le cas d’Ayumi, mais elle se retiendra bien de le lui dire ça ! Puis de toute façon, ce n’était pas la mort non plus.
Finalement, le serveur arriva avec une assiette contenant une odeur assez alléchante. Le noiraud lui demanda si cela lui convenait et Ayumi fit un petit mouvement positif de la tête. Un sourire aurait été bien aussi, mais n’en ayant toujours pas fait et un peu l’esprit tourné vers son ami, elle n’y penserait certainement pas ! Prenant une fourchette et commençant à l’amener à sa bouche, quelque chose d’autre fit tiquer notre adolescente. Pourquoi est-ce qu’Hellias ne s’asseyait pas avec elle ? Et surtout, pourquoi son ami n’avait pas un plat devant lui ? Attendez, non là. Ça commençait à faire beaucoup de chose en une petite journée qui était en plus loin d’être terminée. Reposant la petite fourchette sur son assiette, elle réfléchit un petit peu avant de le regarder.

« Pourquoi tu ne manges pas toi aussi ? Tu n’as pas de plat… »

Ayumi était du genre curieuse, mais pas aussi chiante à demander toujours quelque chose. Là, la petite voyait très bien que son ami n’était pas comme d’habitude et son comportement la faisait tiquer. Commençant à s’inquiéter grandement pour lui, l’enfant le fixa profondément dans les yeux.

« Tu me caches quelque chose Hellias. Je le sens. Qu’est-ce qu’il se passe ? Et ne me ment pas ! »

Ce n’était pas normal de voir la contractante aussi sérieuse. C’était peut-être même la première fois qu’elle montrait ce côté à son Chain. Oui, quand Ayumi voyait qu’un ami pouvait aller mal, son caractère changeait radicalement le faisant passer avant toute chose. De toute façon, la petite ne mangerait pas avant qu’Hellias lui ait tout dit et si ce qu’elle pensait était vrai, hors de question que son ami ne mange pas ! Ils allaient partager le plat équitablement et un non ne serait pas permis. Oui, notre enfant était vraiment inquiète…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Mer 28 Aoû - 2:45

Comment exprimer ce que ressentait le chain en cet instant précis? Il n'y aurait plus de chapeau, plus jamais, mais ce n'était pas grave; ils étaient là tous les deux. Hellias ne voulait plus de question, il n’allait pas revenir sur ce qu'il avait fait. La transaction avait été passée, ce chapeau n'état plus à lui, il n'avait aucun droit dessus désormais. Lorsqu'il l'accueillit au restaurant, il garda son silence en ne répondant à aucune de ses question sauf par un haussement d'épaules. Il ne voulait pas qu'elle y accorde de l'importance. En la voyant porter une bouchée vers elle, il sourit et c'était comme si une lueur venait d'éclairer son teint blafard. Tout se déroulerait bien, elle était heureuse alors il ne pouvait qu'être heureux.Quand elle fut presque prête à engloutir le contenu de sa fourchette, elle s'arrêta. Elle le soupçonna de lui cacher quelque chose, ce qui fit bondir son coeur, mais aussi elle le rappela par son prénom sans aucune forme d'affection. En vérité, elle était inquiète mais Hellias crut qu'elle lui en voulait pour sa mauvaise gestion. Il se rongeait les sangs en évaluant comment il pourrait rattraper le coup. Son anxiété monta d'un cran, il commença à mordiller ses ongles. Il s'avança vers Ayumi, mais perdit l'équilibre avant de l'atteindre. Son corps faisait peine à voir. sa chemise s'était soulevée et on y voyait une maigreur plus saillante, plus poignante ce qui rendit Hellias honteux, tout rouge.

Il se recula en s'excusant tout en tenant la tête entre ses mains. Sa tâche n'était qu'un échec, il n'arrivait pas à la combler. A présent, elle était inquiète et il n'arrivait pas à la rassurer comme il perdait lui aussi les pédales en silence. Ses mains tremblaient et comme il ne supportait pas d'être ainsi, il souhaita un bon appétit à sa contractante et partit plus loin... Oui, il état parti pour bouder dans son coin, quand il vint les yeux brillants lui dire ces mots qui lui faisaient si mal :

" Je l'ai vendu pour nous... et j'ai assez mangé, ne t'en fais pas", sourit-il faiblement. " Ne t'en fais pas... mange, je mangerai chez nous un plat m'attend".

Il se sentait honteux, trop honteux; il aurait dû savoir gérer. Hellias voulait ce repas en tête à tête, il se l'imaginait depuis un moment. Cependant la réalité rattrapait bien vite et s'ils avaient suivi l'état de ses finances Ayumi n'aurait presque rien eu à manger. Sa condition de chain lui offrait une plus grande résistance et de surcroît il pouvait s'autoriser une non nutrition sur une longue période. Ayumi devait se nourrir et avoir une belle vie dans ces beaux vêtements et cela ne changerait rien à cela. Bien sûr, il espérait qu'elle ne ferait pas le lien qu'à la maison il ne mangeait pas non plus... Hellias mit la main devant son visage tout en se dirigeant vers la porte:

" Tout ce que j'ai fait, je l'ai fait pour nous... ne m'en veux pas..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Ven 30 Aoû - 19:56

A croire que cette petite sortie n’allait pas être aussi sympathique qu’Ayumi ne l’aurait cru. Elle qui pensait simplement sortir manger et acheter des habits avec son seul ami, voilà que tout était en train de dériver très rapidement. Enfin, n’allons pas trop vite et prenons par étape voulez-vous ? Alors que la contractante était en train de poser des questions à son ami, celui-ci ne répondit à aucune en haussant simplement les épaules comme réponse. Je vous laisse imaginer que ce n’était pas une satisfaction que venait d’avoir Ayumi ? C’était effectivement le cas. Notre adolescente n’aimait pas savoir qu’Hellias lui mentait et encore plus quand ce dernier se comportait de la sorte. Que pouvait-il bien avoir à stresser soudainement ? C’était sûrement quelque chose de grave qui lui cachait non… ? Alors que la Vampire allait dire quelque chose, le noiraud lui coupa la parole sans le vouloir et lui dit que son chapeau avait été vendu pour leur bien. Comment ça pour leur bien ? Ils avaient aussi peu d’argent que ça… Pourquoi est-ce qu’Hell ne lui avait rien dit ! L’albinos aurait pu mettre la main à la pâte pour lui apporter du soutien. Cela éviterait qu’elle soit toute seule à attendre dans leur petit chez soi. Une autre chose tilta dans sa petite tête. Pourquoi disait-il qu’un repas l’attendait chez eux alors qu’Ayumi était sûre que son Chain mangeait pendant son travail vu qu’elle ne le voyait pas manger à la maison.
Peu après, le jeune homme venait de se mélanger les pieds et atterrit un peu sur la table. Sa chemise s’était légèrement retroussée et notre petite venait de voir la maigreur de son ami. Non… Depuis combien de temps n’avait-il pas mangé correctement ? Serrant les poings, la contractante le laissa terminer avant de se lever et surtout avant qu’il ne passe la porte. Pourquoi ne l’avait-elle pas vu plus tôt ? Pourquoi n’avait-elle pas fait assez attention à lui… oui, elle s’en voulait. Elle ne pensait pas assister à une situation aussi critique…

Arrivant aux côtés d’Hellias, ses bras l’entourèrent rapidement avant de le serrer contre son frêle petit corps. Non, hors de question qu’il parte ! Il n’avait rien fait de mal, rien du tout… Enfin, si. Son ami ne prenait pas assez soin de lui-même, ce qui faisait travailler le cerveau de notre amie. Prenant la parole, elle allait lui expliquer sa façon de penser.

« Hell, ne pars pas… Je ne t’en veux pas. Je veux juste que tu prennes plus soin de toi ! Si tu vas mal, j’irais aussi mal… Pourquoi est-ce que tu ne m’as rien dit ? J’aurais pu t’aider ! » Fit-elle en le serrant plus contre elle.

Restant un petit moment comme ça, sa main glissa délicatement dans la sienne avant de l’amener en direction de leur table. Une fois devant, elle appuya sur ses épaules pour que celui-ci s’asseye à ses côtés en direction de la fenêtre en faisant en sorte qu’Hellias ne puisse pas partir. S’asseyant donc, il n’avait pas moyen de bouger ! Se pêchant de demander une deuxième assiette, celle-ci fut vite apportée. Qu’allait-elle faire ? La petite sépara son repas en deux de façon équitable. Oui, hors de question qu’elle mange et que lui non ! Poussant la deuxième assiette devant lui, Ayumi le fixa dans les yeux.

« Si tu ne manges pas, je ne mange pas ! On fera ça à chaque fois. Parce que je ne veux plus te voir aussi affaibli par ma faute... »

Continuant de le regarder, une idée lui vint en tête comme pour le forcer un petit peu à manger. Prenant sa fourchette, elle la remplit de nourriture avant de la diriger vers sa bouche et faire un petit « aaaah ! » Ouais bon d’accord, ça faisait un peu maman avec son enfant, mais on ne pouvait pas dire qu’ils n’étaient pas mignon hein ? En tout cas, Ayumi allait le surveiller maintenant ! En même temps, une discussion attirait son attention sur le côté. Ouvrant discrètement les oreilles, elle écoutait un petit couple parler. Vous voulez savoir ce qu’elle a retenu ? Ah, non ça sera un peu plus tard. Chaque chose en son temps. Il ne fallait pas aller trop vite n’est-ce pas ? Pour le moment, Hellias devait manger et c’était le plus important ! Surtout que pendant que ses bras le serrait, l’albinos avait pu sentir la maigreur de son ami… Chose qu’elle avait très peu supporter…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Dim 8 Sep - 10:49

La maigreur d'Hellias n'était à ses yeux pas grand chose, il savait où était passé sa nourriture. Il regardait le visage angélique pour lequel il pourrait ainsi se battre. Sa chute n'était rien, il se relèverait s'il fallait encore et encore. La honte l'étreignait qu'il lui ait fait voir l'étendue de son sacrifice, cela devait rester dans le secret. Oui, il pouvait rester ainsi, il ne souffrait pas bien au contraire, ce qui le blessait c’était le regard de sa contractante. Alors qu'il s'était approché de la sortie, il espérait qu'il ne l'avait pas effrayée. C'était sûr qu'elle devait le prendre pour un fou, mais il était fou d'amour pour elle. Aucune réalité ne semblait l'atteindre. Bien sûr qu'il avait vu que son ventre s’aplatissait, bien sûr qu'il avait vu ses côtes devenir plus visibles, bien sûr il avait senti ue son pouvoir devenait plus faible, mais son amour ne faisait que devenir plus présent et gommait tout ce qui se passait aux alentours. Des bras firent le tour de sa taille, il en frissonna, car il sentait ses bras se fondre presque en lui. C'était comme si Ayumi venait couvrir cette honte, comme si elle n'existait plus une fois qu'il se trouvait dans ses bras. Hellias toussa en tremblant un peu. Sa condition et son émotivité le rendaient très sujet à cela.

Les paroles de sa contractante étaient comme un pansement sur son corps qu'il avait délaissé pour elle. Elle le serrait davantage, il se sentait tout juste respirer ou peut-être qu'il coupait son souffle à cet instant précis; il ne savait plus rien hormis qu'il était avec elle. Sa main glissa dans la sienne qu'il avait maintenu ouverte. Il ne voulait pas vraiment partir, il voulait qu'elle le ramène, qu'elle soit juste là près de lui. Alors qu'elle le ramenait assez lentement, car il n'avançait pas très vite.

"Je ne t'ai rien dit, car ce n'était pas important... "

Hellias était le chain modèle qui s'oubliait pour sa contractante. Ils n'avaient pas les moyens de nourrir deux bouches et de rester en bonne santé. Elle partit aussitôt chercher une deuxième assiette et sépara le contenu de la sienne en part égale. Non, il fallait qu'elle mange assez, c'était de sa faute cette misère...

"Ayumi... C'est mon rôle de te protéger !"

Elle lui fit alors le chantage suprême de "si tu ne manges pas, je ne mange pas" et comme si cela ne suffisait pas lui tendit une fourchette pleine. Hellias la fixa comme un désespéré condamné à son triste sort. Il s'avança vers l'instrument de torture et mordit dans un coup sec la fourchette, puis se recula vivement. Il se sentait avoir accompli sa mission là il était fier. Il sentait quelque chose de chaud passer dans sa gorge, cela faisait bien longtemps qu'il ne connaissait plus cette sensation. Hellias tripotait sa serviette nerveusement, il aurait presque eu envie de la manger...

"Je ne te fais pas peur...?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Jeu 12 Sep - 14:50

Comment dire… On pouvait facilement voir que les yeux d’Ayumi étaient morts d’inquiète pour le jeune homme à ses côtés. La blanchette était d’une grande maigreur, mais alors Hellias devait la battre à plate couture. Se mettre dans un tel état juste pour une fillette, qui pour elle n’en valait pas la peine, était juste hors de question ! C’est pour cette raison que la contractante prit la décision et annonça qu’elle ne mangerait plus qu’en sa compagnie et attention, l’obligeant à avaler une part égale à la sienne ! Je vous laisse imaginer à quel point notre amie se sentait coupable de ne pas avoir vu l’état du jeune homme plus rapidement. Oui, Hellias était un Chain, mais pour Ayumi, c’était avant tout une personne très chère à son cœur. Hors de question de le voir souffrir par sa faute, hors de question de perdre encore quelqu’un à cause de sa connerie personnelle. Sentir la maigreur de son ami l’avait bien faite frissonner, mais le pire était à venir. Le Chain venait de dire à sa contractante que ce n’était pas important. Prends une mine boudeuse et pas spécialement contente d’entendre ce genre, l’enfant prit le visage d’Hellias entre ses deux mains et le fixa droit dans les yeux. Ce qui faisait peur ? C’est qu’Ayumi n’avait jamais eu un air aussi sérieux dans les yeux.

« Hellias, ne me dit plus jamais ça. Car ce n’est pas vrai. C’est très important ! En tout cas, pour moi… »

Aussitôt dit, aussitôt fait ! L’adolescente passa à l’action pour lui montrer qu’elle ne plaisantait pas le moins du monde. Rapidement, son assiette fut partagée en deux part égales ( Hellias en avait plus, mais faut pas le dire chut), et prit une fourchette pour lui tendre une bouchée du plat qu’il lui avait commandé. Ne bougeant pas d’un millimètre, Ayumi attendit que son ami morde dedans avant de faire quoi que ce soit. Quand ses oreilles entendirent qu’il devait la protéger et pas elle, sa mine devint une nouvelle fois plus grave lui faisant comprendre que non, elle aussi ! Maintenant, on mange la gentille bouchée de maman Ayu. Ce qui fut le cas peu de temps après. Cela ne devait pas se voir, mais notre albinos était quand même fortement soulagée… Maintenant, il fallait qu’Hellias prenne l’habitude de manger tout seul et Ayumi espéra qu’elle n’ait pas besoin de tout le temps lui donner à becter. Pas que cela la dérange ! Mais qu’il en prenne l’initiative… L’observant quelque instant, l’enfant attendit de reprendre son assiette après que son Chain ait commencé. Alors qu’ils étaient en train de manger, une question la surprise un peu. Lui faire peur ? Pourquoi lui aurait-il fait peur… ? Réfléchissant un petit peu, la contractante sortit ce qui lui passait par la tête.

« Peur… ? Pourquoi aurais-je peur de toi ? Ce qui m’inquiète, c’est ta santé par contre oui… »

Là, on pouvait clairement sentir l’inquiétude de la bouche de notre Vampire qui préférait penser à lui qu’à elle. Sa santé était maintenant plus importante que tout ! Ayumi avait même en tête de trouver un petit boulot pour l’aider sans qu’Hellias ne le sache. Ce qui n’allait pas être bien dur vu le nombre d’heure que le jeune homme passait à l’extérieur. En tout cas, c’était décidé ! L’adolescente allait faire de son mieux pour mettre la main à la pâte. Plus qu’à trouver le bon endroit maintenant. En espérant qu’elle ne fasse pas trop rapidement une bêtise…
Vous vous rappelez la conversation de deux personnes qui l’avait intriguée avant tout ce remue-ménage ? He bien, ses oreilles se posèrent une nouvelle fois sur eux essayant de comprendre le pourquoi du comment. Discrètement, ses yeux se posèrent sur l’homme et la femme et un air surpris arriva sur son visage ! Mh, tout cela semblait faire rudement plaisir… Engouffrant sa main dans celle libre d’Hellias, la petite n’était pas sûre d’elle et se blottit un peu contre son bras. Enfin, Ayumi prit littéralement son bras entre les siens sans pour autant vraiment le remarquer. Un peu rougissante, l’adolescente hésita un instant espérant ne pas dire une bêtise. D’après la réaction du petit couple, tout semblait aller pour le mieux et les sourires, rires étaient venus sur leur visage. Restant dans cette position et les joues toujours aussi rouges, les mots sortirent de sa bouche.

« Hell… ? Je t’aime… ! Alors, prends son de toi. D’accord… ?»

On pouvait sentir toute la gêne, mais aussi la douceur, dans ses premiers mots, mais ceux-ci devinrent plus sûrs quand la fin de la phrase fut dite. Doucement, elle releva les yeux toujours cette couleur rouge sur les joues et le regarda dans les siens. Qu’allait-elle être la réaction à ses mots qu’Ayumi ne connaissait pas vraiment ? C’était… Ça qu’elle ressentait dans son cœur depuis de nombreux jours, nombreuses semaines ? Oui, c’était de l’amour…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Jeu 10 Oct - 17:59

Hellias ne se sentait pas bien, elle n'aurait jamais dû connaître ce détail. Il savait dans quoi il s'engageait et au pire s'il lui arrivait quelque chose il aviserait comme il l'avait toujours fait. Le chain que ce soit dans cette vie ou dans l'autre avait pris l'habitude de toujours se débrouiller et mise à part le moment où il fut sacrifié cela ne lui avait pas trop mal réussi. D'accord, il y avait aussi le fait qu'il vivait à la rue, mais il réussissait à subvenir à ses besoins. Non, il ne comprenait pas, il ne savait pas ce que ça faisait comme différence qu'il lui dise ou non ormis le fait qu'elle ne pourrait plus vivre comme avant. C'était bien la seule chose qui le faisait encore réagir. Quand elle prit cette mine boudeuse, il ne sut ce qu'il devait faire ou dire. Il se replia sur lui-même comme un animal battu, il était assez soumis dans son attitude parfois; il le savait... Face à Ayumi, il ne voulait pas la voir malheureuse alors oui il était soumis, mais c'était par choix.

Cela lui faisait tant plaisir finalement de ne plus être seul aître à bord, mais il avait encore des réflexes solitaires qui faisaient que l'on souciait de lui... Il ne voulait surtout pas être une gêne... Il aimait Ayumi de plus en plus et se mettait même parfois à l'observer d'une manière différente qu'il ne le faisait avant. Leurs nuitée étaient au début assez difficile comme ils n'avaient pas vraiment les moyens d'avoir deux lits et que aucun des deux n'auraient accepté de voir l'autre dormir par terre. Son contact avec la peau de la jeune femme devenait de plus en plus agréable, alors pourquoi lui cachait-il encore des choses ? Peut-être qu'il aurait aimé vouloir lui offrir plus qu'un réconfort... Il se sentait faible et avait l'impression de ne plus pouvoir vivre sans elle. Ils partageaient tant de choses... Non. En fait c'était parce qu'il se sentait fort à présent qu'il voulait lui montrer aucune faille enfin... c'était l'idée, mais il lui avouait presque toutes ses faiblesses. Hellias ne put s'empêcher de faire un regard amusé en se disant que décidément il comprenait de plus en plus pourquoi entre deux c'était simple et compliqué... En fait quand il lui fit part de sa crainte de lui faire, il se sentit si mal qu'il tapotait ses doigts en baissant la tête tout en acceptant les becquées de son aimée.

Quand elle lui dit n'avoir pas peur de lui,il aurait voulu la prendre dans ses bras pour sentir à nouveau cette chaleur et cette peau contre la sienne. Pourtant... Il se faisait peur parfois quand il réfléchissait à certaines choses, mais non elle avait confiance en lui, que dire...? Hé bien, il se cacha derrière des mèches et regretta presque de ne pas pouvoir se faire un rideau de cheveux noirs. Ses cheveux étaient encore trop courts. Il les coupait en de rares occasions auprès d'un professionnel, c'était aléatoire. En fonction de ses rencontres, on pouvait lui proposait une aide sur ça. Il avait déjà coupé les cheveux d'Ayumi, mais elle n'avait jamais touché les siens. Son caractère têtu de "je te sers et tu te tais " était encore présent bien sûr. Alors qu'il allait parler cette fois, il sentit une main se prendre dans la sienne, il put sentir ses doigts qui taquinaient parfois son oreille quand il ne se réveillait pas le matin. ( ce qui était rare, il était plutôt matinal). mais surtout ce mot, ce mot !!! On voulait le tuer, là c'était clair et net. Une forte dose d'émotivité grimpa le long de son cou, s'attarda sur ses joues comme pour commander à sa bouche de faire quelque chose. Il ne réfléchit pas, s'exécuta bien qu'il soit dans un lieu public et fit un baiser le plus passionné et langoureux qu'il ne lui avait fait depuis lors tout en oubliant aussi que leur repas se refroidirait sans doute de quelques minutes... Qu'importe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Lun 14 Oct - 18:03

Que dire ? Personne ne pouvait nier que notre adolescente n’était pas quelqu’un qui aimait rester à fixer un point devant-elle. La petite préférait regarder et observer le comportement des gens autour de sa personne comme curieuse d’en apprendre plus sur le monde extérieur qui devait encore cacher beaucoup d’endroit, de geste ou encore de sentiment que notre contractante ne connaissait pas du tout. C’était un peu ce qui venait de se passer dans le restaurant où Hellias venait de l’emmener. Depuis un petit moment, même avant la légère prise de tête, l’albinos avait observé un petit couple parler non loin d’eux et manifester des gestes qui semblaient bien faire plaisir à leur compagnon. Est-ce qu’elle aurait la possibilité de faire comprendre la même chose à Hellias un jour ? Perdue un peu dans ses pensées, Ayumi tournait la chose sur toutes les coutures dans sa tête. Une manie très mauvaise, mais que la Vampire n’arrivait pas à perdre. Continuant de manger et surtout surveiller que son ami se remplisse l’estomac, on pouvait facilement voir que la demoiselle n’était pas dans le même monde que les autres. Puis finalement, les mots sortirent de sa bouche très facilement bien qu’on pouvait sentir un peu de gêne dans ces derniers.
Comment dire, l’albinos ne pouvait pas cacher qu’elle avait tout de même un peu peur de voir la réaction du noiraud devant ces mots qu’elle ne connaissait pas vraiment. Tout ce qu’Ayumi avait observé, c’était une réaction plutôt joyeuse chez le couple à côté d’eux. Dans sa tête, faire plaisir à son Chain était la seule envie qui passait par là, bien que ce fût dangereux quand le mot employé était inconnu à votre dictionnaire mental. Oui, si un livre était sous la main de l’albinos, elle se serait empressée d’aller feuilleter la définition de ce petit coquin ! Finalement, la réaction fut assez rapide, même très rapide !

Pour commencer, il y eut un petit moment de silence. Moment où la contractante eut le temps de se faire toute une histoire mentale comme quoi son Chain avait mal pris sa révélation. Mais le moment de silence fut rapidement cassé par ce dernier qui enlaça rapidement la plus jeune pour venir déposer ses lèvres sur les siennes. La demoiselle ne put retenir un petit sursaut ainsi que des rougeurs qui apparurent plutôt rapidement. La surprise fut tellement présente que la petite bascula en arrière se trouvant couchée sur l’espèce de divan où ils étaient assis. Elle en dessous, Hellias en dessus. Mais c’était plutôt agréable comme sensation. Serrant son étreinte sur son Chain, passant ses bras dans son dos, la petite ferma les yeux pour ressentir parfaitement le baiser qu’Hellias était en train de lui donner. Il était beaucoup plus passionné que les précédents à un point qu’Ayumi eut un peu de peine à suivre au début. Le baiser devint tellement langoureux que l’albinos put sentir la langue du noiraud commencer à jouer avec la sienne. Pour commencer maladroite, la petite finit par s’y habituer et participer le mieux possible bien qu’un peu timidement encore. Ils restèrent dans cette position de longues minutes comme si aucun d’eux n’avaient envie de briser cette étreinte si douce… Il fallait bien que cela vienne un moment n’est-ce pas ?

Quand la douce étreinte fut rompue, l’albinos regarda le jeune homme dans les yeux. Du regard cendré à celui améthyste d’Hellias. Ses joues ne pouvaient perdre leur teinture rose et un petit toussement du serveur se fit entendre. Comme un petit, y a des auberges pour faire ça. Un peu gênée, Ayumi se remis assise bien à leur place bien que restant tout de même bien collée contre Hellias. Elle reprit la parole tout doucement.

« Il.. Il faut qu’on mange avant que cela ne soit froid. »

Bon, je vous laisse imaginer que notre Vampire n’avait pas du tout faim et avait même l’estomac serré à cause d’autant ‘émotion, mais il ne fallait tout de même pas gâcher la nourriture qu’Hellias avait si durement gagné ! Surtout après lui avoir dit qu’elle ne mangerait que si son… petit ami ? Mangeait aussi.
Il y eut un petit silence qui arriva de nouveau sur les deux amis bien qu’Ayu tournait de temps en temps la tête pour observer Hellias et vous voulez connaitre la bonne surprise qu’ils eurent ? Une fois que les deux plats furent fini, le serviteur ou même le patron fut touché par autant d’innocence et de voir un petit couple se former dans son restaurant. Pour leur faire plaisir ou terminer leur union, une part de gâteau à la fraise fut posée devant eux disant bien que c’était la maison qui offrait pour les félicités et à une seule condition ! Qu’ils viennent fêter leur mois, année ici-même. Je vous laisse imaginer l’état de notre Ayumi qui commença à les remercier toute rouge. Tournant la tête vers Hellias, elle sourit doucement. Mais vous savez quoi ? C’était un vrai sourire pour une fois. Un gros, un vrai, un sourire qu’Ayumi n’avait jamais fait par le passé. L’avait-elle remarqué ? Non pas du tout. Elle pouvait juste le dire, les peines passées n’étaient pas du tout présente en ce moment. Seul son petit ami comptait. Seul Hellias était important à ses yeux aujourd’hui. Posant sa main sur sa joue, elle reprit donc.

« A partir d’aujourd’hui, nous ne nous cacherons plus rien, d’accord Hellias ? Promesse de notre nouveau pacte. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Sam 23 Nov - 0:09

Alors la stratégie de notre chain en herbe c'était en somme se taire... manger... se taire..manger. Ses joues étaient teintées d'un bel incarnat presque assombri tant son sang se figeait en cet instant. Quelles pensées avait-il en une seconde ? Il se souvenait de tout même en n'étant plus collée à sa contractante, il la voulait elle mais plus de la même façon. S'il avait eu assez d'aplomb et assez de courage, il aurait dit au serveur, à cet empêcheur de tourner en rond.. " D'accord, ben on y va" et lui aurait laissé la note en cavalant avec sa... copine dans les bras. Non , mais ça ne devrait pas être permis d'interrompre les gens ainsi. il se calma quand arriva le gâteau... bon là ça calmait grave. Enfin,voir Ayumi se délectait lui donnait envie de l'embrasser même avec la chantilly autour de ses lèvres... Du coup il ne mangeait plus pour le coup et avait laissé le contenu de sa cuillère tombait au sol... Il rapprocha sa chaise de la sienne, mais lorsqu'elle parla d'un nouveau pacte, ses yeux se dilatèrent comme si elle venait de prononcer un mot interdit. Plus de cachotterie... mais non non il ne pouvait pas, il la détruirait, il ne voulait pas. Effrayé à cette idée,il se leva en laissant cette main posée sur sa joue dans le vide... Ses yeux améthyste tressaillaient, bondissaient tout comme les palpitations de son coeur... mais il ne pouvait partir alors il se mit à pleurer en riant comme l’imbécile heureux qu'il était, ne sachant plus quoi faire. De honte, il prit Ayumi dans ses bras, mais son visage rougissait encore plus... Quand ils furent assez éloignés, quand ils furent dans un quartier que Hellias ne connaissait pas, il la reposa au sol et lui lâcha la main.

" Laisse moi garder juste un petit espace et je te donnerai tout le reste... vraiment TOUT le reste"

Tandis qu'il disait ces mots, on pouvait sentir une profonde sincérité, il ne pouvait être plus honnête, il ne voulait que son bonheur... Ses mains la serraient contre lui comme pour la protéger d'une pluie ou de l'assaut de quelque chose, peut-être du mauvais sort... Il la ramena vers leur chez eux en faisant juste quelques pauses parfois... Il la déposa comme une princesse devant l'épave qui leur servait d'abri... c'était une vraie misère même lui en avait un eu honte à présent surtout depuis qu'elle avait partagé son repas. C'était vraiment un état critique et comme si cela ne suffisait pas, il se mit à pleuvoir, pile lorsqu'ils arrivaient quasi devant la porte. Hellias laissa Ayumi rentrer. Il ferait les yeux et resta sous la pluie le visage tourné vers le ciel... Plus rien ne l'affectait, il se sentait heureux même sous cette pluie d'orage... Il ne tarda pas à réaliser sa position étrange et à trouver que leur gâteau avait gout de trop peu. Il en aurait bien repris là... Ses mains tapotaient son ventre tandis qu'il franchissait le seuil de la porte et se jetait sur leur lit avec une dévotion profonde... Il était fatigué de l'avoir transportée, mais ne se serait pas vue la laisser revenir à pied après son aveu... il avait gardé le silence tout le long, mais dans comme le rideau d'un dernier acte, il tapota une place près de lui afin qu'Ayu l'y rejoigne...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Ven 6 Déc - 18:34

Eh bien, on ne pouvait pas dire que cette journée avait été calme ! Tout plein d’événement avait eu lieu et notre petite était loin d’avoir fini niveau sensation et sentiment ! Commençant à manger doucement le gâteau que le patron leur avait offert pour leur nouveau petit couple, Ayumi fut surprise de voir la cuillère d’Hellias tomber sur le sol… Quel petit maladroit celui-là alors ! Prenant une autre morceau dans sa cuillère, la contractante s’amusa à encore embêter son compagnon en prenant une morce et lui disant d’ouvrir la bouche pour le faire manger ! Attention Hellias, l’albinos allait finir par y prendre goût de te nourrir de cette façon. Mais alors que le petit dessert était en train de se terminer, le Chain eut comme une drôle de réaction et se leva rapidement après la petite demande innocente d’Ayumi. Le voyant ainsi se figer et commencer à pleurer ? Alors, je vous laisse imaginer la panique que notre contractante venait de se faire en étant sûre d’avoir blessé son nouveau petit copain. Enfin, non c’était son premier, mas vous voyez ce que je veux dire ! Se levant rapidement pour s’excuser ou reprendre la parole, notre amie n’eut absolument pas le temps car Hellias venait de la prendre dans ses bras avant de courir à l’extérieur sans vraiment regarder où ses pieds étaient en train de le mener ! Voulant à nouveau prendre la parole, la petite n’en eut pas le temps que l’homme la déposa dans une petite ruelle inconnue en reprenant la parole en s’excusant… Et lui demandant de garder un petit espace quand même. Huh… ? Est-ce qu’Hellias avait un problème qu’il ne voulait pas dire à son amie ? Posant délicatement sa main sur la joue du noiraud, elle prit un air inquiet en parlant à nouveau.

« Quelque chose ne va pas Hellas.. ? Je ne te demande pas de tout me dire hein ! Mais si tu as un problème, j’aimerai aussi pouvoir t’aider comme toi, tu m’aides… »

Oui, Ayumi ne pouvait que s’inquiéter pour la personne la plus chère à son cœur. Se blottissant doucement dans les bras du Chain, la petite embrassa doucement sa joue comme pour le réconforter après la bêtise qu’elle venait de lui dire. Elle l’aimait et ne voulait absolument pas lui faire mal ! Surtout que la pluie qui était en train de leur tomber dessus n’était bonne pour aucun des deux manipulateurs de feu. Comme toujours, le jeune homme fit sa petite tête de mule et porta notre amie jusqu’à leur chez eux ne la laissant absolument pas toucher le sol alors qu’Ayumi savait très bien marcher… Mais elle n’osa rien dire comme pour s’excuser de sa bêtise précédemment faite.
Une fois arrivée chez eux, Ayumi rentra alors que son petit ami lui demandait d’attendre un petit peu à l’extérieur. L’albinos hocha la tête pour lui dire qu’elle avait compris avant de le voir rentrer après environ une dizaine de minute et devinez quoi ? Il était complètement trempé ! Allant s’assoir à ses côtés, notre petite prit vivement l’une de ses main pour retirer ses gants et serrer fortement cette petite main trempée… La vampire avait constamment le corps froid et même elle, pouvait sentir la froideur du corps du Chain… Sans lui laisser le temps de dire quelque chose, l’adolescente se mit sur ses deux pieds en le fixant dans les yeux.

« Attends cinq minutes. J’ai une idée et tu es gelé. Il faut te réchauffer ! »

Commençant à courir de tous les côtés embarquant deux serviettes, la contractante demanda à Hellias d’enlever au moins sa veste pour qu’il puisse la faire sécher convenablement ! Disparaissant avec ses serviettes dans la salle de bain, la petite commença à y mettre de l’eau discrètement en faisant chauffer celle-ci grâce à son pouvoir doucement ! Mettant la main dedans pour essayer d’avoir une bonne température, Ayumi eut un petit sourire en allant chercher le jeune homme et le tirant par la main dans la salle de bain en faisant un sourire bien plus présent que les maladroits qu’elle faisait par le passé… Comme pour lui prouver que la contractante pouvait aussi être là pour aider son Chain !

« Surprise ! Je t’ai fait un bain… Pour que tu puisses te réchauffer. Et puis… Elle rougit doucement. Je pensais qu’on pouvait le prendre ensemble… Tu en dis quoi ? »

Oui, on connaissait tous la peur d’Ayumi en ce qui concernait l’eau, mais elle était bien décidée à faire plaisir à Hellias et elle commença doucement à déboutonner son haut pour lui montrer qu’elle était vraiment sérieuse dans ce qu’elle disait… envie de lui faire plaisir maintenant… Partager un petit moment ensemble et rien que tous les deux. Oui, elle avait vraiment envie d’être dans cette baignoire en même temps que lui !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Sam 14 Déc - 22:43

Quand on faisait les choses rapidement, on ne les exécutait pas forcément très bien et c'était ce qu'observait Hellias en se rappelant avec quelle rapidité sa cuillère avait fini par terre avec bien sûr son contenu. Il avait eu cette expression navrée tout juste intimidée qui s'affirmait de plus en plus. Il s'était fait nourrir à la becquée en souriant en fait peu lui importait qu'on puisse le regarder de travers pourvu qu'elle soit heureuse... Quelque part, il aimait ces attentions qu'elle avait pour lui, juste pour lui. Se faire aimer pour ce qu'on était, cela faisait si chaud au coeur. Il pourrait presque s'habituer à se faire chouchouter ainsi s'il n'avait quelques eu quelques craintes de trop s'imposer. C'était nouveau tout ça à ses yeux et il n'avait pas eu le temps de s'y faire... Il approchait ses lèvres jusqu’à sentir le métal froid puis il ouvrait un peu crispé pour laisser passer la nourriture sans renverser... Quand elle lui confia qu'elle voulait juste savoir s'il y avait un problème, il sentit sa petite main dans la sienne, il ne put s'empêcher d'avoir un frisson. C'était effrayant et si beau en même temps, il ne savait plus où il était ni ce qu'il ressentait, il voulait être contre elle et sentir sa peau contre la sienne. Il avait si peur de lui faire du mal ou de ne pas lui donner ce qu'elle recherchait, mais il l'aimait tant. Quand il rentra complètement trempé et qu'elle ne voulut pas le lâcher, il se sentit toute chose. Elle se mit près de lui pour être précis elle s’asseya près de lui. Elle avait bien saisi le sens de son geste. Hellias sentait une volonté féroce de vouloir la garder près de lui sans loi ni partage. Sa jalousie déjà présente se renforçait d'autant plus... Après tout il ne faisait de mal à personne non ? Il mit ses bras autour de la taille d'Ayumi doucement et se colla à elle. On sentait encore que il était encore un peu refroidi par ce qui leur était tombé dessus... mais il sentait aussi que ses bras froids se réchauffaient au contact de sa contractante. Son étreinte devait lui faire le même effet, mais il en était si gêné, pouvait-il se le permettre d'être aussi proche d'elle..? Elle se retourna vers lui soucieuse et lui retira ses gants en tirant sur le tissu. Voulait-elle glisser sa main dans la sienne ? Non, elle repartit presque aussitôt, Hellias fit une petite moue de celui qui attendait plus mais qui était gêné par tout cela.

En se mordant la lèvres, il songeait qu'il aurait bien voulu lui offrir à nouveau ce baiser si profond qu'ils avaient eu voilà quelques minutes ou peut-être plus. Il se redressa jusqu'à s'asseoir sur le lit, puis se mit sur le rebord prêt à aller vers sa contractante sans attendre son retour comme si cette attente de cinq minutes était insupportable... Qu'il soit gelé zut, il s'en foutait mais qu'elle ne soit pas près de lui, ça le rendait fou ! Il la vit courir en tenant des serviettes de bain, il aurait bien tenté de l'arrêté, il s'était même levé pour, mais c'était pire qu'une mission impossible.... Elle semblait très enjouée par quelque chose, vraiment ! Il aurait bien aimé en connaître la raison, il lui demanda encore et encore mais elle garda le secret en lui disant d'ôter son haut. Son torse était plutôt misérable suite aux mauvais soins qu'il lui avait fait endurer. Sa maigreur s'affichait toujours, mais il tenta de ne pas y penser. Ainsi moins vêtu il se sentait pus gêlé qu'avant et ramena ses bras vers lui pour se réchauffer un tantinet en bougeant un peu sur place. Avant même qu'il ne parvienne jusqu'à elle tout à fait,il la croisa dans leur sale commune en lui faisant part de son projet. Ses yeux améthyste ne fixaient plus qu'elle, il la prit dans ses bras pour entrer dans le bain en même temps qu'elle. Il songea alors qu'elle ne s'était pas des habillée et qu'il lui restait quant à lui ses bas. Il la déposa au sol, passa sa main sur sa joue en descendant le long de son cou pour venir jusqu'à son épaule.

" On y va ensemble, en même temps alors ! Jamais séparés... Toujours ensemble"

Il tira un peu sur son haut pour le lui ôter et ne put s'empêcher de la prendre ensuite contre lui. A ce rythme là, le bain serait froid s'il lui fallait toujours l'enlacer mais cela le rassurait de la sentir contre lui, c'était comme s'il se donnait un peu de courage. Il s'arrêta un instant pour faire quelque chose de plus simple : retirer son pantalon à lui... Il se tourna ce qui était un peu inutile, passa une jambe, puis l'autre et le posa sur un tabouret. Hellias resta un instant dans ce coin en se disant que lorsqu'il se retournerait, il devrait agir en homme et prendre les devants, mais.... Et il n'était pas vraiment doué pour parler dans ces moments-là, cela devait lui paraître... brusque mais pourtant il espérait garder toute cette douceur qu'elle lui inspirait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Ven 27 Déc - 5:21

Eh bien, on pouvait dire que notre petite Ayumi avait des idées à revendre en ce moment ! Oui, notre albinos avait vraiment envie de faire plaisir au jeune homme qui lui servait de Chain, mais aussi de confident et.. de petit ami maintenant ? Enfin, l’albinos ne connaissait pas vraiment ce terme pour dire la vérité et voyait en Hellias la personne la plus chère à son cœur en ce moment même. Il faut dire que le noiraud faisait vraiment beaucoup pour sa contractante et voir même beaucoup trop ! Oui, Hellias s’était mis dans un état critique et maintenant que la petite l’avait aperçu, bonne chance pour essayer de la faire avoir un avis différent ! Oui, Ayumi était une vraie tête de mule et cela n’était pas prêt de changer n’est-ce pas ? Cette fois-ci, l’enfant voulait partager un moment un peu plus intime avec le noiraud en fraichissant au possible une de ses peurs bien que là, heureusement elle était minime ! Car oui, avoir peur d’une baignoire serait quand même un peu abuser. Enfin, une petite ça allait ! Ne la mettez tout de même pas dans une énorme, sinon elle paniquerait. Quand notre amie commença à expliquer son idée à son Chain, celui-ci semblait apprécier son idée comme Hellias la serra doucement contre lui. Ce qu’elle pouvait aimer sentir la chaleur de son corps conte elle comme son propre corps était froid presque comme un cadavre. Ne perdant pas trop de temps, les deux compères se retrouvèrent dans la salle de bain prêt à passer un petit moment rien que tous les deux et sans que personne ne vienne les déranger !

Une fois arrivée dans ladite pièce, Ayumi continua de laisser tomber sa petite chemisette qu’elle n’avait pas encore enlevé, c’était bien la dernière fois que notre petite allait mettre cet habit qui allait rapidement passer à la poubelle ou trouverait une utilité comme chiffon par exemple. En tout cas, Hellias semblait du même avis comme le jeune homme tira sur l’habit pour le lui retirer et du coup, la petite Hasegawa se retrouva simplement en culotte ne possédant même pas quelque chose qui soutenait sa poitrine. Heureusement, tout allait rapidement changer pour le bonheur de notre enfant qui se sentirait bien mieux dans une chemise, une veste ainsi qu’un bon short. Oui, ça allait être comme un renouveau pour l’albinos qui allait enfin se sentir bien dans ses vêtements ! Non, on ne pouvait pas dire dans sa peau comme la contractante ne s’aimait pas du tout. Enfin, ne pensons pas à ça maintenant comme leur moment allait être agréable comme tout.
Se retrouvant à nouveau contre son Chain, la petite ne put qu’avoir des rougeurs de se retrouver dans cette tenue, mais faisait un autre effort pour enlever son dernier bas avec qu’Hell faisait pareil de son côté. Hop, ne perdons pas trop de temps si on ne voulait pas que l’eau soit froide ! Cela serait dommage qu’Ayumi ait tout préparé pour rien non… ? « Oui, ensemble Hellias. Rien que tous les deux.. » A la demande d’Hellias, les deux compères entrèrent en même temps dans la baignoire et l’eau chaude toucha en même temps leur peau. La petite Hasegawa frissonna au contact de l’eau essayant d’oublier complètement cet élément ce qui arriva heureusement rapidement comme Hellias était auprès d’elle.

«  Est-ce que la température est-elle à ton goût… ? » demanda-t-elle en le regardant avec des rougeurs sur les joues.

Une fois complètement dans l’eau, elle fut légèrement décollée du noiraud et par réflexe, Ayumi mit un de ses bras pour cacher sa poitrine avant de se mettre un peu plus dans l’eau. Heureusement, la baignoire n’était pas petite et les deux amis rentraient très facilement dans le contenu sans pour autant avoir un grand espace en restant bien collés l’un à l’autre. Se mettant bien contre lui, l’albinos s’assit sur une des jambes d’Hellias s’appuyant contre son torse pour entendre la mélodie de son cœur. Levant doucement la tête, elle reprit la parole.

«  Est-ce que tu veux que je te lave le dos ou les cheveux, Hell ? »

Comment dire, c’était un peu spécial qu’un nouveau petit couple soit aussi innocent dans cet état ! Effectivement, Ayumi n’avait aucune mauvaise pensée voulant simplement passer un bon moment avec son ami ainsi que lui faire le plus plaisir possible en toute innocence. Oui, vraiment en toute innocence ! On pouvait le voir à son aisance étant juste un peu mal à cause de cet élément qu’elle n’appréciait normalement pas. Là, c’était différent pouvant partager ce moment avec Hellias. Se blottissant un peu plus contre lui, la petite prit le savon entre ses mains attendant la suite et ce que le jeune homme aimerait qu’elle lui lave ! Bah oui, il n’avait pas le choix. Ayumi avait envie de s’occuper de lui et que cela ne soit pas le contraire pour une fois ! Enfin, Hellias pourrait s’occuper d’elle, mais après ! Pour le moment. C’était le tour de notre petite vampire qui devrait faire attention à ce que sa jambe ne se colle pas trop là où je pense hum…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Lun 10 Fév - 21:10

L'eau l'apaisait en l'enveloppant doucement dans un berceau liquide et vaporeux dans lequel se trouvait Ayumi. Hellias voulait lui toucher les cheveux, mais la sentir ainsi contre lui le rendait presque handicapé de toute parole. Sa gorge restait nouée, il restait plaqué contre la baignoire en veillant à garder Ayumi près de lui comme si la baignoire était assez large pour qu'elle. Il était si maladroit et la sentir tout près de lui ça le rendait toute chose.Il la sentait, son pouls battait près de sa poitrine comme s'il ne formait qu'un. L'eau donnait également cette douce illusion. Il n’entendait plus que sa voix et les clapotis de l'eau, c'était si apaisant. Il hocha la tête , oui l'eau était à bonne température tout lui allait, il se serait bien laissé aller dans cette position juste pour rester éternellement là avec Ayumi contre son torse. Elle écoutait ce coeur qu'il ne croyait ne plus battre et il la tenait contre lui de crainte qu'elle ne s'enrhume. Elle avait caché sa poitrine, mais il l'avait et n'avait pu s’empêcher de l’observer un peu. C'était la première qu'il la sentait si près de lui cette manière,il voulait prendre soin d'elle, il voulait qu'elle ne soit qu'à lui.

Elle s'éloigna de lui, il battit les bras pour la retenir mais resta accoudé contre le rebord de la baignoire pendant qu'Ayu s'installa sur ses genoux en lui proposant de le laver, mais non c'était à lui de lui rendre service. Non, il la reprit près de lui, prit un gant et parcourra le long de ses bras en les étirant doucement comme s'ils exécutaient des mouvements de danse ensemble assis dans cette eau comme deux cygnes majestueux. L'opiniâtreté d'Hellias se confondaient avec sa dévotion, il ne voulait que son plaisir, mais il découvrit qu'il profitait de cette situation en caressant la peau de sa contractante. Il voulut se coller à elle en détachant son dos de la baignoire. Ses bras l'entourèrent sans prononcer une parole, non il voulait se taire et juste profiter. Sa main se saisit d'un gant posé sur le rebord. Il commença tout en la fixant et en tremblant à lui mouiller le visage en veillant à ne pas lui mettre de savon dans ses si jolis yeux. Envieux de cette sensation que le gant lui empêchait de sentir,il l'ôta à nouveau et lui caressa la joue. Tout ce désir qu'il sentait, cette envie d'être avec elle lui tourna un peu la tête, à moins que ce ne soit la chaleur du bain pour qu'il dise :


" Vraiment... tu es plus chaude que la neige".

Ce n'était vraiment pas son genre de phrase, il en eut honte sitôt qu'il l'avait prononcé et se recula presque de honte. Elle était si jolie... il ne pouvait résister non, pas avec ses sentiments, c'était presque instinctifs et pourtant il ne devait pas. Alors pourquoi ne désirait-il qu'une chose... l'embrasser ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Mer 12 Mar - 17:47

C’était mignon à voir ce petit couple qui commençait à se former, se découvrir ainsi que toute chose qu’un couple normal se devrait de faire. Ce n’était pas simple quand on connaissait la personnalité de nos deux amis qui n’osaient quasiment rien faire à cause de la gêne et du stresse qu’ils gardaient constamment en eux. De ce fait, ce fut Ayumi qui prit les devants sans vraiment y prendre garde. Offrir un bain au jeune homme pour qu’il puisse se détendre et l’albinos avait bien l’intention de s’occuper un peu de lui ! Oui, pour une fois les rôles allaient changer et l’adolescente avait une idée bien précise en tête. Détendre complètement Hellias, qu’il profite de ce moment et se calmer tendrement.
Une fois nos deux compères tranquillement installé dans le bain, on pouvait tout de même sentir un peu de gêne pour commencer. Il fallait les comprendre ! C’était la toute première fois que notre petit couple se trouvait ainsi dévêtu devant l’autre. Ne voulant pas que ce sentiment prenne le dessus, notre petite contractante s’assit sur les genoux de son Chain pour ainsi lui proposer de le laver. Bah oui, c’était quelque chose de plutôt simple, mais qui semblait sympathique et mignon non ? Mais le noiraud ne semblait pas du même avis qu’Ayumi comme il prit les devant ! Encore, c’était bien du Hellias tout craché ça… Souriant de manière amusée se disant que le laisser commencer le rendrait sûrement moins stressé ! C’est de cette façon que notre Vampire se fit doucement passer un gant de toilette sur les bras. Normalement, Ayumi n’était pas du tout friande de cette sensation d’eau sur sa peau. Mais… C’était différent étant donné qu’Hellias était celui qui guidait le gant. C’était doux, vraiment doux et apaisant. Fermant un peu les yeux, elle ne put retenir un petit sursaut quand elle sentit la patte lui laver le visage. Brrrr, l’eau n’était vraiment pas son amie.

Par la suite, notre contractante put remarquer la détente d’Hellias comme ce dernier décida enfin de se décoller du fond de la baignoire pour venir prendre la petite blanchette tendrement dans ses bras. Sentant son torse contre son petit corps qui se réchauffait grâce à la chaleur de ce dernier. En parlant de chaleur, le Chain venait de lâcher une drôle de phrase disant que notre amie était plus chaude que la neige. Phrase franchement à double sens, mais qui ne sonna pas comme ça dans l’esprit encore trop innocent de notre albinos. Rougissant tout de même un petit peu, Ayumi se gratta la joue devenue rouge en répondant de manière timide.

«  C’est grâce à toi Hellias… Tu sais, ton corps est la seule chose qui peut vraiment me réchauffer complètement. Alors, c’est à toi que je devrais dire merci ! »  Affirma la petite en lui lançant un doux sourire.

Le laissant lui caresser la joue, sa tête se pencha sur le côté en remarquant le mouvement de recule qu’Hellias venait de faire. Encore un peu gêné ? C’était à Ayumi de prendre les devants maintenant ! Attrapant le savon, elle ne prit pas la peine de prendre la lingette et commença à glisser le savon sur les bras de son petit ami ainsi que son torse. Si on la regardait bien, son expression était amusante ! On croirait qu’elle était en train de faire quelque chose de très sérieux… Comme si elle avait peur d’oublier un endroit sur son ami !
Laissant le petit objet glisser sur son corps, elle ne se retint pas pour commencer à lui masser délicatement le dos avec toujours dans l’esprit de le détendre au maximum. Doucement, elle fit passer le petit savon sur son torse pour le laver tout bien comme il faut et caller sa tête contre son cou en  même temps que sa main se balader sur lui. Partant un petit peu dans ses pensées pendant qu’elle faisait son petit ménage, le savon en profita pour retrouver sa liberté ! Effectivement, alors qu’Ayumi avait la tête ailleurs, le produit s’échappa de sa main dans une grande glissée avant de… tomber dans la baignoire, dans l’eau et entre les deux jeunes gens. Regardant un instant l’endroit du sploutch d’un air un peu bête, elle se frotta la tête.

« Oups, je l’ai fait tomber… Il veut s’enfuir, le fourbe ! » Fit-elle comme pour cacher un peu sa gaffe les joues redevenues rouges.

Bon, maintenant la question était, aller chercher le savon soi-même ou bien non ? Roh, c’était qu’un savon après tout ! Se remettant bien assises contre son Chain aimant sentir sa chaleur, sa main commença à chercher le savon et le trouva plutôt rapidement. Enfin, ou pas en fait. Commençant à vouloir le ramasser en disant un petit « je le tiens ! » elle s’arrêta rapidement en remarquant que… Le savon était devenu comment dire, plus mou, gros etc… Se mettant rapidement à rougir en remarquant sa bêtise. Elle ne put retenir un «  Aaaah pardon, désolé, pardon, je voulais pas ! » Avant de se lever un peu par réflexe et de glisser sur ledit savon qui devait avoir son humeur taquine et de tomber sur Hellias… La tête entre ses deux seins. Bon, heureusement, elle n’était pas tombée fortement et ne devait pas du tout lui avoir fait mal… Surtout avec ses deux amortisseurs bien que pas très gros… Se remettant assise sans bouger et le regardant, elle resta droite comme un I comme ayant peur d’encore faire une bêtise.

« Pardon, je bouge plus. Promis ! » Dit-elle toute stressée de son geste.

Oui, elle n’avait pas forcément calculé qu’avoir une tête entre ses deux seins pouvaient aussi être gênant pour lui. Bien ma petite Ayumi, enfin… C’était tout de même amusant comme situation voir même une petite touche mignonne. Vous ne trouvez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi) Ven 4 Avr - 21:52

Parfois on pouvait sortir des phrases parfaitement ridicules sur le coup de l'émotion, une neige chaud et puis quoi encore pourquoi pas un soleil froid tant qu'il y était. Mais il voulait se coller à elle pour sentir cette chaleur, tout le reste lui était égal, mais vraiment tout. Tout son corps réclamait ce contact charnel, cette présence rassurante d'une main posée sur son épaule et ce regarde qui lui disait tout ce qu'il voulait savoir. Il ne sentit pas bien de la voir s'occuper de lui comme s'il se sentait indigne de tout cela et qu'il lui imposait un fardeau. Il se laissa faire en détournant le regard comme pour se figurer que ce corps qu'il avait n'était pas le sien, mais pourtant tous ses frissons il les ressentait. Chacun d'entre eux le parcourait de part en part comme pour l'inviter à vivre ce moment et à ne pas chercher à vouloir toujours en prendre la responsabilité. Il ne put rien dire juste se laisser conduire enfin il ne savait pas que cela prendrait cette tournure... Elle la vit perdre ce savon avec lequel elle le badigeonnait et il se vit car oui il eut une vision très rapprochée plutôt gênante de la situation. Mais il n'en eut pas le temps, car un " je te tiens" le tua, oui il l'avait senti qu'elle le tenait... Il avait serré les jambes davantage en retenant un cri mais avait tout de même réussi à faire voler de la mousse partout. Face à son idée de ne plus bouger, il acquiesça, il était entièrement d'accord, car l'idée qu'elle puisse encore "le" saisir, le glaçait, il se serait bien mis sous les bulles pour la peine. Il était tout rouge, il en était sûr et là ce n'était pas la chaleur...

" Tu veux peut-être te sécher...?"

Il ne gérait pas décidément, il la serrait tout en disant ces mots comme s'il hésitait encore... Ses mains parcouraient doucement le corps d'Ayumi en frôlant ses épaules comme deux ailes protectrices qui ne voulaient pas la lâcher tant qu'il serait de ce monde.

" Je t'aime... "

Dans un souffle chaud,dans un seul tenant il l'avait dit mais il se sentait si bouleversé qu'il sortit de l'eau aussitôt. Il envoya son pied dans le dos d'Ayumi sans le vouloir, il s'en excusa platement tout en tournant sur place pour enrouler une serviette qui aurait pu s'enrouler sans cela mais là n'était pas le problème... Il se sentait stupide...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi)

Revenir en haut Aller en bas

Si tu savais ... combien tu comptes pour moi ( Pv Ayumi)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: La dimension de Cheshire :: Fragments de Souvenirs-