Partagez|

Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss) Lun 25 Mar - 0:34

Voilà plusieurs jours qu’Epheris tournait en rond dans une apparence nouvelle qui ne lui appartenait pas. Il était déjà passé cent fois devant ce miroir avec toujours le même constat en tête… Icare n’était plus là, il ne restait plus que son unique présence. Cela faisait presque penser à une double personnalité. Sa crinière n’avait plus été balayée par le vent depuis un moment, il ne supportait pas vraiment rester au même endroit. Il s’assura que tout était calme en marchant aux alentours, il ne supportait que difficilement cet endroit même si cela se passait. Tous ces murs l’emprisonnaient et lui faisaient penser que sa véritable place était dans les abysses, enfin à présent qu’il était lié à cette humaine plus vraiment… Le chain ne savait plus quoi faire. Celle qu’il avait servie voilà tant d’années existait-elle toujours ? … Il l’avait jadis fui aussi loin qu’il avait pu. Si elle savait qu’il avait un contrat à présent quelle serait sa position ? D’un côté, Alyss ne pouvait plus lui demander de la servir… il était assujetti à cette humaine qui dormait près de lui. Ce n’était pas une contrainte, c’était juste nouveau pour lui. Enfin c'était ce qu'il pensait...

La nuit avait obscurci le ciel, mais cela ne faisait aucune différence pour lui, il ne dormait que très peu. Jamais il ne faisait de rêves comme si toute sa conscience venue de l’Abysse l’avait condamné à ne plus avoir ce privilège. . Ses yeux étaient baignés de cette douce nuance bleutée, mais son cœur n’était pas des plus tendres. Il trouvait son existence injuste, qu’il doive investir un rôle ou une histoire qui n’était pas la sienne. Il lui était arrivé durant sa longue vie de croiser des exorcistes, il se rappelait leur avoir ri au nez, mais que ne donnerait-il pour en avoir un en cet instant. Il ne savait pas comment l’éliminer définitivement… Et personne ne devait le savoir, il allait être condamné à supporter l’apparence de ce boulet… Mais il voulait non pas lui demander si elle pouvait faire quelque chose. Il avait cette chose en commun avec Icare : son côté têtu… quand il avait décidé quelque chose rien ne pouvait l’en détourner.

Un cheval blanc se mit en route pour l’abysse et y rentra avec un confrère à l’intérieur. L’aspect n’en avait pas changé. Ici ses ailes n’étaient pas vraiment efficaces, c’était un monde particulier et il le savait. Qui plus est, il était un chain exilé de ce royaume ce qui rendait peut-être sa venue peu désirée. Enfin il était mort aux yeux de ce monde… Allait-il demeurer seul encore longtemps ? Ses sabots foulaient ce sol rempli d’objets propres à l’enfance que ses yeux ne parvenaient pas à en être touchés… Que pouvaient-ils bien signifier pour tous ces humains ? … Peu de chose sans doute… Il se trouvait non loin de ruines anciennes dont les murs semblaient tomber en poussière. Ses yeux se réhabituaient à ce paysage qu'il connaissait tant... C'était une atmosphère lourde tant par le nombre d'objets qui restaient ici à l'abandon que par ces murs abandonnés... Le chain finit par s'adosser contre un mur et se mit à hennir comme s'il appelait quelqu'un. Qui appelait-il dans ce monde vide de sens? Il n'en savait rien, pas le moins du monde... Il se tut pour attendre une réponse, mais alors que tout était calme... Epheris piégé dans le corps d'Icare sentit qu'une présence se rapprochait... Ami ou ennemi, il ne pourrait ne le confirmer que lorsqu'elle se manifesterait à lui...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss) Ven 19 Avr - 18:44

Des ruines, des ruines, voilà à quoi se résumait l'Abysse. De long, en large, et en travers, toujours le même décor. On croit pouvoir avancer, et pourtant on recule, et lorsqu'on stagne, on avance. Dur à comprendre n'est-ce-pas ? Même des Chains voyant ce décor depuis des siècles, ne trouvent toujours pas la signification de cette dimension.

Pour elle, c'est depuis sa naissance qu'elle est ici. La première chose qu'elle a vu en ouvrant ses yeux, ce n'est pas ses parents, ni sa sœur jumelle. C'est, l'Abysse...
Encore heureux, elle avait gardé un lien avec sa sœur, ce qui lui permettait de remonter à la surface 12 heures par jour. Malheureusement, ce fut d'une courte durée...

Alyss était recroquevillée sur elle-même, assise sur une peluche difforme. Elle leva légèrement la tête. Elle avait dormi. Elle se leva tranquillement, sentant une présence.
Une présence presque oubliée depuis tout ce temps. Une Chain sans doute. Cette voix était de plus en plus insistante dans son esprit, elle l'était tellement qu'elle provoqua un léger mal de tête à Alyss.

Alyss avança, prenant la voix comme repère. Une Chain perdue ? Oui sans doute. De toute façon, presque aucune Chain a retrouvé sa vie normale, c'est out à fait naturelle que celle-ci soit désespérée...

Alyss se rendit dans le lieu où la Chain se trouvait. Elle prit alors sa marionnette lapin, qu'elle fit apparaître sous ses yeux.

"Tu es perdu ? Tu as un contractant pourtant, je me trompe ? N'est-ce-pas, Icare ? C'est ton véritable nom ?"

Alyss sourit malicieusement, provoqua l'incertitude de la Chain. Elle dit alors à cette pauvre créature :

"Derrière-toi..."
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss) Ven 26 Avr - 23:03



Tout semblait à la fois animé et immobile, comment un monde avec autant de contrastes pouvait exister ? Votre regard ne pouvait rester trop longtemps fixer dans cet univers perturbant à oins d'être familier à toute cette folie, qui gravitait autour de vous. Rien qu'en regardant le chaos qui y régnait, une sorte de malaise pouvait vous atteindre. Mais dans le fond rien n'avait changé. Ces ruines étaient toujours à cet endroit exacte qu'elles étaient voilà bon nombre d'années comme preuve d'une vie millénaire. Depuis combien de temps l'Abysse existait-elle donc ? Ephéri n'en avait aucune idée, puisqu'il y était né. Une espèce d'oiseau moqueur se mit à évoluer non loin de lui, mais ici on apprend que chaque objet ou créature peut se jeter sur vous, alors mise à part avoir une connaissance parfaite de ce monde ou vouloir mourir, mieux valait être prudent. Aussi lorsqu'une marionnette de lapin blanche s'agita devant lui, sa première réaction fut de vouloir reculer sans songer une seconde qu'il se trouvait acculé contre un mur. Il se cogna la tête contre un mur bien trop dur à son goût.

Alors qu'il se remettait de sa surprise en tentant d'oublier sa douleur qui le lançait. Il fixait les yeux si étranges de ce lapin sans osciller du regard ou dévier. Même s'il avait effectivement senti qu'il n'était pas seul, jamais il n'aurait pu se douter d'une entrée aussi brusque... ! Un peu de compassion pour son retour récent dans toute cette réalité grouillante et mouvante ne serait pas de refus. Sa crinière lui revenait devant les yeux dans un toupet fourni et crépu, cela faisait longtemps également qu'il n'avait pas porté une grande attention à son physique. L'avantage d'avoir une apparence animal était que très souvent personne n'exigeait de vous quo que ce soit. Personne n'aurait imposé à un cheval de porter un pantalon à pois tout simplement parce qu'il n'entre pas dans ces normes. Epheri se sentait lui aussi à l'extérieur du système plus qu'il ne l'avait été auparavant. Après remis de as surprise, il se mit à la fixer sans plus de réaction visuelle que cela à présent qu'il avait la présence qu'il avait détecté juste en face de lui. Cela facilitait bien les choses.

" ... Hum. Oui si on peut dire... Je reviens de loin disons, tu ne me reconnais pas après toutes ces années ? ... Le chain de ton miroir, j'ai juste "emprunté" cette apparence. Je crois que ce sera un usage à long terme, rit-il. "

C'était vrai qu'il était un peu perdu. Toutes ces années loin de ce lieu ne l'aidaient pas vraiment et c'était même assez visible. Aussitôt qu'elle lui dit derrière toi, il se souvint de son caractère farceur, parfois ces farces n'étaient pas disons d'un très bon goût. Cela pouvait être un autre chain à combattre, non il fallait se méfier lorsqu'elle prenait cette voix. Comme partout dans l'abysse, il s'attendait à tout, mais surtout il était satisfait de pouvoir toujours se tenir devant celle qui l'avait châtié par le passé, dans un passé si révolu que l'on se souvenait de lui que comme un simple chain en fuite. Si c'était cela, ce n'était pas plus mal. IL n'en demandait pas plus. Qu'allait-il se passer cette fois? Du moment qu'elle ne l'emprisonnait pas à nouveau dans un arbre, tout lui irait à vrai dire...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss) Sam 18 Mai - 10:46

"... Hum. Oui si on peut dire... Je reviens de loin disons, tu ne me reconnais pas après toutes ces années ? ... Le chain de ton miroir, j'ai juste "emprunté" cette apparence. Je crois que ce sera un usage à long terme."

Pourquoi était-il aussi méfiant ? Pour une fois, Alyss n'avait pas prévue de le faire fuir... Elle était juste venue parce qu'elle le devait.

" Ces années... Je tiens à te rappeler que le temps dans l'Abysse est déréglé, donc tes années se résument à des heures, voir même des minutes... Que fais-tu ici ? Ne me dis pas que l'Abysse te manque quand même !"

Il faudrait vraiment avoir perdu l'esprit pour retourner dans l'Abysse quand on a un contractant. Ce n'était pas donné à toutes les Chains la semi-liberté ! L'Alice blanche posa ses mains immaculées sur cette Chain perdue.

" As-tu besoin de quelque chose... ?"

De manière générale, la Volonté de l'Abysse n'est pas aussi sympathique. Mais apparemment, aujourd'hui, c'était différent... Elle ne voulait pas lui faire de mal. Non pas qu'elle est changée, non, c'est juste qu'elle a adoptée une conscience...
Alyss flottait maintenant dans les airs. Elle aimait bien se divertir un peu dans ce monde fait de fourberies. D'habitude, elle aurait déjà martyrisée sa Chain en souriant de manière totalement inhumaine, mais elle là elle ne souriait même pas... Posant les pieds à terre, le regard perdu dans cette immensité, elle dit :

" Ca doit pouvoir être bien de sortir et rentrer d'ici à sa guise... Je n'ai même pas cette chance... "

Vous ne pensiez jamais la voir ? Et ben si, voilà l'Alyss triste. Se croyant capable de retenir ses larmes, celle-ci tremblota légèrement. Bientôt suivit d'un sanglot, Alyss se mit à pleurer. Même elle n'en connaissait pas la raison. La Volonté de l'Abysse était connue non-seulement pour martyriser les Chains et les pauvres contractants envoyés dans l'Abysse, mais aussi pour changer d'humeur n'importe quand, peu importe les circonstances...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss) Mar 11 Juin - 22:06

C'était étrange cette sensation de retour au foyer... c'était à la fois rassurant et perturbant. Ses yeux clignèrent tant son esprit était confus de voir face à lui la personne à qui il avait juré obéissance voilà bien longtemps. Elle n'avait vraiment pas changé. Alyss était toujours de cette blancheur innocente qui lui allait si mal lors de ses crises de folie. Combien de fois n'avait-il pas craint qu'elle ne l'élimine sous le coup de l'une de ses folies. En revanche, ils avaient en commun de ne pas vivre dans le même monde que tous ces humains, même si le choix d'Epheris avait été de les comprendre vers la fin de sa longue carrière en tant que chain de l'Abysse.

Son apparence équine était connue par ici pour avoir tant de fois galopé sur ces terres torturées par une espèce de fausse innocence, décidément on y revenait encore. Quand les doigts d'Alice se posèrent sur sa robe blanche, il frissonna comme s'il ressentait sa présence as que tout le pouvoir qu'elle détenait sur les siens. Il se laissa faire comme s'il était toujours l'un de ses jouets échappés de son coffre, où donc s'en était allé son esprit de rebelle et de réactionnaire? Peut-être voulait-il tout simplement se raccrocher à quelque chose qu'il connaissait? Un comportement bien humain et bien isolé de d'autres choses qui le rendaient incapables de vivre trop longtemps parmi eux...

" ... En effet j'avais oublié.. que la notion du temps ici n'existe pas... tu en es la preuve vivante, avoua t-il."

Pour une raison inconnue ou enfin qui lui était inaccessible pour il ne savait quelle raison, Epheris avait remarqué que si quelqu'un vous demandait si vous aviez besoin de quelque chose de façon abrupte c'est que lui même recherchait quelque chose. C'était encore une fois une théorie bien faiblarde... mais qui valait la peine d'être pesée dans toute cette balance d'incertitude. Alors il s'assit posant ses quatre jambes au sol comme s'il attendait qu'elle grimpe sur son dos. En vérité, il se mettait toujours ainsi lorsqu'il attendait une confidences comme pour marquer ce moment de pause et de tranquillité. Le discours d'Alysse le surprit tellement qu'il s'arrêta de respirer un moment et que ses joues se gonflèrent quelque peu.


"Qu'est ce qui te retient en ces murs..?Prends ton temps, j'ai tout le mien après tout ici le temps ne compte pas..."

Etrangement, la partie humaine qui était en lui, Icare cherchait à revenir et à quitter son état de latence. Dans une flaque, on pouvait voir la silhouette aux cheveux verts qui fonçait vers la surface de l'eau comme si cette eau montrait leur dualité persistante et gênante. Qui d'eux deux aurait le droit de vivre sa vie.. voilà une question qui était pleine de sens....

" Cela te dirait que l'on marche un peu..."



Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss) Jeu 29 Aoû - 10:07

Cela faisait si longtemps qu'Alyss n'avait pas tenue une conversation posée...
" ... En effet j'avais oublié.. que la notion du temps ici n'existe pas... tu en es la preuve vivante, avoua t-il."

Elle sourit.
"En effet, je suis née ici... Même si j'arrive à la conclusion que je suis plus morte que vivante..."

Elle laissa échapper un petit rire, qui voulait tout dire : elle voulait à tout prix sortir d'ici, quel-qu'en-soit le prix.

"Qu'est ce qui te retient en ces murs..?Prends ton temps, j'ai tout le mien après tout ici le temps ne compte pas..."

Alyss s'assit à côté de lui, et prit un léger moment avant de répondre à la question. Elle fixait le ciel de l'Abysse.

"Quand y aura-t-il des couleurs gaies dans cet endroit, ça me plombe le moral... Ce qui me retient ? Je ne sais pas vraiment... Mais avant je pouvais sortir une demi-journée de cette prison, pour être finalement, encore plus enfermée... Mais une personne à je tiens encore énormément aujourd'hui me rendait souvent visite. Mais oui, le temps ne compte, et qui sait combien d'années s'est-t-il écoulées depuis notre conversation ?"

Elle regarda le cheval, et lui caressa la crinière, une larme coulant sur une de ses joues.

" Cela te dirait que l'on marche un peu..."

Alyss rougit, sourit, et répondit pleinement :
"Oui !"

Elle se leva, et le regarda fixement.
"Je ne te détruirai pas, car tu es une Chain importante pour moi. A part Cheshire, tu es la seule à ne pas craindre mon approche... C'est plutôt reposant, car en général ça m'énerve, et je me dis que je suis vraiment un monstre..."

Ils avaient beau marcher, le décor resta le même.
"Que penses-tu de... B-Rabbit, dis-moi ?"

Sa mélancolie quotidienne ne touchait jamais personnes, quand on sait qu'elle peut détruire ses Chains d'une seconde à une autre... Mais quelqu'un pourra-t-il de nouveau l'aider à surmonter sa solitude ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss) Dim 8 Sep - 0:55

Epheris écoutait son ancienne dirigeante d'une oreille surprise, s'était-il trompé sur son compte? Sa vigilance lui commandait toutefois d'être vigilant, il venait tout juste de reprendre vie dans un corps qui ne lui appartenait pas. L'environnement de l'abysse était propice à renforcer ce genre de sortilège aussi n'avait-il aucun effort à faire. Plus morte que vivante que voulait-elle sous-entendre ? Le chain l'observait avec perplexité, il avait une vision étroite parfois des choses et cette remarque n'avait pour lui aucun sens. Il n'aurait pas fait le lien avec cette vie cloisonnée, car lui avait fait le choix de partir... Epheris eut des sueurs froides, il ne devait pas rester longtemps, car oui ici le temps était incertain; il avait des obligations envers Lyria qu'il devait à présent protéger. Ses naseaux se dilatèrent, sa crinière se hérissa comme s'il réprouvait ce choix. Non, il ne la laisserait pas tomber. Sa nature protectrice lui revint à l'esprit, il se revit écoutant des souvenirs de ce Jack. Il se demandait s'il reviendrait, il ne revenait jamais; c'était un lâcheur. De colère, il donna un coup dans une tour d'objets en équilibre, qui retomba au sol.

" C'est un ingrat... Eloigne toi de lui, ne pense plus à lui...Oublie le..."

Alysse était triste, si triste; il ne l'avait jamais vu ainsi. Jamais non plus elle n'avait cherché à lui faire quelques gestes de tendresse. Des missions encore et toujours sans répits. C'était ce qui l'avait poussé à partir, il n'y avait aucune liberté... Quand elle lui dit qu'elle ne chercherait pas à le détruire, il fut soulagé vu que la dernière fois, il y était passé près...

"C'est agréable de le savoir", souffla t-il


Le paysage n'évoluait pas comme s'il n'avait pas de fin, une espèce de long tunnel sans sortie...

"B Rabbit? Je ne l'ai que peu connue... Juste entendu parler, mais elle est moins impressionnante que tu ne l'es."

Alors qu'ils avançaient tous les deux, le cheval blanc vint frotter son museau contre cette dame dont la blancheur ne signifiait pas forcément la pureté, elle avait ses grandes crises de nerfs disons...

"Pourquoi voulais-tu en savoir plus sur elle?"
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss)

Revenir en haut Aller en bas

Pour un coup de nostalgie.. (PV Alyss)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: L'Abyss :: Boite à jouets cassés-