Partagez|

N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Dim 20 Jan - 17:47

Après la pluie, le beau temps. Après le beau temps, qu'y a-t-il alors ? La pluie, encore une fois. C'est du moins ce qu'indiquait les gros nuages noirs se rapprochant dangereusement de Réveil. Déjà qu'il avait plu toute la matinée, le soleil semblait les avoir abandonnés pour la journée.
Dans les rues, un homme râlait après "ce fichu temps où l'on allait encore finir trempés". Il était sec pour le moment, non ? De quoi se plaignait-il ? Un autre homme, plus jeune, venait de passer à côté de lui, se dirigeant dans le sens inverse. Il lâcha un léger soupire en l'entendant piailler pour si peu. Le temps n'avait que si peu d'importance par rapport aux autres choses se déroulants dans une vie.

-T'as un problème avec moi, gamin ?

Ah. Il avait dû l'entendre soupirer.
L'interpellé se retourna, prenant un léger air étonné, bien vite remplacé par un sourire innocent mais teinté d'une pointe de moquerie.

-Vous devez faire erreur, je n'ai rien dis, lui répondit-il simplement.

Le plus âgé hésita un instant sur "lui faire ravaler son sourire" ou "laisser passer", pour finalement opter pour la deuxième solution, et partit en grommelant. On rencontrait des personnes vraiment sympathique dans cette ville. Nouveau soupir. Le jeune aurait préféré qu'il reste, ça lui aurait donné une occupation, un défouloir par la même occasion. Tant pis, il reprit sa route dans les ruelles plutôt étroites de la capital, là où il avait le moins de chance de se faire repérer par des agents de Pandora. Il ne comptait pas rester dans ces zones sombres toute sa journée non plus, juste pour rejoindre les endroits qui l’intéressait. S'il y en avait. Il errait, sans vraiment de but précis, depuis près d'une heure. Rien ne l’intéressait pour le moment, mais il espérait trouvait quelque chose ou même quelqu'un pouvant faire basculer cette balance.

Tournant à un carrefour, il se retrouva vite entouré de monde. Le chemin l'avait mené jusqu'au centre-ville, toujours bien peuplé dans ces heures de la journée. Avec autant de personne dans la rue, il ne serait pas repéré, même si des membres de son ancienne organisation se trouvaient dans le lot, à moins d'être à côté de lui bien entendu. Le soucis dans les lieux trop bondés, c'est justement qu'il n'est pas toujours simple de repérer quelqu'un parmi la foule. Pourtant, l'homme, Vincent, car c'était son nom, parvint à trouver une personne susceptible de retenir son attention. Ce n'était qu'un pur hasard, non seulement il ne se serait pas attendu à la voir mais en plus, il ne lui avait encore jamais adressé la parole. Qu'est-ce qui le poussait à aller voir alors ? Tout simplement parce qu'il savait qui elle était. Une jeune femme aux cheveux blancs dont il savait qu'elle était roturière, pourtant elle était en couple avec Oz Bezarius, enfant d'une famille Ducale. Ce simple élément pouvait s'avérer attirant, pas seulement pour lui, pour Leo surtout. Lui en trouvé de l’intérêt lorsqu'il cherchait à approcher Oscar Bezarius, mais maintenant qu'il était recherché, cela ne lui était plus d'aucune utilité.
Il se rapprocha assez rapidement de la concernée afin de l'aborder en tout aise.

-Bonjour. Je ne sais pas si vous me connaissez, je m'appelle Vincent Nightray. Pensez-vous que l'on pourrez discuter... au calme ?

Leur rencontre risquait de ne pas être très discrète au milieu de cette partie de la ville. Se disant, il avait jeté un regard en direction d'une rue donnant sur des endroits moins fréquentés. Là-bas, il serait plus facile de s'entendre, si elle acceptait de l'y suivre bien entendu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Mar 22 Jan - 16:55

C’était toute une agitation dans le Manoir Bezarius en cet après-midi. Ayumi ne savait pas vraiment pourquoi mais toutes les bonnes du manoir était en train de courir dans toutes les pièces lui donnant presque le tournis ! La petite était simplement assise sur le canapé du salon en les regardants allers à droite puis à gauche en manquant quelque fois de se casser la figure en se prenant les pieds dans le grand tapis. C’était une occupation comme une autre comme son petit blond n’était pas là ces dernières heures. Oz avait aussi été pris au dépourvu pour une raison toujours aussi floue. Dans un grand soupir, l’albinos se laissa tomber en arrière en soufflant sur une mèche de cheveux qui l’a faisait loucher. Mais à croire qu’on n’allait pas la laisser tranquille elle aussi…

Alors qu’Ayumi était tranquillement en train de s’endormir sur son divan, une femme complètement paniquée vint lui sauter dessus pour lui demander d’aller faire des courses vu que personne d’autres ne semblaient avoir le temps. Soupirant encore une fois, la petite fit un sourire. Ce n’était pas le moment de refuser. Déjà qu’elle était très mal vue à cause de son statut, Ayumi devait faire attention à bien se montrer et pas empirer une nouvelle fois la chose. Se mettant sur ses deux jambes, la petite prit donc son manteau, enfila ses chaussures rapidement et sortit de la grande demeure Bezarius. Se grattant un peu derrière la tête, elle lit la liste de course. S’était surement de la nourriture pour ce soir vu qu’il n’y avait que des ingrédients d’écrit. Espérant juste qu’elle ne se perde pas encore une fois en chemin, d’accord ?

Rapidement, la petite Hasegawa arriva dans les ruelles marchandes de la Capital. Elle ne devait pas perdre son temps vu que le ciel semblait être contre elle. Les nuages noirs arrivèrent rapidement et la pluie n’allait certainement pas tarder… Bon, la pluie n’était pas quelque chose qui la gênait mais le sac en papier serait rapidement cassé à cause de l’humidité. En cinq petites minutes, les légumes ainsi que le pain furent achetés mais la Capitale se remplis d’un coup. Le centre-ville était un peu fait pour ça aussi… Surement les achats de dernières minutes. La petite essaya donc de se faire un chemin parmi les passants en tenant fortement ses achats contre elle essayant de ne rien faire tomber par terre.

Mais la foule semblait beaucoup trop dense et on ne semblait pas avoir envie de la laisser rentrer tranquillement. Un drôle d’homme vint à ses côtés en se présentant sous le nom de Vincent Nightray ? Ce nom de famille lui disait quelque chose… Où elle l’avait entendu déjà… Surement dans les connaissances d’Oz ! Bien que la manière de l’approcher était quelque peu bizarre. Soupirant encore une fois, Ayumi fit un hochement positif de la tête en attrapant sa main.

« Franchement, je ne dis pas non. Il y a beaucoup trop de monde ici ! »

Et hop ! À peine finit sa phrase qu’elle l’entraina dans un endroit un peu plus calme. Comme elle ne le connaissait pas, la petite fit tout de même attention à ce que du monde soit encore présent au cas où elle devait fuir. Bon, la contractante pouvait aussi le tuer mais vu son nom de famille, qu’elle ne s’était toujours pas remis en tête, mieux vaut pas. Elle lâcha donc sa main en reprenant son sac contre elle.

« Vincent c’est bien ça ? Effectivement, to…votre prénom ne me dit rien du tout. Elle pencha un peu la tête sur le côté. D’où me connaissez-vous ? »

La petite se gratta un peu la joue gênée. Sa mémoire n’était pas la meilleure et oublier quelqu’un pouvait être très gênant et embarrassant pour l’autre. Mais, que quelqu’un vous connaisse et pas vous, s’était tout aussi stressant ! Enfin bref, Ayumi leva un peu la tête vers le ciel en faisant une mine boudeuse. La pluie n’allait vraiment pas tarder !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Lun 25 Fév - 1:40

L’approche s’était avérée simple finalement. À peine sa proposition avait-elle était donnée que la jeune femme avait pris sa main pour l’entraîner dans un lieu plus calme, lui répondant qu’il y avait, en effet, bien trop de monde ici. Le coin où ils se retrouvèrent désormais n’était pas totalement à l’écart des autres, il y avait toujours quelques passants qui se trouvaient autour d’eux, mais cela ne posait pas vraiment de problème au blond, ce serait déjà bien suffisant. Elle ne le connaissait pas, qui plus est, il n’allait donc pas l’effrayer en essayant de l’emmener plus à l’écart encore, elle devait déjà être un minimum méfiante envers lui.

Apparemment, elle ne le connaissait pas. C’était tant mieux, si elle n’avait ne serait-ce qu’entendu parler de lui elle aurait pu avoir connaissance de son implication dans l’affaire du chasseur de tête. Ce qui devait vraiment l’intéresser pour le moment, c’était comment il la connaissait. Ce n’est effectivement pas tous les jours qu’un homme dont nous n’avons pas connaissance nous aborde dans la rue. Il pouvait tout aussi bien paraître suspect, curieux ou d’autres choses encore. Enfin, il comptait bien la mettre en confiance. Après tout, les femmes n’étaient que rarement difficiles à manipuler, il s’y connaissait bien.

- À vrai dire, je ne vous connais pas vraiment, je crois que je ne sais même pas votre prénom , dit-il sur un ton désolé, mais il y a des détails que je sais de vous. Être en couple avec un fils de duc ne passe pas inaperçu, voyez-vous ?

Il souriait gentiment, maintenant, réfléchissant un instant à ce qu’il pouvait lui dire pour entamer une conversation qui l’intéresserait. Autant être franche, sans lui donner les détails de ce qu’il souhaitait.

-Je voulais justement savoir si tout se passait bien ? Vous n’avez pas eu de soucis avec les autres nobles ? Je sais qu’ils sont parfois durs. Peut-être est-ce un peu malpoli de vous poser ces questions alors que vous venez de me rencontrer, préférez-vous faire plus amples connaissance avant ?

Se montrer rassurant, apaisant. Ce sont des éléments qu’il n’a que trop exploité durant toutes ces années où il s’amusait avec des femmes qu’il rencontrait l’espace de quelques heures, lors de soirées mondaines. Il savait aussi qu’il pouvait compter sur son apparence, ces créatures se laissaient vite charmer par une belle apparence, il ne leur fallait pas grand-chose. Ridicule ? Oui, c’était le mot. Le blond n’avait pas de quoi s’en plaindre, au contraire, ça lui était bien avantageux. Il avait pas mal tenu avec Ada, elle, pourtant lui donnait plus de fils à retordre, mais le problème venait essentiellement d’elle. Bref, il savait ce qu’il avait à faire quant à la jeune albinos, en espérant que cela fonctionne comme prévu. Il n’y avait pas de raison que ce ne soit pas le cas. Quoi que. Si, il y en avait une, elle était en couple. Mmh, cela empêchait-il vraiment quelqu’un d’être charmé par une tierce personne ?

Une gouttelette vint s’écouler sur son visage qu’il redressa sur le coup pour observer le ciel. Les gros nuages gris s’étaient faits plus présent entre temps et menacés de plus en plus de se débarrasser de l’eau qu’ils trimbalaient. Comme s’ils n’en avaient pas suffisamment écoulés le matin. Pour lui, ce n’était pas gênant, mais il n’était pas sûr que ce soit aussi l’opinons de son interlocuteur. Pour le moment, il n’y avait que de rares gouttes, la légère intempérie pourrait encore attendre un moment.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Ven 1 Mar - 16:15

Bon, la journée semblait devenir un peu plus intéressante oubliant le pourquoi elle avait quitté le Manoir et ainsi se promener dans les rues marchandes de la capitale. Cet homme avait attiré son attention et pas qu’un petit peu. Ce n’était pas tous les jours qu’on voulait lui faire une petite discussion dans la rue surtout avec une personne dont elle n’avait jamais entendu le prénom. Mais, le nom de famille lui disait quelque chose. Les pensées de notre amie partir un petit peu et elle se gratta la joue intriguée. Puis soudainement, comme un flash lui vint en tête et elle souleva un doigt contente d’avoir enfin retrouvé quelque chose ! Ouep, car sa mémoire était vraiment pas une amie d’Ayumi.

« Je me disais que votre nom me disait quelque chose ! Vous êtes de la même famille que Gilbert non ? »

Bon là, c’était soit je veux te parler car je vais t’envoyer balader comme le grand noiraud, soit c’était une coïncidence et Vincent voulait simplement faire une petite conversation. D’ailleurs, le blond venait de lui dire qu’il ne connaissait pas son prénom mais, juste son statut de fiancée du futur duc Bezarius. Sur le moment, un soupir sortit de la bouche de notre albinos qui n’aimait vraiment pas être interpelée que pour ce sujet. Elle était en couple avec Oz et alors ? Bon, Ayumi n’allait pas se montrer directement négative avec le Nightray se disant que s’était peut-être juste un moyen d’engager une conversation pour connaitre la petite amie d’Oz ? Peut-être qu’il était tout simplement ami avec Oz lui aussi ? D’un petit sourire, la petite se présenta donc.

« Excusez-moi. Je pensais que oui. Je m’appelle Ayumi Hasegawa. Ravis de vous connaitre Mister Vincent. He bien, oui je suis avec Oz mais, nous sommes un couple comme les autres. »

Ouais bon, d’accord ! La contractante n’avait pu retenir cette dernière petite remarque qui n’était cependant pas à prendre du mauvais côté. Ayumi voulait simplement dire qu’ils pouvaient être comme tous les autres couples même si Oz devenait un futur Duc. Notre amie se préoccupait bien peu de son rang d’ailleurs. Le seul petit problème, c’est qu’elle sera obligée de mettre des robes snif… Enfin bref, Vincent semblait avoir repris un peu de parole et la conversation allait être relancée ! Sous quelques gouttes de pluie en plus.

Tiens ? Le jeune Nightray ne semblait pas être comme les autres. Il venait de lui demander si tout allait bien et s’ils n’avaient pas de problème avec les autres nobles à cause de leur relation puis demandant si elle voulait faire plus ample connaissance. La contractante se gratta la joue un peu gênée car n’ayant pas encore l’habitude d’un contacte. Elle tourna tout de même la tête pour lui répondre.

« C’est gentil comme question. Tout ce passe plus ou moins bien. Si les autres nobles n’acceptent pas notre relation, nous nous en fichons. Nous sommes bien ensemble. Elle fit un petit sourire. Mais si vous voulez discuter plus amplement, je ne dis pas non pour apprendre à vous connaitre. »

Bah ouais, on sait jamais comme on dit ? Ayumi était d’une nature naïve mais, elle savait faire attention surtout quand il s’agissait de son petit ange ! L’albinos ne voulait pas lui apporter de problème. Puis, quelque chose lui donnait envie de parler avec ce Vincent. Quoi ? Il avait lui aussi des yeux vairons comme son petit frère maintenant mort… Enfin, ne pensons pas à cet événement s’il vous plait.
Mais, les gouttes de plus devenaient de plus en plus grosses et les nuages ne semblaient pas du même avis. Ayumi aimait bien la pluie mais, à cause de son pouvoir, elle ne pouvait pas en abuser. Se secouant un peu la tête à cause de sa chevelure déjà bien mouillée, l’albinos pencha la tête sur le côté.

« Mais, je pense que le mieux serait de parler dans un endroit couvert. Car là, nous risquons de tomber malade. »

Comment faire en sorte de tourner l’avantage en sa faveur. Car oui, Ayumi pouvait être affaiblie mais, aussi tomber dans un profond rhume comme quand elle avait rencontré le petit blond. Puis, Vincent était humaine n’est-ce pas ? Alors, lui aussi il pouvait tomber malade ! Il y avait aussi les produits qu’elle avait acheté qui n’allait pas durer longtemps dans le sac en papier. Bref, elle espérait qu’il connaisse un endroit !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Lun 1 Avr - 21:55

Tout ce présentait comme il le voulait. S'il n'avais pas beaucoup de chances ces derniers temps, Dieu -auquel il ne croyait, mais c'était l'expression qui comptait- ne semblait pas l'avoir abandonné lorsqu'il s'agissait des femmes. Elles devaient toutes être aussi naïves les unes que les autres. Au moins, l'important était qu'il soit parvenu à intrigué la demoiselle ; maintenant qu'il avait attiré son attention, il devait faire en sorte de ne pas la perdre, une discussion était le mieux pour garder l'intérêt de quelqu'un sur nous.

Ses yeux vairons brillèrent légèrement quand elle prononça le prénom de Gilbert, comme à chaque fois qu'il s'agissait de son grand-frère. Finalement, elle connaissait bien le nom de Nightray, mais peut-être pas parce qu'il s'agissait d'une des familles ducales.

-Effectivement, Gil est mon frère, répondit-il en souriant. Vous le connaissez ?

Cela ne concernait en rien son but premier, mais si elle connaissait son cher frangin, alors ça l'intéressait tout autant, voir plus. Surtout que celui-ci n'était pas vraiment proche de la gente féminine. Enfin, il ne devait quand même pas trop se détourner de ce pourquoi il l'avait abordé, il se re-concentra donc rapidement sur ce qui suivait. Elle ne lui avait pas encore dit comment elle s’appelait, mais ne tarda pas à le faire. Ayumi Hasegawa. Ce serait surement un des seuls noms qu'il retiendrait en entier ; jusque maintenant, les autres femmes n'avaient pas eu suffisamment d'intérêt pour qu'il prenne soin de le connaître.

-Je suis tout autant enchanté que vous. Soyez sûre que je ne considère en rien votre couple comme étant différent des autres, contrairement à d'autres qui vous ont certainement posés problèmes sur ce sujet.

Était-ce possible de faire plus hypocrite que cela ? Du moment que c'était vraisemblable, il n'y avait pas de problèmes. De toute façon, les personnes les plus gentilles sont toujours hypocrites en un sens, puisque, même si c'est dans leur nature, elles espèrent quand même obtenir aussi de la gentillesse en retour. Certes, c'était beaucoup plus innocent que ce que lui faisait. Pourtant, cela l'importait peu, seul le résultat qu'il en tirait était important. De plus, Ayumi semblait sensible au sujet de son couple avec Oz, cette gentillesse là-dessus ne pouvait donc que lui apportait des points positifs. Elle ne devait pas rencontrer souvent des nobles aussi indulgents là-dessus.

Il commençait à bien cerner l'attitude qu'il devait adopter au contact de la jeune albinos, elle était assez simple à approcher. Il restait quand même prudent, elle ne serait surement pas aussi naïve qu'il pouvait l'espérer quand il s'agissait de donner des informations qui pourrait l'intéressait. S'il voulait en apprendre plus, il ne devrait pas être trop direct et rester naturel, bien entendu.

-Je pense que vous avez bien raison d'agir ainsi, ce n'est qu'en persistant qu'ils finiront par accepter votre amour. Au bout d'un moment, il se lasseront de discuter de vous, alors ne vous découragez pas, lui dit-il d'un air apaisant.

Bien, elle acceptait de discuter plus amplement avec lui. En faisant un peu plus connaissances, il pourrait analyser les éléments qui pourrait servir à lui ou à Leo.
Pendant que leur conversation se déroulait, la pluie en avait profitée pour se faire plus pressante et tomber de plus en plus. Les nuages prévoyait même qu'elle deviendrait encore plus menaçante dans peu de temps. Ayu lui proposa qu'ils aillent se mettre à l'abri et il était bien d'accord avec elle. La pluie ne le dérangeait pas vraiment, mais s'ils se rendaient dans un lieu à l'abri où ils seraient un peu plus à l'écart des autres, cela l'arrangeait bien.

-On devrait pouvoir trouver un endroit à sec, pas loin. Suivez-moi.

Se disant, il lui tendit la main, l'invitant à l'emmener avec lui.
Ils marchèrent un moment, le temps pour Vince de trouver ce qu'il chercher. Finalement, il perçut un petit abri, devant un bâtiment abandonné dans une rue peu fréquenté, plus particulièrement maintenant qu'il pleuvait. C'était tout ce qu'il pouvait espérer et s'y dirigeât donc. La toiture empêchait bien la pluie de passer, même si elle ne couvrait pas une grande distance, ils risquaient de devoir se serrer un peu. C'était parfait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Sam 13 Avr - 17:41

Bien, la journée ne semblait pas être aussi banale finalement et se trouvait être intéressante finalement ! C’était bien rare qu’une personne haute placée vienne lui tenir compagnie et lui parler d’une manière plutôt normale et n’essayant pas de lui dire que la petite n’avait rien à faire avec le fils Bezarius. Quand cela arrivait, Ayumi n’était jamais très sympathique avec la dite personne et préférait lui envoyer une remarque cassante avant de se retourner, dire au revoir par politesse et continuer son petit chemin comme si la conversation n’avait jamais existé ! Elle ne le montrait pas, mais notre albinos n’aimait pas du tout que leur relation soit aussi mal vue… Cela la touchait beaucoup, mais notre enfant préférait paraitre neutre pour ne pas que son petit ange soit touché par sa culpabilité. Heureusement pour elle, Vincent détourna la conversation en semblant surprit qu’elle connaisse Gilbert qui était son frère en lui demandant un peu plus d’information. Que dire… C’était un peu compliqué comme relation et la contractante ne savait pas vraiment quoi dire.

« Oui, je lui ai déjà parlé. C’est une personne plutôt sympathique, mais qui s’imagine bien vite des choses. »

Ayumi avait l’intention de surtout dire ce qu’elle avait pu découvrir de lui avant qu’elle ne lui apprenne pour sa relation avec Oz, mais elle remarqua sa gourde que quand la petite finit de parler. Sur le coup, l’étrangère espéra ne pas l’avoir blessé en disant que Gilbert était un peu naïf tout de même. Elle essaya de reprendre un ton normal quand le blond reprit la parole concernant le couple de notre petite Hasegawa. L’albinos fut bien plus surprise quand Vincent lui dit que son couple ne lui posait vraiment aucun problème et que les autres finiraient par changer d’avis avec le temps. C’était quelque chose que l’adolescente espérait plus que tout ! Que ses paroles derrière leurs dos cessent que nos tourtereaux puissent vivre leur amoureux comme n’importe quel couple qui existait dans cette capitale qu’était Réveil ! Un sourire assez doux s’afficha finalement sur son visage montrant qu’elle était contente que quelqu’un soit enfin d’accord avec leur façon de s’aimer !

« C’est très gentil de votre part de soutenir notre relation. Ça me fait très plaisir. Vous ne savez pas comme c’est rare. »

Le ton de notre Ayumi était devenu bien plus doux qu’avant avec son petit sourire qui voulait tout dire. Oui, elle était vraiment contente d’avoir enfin un point de vu positif ! C’était peut-être naïf, mais un rien pouvait la rendre joyeuse quand il s’agissait d’Oz. Même la pluie, qu’elle ne détestait pas pour autant, ne pouvait pas venir tuer sa petite joie du moment ! Jusqu’à que cette dernière devienne bien plus violente et commence à mouiller le sac en papier qu’elle tenait dans ses bras. Si ce dernier venait à lâcher, cela ne serait pas bien pratique pour tenir son contenu et rentrer rapidement. Vincent semblait connaitre un endroit où ils pourraient être à l’abri ce qui rassura grandement notre contractante qui avait peur de voir son feu faire des siennes ! Vous savez, le froid pouvait vraiment être très mauvais pour elle… Surtout que comme Ayumi contrôlait le feu, seule la chaleur humaine était bénéfique pour elle.

Finalement, ils arrivèrent dans un endroit bien calme, tant mieux il y aurait moins de monde qui la critiqueraient, et se retrouvèrent à l’abri sous un petit toit d’un bâtiment. Se secouant un peu la tête pour faire tomber les gouttes sur ses cheveux, un petit éternuement sortit de sa personne. Ah non, oust ! La petite n’avait aucune envie de tomber malade ! Surtout que l’enfant avait peur de déranger Vincent comme l’endroit n’était pas spécialement grand. Son corps avait toujours été très froid dans ce genre de moment et elle ne voulait pas paraitre suspect ou encore le rendre malade. Elle lâcha donc maladroitement.

« Ah, je suis désolé. Je vous mouille encore plus là ! »

Que faire, que faire… Il n’y avait pas vraiment quelque chose à faire en fait. Ayumi n’était pas bonne en orientation alors aucune moyen de trouver une habitation où se loger quelques minutes. Elle partit donc dans ses pensées pour tenter désespérément d’aider un petit peu en vain. L’albinos fit donc un soupir avant de tourner la tête vers Vincent.

« J’espère que la pluie va bientôt s’arrêter. Il commence à faire frisquet. »

Non, Ayumi n’était pas du tout le genre de femme à être mal pour un rien et surtout à se plaindre. C’était juste que son pouvoir puisse facilement partir en cacahuète à cause de l’eau. C’était la dernière chose qu’elle voulait… Que son statut de contractante illégale soit découvert ou encore son statut de Vampire qui était encore plus important à cacher. Comment tout allait-il se terminer finalement ? Tous au lit avec un gros rhume certainement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Lun 22 Avr - 15:19

Le plus embêtant dans cette journée, c'était la pluie. Vince n'avait aucun problème avec, nous en avons déjà parlé, mais elle pouvait être gênante pour la suite des évènements donc c'était tout de même quelque chose de problématique. Bon, elle n'avait fait que d'apparaître et disparaître depuis le début de la journée, cette fois ne devrait pas ce différencier des autres donc l'averse ne devrait pas durer trop longtemps, c'était l'essentiel. A moins qu'elle se décide cette fois-ci à faire un semblant d'orage et à pleuvoir des cordes, mais évitons de parler de malheurs ça risquerait d'en attirer -déjà qu'il n'était pas vraiment chanceux, en particulier ces derniers temps. A part cela, tout ce passait pour le mieux, donc tant mieux. Il espérait quand même ne pas trop se laisser subjuger par le sujet "Gil". Quand il s'y mettait, le Nightray serait capable de parler de son grand-frère pendant des heures à qui voulait l'entendre, ce qui faisait bien peu de personne -voir personne en fait, sauf peut-être un chien errant à ce moment là-, bref.

-Eh bien, sacré Gil ! Enfin, je suis ravie que vous le trouviez sympathique.

Le cas contrire lui aurait bien déplut, évidemment, même s'il était jaloux quand quelqu'un était trop proche de lui. Oui, il était compliqué à ce niveau, le plus simple serait de garder Gil pour lui tout seul en fait -chose qui le tentait beaucoup mais le concerné n'accepterait bien sûr jamais. Soit, elle venait en quelque sorte d'affirmer qu'il était naif, mais à ce niveau là le petit frère n'était pas sûr de pouvoir en dire quoi que ce soit puisqu'il avait passé dix ans à lui mentir sans que son ainé n'y redise quoi que ce soit. Il lui semblait quand même que c'était parce qu'il ne voulait pas trop ce mêler de ces histoires plutôt qu'une quelconque naïveté, m'enfin la question n'était plus vraiment d'actualité après tout ce qu'il s'était produit. Bref, il était parvenu à faire plaisir à Ayumi avec son hypocrisie, ce qui était parfait pour lui. Il devait donc continuer dans cette voie là, du moment qu'il n'exagérait pas de trop, il ne fallait pas paraître suspect, non plus.
Il ria alors légèrement devant son changement de ton et son sourire, se voulant avoir l'air un peu gêné devant sa reconnaissance.

-Allons, je trouve cela normal ! Je pense que l'on devrait encourager les couples au lieu de les critiquer comme le font tant de monde, après on s'étonne qu'il y a autant de problèmes de ménage, normal avec tout ce qu'ils entendent de sur eux ou de sur leur partenaire !

Allez, encore un discours de beau parleur. Bah, c'était beau ce qu'il disait, non ? Vrai aussi. Lui n'en avait peut-être rien à faire de tout cela, mais ce n'était pas pour autant qu'il n'allait raconter que des idioties sinon ce ne serait pas fiable. Mmh, la pluie se faisait encore plus violente par contre, ça devenait un peu critique pour le coup et c'était bien pour cela qu'ils étaient vite aller se mettre à l'abri que Vincent trouva assez rapidemment. Ils n'avaient pas trop eu le temps d'être mouillés comme ça. Il regarda le sac qu'elle tenait, voyant qu'il était en papier et donc bien sensible à l'eau, pas pratique quand il pleuvait. Heureusement qu'ils étaient maintenant sans un endroit sec, bien qu'étroit. La jeune femme paraissait quand même mal à l'aise à cause de l'étroitesse du lieu, ça s'entendait dans ses paroles maladroite.

-Ne vous excusez donc pas, j'aurais du chercher un plus grand abri.

Ce serait un peu tard pour se déplacer maintenant, surtout si la pluie prenait de nouveau de l'intensité. Il espérait quand même que ça ne devienne pas un problème d'avoir si peu de place, mais voilà qu'elle parlait maintenant du temps qui se faisait frisquet. Eh bien, autant y faire quelque chose. L'homme retira sa veste pour la mettre sur les épaules de la plus jeune, elle aurait plus chaud comme ça.

-C'est mieux ainsi ?

Il voulait quand même s'en assurer, sait-on jamais. Maintenant il fallait qu'il réfléchisse à ce qu'il pourrait rechercher comme information venant d'elle. Il n'y avait rien de particulier qu'il recherchait, c'était seulement qu'il pourrait y avoir des choses intéressantes à savoir qui viendraient surement au fil de la conversation à condition qu'il parvienne à garder sa confiance.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Mer 24 Avr - 19:53

He bien, on ne peut pas vraiment dire que la journée avait décidée d’être clémente aujourd’hui. Plus le temps passait, plus les gouttes de plus devenaient violentes et abondantes. Certaines commençaient même à durcir pour devenir quelques petits grêlons qu’il valait mieux éviter si on ne voulait pas prendre de bleu ou encore un mauvais coup sur la tête. A croire que le temps était contre elle et que ses achats n’allaient finalement pas revenir complètement secs au Manoir de la famille Bezarius. Un soupir sortit de sa bouche en se disant qu’appeler une diligence ne serait pas de refus. Le problème ? C’est qu’Ayumi ne connaissait pas du tout sa localisation et encore moins le nom de la rue dans laquelle son envie de se promener l’avait menée. Peut-être que Vincent en savait un peu plus ? Du moins l’albinos n’avait pas envie de faire croire que la présence de l’homme la gênait. De ce fait, la petite allait donc encore attendre un moment dans l’espoir que les gouttes cessent de tomber.

Une nouvelle fois son attention se tourna sur le Nightray à ses côtés reprenant la parole en ce qui concernait son couple. Des scènes de ménages ? Non ce n’était pas encore le cas pour les deux petits amoureux qui ne s’étaient jamais pris la tête à cause de ce sujet. Pour dire la vérité, Ayumi et Oz essayaient tant bien que mal de ne pas aborder leur problème quand ils étaient ensemble préférant passer de bon moment tant qu’ils le pouvaient ! Heureusement pour les amoureux, les nobles n’étaient pas là tous les jours et les bonnes du Manoir avaient compris qu’il ne fallait pas la chercher sur ce sujet et que son caractère était bien prononcé !

« Oh, ne vous en faites pas ! Nous passons en dessus de ces remarques. Nous ne sommes pas du genre à nous prendre la tête à cause des autres. »

Après tout, Vincent semblait s’inquiéter un peu pour eux. Ayumi voulait le rassurer ! Pour que l’homme soit aussi gentil, il devait surement être un ami assez proche de son ange ou quelque chose d’autre. La contractante n’avait pas spécialement envie de creuser la chose pour le moment et préférait parler tranquillement en espérant que le temps se calme ! C’était peut-être un peu naïf de ne rien demander sur cet homme qu’elle venait pourtant juste de rencontrer. Vous savez quoi ? La curiosité de notre fille revint assez rapidement et ne pouvant pas la retenir, une question traversa ses lèvres en penchant la tête sur le côté d’une manière curieuse.

« En fait, vous êtes un amis d’Oz pour vous préoccuper comme ça de nous ? »

L’enfant se gratta timidement la joue pour montrer que sa question la gênait un petit avant d’être surprise et d’avoir le manteau du frère de Gilbert sur les épaules. Ayumi ne put retenir un petit air surpris. Premièrement, la veste était beau être un gentil mouvement, mais le pouvoir de notre amie ne pouvait la réchauffer qu’avec de la chaleur humaine. C’était l’inconveniant quand on maitrisait cet élément chaud qu’était le feu. Deuxièmement, l’albinos ne voulait pas que Vincent tombe malade par sa faute ! D’un air un peu maladroit, elle agita une main devant sa figure en lui tendant son manteau d’une mine un peu boudeuse.

« Ne vous en faites pas. Vous avez bien plus besoin de ce manteau que moi. Je saurais tenir jusqu’à la fin ! »

La chose qui cassait complètement ses dires ? Les tremblements de l’adolescente qu’elle ne pouvait pas retenir très longtemps. Il manquerait plus que ses flammes fassent des leurs et que des cartons partent en cendre un peu plus loin. Bon, tant que ses yeux ne devenaient pas couleur d’or, on pouvait croire que c’était un accident ! Toujours collée à Vincent, Ayumi ne put retenir un petit éternuement montrant que le lieu allait de moins en moins bien pour elle. Il n’y avait vraiment pas d’auberge dans le coin ? Surtout que le problème commençait é devenir plus grand… Une pile de carton partit en flamme à environ cinq mètre d’eux. Oups, la Vampire essaya de rester le plus calme possible. Regardant d’un air surpris les flammes qui venaient de surgir.

« He bien, ce n’est pas commun du feu sous la pluie. »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Mar 30 Avr - 4:24

Et voilà que le temps empirait encore et encore, maintenant il s'agissait même de grêlons qui tombaient peu à peu du ciel, remplaçant les gouttes de pluie. Le temps n'était pas clément avec eux, c'était le cas de la dire. Eh bien, c'était toujours quand on ne voulait pas de quelque chose qu'on l'obtenait, ça valait tout aussi bien pour le temps, des objets ou même des personnes -tiens, comme ce cher chapelier qui fourrait son nez partout-, en tout cas, il ne pouvait rien faire contre les intempéries bien que ce soit dommage. Ils leur auraient vraiment fallu un abri plus grand, mais là non plus il n'y pouvait pas grand chose puisqu'il avait jugé que celui-ci serait très bien même s'il ne semblait pas vraiment convenir à l'autre concerné. Il fallait se dire qu'une chute de pluie -ou de grêlons- cessait toujours et qu'après elle viendrait le beau temps, du moins il finirait bien par se calmer au bout d'un petit moment qui serait plus un moins long selon ce que les nuages auront à en dire.

Bon, le jeune couple paraissait bien solide d'après ce qu'en disait la petite Ayumi, à moins que ce ne soit juste pour le rassurer ou un peu des deux peut-être. Elle semblait bien amoureuse en tout cas ; c'était bien le genre des filles en y pensant. De toute façon, les nobles devaient bien comprendre que dire du mal des autres derrière leur dos ne sert à rien, ce qui ne les empêchent bien entendu pas de continuer à le faire. Ils ne savent même faire que cela et c'est pour cette raison qu'ils se tiennent au courant des dernières informations de chacun, juste pour pouvoir critiquer indéfiniment. Les Nightray l'avaient déjà suffisamment fait avec Gil par le passé, maintenant au moins, ils n'en avaient plus l'occasion de là où ils se trouvaient -six pieds sous terre donc.

-Vous avez bien raison, c'est la meilleur solution.

Il y a certaines remarques à côté desquelles on ne peut pas passer mais cela change selon les situations et les personnes dirons-nous. Bon, par contre, voilà qu'ils abordent un sujet un peu plus délicat : la jeune fille lui demandait s'il était un ami d'Oz . Évidemment, ça peut paraître étrange qu'il s'intéresse autant aux deux si il n'en est pas proche, pourtant c'est bien le cas mais avec une raison précise derrière. Raison qu'il ne peut bien sûr pas donner et il doit donc se servir d'une excuse rapidement. Allons, à ce niveau là il commençait à atteindre le stade de pro, depuis le temps qu'il doit en trouver pour toute sorte de chose, alors il en trouve vite une qui ne se trouvait pas bien loin en fait.

-Je ne suis pas proche de Oz directement, non, mais je le suis d'une personne de son entourage, alors ça m’intéresse quand même, vous comprenez ?

En cas de besoin il pourrait lui en dire un peu plus sur le sujet : Ada bien sûr, pour une fois qu'elle pouvait lui servir à quelque chose. Ça n'avait pas été son but premier, mais puisqu'elle s'était averré inutile pour celui-ci, il faisait avec ce qu'il avait -et c'était bien peu quand il s'agissait de la jeune blonde.
Finalement, son geste avec la veste était refusé, mais c'était amusant de la voir aussi gênée en lui tendant à son tour le vêtement. Elle pouvait bien dire qu'elle n'en avait pas besoin, elle avait quand même bien l'air d'avoir froid.

-Allons, vous êtes sûre que ça va aller ? ria-t-il légèrement.

En plus, elle commençait à éternuer, vraiment elle ferait mieux d'accepter. Bon, il n'allait pas la forcer non plus, mais tout de même. Un évènement bien plus étrange plus place à ce moment là : une pile de carton qui venait de prendre feu soudainement, sans raison pour l'expliquer, voilà qui n'était pas commun effectivement. Le jeune homme chercha un moment d'où le feu pouvait venir, mais rien de ce qui se trouvait aux alentours ne pouvait lui offrir de réponse

-Oui, surtout sans la moindre raison.

Plutôt ironique que du carton s'enflamme alors que la jeune roturière a froid d'ailleurs. A limite, ils auraient pu en faire une petite flamber pour la réchauffer, sous la pluie ça paraîtrait un peu étrange malgré tout. Bien, il n'y avait plus vraiment le choix n'est-ce pas ? Et Ayu était déjà contre lui donc. Le blond passa son bras autour d'elle après avoir remis son manteau, voilà qui serait plus pratique pour se partager partager la chaleur de ce dernier et un peu de chaleur humaine par la même occasion. Il pouvait l'avoir un peu plus près aussi, mais ça c'était son bonus personnel.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Jeu 2 Mai - 0:03

Vraiment, le temps avait beau être horrible, la rencontre de la journée semblait plutôt bien partie et en bonne compagnie. La jeune femme n’était pas mécontente de sa rencontre pour le moment. Le jeune Vincent semblait être quelqu’un de sympathique et encore plus quand ce dernier était d’accord avec son raisonnement concernant le couple qu’elle formait et sa façon de raisonner. C’était tellement rare de voir une personne faisant partie de la noblesse de ne pas lui sauter dessus et de limite la traiter de trainée. Bon, personne ne lui avait jamais dit directement, mais cela se sentait dans le ton de la voix que les femmes prenaient et les hommes faisaient bien comprendre qu’Ayumi était là que pour l’argent. Ou encore pour écarter simplement les jambes. Une expression que l’enfant ne connaissait pas du tout d’ailleurs. D’accord, c’était mal vu de s’assoir en écartant de trop les jambes, mais et alors ? La demoiselle ne portait pas de jupe. On ne pouvait donc pas voir le contenu de ses sous-vêtements ! Ah, franchement la nativité de nos jours… Cela commençait vraiment à devenir dur à suivre.

Quand sa petite mine curieuse avait osé poser une question concernant sa relation avec le Bezarius, un petit bruit de compréhension saupoudré de curiosité sortit de sa bouche. Le noble ne connaissait donc pas si simplement Oz que ça ? La personne proche dont Vincent parlait devait surement être son frère ! Mais ne voulant pas paraitre encore plus curieuse, Ayumi ne préféra pas poser encore une question à ce sujet. L’albinos pensait déjà avoir la réponse, alors pourquoi embêter encore plus le monde ? Enfin, revenons plutôt au mauvais temps qui n’aidait pas les deux jeunes adultes. Alors qu’Ayumi avait tendu son vêtement au blond pour que celui n’ait pas froid, des cartons venaient de partir en fumée quelques secondes après son éternuement. Heureusement que le similitude n’était pas précise car la contractante aurait pu avoir de gros problème et éveiller des doutes sur son statut pas franchement légal. Enfin, son statut de Vampire était tout de même bien plus simple à cacher sauf quand le sang manquait. Ses yeux pouvaient rapidement lui jouer des tours.

Finalement, la petite mascarade de notre jumelle ne semblait pas avoir marché. Le blond avait surement dut sentir la froideur de sa peau et comme pour essayer de la réchauffer, il la prit contre lui. N’ayant pas l’habitude du contact physique et encore plus de cette manière, l’adolescente ne put retenir de forte rougeur sur ses petites joues avant d’essayer de poser ses yeux sur un endroit bien précis. Malheureusement, elle ne le trouva pas avant un moment voir même pas du tout. Ah, c’était gênant d’être aussi près de quelqu’un ! Que cela soit un homme ou femme d’ailleurs. Ayumi se retrouvait gênée avec les deux genres. D’une manière très maladroite, mais assez mignonne, la parole fut reprise.

« Je.. je vois de la lumière là-bas ! On peut surement aller voir si on peut s’y abriter ? Tu en dis quoi ? Allons-y ! »

Oh que c’était discret cette gêne sérieusement. Déjà, notre étrangère commençait à perdre la raison de ses mots et bégayer et en plus, le tutoiement venait de prendre place sur la politesse qu’on essayait absolument de lui faire rentrer en tête ! Pour finir, la petite n’attendit pas une réponse de la part de Vincent avant de le prendre par la main et de courir bien rapidement vers l’endroit d’où provenait la dite lumière. Ayumi faisait tout de même attention à ne pas montrer que sa course pouvait être un peu trop rapide pour une femme de son âge. Il ne fallut qu’une petite minute pour arriver devant une auberge qui venait d’ouvrir. Heureusement, le sac en papier ne fut pas trop endommager et les grêlons tombèrent principalement sur leur tête à eux. Bon, cela ne faisait pas vraiment du bien non plus, mais ils étaient au moins à l’abri pour un petit moment !

« On sera au sec ici au moins ! »

Un petit sourire apparut sur son visage avant de se diriger vers la réceptionniste pour pouvoir prendre des chambres pour la nuit. Oui, car le temps devenaient tellement dangereux que la jeune femme ne voulait pas appeler un cocher et que ce dernier soit mis en danger à cause d’elle ainsi que du temps. Malheureusement, un petit problème arriva rapidement à ses oreilles.

« Et chiotte… Il ne reste plus qu’une chambre. »

Super, la journée allait devenir de pire en pire s’est ça ? L’adolescente se disait que tout n’allait pas aller du bon sens. Bon, au moins Ayumi espéra que la jeune femme possédait un téléphone, chose assez rare à cette époque, pour qu’elle puisse au moins prévenir Oz qu’elle ne serait pas rentrée tout de suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Sam 18 Mai - 23:50

La noblesse accordait beaucoup d'importance aux mariages fait dans les normes tels que les mariages arrangés ou non, à partir du moment que les deux protagonistes soient d'un rang social semblable. Pour cette raison, l'alliance avec un roturier était mal vu des autres. Si Vincent ne se préoccupait pas de tout cela, il n'empêchait pas qu'il ne savait pas où se placer dans cette vie sociale. Sa famille d'origine n'était pas riche ; par la suite, il était passé de mains en mains mais avait toujours fini par fuir avec son frère, jusqu'à arriver chez les Baskerville. Sans la tragédie de Sablier, peut-être aurait-il vécu quelques années dans leur richesse jusqu'au jour où il aurait servi de sacrifice. Aurait-il vraiment eu droit à leur noblesse cependant ? Il était destiné à finir dans l'Abysse et non à être un membre à part entière de la famille. Se retrouver ensuite adopter par une des quatre famille ducale et ainsi devenir noble n'était pas non plus prévu, bien que ce ne soit pas par un véritable hasard qu'il s'était retrouvé chez les Nightray, les portes reliant l'Abysse au monde n'étant qu'au nombre de cinq. Au final, Vince était loin de faire partit de ceux qui naissaient avec un haut statut social.

Le blond espérait que sa petite excuse improvisée pour répondre à la question de l'albinos avait fonctionné. En tout cas, elle n'avait pas renchérie dessus, par conséquent c'était que cela avait été suffisant, dans le cas contraire elle lui en aurait surement demandé plus. La situation aurait pu aboutir sur un léger silence, mais la jeune fille était apparemment gênée par les contacts physique, ainsi que par ce sale temps qui ne cessait de faire des sienne. Ainsi, elle proposa de rejoindre un bâtiment se situant un peu plus et dont on pouvait voir de la lumière s'y échapper. Le Nightray n'eut pas besoin d'y répondre pour se faire emmener par Ayu qui courut après l'avoir prit par la main pour arriver rapidement à l'abri. Avec maintenant les grêlons qui tombaient il valait effectivement mieux ne pas traîner dehors. Les voilà qui étaient donc arrivés dans une auberge, celle-ci venant tout juste d'ouvrir et prête à accueillir de nouveaux clients ; eh bien, elle tombait plutôt bien pour le coup. Quoi que ce n'était pas véritablement un avantage pour le contractant qui risquait de perdre la possibilité d'obtenir des informations. Lorsqu'il était partit le matin même, il n'aurait pas non plus imaginer à avoir à s'absenter toute une nuit à cause des intempéries. Ce devait tout aussi bien être le cas de la jeune Hasegawa.

-Ça ne semble pas mal effectivement.

Il regarda un peu les lieux ; l'endroit avait l'air d'être plutôt tranquille et la décoration n'était pas trop mal. Il n'était pas dans des quartiers les plus riches, donc surement bien plaisant pour les moins aisés. Vince se demanda tout de même s'il y avait un téléphone ici, ce n'était pas très fréquent, mais près du centre-ville de la capitale on pouvait espérer en trouver. Lui n'en aurait pas besoin, Ayumi par contre souhaiterait certainement l'utiliser. Enfin, d'abord il faudrait commander des chambres, ce qu'elle fit dans l'immédiat d'ailleurs. Finalement la chance souriait peut-être au blond ; la réceptionniste leur annonça qu'il n'y avait plus qu'une chambre de libre. Il se rapprocha du comptoir en souriant.

-Ce n'est pas grave, nous la prenons.

Il lui adressa un clin d’œil et la femme regarda tour à tour ses deux clients, surement en en venant à la conclusion qu'ils étaient en couple. C'était le plus plausible pour justifier que deux personnes sexuellement opposé prenne une même chambre. Vincent demanda ensuite s'il y avait un téléphone dans cette auberge et elle lui répondit qu'il y en avait un à l'étage, suite à quoi elle leur donna le numéro de la chambre ainsi que la clé. Le jeune homme se mit en direction de la dite chambre en vérifiant que la plus jeune le suivait et s'arrêta en passant devant le fameux téléphone.

-Tu peux appeler les Bezarius si tu le souhaite. Au cas où ils s'inquièteraient de ne pas te voir rentrer.

Par contre, ça pourrait être un soucis si elle venait à dire qu'elle était avec lui ; Oz devait être de ceux qui savaient qu'il était le chasseur de tête. Cependant, s'il lui demandait de ne rien dire, elle trouverait ça suspect donc tant pis, il aviserait sur le moment. Il laissa alors Ayumi téléphoner et rejoignit la chambre pendant ce temps, prenant avec lui le sac de la jeune fille pour qu'elle ne s'en encombre pas inutilement.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Lun 27 Mai - 15:38

Comment les choses allaient-elles se passer ? Un téléphone était à disposition dans la demeure heureusement et Ayumi pouvait facilement appeler le manoir Bezarius et demander un chauffeur pour les ramener à leur habitat respectif, mais vu la tempête qu’il faisait dehors, l’albinos n’avait pas envie de mettre ladite personne en danger, enfin les mettre tous les trois en danger sachant qu’ils seraient aussi dans le moyen de locomotion. Mh, bon l’enfant pouvait toujours dormir devant l’entrée si le temps ne se calmait pas et laisser la chambre à Vincent. Tiens, c’était une bonne idée avant que le blond ne fasse la manœuvre avant elle. Ce dernier venait de prendre la chambre en disant bien qu’ils allaient la prendre ensemble. Oulà, tant que les esprits n’étaient pas tournés dans le mauvais côté pour la jeune femme, c’était bon ! La future Bezarius ne voulait pas qu’on croit qu’elle avait un amant alors que son cœur était pleinement tourné vers son ange. Enfin, c’était peut-être une ruse du Nightray pour avoir la possibilité de la chambre et qu’un des deux ne soient pas mis à la porte par ce mauvais temps ? Voilà comment voir la chose du trop bon côté et ne pas se méfier d’une personne qu’on vient de rencontrer. Il faut dire que notre enfant était un peu trop naïve sur beaucoup de sujet et ne savait pas spécialement qu’être deux sexes opposés dans une même pièce et plus précisément une chambre, pouvait mal tourner. Pour le moment, ne la stressons pas avec des futilités !

Une fois la clef prise ainsi que le numéro de la pièce donnée, les deux jeunes gens se dirigèrent vers ladite chambre. Pendant le court chemin, Vincent lui conseilla d’appeler la famille Bezarius pour avertir qu’elle ne savait pas quand sa présence serait à nouveau présente dans le Manoir. Faisant un simple signe positif de la tête, l’adolescente se fit prendre son sac (…) et s’empressa de prendre le téléphone en main et de composer le numéro. Une servante ne fit pas très long avant de décrocher et d’un peu paniquer en entendant la voix de la jeune fille. Ayumi parla rapidement en disant que tout allait bien, mais que la tempête l’avait surprise. Ne voulant pas mettre quelqu’un en danger, une auberge avait été prise avec une amie. Oui, un petit mensonge, mais n’étant pas aimée des servantes, la contractante préféra mentir que d’avoir encore des paroles dites sur leur dos. L’appel dura environ cinq minutes car la demoiselle au bout du fil ne semblait pas vraiment d’avis à la laisser dormir dans un tel endroit ! Finalement, l’étrangère réussit à avoir le dernier mot et resta dormir dans l’auberge.

Une fois l’appel terminé, l’enfant chercha la chambre et la trouvera heureusement assez rapidement grâce à son numéro. Toquant par politesse, elle entra dedans en faisant un petit soupir de soulagement. Avançant un petit peu, Ayumi vit que ses habits étaient en train de dégouliner et que son corps était encore complètement froid. Peut-être qu’une douche lui ferait du bien ? Même si la jeune fille savait que seule la chaleur humaine l’aidait vraiment à se réchauffer complètement. Bien sûr, Oz n’était pas là, ce moyen pouvait être oublié.

« Je vais aller prendre une douche et me changer… Je pense que ça nous fera du bien. »

Se frottant un peu la tête timidement, l’albinos commença à chercher dans les armoires pour trouver ne serait-ce qu’un vêtement à mettre. Il n’y avait quasiment rien à part une très longue chemise qui devait faire le double de sa taille normale. Bon, la longueur devait arrivait environ au-dessus de ses genoux, un peu comme son short. Cela allait faire l’affaire ! Prenant le dit habit, la petite alla donc dans la salle de bain se trouvant à côté en y fermant la porte. Mh, on ne pouvait pas fermer à double tour s’était un peu gênant… La serrure semblait être vieille et cassée. Bon, on allait faire avec n’est-ce pas ? Commençant à se déshabiller, la contractante posa ses habits d’une manière à ce qu’ils sèchent rapidement, ses pieds se déposèrent dans la douche ressemblant plus à une petite baignoire. Un frisson parcourut son corps n’aimant pas ce genre d’endroit quand elle ne le connaissait pas avant. Quand on a peur de l’eau, on en a peur partout !

L’eau commença donc gentiment à couler sur elle faisait un sursaut voyant que la chaleur mit un bon petit moment à venir. Ils n’étaient pas dans une auberge très chère, il fallait s’y attendre, mais aussi s’en contenter. Puis cela rappelait de drôle de souvenir à Ayumi sans vraiment savoir lesquels. Plaçant une main sur sa poitrine et plus précisément sa marque, quelque chose lui disait qu’il y avait un lien avec ce sceau. Un autre soupir sortit de sa bouche en voyant que ladite marque avait fait cinq déplacements maintenant… Entre sa cicatrice dans le dos et son sceau de contractante illégale, la petite n’était pas bien gâtée physiquement…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Mar 30 Juil - 22:42

La première chose que l'on fait généralement en entrant dans un endroit que l'on ne connaît pas est de regarder ce qui nous entoure pour s'y repérer. Vincent ne manqua pas à cette remarque, inspectant la chambre où il allait passer la nuit. En résumé, elle était assez simple : quelques meubles contenant des affaires de chambre et leur permettant de ranger quelques affaires s'ils l'empruntaient pour plusieurs jours. Comme on pouvait s'y attendre, elle ne contenait qu'un seul lit, à deux places bien entendu. Il ne savait pas comment ils allaient s'arranger pour dormir d'ailleurs. Sa cadette refuserait certainement qu'ils y dorment tout deux alors peut-être que l'un prendrait le fauteuil qui se trouvait plus loin.
Une petite pièce dévoilait la salle de bain avec le nécessaire fournis. En soit, c'était un lieu plutôt simple, mais bien suffisant. Il déposa le sac d'Ayumi près du lit et s'assit sur le meuble en question en attendant que cette dernière ait terminé son coup de fil. Découper les rideaux n'étant pas une idée envisageable dans une auberge, il regretta de ne pas avoir de peluche sous la main pour s'occuper.

Le temps du coup de fil ne lui demanda que peu de patience et la demoiselle vint vite le rejoindre, décrétant qu'elle allait prendre une douche. Effectivement, Vince se rendit seulement compte que ses vêtements à lui aussi était trempés, il se releva donc du lit et constata avoir laissé une trace d'eau sur le matelas. Les draps devraient pouvoir arranger le problème, de toute façon ce ne pouvait être pire que s'ils avaient du rester dehors pour la nuit. Dehors on entendait encore la pluie -à moins qu'il ne s'agisse encore de grêle- tombait avec fracas contre la fenêtre, signe que le temps ne s'arrangeait en rien pour le moment. C'était à ce demander s'il s'agissait de la saison des pluies. Enfin, la salle de bain allait donc montrer son utilité.

- C'est une bonne idée, oui.

Après avoir fermé les rideaux, quelque chose retint son attention : Ayu venait juste de partir se doucher et il avait remarqué plus tôt que la serrure était cassée. L'état des lieux pouvaient laisser désirer effectivement, seulement ce n'était pas étonnant pour un lieu si peu cher. Cela n'empêchait pas qu'il soit régulièrement plein puisqu'il n'y restait qu'une seule chambre. Par ce temps ce pouvait être compréhensible et tous à Réveil n'était pas aussi riche que des membres de la noblesse. Ceci dit, le contractant prévoyait donc de profiter de l'occasion pour jeter un coup d’œil. Certes, ce geste manquait grandement de sens moral, mais qu'y avait-il à y faire ? Il n'y avait rien d'intéressant à attendre que le temps passe et c'était plus amusant ce qu'il y avait dans la douche.

La porte ne posa pas de problèmes à entrouvrir sans le moindre bruit et il put vérifier d'un coup d’œil que la jeune femme ne regarde pas dans sa direction. Ce n'était effectivement pas le cas, mais le Nightray ne s'attendait pas vraiment à voir ce qu'il avait maintenant sous les yeux. En fait, ce qui attira en premier son regard fut la longue cicatrice qu'elle avait dans le dos, elle était en forme de croix aussi. Ce devait être une sacré blessure qu'elle avait reçu pour hériter de cette marque. En parlant de marque, cette cicatrice n'était pas le seul élément intéressant que l'on pouvait remarquer sur son corps -hormis ce qu'il pouvait y avoir d'intéressant chez une femme- : il s'agissait d'une sorte d'horloge sur sa poitrine, comme celle qui lui-même avait sauf que les aiguilles de la sienne n'avait miraculeusement jamais bougées. Le sceau d'un contrat illégal. La demoiselle était donc une contractante et pas des moindre, elle était condamnée à la folie et à rejoindre l'Abysse. Voilà qui lui apporter des informations auxquelles il ne s'attendait pas et qui pourrait bien lui servir. Déjà, c'était parfait pour la faire chanter un peu.

Il patienta à sa façon, restant à l'encadrement de la porte jusqu'à ce qu'elle termine de se laver, puis rejoignit sa place précédente -soit, assis au bord du lit- pour attendre qu'elle sorte de la pièce. S'il lui annonçait qu'il avait vu le sceau, elle saurait ce qu'il avait fait mais il ne souhaitait pas pour autant qu'elle ait la surprise de le voir dans cette action de voyeurisme, ce n'aurait que le don de l'effrayait un peu plus. Une fois sortit, il attendit juste qu'elle se débarrasse de ses affaires mouillées et qu'elle soit disposer à une conversation pour prendre la parole.

- Les Bezarius ou Pandora savent-ils que tu es une contractante illégale ?

L'approche était directe, mais il a bien était dit plus tôt qu'elle le saurait assez vite. Ce ne lui ferait que perdre du temps de tourner autour du pot un moment pour finalement en arriver là.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Dim 18 Aoû - 17:56

De l’eau et encore de l’eau. Cette journée était bien trop humide pour notre adolescente qui n’était pas contre la pluie un petit moment, mais il ne fallait pas exagérer non plus ! Surtout quand on manipulait un pouvoir de flamme comme le sien… Cela pouvait rapidement devenir dangereux pour sa santé et voilà pourquoi la petite douche avait été prise plus chaude. Pour dire la vérité, Ayumi ne se sentait pas bien à l’aise dans une salle de bain jamais visitée par le passé. Pourquoi ? Sûrement sa peur de l’eau qui revenait sans vraiment que la petite n’y fasse attention. De ce fait, le moment de bain ne fut pas bien long. Surtout l’occasion de se réchauffer le corps qui ne devait pas redevenir d’un froid maladif. Vous savez quoi ? Hé bien ce n’était pas bien réussi. L’eau chaude la soulageait certes un petit peu, mais pas à un point où elle n’aurait plus froid. Super, vive la chance !
Soupirant un petit coup, l’adolescente prit un linge qui trainait par là pour s’essuyer. Touchant ses habits, malheureusement ses derniers étaient encore mouillés… Ouais super. Bon, étant tout de même bien pudique, Ayumi mit ses sous-vêtements même encore un peu humide. Histoire de rester respectable quoi… Bien que l’envie de rester enfermée jusqu’à que tout soit sec lui traversa l’esprit. Vincent avait sûrement envie de prendre une douche et elle ne pouvait pas monopoliser l’endroit par pur caprice. Ce n’était pas vraiment son genre il faut dire. Le tissu étant assez long, Ayumi enroula le linge autour de sa taille laissant ses cheveux humides, il n’y avait que deux serviettes et cela ne la dérangeait pas.

Une fois le petit trafic terminé, la contractante sortit timidement de la salle de bain pour aller regarder dans les armoires pour commencer. Histoire de voir si un habit n’avait pas été oublié où n’importe quoi ! Il faut dire qu’on vient plus dans une auberge avec ses propres affaires. Soupirant un petit coup après avoir cherché bien comme il le fallait, Ayumi s’assit sur le lit en regardant le blond à ses côtés. Se grattant un peu la joue d’une main libre, l’autre tenait son linge par réflexe, la petite prit la parole d’une voix gênée.

«  Je suis désolée, mais il n’y a pas d’habit de sec ici. Je vais attendre un moment avant de remettre les miens ! Oh, et il y a une deuxième serviette si tu as envie d’aller prendre une douche aussi. »

On pouvait facilement entendre que la voix de la demoiselle n’était pas fluide, mais vraiment gênée par la situation. Par le passé, l’enfant n’était pas très pudique, mais Oz lui avait expliqué que ce n’était pas bien d’ouvrir son chemiser devant n’importe qui ! Un peu comme elle avait fait avec son fiancé le premier jour pour montrer sa marque ahem… Peut-être que demander à une servante si elle avait un habit de rechange serait bien ? Non, Ayumi se secoua la tête quand cette idée lui traversa l’esprit. Hors de question de mettre un habit féminin où elle ne pouvait pas être libre ! Tête de mule ? On peut dire un peu oui !
Mais ses pensées furent vite envolées quand Vincent lui demanda quelque chose de bien particulier. Comment ça les Bezarius et Pandora étaient-ils au courant de son statut de contractante illégale ? Mh, c’était sûrement une question posée dans le vide ! La contractante retint une expression de surprise, mais eu le réflexe de serrer un peu plus le linge autour d’elle comme si elle vérifiait que sa marque ne pouvait pas être vue.

« De quoi est-ce que tu parles ? J’ai entendu parler de ces contractants, mais je ne sais pas vraiment ce que c’est… »

Bien sûr, c’était un pur mensonge ! Mais Ayumi préféra demander le pourquoi du comment histoire d’en avoir le cœur net. Est-ce qu’il y avait un moyen de sentir les personnes de son genre ? Il est vrai qu’au début, Ayumi avait été attirée par Oz comme si elle ressentait la même chose que lui. L’enfant avait mis ça sur le coup de l’amour, mais était-ce quelque chose d’autre ? Je peux vous dire que l’albinos essayait de ne pas stresser, mais la situation devenait délicate. Vincent n’était pas quelqu’un de méchant ! Mais Oz lui avait bien précisé de ne pas parler de son statut pour qu’elle n’ait pas de problème ! Enfin, oui. Tout ceci ne devait être qu’une vilaine blague ou peut-être que le blond préférait prendre les devants histoire de faire attention… Comme les contractants illégaux étaient censés être dangereux à la normale… Espérons que la pluie n’apporte pas le malheur sur les épaules de notre future petite noble.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Sam 16 Nov - 21:30

Vincent n'avait pas prévu les événements de la journée, il n'avait même rien prévu, tout court. Il avait improviser à partir du moment où il avait rencontré Ayumi en chemin. Il ne pouvait pas passer à côté de l'occasion de pouvoir soutirer quelques informations. Il avait bien fait d'ailleurs, il le savait maintenant. Il pourrait presque lancer une bénédiction sur la pluie qui leur été rapidement tombé dessus et grâce à laquelle ils s'étaient retrouvé dans cette petite auberge. Une auberge plutôt délabrée, lui ayant ainsi permis de jeter un coup d’œil dans la salle de bain. Ce n'était pas correct, ça ne correspondait pas non plus à son ancien statut de noble, mais qu'importe. Le Nightray avait toujours plus ou moins fait ce que bon lui semblait et la fin justifiait ses moyens. Il n'en tenait donc pas vraiment de scrupules. Eh, il avait déjà fait bien pire que cela.
Il regrettait quand même de ne pas avoir de vêtements de rechange, se trimbaler avec des vêtements mouillés n'était pas ce qu'il y avait de plus agréable après tout. Si la chambre possédait une cheminée, il aurait pu songer y allumer un feu pour s'y faire sécher. Enfin, il devait faire avec les moyens du bord et il n'allait pas se plaindre alors qu'il avait eu ce qu'il voulait

Une contractante illégale. Il ne pouvait pas s'attendre à mieux. Comment aurait-il pu penser que la petite-amie de Oz serait une contractante illégale tout comme lui ? Est-ce que le concerné lui-même le savait d'ailleurs ? Si oui, il paraissait évident qu'il la protégeait de Pandora. Ils avaient beau être du côté du jeune Bezarius, ils ne laisseraient surement pas un autre contractant illégal en liberté même s'il s'agissait de sa petite amie.

Avant de lui poser sa question il avait attendu qu'elle sorte de la salle de bain et la laissa faire sa petite affaire. Qu'il n'y ait pas de vêtements de rechange devait l'embêter elle aussi, se promener avec une serviette pour seul protection à la pudeur n'était pas tellement mieux que porter des vêtements mouillés. Encore qu'il ne savait pas se qu'il préférait, une serviette laissait au sec au moins. Bref, là n'était pas la question.
Selon ces dires, elle ne savait pas réellement ce qu'était les contractants. Mentait-elle ou non ? Il était tout à fait possible qu'elle ne connaisse pas les termes de légal ou illégal sur ce point, elle pouvait même ne pas savoir qu'il existait différents contrats. Un contractant légal le savait forcément, quelqu'un sans connaissance de cause n'aurait pas l'idée de faire un contrat différemment que ce que les Chains indiquait, mais un contractant illégal pouvait s'être seulement fait avoir par ces bestioles venus de l'Abysse. C'était même essentiellement le cas. Les seuls n'en faisant pas parti étaient surtout les Baskerville, mais eux ne mourrait pas de leur contrat.  

« Je parle du sceau sur ta poitrine. »

Qu'importe ce qu'elle savait, Ayu devait quand même avoir conscience de se que signifiait l'horloge sur sa poitrine. Son affirmation voulait aussi tout dire sur la façon dont il avait su pour elle, l'emplacement du sceau n'était pas un endroit que l'on pouvait naturellement voir chez quelqu'un. Plus encore pour une femme qui avait tout de même besoin de plus de pudeur qu'un homme à ce niveau.
Appuyant cette thèse, Vincent retira un minimum son vêtement de façon à se que son propre sceau soit visible.

« Tu vois, j'ai la même. »

Auparavant, il aurait évité de prendre ce risque mais maintenant que Pandora était au courant de son contrat avec Demios, il n'avait plus rien à craindre. Et de cette façon, la jeune fille hésiterait peut-être moins à lui en parler. C'était bien ce qu'il espérait en agissant ainsi ; après tout, un contractant illégal ne devait pas être un danger pour son semblable. Enfin, si, il pouvait. Il n'était pas un danger dans le sens qu'il ne devrait normalement pas pouvoir le dénoncer à l'organisation ou quoi que ce soit de ce genre. Et cela les plaçait tout deux dans le même cas ou presque puisque lui n'avait pas d'aiguilles qui se déplaçaient sur son horloge, l'avantage des Baskerville, mais ce n'était pas quelque chose qu'il tenait à expliquer. Qu'il soit un contractant était une chose, une Baskerville en était une autre, la plus jeune savait surement que c'était la famille considérée comme ennemie pour son petit ami.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu] Ven 6 Déc - 18:32

Bonjour, je m’appelle Ayumi Hasegawa et j’ai le don de me mettre dans des situations pas possible comme mon petit ami. Ah, sérieusement… Pourquoi ne pouvait-elle pas tomber sur une journée tranquille ou notre noble ne pouvait que faire des courses tranquillement et se trouver une personne avec qui elle pouvait parler sans pour autant avoir peu que quelqu’un lui saute à la gorge pour prendre ne serait-ce qu’une petite information contre sa propre personne. Là, l’albinos s’était mise dans une situation encore plus délicate que d’habitude ! Bon, on pouvait dire qu’il y avait pire… Vincent ne pouvait pas être au courant de sa condition d’être non humaine, mais bon… Si Pandora était au courant que la fiancée d’un futur Duc était une contractante illégale en plus d’une roturière, cela n’allait pas du tout le faire ! Surtout que le blond avait dût la regarder en train de prendre sa douche comme son sceau n’était visible qu’à ce moment-là… Ou notre petite n’avait pas tenu correctement sa serviette ce qui n’était pas vraiment possible y faisant toujours aussi attention même au Manoir de son petit ami.
Essayant de détourner l’attention en faisant croire que la noble ne comprenait pas ce qu’il voulait dire, petit tentative complètement ratée comme Vincent venait de priser le sceau qui se trouvait sur sa poitrine. Et merde, comment allait-elle pouvoir s’en sortir maintenant ? Plein d’idées venaient rapidement dans la caboche de la Vampire, mais impossible de trouver une idée correcte qui pourrait l’aider à s’enfuir ou encore faire perdre la mémoire au Nightray. Peut-être l’assommer à coup de lampe dans la tête ? Non, on va éviter de violenter un membre d’une famille ducale opposée hein… ? Enfin, Ayumi n’était peut-être pas aussi dans la merde que ça finalement… Pourquoi ? Continuons de suivre leur discussion.

Commençant à voir le jeune homme retirer doucement son haut pour l’ouvrir, je vous laisse imaginer que le réflexe d’Ayumi, surtout dans sa serviette, était de se méfier et de voir ce que le blond allait faire, mais finalement… L’albinos fut surprise de voir que le noble avait presque la même marque qu’elle… Par réflexe, la contractante passa ses doigts sur la marque de son interlocuteur comme pour voir si ce n’était pas un dessin. Par chance, aucune peinture ne se déposa sur ses doigts. Sur le moment Ayumi soupira en regardant sur le côté comme si son comportement avait changé ne serait-ce qu’un petit peu. Ce n’était plus la petite fille naïve, mais la demoiselle sur ses gardes prête à protéger la personne qu’elle aimait au cas où.

« Bon d’accord, j’ai menti. Je sais ce qu’est cette marque malheureusement… Par contre, comment ça se fait que tu ais la même pour un noble ? Et surtout, pourquoi était-elle un peu différente de la mienne. »

Bah oui, la future Bezarius avait toujours été quelqu’un de curieuse et quand une question lui brulait les lèvres, l’albinos n’aimait pas la retenir. Surtout dans une situation comme celle-ci qui devenait de plus en plus délicate. Serrant un peu plus sa serviette contre elle comme par réflexe, elle soupira en reprenant la parole d’un ton un peu lassé et boudeur.

« Et ça ne se fait pas de regarder quelqu’un en train de prendre sa douche ! »

Bah oui, c’était un peu ce que Vincent avait fait non ? Maintenant, la petite attendait la réponse à ses questions et surtout ce que Vincent allait bien pouvoir lui dire à ce sujet. En espérant ne pas voir un méchant sondage rapidement arriver à ses oreilles. C’est simple, si on demandait quelque chose sur Oz, Ayumi était la première à se tuer que de voir son petit ami en danger par sa faute…
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu]

Revenir en haut Aller en bas

N'a-t-on jamais dit qu'il est naturel de profiter d'un physique avantageux pour arriver à ses fins ? [PV Ayu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: Autres endroits de l'île :: Centre-Ville-