Partagez|

« Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: « Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray] Sam 5 Jan - 22:23

« Être ou ne pas être, telle est la question» -Hamlet.

Le destin avait choisit pour Elliot « d'être ». D'être encore en vie, d'être un Nightray, mais de ne plus être humain. Toutefois cette dernière condition ne le préoccupait pas plus que ça. Qu'importe ce que les autres disaient, pensaient ou même fessaient. Il resterait quoiqu'il advienne ce qu'il a toujours été : Elliot Nightray. Cependant, il était clair que n'importe quelle personne de Pandora ne verrait probablement pas les choses de cette manière, il serait sûrement vu telle un chain, ma foi, c'est ce qu'il était à présent, mais cela l'importait peu.

Un certains temps c'était déjà écoulé entre les événements qui c'était produit chez Isla Yura -donc sa mort- et son retour parmi les vivants. En réalité, depuis son passage dans les abysses, sa rencontre avec ladite Alyss et sa réapparition soudaine en tant que chain à Réveil, Elliot n'avait qu’errer. Il aurait pu se précipité chez lui, soit, mais tout semblait être confus chez Pandora et d'étranges rumeurs sur les Nightray circulaient. Ainsi, il en profita pour récolter des informations, stabilisé sa situation et apprendre à contrôler ses ''nouveaux pouvoirs''. Posséder un chain et en être un sont deux choses totalement différente : auparavant il dépendait inconsciemment d'Humpty Dumpty, là il est indépendant, mais pour combien de temps ?
Soit, la plupart de chains ont besoin d'un contractant pour subsister en ce monde, pour le moment il n'en ressentait pas le besoin, mais la question du « cela va t-il durer encore longtemps ? » lui trottait dans la tête.

Autre question qui le perturbait actuellement et qui concernait de toute évidence : Les Nightray. Revenons sur nos fameuses rumeurs et les informations qu'Elliot avait pu récolter jusqu'à lors.
Tout d'abord tout les Nightray -non adopté évidemment- étaient mort. Soit, lui dernier enfant du duc était mort, mais le duc, lui aussi aurait été décimé et par qui puis est -d'après les commères de pandora- par Vincent Nightray, son frère adoptif.
Rumeur ou non, c'était tout simplement une histoire aberrante, plus particulièrement quand vous entendez que Leo -son serviteur discret- a été emmener par -justement- Vincent et qu'il serait personne d'autre que Glen Baskerville lui-même. C'était tout simplement de la folie.

Un espoir : Que tout cela ne soit qu'un mensonge. Cependant, les rumeurs elles, avec le temps semblaient se confirmer.

C'est probablement cela qui décida Elliot à quitter les rues de Réveil pour ce rendre au manoir à ses risques et périls. De plus, il avait besoin de récupérer quelques effets au passage et son épée -à la quelle il tient plus qu'à la prunelle de ses yeux- si elle était bien revenu de chez Irla Yura. Plus que l'épée de Nightray, elle était devenue la preuve de sa culpabilité, la récupérer était tout simplement essentielle. Toutefois, le fait de la retrouver au manoir semblait presque qu'impossible. Leo l'avait probablement emporté avec lui, enfin bon, comme on le dit : qui ne tente à rien n'a rien.

Ainsi Elliot se retrouva devant son ancienne demeure. Le manoir n'avait pas changer pour un sous, mis à part le fait que les lieux étaient désert ou du moins presque. Il n'y avait plus aucun serviteur, ni jardiniers. Cependant, le jeune Nightray réussit à apercevoir quelques membres de Pandora. Des membres qui étaient étrangement assommer au sol. Pourquoi ? Très bonne question. A vrai dire il en avait absolument aucune idée. Toutefois, ça l'arrangeait pas mal...Hé oui, passer sans avoir à tous les congelé c'était un cadeau des cieux. Le jeune Chain enjamba les corps et traversa le jardin pour entrer dans sa demeure. La porte était ouverte, apparemment quelqu'un était passé avant lui, mais la question était : Qui ? Il soupira, il espérait juste pas tomber sur un de ces foutus Baskerville, si quelqu'un était là, c'était probablement eux. Après tout la « clé » des Nightray -qu'il était venue récupérer- était très probablement en ces lieux. Une chose était sur : il devait être vigilent.

Il n'y avait personne dans l'entrée, ni dans la pièce principale. Elliot se décida de monter dans sa chambre -qui était probablement encore là- pour voir si ce qu'il cherchait était là. Une fois dans la pièce il ne remarqua toujours la présence de personne, ni celle de son épée. Décidément le voleur était peut-être parti depuis en lustre. Enfin bon, tant qu'il était là autant en profiter pour se changer : à force d’errer il était -d'après lui- dans un état pitoyable. Il enfila donc un de ces costumes noir qu'il avait l'habitude de porter quand il rentrait les week-end de Lutwidge ainsi que sa cape. Tout juste posé sur les épaule qu'il entendit un bruit -une personne?-. Le jeune Nightray se précipita en dehors de la pièce et longea le couloir de l'étage. Il ne voyait personne, il n'avait pourtant pas rêvé.

Non il n'était pas seul. En arriva dans un autre couloir (Bah, ouais. J'ai décidé que y en avait pleins), plus précisément celui qui donnait sur la chambre de Leo il tomba sur un visage qui lui était très familier : Vincent. Si Elliot avait beaucoup de question à poser à ce dernier, il ne prononça aucun mot. Blocage. Primo, lui était censé être mot comment expliqué le fait qu'il était là. Secundo, qu'est ce que faisait Vincent dans la chambre de Leo ? Après tout, les deux garçons se ne parlaient pas tant que ça -en théorie- et tertio était-ce lui qui avait endormi tout le monde ? Les rumeurs étaient-elles vraies ? Bref, dans la tête du jeune Chain c'était le carnage total.

Il secoua la tête, il devait se reprendre. Oui, mais tout ce qui sortait actuellement de sa bouche était un « Vincent... » déconcerté. Il fit, un pas, puis deux comme pour se donner un peu de cran. Bordel, c'était pas son genre d'hésiter : il devait réagir ! Il se secoua une seconde fois la tête. Oui, c'était ça : frère ou non, dernière personne a qui il avait parlé -ou non- avant de mourir n'y changeait rien, même après sa mort, même en tant que Chain : Il était Elliot Nigtray !

« Que fait-tu ici...Vincent ? » lâcha t-il enfin décidé en faisant comme s'il n'avait jamais décédé, toutefois pour éviter que l'autre se pense fou il ajouta «Vaut mieux que je te dise tout de suite que tu ne rêves pas ? Ou encore que tu ne délires pas. Je ne suis pas mort...Enfin si, mais je plus ou moins suis de retour. » Discourt légèrement maladroit, mais bon, c'est pas comme si il avait prévu de revoir son cher frère ici -ni nul par ailleurs- pour lui annoncer qu'il était un Chain à cause d'un caprice de la volonté des Abysse.

(J'ai eu la foi de rp...Tu me dis si ça te vas pas hein. :c + J'ai....Pas d'idée de titre de rp*cherche encore*... BON, j'ai pris une citation bisbesque d'evene.....XD. Love.)


Dernière édition par Elliot Nightray le Lun 21 Jan - 15:37, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: « Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray] Dim 20 Jan - 17:41

Ce n'aura vraiment pas été une journée normale. Rien de s'était passé comme il l'aurait voulu ou même imaginé. En même temps, qui aurait imaginé ça ?

Le début de la journée avait été plutôt calme. Au côté de son nouveau maître, Vincent s'était rendu au manoir Nightray pour récupérer des affaires. Jusque là, rien de bien spécial. Ils étaient allé dans leur chambre, ainsi que celle d'Elliot et de la salle de musique. Vêtements, affaires personnelles, partitions y étaient passé. L'épée de son jeune frère aussi. Ce n'était pas comme s'ils avaient cambriolé le manoir -désormais vide de monde-, ils s'étaient contenté de prendre leurs affaires après tout. Enfin, quelle différence cela aurait-il fait s'ils avaient pris autre chose ? Personne ne viendrait leur réclamer son bien, maintenant qu'ils étaient tous six pieds sous terre -pour ceux qui l'étaient, ce qui n'était pas sûr dans le cas du duc Nightray.

Le premier imprévu avait eu lieu à la fin de leur expédition, lorsque des membres de Pandora avaient fait leur apparition. Tout juste quand lui et Leo avaient fini de rassembler tout ce dont ils avaient besoin, on pouvait dire que l'organisation avait un bon timing. Les deux avaient donc du leur faire face pour pouvoir espérer quitter les lieux, chose qu'ils firent rapidement une fois leurs ennemis au sol, s'éloignant enfin de l'endroit.
Pas de beaucoup.
Le plus jeune avait changé d'avis, sur la route. Lui qui avait laissé son uniforme de Lutwidge chez les Nightray souhaitait finalement le récupérer comme souvenir. De bonne grâce, le contractant de Demios lui avait assuré que cela ne le dérangeait pas de retourner le chercher. Après tout, les agents les ayant interceptés plus tôt étaient maintenant hors de combat. Pour le moment du moins. De plus, il valait mieux que ce soit lui qui s'y rende plutôt que Leo, il avait plus de possibilités que lui de se défendre et ne voulait pas le mettre en danger.

~~~~~~

Le manoir était de nouveau aussi silencieux que plus tôt dans la journée. Un peu moins vide cependant, au vu des corps jonchant le sol, mais malgré les évènements produits plus tôt la pièce était à peine moins ordonnée qu'avant. Quelqu'un n'étant pas venu juste avant n'aurait vu aucune différence, si ce n'est les agents de Pandora qui n'étaient pas censé se trouver ainsi allongés par terre. Enjambant ses anciens collègues, Vince rejoignit immédiatement la chambre de son maître. Il ne lui fallut guère de temps pour trouver ce qu'il était venu chercher, l'objet se trouvant dans une armoire qu'il avait vu être ouverte par son propre possesseur. Peu désireux de traîner plus longtemps ici, il se remit rapidement en route. C'est au bout de quelques pas seulement que l'attendait... un nouvel imprévu. Bon sang, il était maudit -à moins que ça ne soit la maison.
S'il y avait bien une personne à laquelle il ne serait pas imaginé rencontrer, c'était lui. La probabilité que cela soit possible était si basse et pourtant.

-....Elliot ?

Son jeune frère eu la même réaction que lui en le voyant, à la différence que Vince n'était pas censé être décédé après s'être vendu à la mort pour rejeter un Chain suite aux nombreux dégâts que celui-ci avait fait. Bref, cette rencontre n'avait vraiment rien de normal, mais rien n'était normal dans la vie du blond, ces derniers temps. Alors, un éléments étranges de plus ou de moins. Pourtant, cela avait quelque chose de perturbant de se retrouver ainsi face à son frère adoptif, le seul qu'il avait aimé parmis la famille Nightray, qu'il avait vu mourir quelques jours auparavant, pendant la soirée d'Isla Yura. Il ne pouvait pas avoir survécu, ça il en était sûr. Alors comment pouvait-il être ici ? C'est d'ailleurs la question qu'Elliot lui posa, à croire qu'ils étaient sur une longueur d'onde très semblable bien qu'aussi très différente, à cette heure-ci.

-Comment est-ce possible ? Ce jour-là, tu... tu étais pourtant bien mort.

Il allait lui falloir quelques explications pour comprendre. La vie ne laissait habituellement pas de deuxième chance, c'était bien connu, il devait donc y avoir une autre explication logique à ce phénomène. A par ça, il avait volontairement esquivé sa question, préférant ne pas s'embarquer de suite dans une conversation trop compliquée sur lui. S'il pouvait éviter de devoir mentionner que Leo était un Baskerville, leur chef plus particulièrement, et que lui, son actuel fidèle suivant, était le premier chasseur de tête ainsi que l'assassin du Duc Nightray -assassinat dont Elliot n'était surement pas au courant-, cela l'arrangerait bien. C'est qu'il risquait d'en avoir des surprises, le petit frère...
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: « Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray] Lun 21 Jan - 1:21

Un face à face, voilà à quoi ressemblait actuellement cette situation, sauf que dans ce cas là, personne ne s'affrontait, du moins pas encore. La personne qui se tenait en face de lui se gardait bien secrète, peut-être trop au goût du jeune Nightray. Si ce qu'Elliot avait entendu était vrai, cet homme, son propre frère -parce qu'il le considérait comme tel- étaient un traître, car dans ce cas là, ça voudrait dire que Vincent aurait tué son père et kidnappé Leo, mais bien évidemment tout ceci était faux, non ?
Oui, après tout ce type avait beau être bizarre, beau faire le méchant, Elliot savait pertinemment que c'était -au fond- quelqu'un de gentil, du moins il le pensait et voulait croire en lui.

Confrontation entre un présumé traître et un présumé mort, le destin ce voulait être drôle il n'y avait pas d'autre explication à ce phénomène. Toutefois, l'ironie du sort offrait à Elliot une incroyable chance d'obtenir des réponses à ses questions, après tout Vincent était le principal concerné dans cette histoire.

A peine rencontrés et les esprits étaient déjà troublés, plus particulièrement pour le vairon qui semblait halluciné malgré le malheureux discourt de son interlocuteur. Il devait s'en poser des question le grand frère et Elliot n'avait aucune idée par où il devrait commencer ses explications, car oui, il lui en devait de toute évidence : Il était mort sous les yeux de cette personne, lui avait adressé ses derniers mot à destination de Leo...D'ailleurs, Elliot leva un sourcil, qu'est ce que faisait Vincent avec l'uniforme de son serviteur dans les bras ? De plus, il venait d'évité sa question là. Il semblerait que tout comme il se refusait de révéler qu'il était un chain, son aîné se refusait de lui avouer quelque chose.

Elliot buta, l'uniforme, le kidnapping de Leo, les membres de Pandora assommés devant le manoir. C'était lui. Ce qui voulais dire que...Il frissonna, ça ne faisait que quelques jours qu'il était revenu et le contrôle de ses pouvoir c'était pas encore ça. La température du manoir commençait à chuter, de la glace se formait légèrement autour des pieds du Chain -mais pas assez pour être remarqué du premier coup d'oeil-. Il replia ses doigts afin de les frottés contre la paume de sa main -ou plutôt de son gants- cherchant à se contrôler, après tout sa situation de monstre abyssale devait rester secrète. Il soupira d'une manière lourde avant de planter ses pupilles dans le blanc des yeux de son frère.

« Si tu veux savoir, ce jour là, je suis bel et bien mort et il faut croire que mon retour est ma punition... Cependant, tu n'as pas répondu à ma question, je prendrais donc la tienne en considération qu'après avoir eu une réponse convenable. Il me semble que tu tient les affaires de Leo là, je me souviens pas que vous étiez si...proche.» De la jalousie ? Non, juste une petite constatation avant d'en venir aux faits. Toutefois, il profita de ce moment pour se diriger vers la chambre de son serviteur : tant qu'à faire autant profiter de ce petit moment pour rechercher son épée. Alors qu'il foula le seuil de la porte il se retourna vers son interlocuteur et lui piquant des mains la veste de Leo avant de l'enfiler -car oui, tout est bon pour l'embêter- « Dit moi...Vince, j'ai une question à te poser..»

Il était sérieux, vraiment. C'était rare qu'il parle de cette façon, plus particulièrement à un proche, mais il le fallait. Les temps ont changé, aussi incroyable soit-il : Il fallait le voir pour le croire parce que là, jamais, ô grand jamais, Elliot n'aurait pût croire que tant de choses avaient évoluées peu de temps après sa mort. Lui qui pensait tout emporter, avait-il échoué ? Il allait bientôt avoir sa réponse :

« As-tu tué père ? »

La question était simple, il attendait un « oui » ou un « non », nul autre chose. S'il s'inquiétait pour son père ? Pas plus que ça, il lui vouait du respect, mais ça s’arrêtait là. Ce vieil homme ne se préoccupait que de leur nom et de la rancune qu'ils avaient et se transmettaient depuis une centaine d'années. Le vrai but de la question était tout simplement d'en découdre avec les rumeurs, si étaient fondé ou non. En effet, si Vincent avait tué son père alors tout était vrai, dans le cas contraire tout aurait été faux. Un tableau simple, pour avoir une réponse sûre, du moins il l'espérait parce qu'avec une patience en dessous de la moyenne il allait très vite éclater tel un ballon.

Toutefois, la réponse devenait de plus en plus évidente, la véritable question lui chantonnait à l'oreille : Pourquoi ? Il devait probablement avoir une bonne raison à tout cela, mais laquelle ?

{C'est nul, c'est court, je suis désolée, c'est complètement OOC, Elliot à l'air tellement hautain. EN plus on y comprend rien. TwT Je t'aime, si ça va pas envoie moi un mp ou un sms. Ah & t'es plus a jour et encore joyeux anniversaire. *contente juste sur ce point*}
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: « Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray] Lun 25 Fév - 1:43

La situation était vraiment tout ce qu’il y avait de plus étrange. Jamais il n’aurait dû se retrouver ici, en compagnie de son jeune frère censé être décédé. Pas seulement censé, il était mort, c’était obligé ; mais il était bien là. L’Abysse devait encore avoir fait des sienne, il n’y avait pas d’autre explications à ce phénomène. Tout comme Alice était présente en ce monde, Elliot devait être revenu. Dans ce cas, il ne pouvait pas être humain. Chain. Était-ce vraiment son nouveau statut ? Vincent avait du mal à y croire, l’imaginer être devenu une de ces créatures de l’Abysse le dépassait. Bien sûr, c’était quelque chose d’habituel, cependant il s’agissait là d’un de ses frères. Enfin, rien n’était totalement sûr, la réponse que le plus jeune venait de lui offrir ne l’avançait pas vraiment dans sa réflexion, il parlait seulement de punition. De "sa" punition. Par la suite, c’est sur sa précédente question qu’il revint, apparemment, il n’allait pas se faire avoir par sa tentative d’esquive. De toute évidence, le blond aurait bien dû se douter que ce genre de manœuvre de fonctionnait pas sur lui. Gil c’était facile, il n’insistait pas.

Si cela était étrange pour Vince, il n’osait imaginer ce que ce devait être pour son interlocuteur. Il semblait perdu, lui aussi, de se retrouver à nouveau vivant. Surtout, beaucoup de choses avaient changées depuis sa mort. Déjà il y avait sa nouvelle proximité avec Leo, celle-ci venait justement d’être relevée. La veste qu’il avait de lui fut d’ailleurs vite retirée de ses mains pour se retrouver dans celles du garçon aux cheveux châtains, puis sur ses épaules lorsqu’il l’enfila. Le blond bloqua un instant sur le présent geste, réalisant peu à peu qu’elle le lui avait bel et bien était enlevée. Quel toupet. Enfin, il n’était pas bien placé pour ce genre de remarque.

La suite l’inquiéta un peu, il sentait mal la question qui allait venir, malheureusement il lui était impossible de parvenir à faire changer Elliot de sujet. Son ton était grave, son air sérieux. Ça ne promettait rien de bon.
Effectivement, la dite question ne tarda pas. « As-tu tué père », tels étaient ses mots et tel était ce qu’il craignait le plus. Aucun doute qu’il le prendrait mal s’il lui répondait tout simplement « Oui ». Monstre ou non, Bernard Nightray était son père et surtout un duc, son honneur ne lui permettait certainement pas de l’accepter. Avait-il le choix cependant ? Il ne goberait pas ses mensonges et ceux-ci risqueraient donc de faire empirer la situation, il n’avait donc d’autre choix que de dire la vérité, mais celle-ci s’annonçait mauvaise aussi. Bref, il n’allait pas se laisser aller à ce dilemme.

- Je ne te le cacherais pas. C’est moi qui l’ai tué. J’imagine que tu ne souhaites pas de quelconques excuses que je pourrais te donner pour justifier mon geste ?

Puisqu’il en était aux révélations, autant continuer sur sa lancé. Ils étaient bien partit pour une longue conversation après tout.

-Je peux également te dire que je suis le véritable chasseur de tête, celui qui a commis les premiers meurtres, ainsi que ceux qui ont eu lieu avant la soirée de Yura. Peut-être avais-tu également entendu ces rumeurs lorsque tu as découvert la mort de ton père. Même si je ne sais pas dans quelle condition tu l’as su.

Il se trouvait dans le manoir, avait un peu de malchance supplémentaire il aurait pu retrouver le corps inerte, et surtout séparé d’une certaine partie de son corps- de son paternel. Voilà qui rajouterait la jolie petite touche d’horreur qu’il manquait encore à cet instant digne d’une tragédie –la notion de destin en moins.
Restait maintenant à voir comment il allait réagir face à ces deux révélations. Il y avait de fortes chances pour que ce soit mal. Voir, très mal. Il serait en colère, c'était sûr, il l’était même déjà. Peut-être serait-ce alors la goutte d’eau qui allait faire déborder le vase. Il ne saurait tarder d’y avoir les réponses à ses suppositions.

Vraiment, n’y avait-il que lui pour se retrouver dans des histoires pareilles ? Cette question il désespérait d’y trouver un jour une réponse. La couleur pourpre de son œil devait véritablement porter malheur, il ne voyait pas quelle autres explications il pouvait y avoir. Ce ne serait pas une constatation qui l’étonnerait vraiment, après tout, il le savait déjà vu les ennuis qu’il avait apporté -et qu’il pensait toujours apporter- à son frère ainé. Pourtant, cette malédiction il aurait voulu la rejeter, il ne la souhaitait pas. Qui souhaiterait une chose pareille ? Bon, ce n’était pas le moment de penser à tout cela, il devait rester concentrer sur le cadet.

Esquissant un mouvement de la main pour frotter légèrement son bras opposé, le contractant de Demios se rendit compte qu’il faisait frais. Il n’avait pas eu froid quand il était venu, plus tôt avec la réincarnation de Glen. La température avait dû se rafraîchir avec le temps, mais elle n’avait aucune importance. Du moins c’est ce qu’il pensait.

[Ouais... j'ai du retard. Beaucoup de retard xD bon, comme d'ab, si ça va pas tu me mp/sms/fb/skype/cigogne -mais cette dernière option risque de prendre du temps *baff*-. Voilà, love ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: « Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray] Ven 7 Juin - 22:42

Révélation sur révélation. Une simple question pouvait être l'ultime solution à toute nos interrogation, encore fallait-il savoir laquelle posé. Il savait toutefois une chose, dont il pouvait être absolument certain : Vincent ne lui mentirait pas. C'était étrange, surtout lorsqu'on sait que la vie de son aîné est fondé sur des mensonges. Elliot n'avait jamais chercher à savoir, il se doutait, encore et encore, mais ne dit aucun mot là dessus. Ça ne le regardait pas, tout simplement. Cependant, ce petit tour du côté de la mort et des abyss lui à fait réalisé quelque chose : rien ni personne ne devait être négligé au court d'une existence. Négligé, c'était regretté. Le jeune Nightray ne voulait pas, il avait décidé de mourir et d’emporté avec lui tout le malheur qui le suivait, et le voilà ici, parmi les vivant, encore une fois. Alors cette fois, rien ne lui échapperait et les choses semblait directement le conduire vers le point le plus crucial. Il s'en était passée des choses décidément durant son absence.
Pour en revenir au sujet principal, Vincent était un élément clef de cette histoire. Après tout, c'était lui qui manigançait sans cesse dans l'ombre. Elliot l'avait bien comprit ce jour fatidique chez Yura, son frère adoptif était de toute évidence allié au Baskerville et les rumeurs disait qu'il avait tué son père et emmener Leo. Par ailleurs, il confirma l’assassina de son père d'un parfait sang froid, cette confirmation conduit à une autre validation : celle de l'enlèvement de son valet. D'accord très bien, qu'il en soit ainsi, mais bon sang, qu'est ce qui ce cachait derrière tout cela ?! Dans tout les cas, il n'allait pas tarder à le découvrir.

Le blond continua. En effet, il ne souhaitait pas de stupides justifications, ce qu'il voulait c'était la vérité. Pour son père, il pouvait plus ou moins concevoir, de toute évidence son interlocuteur n'avait jamais pu le voir en peinture, mais pour Leo....C'était une toute autre histoire et là, ça l'intéressait vraiment d'avoir la version des faits dudit coupable de l'histoire. Enfin bon, pour l'instant ce sujet là n'était pas encore mis sur le tapis. Chaque chose en son temps, après tout, ils en avaient du temps à tué...non ?

D'ailleurs, en parlant de révélation il semblerait que c'était loin d'être fini. Eh bien, c'était décidément le jour. Puisqu'il en est ainsi, autant que tout le monde sache entièrement le contexte dans le quel il se trouve. Surtout lorsqu'on apprend que le vrai chasseur de tête n'est pas soi, mais son frère. Bien, très bien même. Après un moment de réflexion, le désormais Chain comprit bien vite : deux contact...:Vincent avait passé deux contrat.
Être devenu l'un des monstre de l'abyss c'était plutôt utile pour devenir plus perspicace sur les sujets comme tels. Cependant, il ne savait pas pour quoi il devait être le plus en colère, si c'était parce qu'il avait tué une quantité phénoménal de personne pour X raison ou si c'était parce que l'autre idiot était devenu un contractant illégal. Eh oui, même le grand Elliot Nightray pouvait penser de la sorte.

Suite à ces flamboyante révélation, ce dernier ne pus s’empêcher de saisir son aîné par la veste et de le tirer. Son sang chaud de nature était bouillant. C'était quoi ces âneries, sérieusement, là il en pouvait plus, c'était une accumulation de pures conneries, de foutaises ! Quelle était donc la raison de tout cela ?!
Sous la colère noire le Chain qu'il était glaça le sol du couloir en même temps qu'il saisit ledit traître dont les pieds furent prit dans la glace eux aussi jusqu'au tibia.

«Arrête de raconter n'importe quoi ! » s'énerva Elliot, « Pourquoi ?! La mort de père, je peux comprendre.. MAIS QU'EST CE QUE LEO A AVOIR LA DEDANS, HEIN ?! Qu'est ce qui peut te pousser à passer un contact illégal avec Demios ?! » Là c'en était trop il éclatait littéralement. Il repoussa Vincent en libérant ses pieds de la glace. Il était en colère mais aussi frustré, il venait comme de se prendre une claque en pleine face. Il rit un instant, nerveusement, puis releva la tête, prenant une grande inspiration en passage une main dans ses cheveux. « Je pense que sur mon cas, tu as pu conclure tout seul. Je suis désormais un Chain. Passionnant, non ? J'ai pu apprendre beaucoup de chose en peu de temps, maintenant je compte sur toi pour coopérer. » Il s'arrêta un instant, et une dernière fois avant de reprendre : « Où est Leo, pourquoi l'as tu emmené, et quel est ton rapport avec les Baskervilles ? »

Il arrivait plus ou moins à ce calmer, et après ce qu'il venait de se prendre en pleine figure, Elliot était prêt à tout entendre, aussi douce que pouvait être l'ignorance, il préférait choisir loin de là le chemin le conduisant vers la plus cruelle des vérité, quitte à sombrer de nouveau. Il ne pouvait plus faire semblant de ne rien voir. Il y avait quelque chose de bizarre avec Leo, il l'avait comprit en se souvenant de ce jour dans le gouffre de Sablier, ce jour où il était déjà mort une première fois.

{Voilà énorme retard. Genre....bah....Énorme quoi. Si ça va pas hésite pas. Looove}
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: « Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray] Mar 27 Aoû - 1:00

Après avoir menti pendant tant d'années, le temps des révélations semblait être venu pour Vincent. C'était la soirée de Yura qui avait finalement produit ce déclic en dénonçant son alliance avec les Baskerville. À présent, que ce soit avec Gil ou Elliot, il se sentait plus questionné que s'il était interviewé. Malgré tout, il avait décidé de jouer cartes sur table avec le dernier cité, cependant qu'il ne parvenait pas à se résoudre de répondre aux questions du premier. Les questions concernant Elliot était plus simple à aborder que celles de son frère de sang. En plus de cela, il n'avait pas à le protéger de ce qu'il ignorait, ni de lui épargner ces informations, contrairement à ce qu'il faisait avec Gil. Les deux situations étaient très différentes. Par ailleurs, la colère que son petit frère allait déverser sur lui s'il venait à lui mentir pouvait aussi être une raison  de tout lui dire.

Elly avait beaucoup à encaisser d'un seul coup. Avait-il comprit pour le double contrat que Vince possédait ? Il ne serait pas étonné que ce soit le cas, ce ne serait déjà pas Yamane ni ses ciseaux qui lui permettrait de découper des têtes humaines -quoi qu'il pourrait surement avec les ciseaux, avec du temps, de la patience et un résultat de charcutier. L'hypothèse la plus plausible ne pouvait donc qu'être la bonne, soit qu'il possède un autre Chain. Plus particulièrement, un contrat légale et un autre illégale, sauf qu'au contraire des autres son contrat dit "illégal" ne le tuerait pas. Il n'était pas sûr que cela en aurait valu la peine sinon.

Voilà, il savait bien que l'impulsivité d'Elliot le dépasserait au bout d'un moment. Il n'était déjà pas capable de la contrôler en temps normal, alors dans une situation pareille elle ne pouvait qu'exploser. Pour cette raison, il ne fut pas vraiment surpris lorsque son col fut agrippé par une main voisine ; ce à quoi il ne s'attendait par contre pas était la couche de glace qui envahit soudainement le couloir, emprisonnant par la même occasion ses pieds.
Non seulement le froid saisissant n'avait rien d'agréable, mais en plus il ne pourrait pas se déplacer s'il en avait besoin. Ce pouvoir ne pouvait venir que de son frère. La logique voulait qu'il ne puisse pas être là après sa mort, sauf s'il était revenu en tant que Chain, comme Alice, comme de nombreuses autre personne que l'Abyss aurait emmené avec elle. Son sang chaud et le froid de sa glace était d'une contradiction assez amusante selon le blond -du moins, il en aurait rit s'il n'avait pas été ainsi fait prisonnier à cause de cette alliance antithétique.
Finalement il n'y resta pas longtemps puisque son "agresseur" le libéra en laissant sa colère s'exprimer dans de nouvelles paroles et questions, encore des questions.

« Commence par te calmer un peu, Elliot, et laisse moi parler. Il marqua une pause.  Leo n'est pas en danger, il ne lui arrivera rien tant que je serais à ses côtés. J'imagine que tu ne sais rien à propos de sa nouvelle situation ? »

Avec tout ce qu'il avait entendu, il était dommage que cela n'en faisait pas partit. C'était normal aussi, rare étaient ceux au courant de la nouvelle comme quoi Leo était la réincarnation de Glen Baskerville. Lui-même n'en savait rien avant qu'il le lui annonce.
Quand il le rejoindrait devrait-il lui dire que son meilleur ami était revenu en tant que Chain ou devrait-il garder cela pour lui ?

« Concernant Demios, il n'y a rien de particulier à en dire. J'ai fais ce contrat pour protéger Gil, je sais qu'il était mal vu par la famille à cause de son contrat avec Raven. Je l'ai depuis plus d'un an, il a beau être illégal, il ne me tuera pas. Pourquoi préciser ça ? Il ne savait pas vraiment, mais il préférer que ce soit clair avec Elliot. En particulier parce que l'horloge sur sa poitrine aurait déjà du faire un tour complet. Quant aux Baskerville, c'est principalement une relation d'intérêt. »

À présent il se calmait un peu, cela pourrait éviter à Vince de s'en prendre une. Les questions n'étaient pas terminés non plus, il ne le lâcherait pas au sujet de Leo du moment qu'il n'aurait pas toute les informations que le blond pouvait lui fournir.
Tout de même, Gilbert et Elliot avaient toujours été les deux dernières personnes à vouloir savoir ce qu'il trafiquait pendant toute ces années et maintenant ils étaient les premiers. Les choses pouvaient si vite changer.

(Wesh, je réponds. Et, comme d'ab, si t'a quelque chose à dire, dire-le. N'importe où du moment que c'est à un endroit où je verrais. Et love. ♥)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: « Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray]

Revenir en haut Aller en bas

« Le futur n’est autre que du présent qui se précipite à notre rencontre. » [PV - Vincent Nightray]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: Nordia :: Couloirs&Escaliers-