Partagez|

Painful memories (PV Leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
MessageSujet: Painful memories (PV Leo) Lun 15 Oct - 21:42

Couvert par leur cape noire, le visage caché sous les capuches. Ils étaient tels deux ombres, deux silhouettes se déplaçant vers un endroit précis. En effet, ils venaient au manoir des Nightray chercher quelques affaires. Ce n'était, certes, pas une manœuvre très discrète quand on sait qu'ils étaient tous deux recherchés, mais Vincent n'en était pas inquiet pour autant.

Le bâtiment se trouvait maintenant devant eux. Ce serait, se dit-il, peut-être la dernière fois qu'il le verrait. Après quinze années passées à y vivre, cette pensée aurait pu soulever le cœur de bien des personnes sensibles, mais pas le sien, pas lui.
Il se souvenait encore du jour où il était arrivé. Les Nightray l'y avaient accueillis après sa sortie de l'Abysse. Enfin, "accueilli" n'était pas le bon terme. Le Duc l'avait adopté par simple intérêt personnel. Quant aux autres membres de la famille, ils ne l'avaient, tout simplement, jamais accepté parmi eux.
C'est aussi dans cet endroit que son frère l'avait rejoint, cinq ans après. Et là, où, quelques heures plus tôt, il avait tué le Duc, ainsi que ses gardes.

Ils entrèrent.
Personne. L'entrée était parfaitement vide et silencieuse. Pas un bruit, à part celui de leur pas.
Combien de fois était-il venu ici ? Combien de fois avait-il traversé le couloir se situant en face ?
Il se revoyait, petit, marchant pour la première fois dans ce lieu. Observant autour de lui, cherchant à se repérer dans son nouvel habitat.

Les souvenirs.
Tous ses éléments de notre vie restés enfuis dans notre mémoire. Certains reste toujours présent, d'autres sont flous. Certains réapparaissent sans que l'on ne le souhaite, d'autres nous échappent malgré nos efforts pour les retenir. On se raccroche à certains, on tente d'en oublier d'autres.
Ils peuvent aussi bien apparaître par un son, une odeur ou encore une vision.

Les siens, le blond voudrait les effacer, ou les enterrer bien profondément, aussi bien de sa mémoire que de celles des autres. Plus particulièrement ceux qui concernent la tragédie de Sablier.
Ici, il n'avait pas spécialement de mauvais souvenirs.
Les premières années avaient été difficiles, certes. Ce sont celles où son frère ne se trouvait pas à ses côtés.

Il jeta un coup d’œil à l'adolescent. Enfin, pouvait-il seulement dire que c'est un adolescent ? La majorité étant à 15 ans, il était donc déjà adulte.
Peu importe. Il trouvait amusant de penser qu'il n'avait aucun souvenir avec lui, malgré que cela fasse déjà un an qu'ils habitent au même endroit. En effet, ils n'avaient jamais discuté auparavant. Il faut dire qu'Elliot et lui passaient la plupart de leur temps à Lutwidge et Leo ne semblait pas s'ouvrir beaucoup aux autres.

Ils arrivèrent dans sa chambre. C'était là qu'il avait passé le plus de temps. Des moments qui lui avaient parfois paru interminables, lorsqu'il n'avait rien à faire.
C'était fini maintenant, il n'aurait plus à mettre les pieds dans cette pièce. Avant de prendre ce qu'il était venu chercher, il s'adressa au plus jeune.

- Y a-t-il des affaires, ailleurs dans le manoir que tu voudrais récupérer ?

Autant profiter d'être là pour prendre ce qu'il souhaitait. Plus personne ne viendrait utiliser quelque chose, puisqu'il n'y avait plus d'âmes qui vivent ici. Et peut-être avait-il encore des choses à récupérer dans sa chambre à lui, ou même celle d'Elliot. Dire au revoir à cet endroit et à tout ce qui y a été vécu.

[Voilà, j'espère que ça t'ira ._. sinon tu me dis, j'essayerais de changer o/]


Dernière édition par Vincent Nightray le Mer 1 Mai - 18:27, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Sam 3 Nov - 18:46

La journée était si sombre pourtant le soleil avait été éclatante en ce mois d’automne. Mais pour notre ancien serviteur, toutes les journées étaient maintenant bien sombres. Cela ne faisait que quelques jours que tous ces événements avaient eu lieu et à peine une journée que le noiraud avait demandé à Vincent de lui couper les cheveux pour ainsi faire découvrir ses yeux que Leo trouvait toujours autant honteux. Mais maintenant, l’adolescent savait la signification de ces lumières blanches qu’il voyait de partout. Des fragments de l’abysse qui était aussi perdu dans la couleur améthyste de ses prunelles. Le moment était quand même fort mal choisi pour partie dans ses pensées aussi profondément. Caché sous une cape noire et non celle des Baskervilles, cela n’aurait pas été bien discret, ils arrivèrent devant une demeure abandonnée. Le manoir Nightray.

Levant la tête doucement sans pour autant enlever sa capuche, Leo le regarda avant de baisser quelques secondes la tête comme honteux. Pour lui, l’envie et surtout le droit de revenir en ce lieu ne lui était plus permis. Le jeune garçon avait fait honte à son meilleur ami et jamais il ne pourrait se le pardonner. Mais Vincent devait revenir pour chercher quelques affaires. L’ancien serviteur décida de profiter de l’occasion pour lui aussi en prendre quelques-unes et surtout… Vous verrez bien. Deux objets qui tenaient particulièrement à cœur à notre ami. Vous l’avez deviné ? Non ? Alors, continuez de suivre notre petite aventure à travers notre récit.

Mettant les pieds dans la demeure, rien n’avait changé pour Leo. Regardant de droite à gauche, chaque tableau était encore présent et seul deux vases se trouvaient en miette par terre. Surement des membres de Pandora qui n’avait pas fait attention. C’était l’odeur qui était devenue désagréables ainsi que l’atmosphère. Pour le premier, une senteur de fer arriva aux narines du noiraud. Une odeur de sang qui ne pouvait qu’être désagréable comme si quelqu’un venait fraichement de se faire butter. Était-ce le cas et Vincent ne lui avait rien dit ? D’une voix encore faible, il posa indirectement la question.

« Il y a une odeur de sang. Est-ce que tu sais d’où ça vient ? »

Bon, certes un peu plus direct que ce que Leo avait pensé mais bon. Ses esprits n’étaient toujours pas vraiment rétablit surtout en sachant les épreuves qu’il allait encore endurer. Comme le contrat avec le Jabberwocky que Vincent lui avait annoncé pendant le chemin au Manoir. Sans plus tarder, les deux anciens locataires arrivèrent dans la chambre de Vincent qui se dépêcha d’enfourner ses affaires dans une valise. Regardant autour de lui, Leo n’était jamais vraiment entré dans ce lieu du Manoir car il lui faisait froid dans le dos. Toutes ses poupées éventrées et avec la tête coupée… Non vraiment, Leo n’était pas friand de ce genre d’atmosphère bien trop sombre pour lui. Quand le blond lui posa une question, son interlocuteur hocha rapidement la tête et positivement.

« J’aimerais aussi aller prendre quelques habits et ensuite passer prendre des partitions dans la salle de musique et enfin… Récupérer un objet dans la chambre d’Elliot… »

Le début de son discours était assez sûr de lui mais la fin beaucoup moins. D’ailleurs, le jeune adolescent venait de baisser la tête en prononçant le prénom de son meilleur ami décédé. N’attendant pas la réponse de Vincent, il tourna directement les talons pour s’aventurer dans sa pièce qui ne se trouvait pas trop loin. C’était aussi une manière de prouver que la famille n’avait jamais vraiment accepté Vincent et Gilbert d’avoir mis leurs chambres près de celle des serviteurs. Enfin, bref…

Entrant dans sa chambre, le garçon commença à prendre quelques habits pour les mettre à son tour dans une valise. L’uniforme de Lutwidge arriva rapidement entre ses frêles mains. Devait-il le prendre comme souvenir ? Se mordant la lèvre inférieure, il préféra le poser à côté de la valise pour y réfléchir encore un petit peu.

« Cet habit me rappelle vraiment beaucoup de souvenir… »

Sur le coup, un petit sourire en coin arriva sur son visage. Leo se rappela leur entrée dans cette établissement jusqu’à la rencontre avec Oz qui n’était pas vraiment attendue. Pour dire vrai, cela ne pouvait qu’animer ses anciens jours. Mais des fois, trop de souvenir pouvaient vraiment faire mal. Etant un peu plus long que son compère, il essaya un peu maladroitement de faire une conversation pour que l’ambiance ne soit pas trop froide.

« Il fallut quand même beaucoup d’événement pour que nous nous parlions vraiment… »

C’était vrai que par le passé, l’occasion de discuter avec Vincent n’avait jamais été présente… Et que la première discussion avait été bizarre comme ce dernier voulut lui lécher les pieds… Bon d’accord, Leo n’aurait pas dû le chercher en lui disant de le faire par loyauté… Bref, comment la journée allait-elle donc se terminer… ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Sam 17 Nov - 18:05

Vincent était serein, comme son habitude et même s'il ne l'avait pas été, il aurait fait mine de rien. Par contre, il doutait que ce soit le cas de la jeune réincarnation de Glen. Celui-ci ne semblait pas vraiment à l'aise depuis qu'il avait coupé ses cheveux, permettant ainsi de découvrir ce magnifique reflet violet dont disposent ses yeux. Il se souvenait que lui-même c'était difficilement habitué à exposer son iris rouge à la vue de tous. Mais cette partie de son visage n'était certainement pas sa seule préoccupation, le blond ne doutait pas du fait que la battisse y soit pour quelque chose, elle aussi. Cela ne faisait que quelques jours que la vie d'Elliot s'était éteinte et il s'imaginait très bien ce que Leo devait ressentir en se rendant dans ce lieu contenant tant de ses souvenirs.

Alors qu'ils venaient d'entrer dans le manoir, le jeune brun lui adressa une question à laquelle il ne s'attendait absolument pas. Perdu dans ses pensées, il n'avait même pas remarqué l'odeur qui emplissait les lieux, celle du sang ; à moins que ce soit qu'il était suffisamment habitué à elle pour ne plus y faire attention. S'il savait d'où elle venait ? Il y avait une forte probabilité que ce soit de la chambre où se trouvaient les corps du duc Nightray et de ses subordonnées. Ou plutôt, où s'étaient trouvés, puisque Pandora les avait surement emmené après les y avoir trouvé. Il ne savait comment formuler sa réponse et avait déjà parlé du meurtre à son compère, le jeune Nightray se contenta donc de lui adresser un sourire en disant :

-Cela n'a aucune importance.

Certes, sa phrase ne répondait en aucun cas à ce qui lui avait été demandé, mais il trouvait qu'elle était bien appropriée. La mort de ces quelques idiots n'avait pas d'impact sur leur situation actuelle. Sans que la conversation puisse se prolonger, il était allé chercher ses affaires puis avait demandé si le second avait besoin de quelque chose. Celui-ci lui expliqua à la suite ce qu'il voulait aller chercher dans la maison et se rendit aussitôt dans sa chambre qui n'était pas bien éloignée. Silencieusement, le contractant de Demios l'y suivit.

Tandis que le plus jeune faisait le tri dans les affaires qu'il voulait emporter et qu'il les disposaient dans une valise, Vincent regarda par la fenêtre. Il n'avait que très peu joué dans le jardin qu'il voyait, alors qu'il avait passé tant de temps dans celui des Baskerville, avec son frère, Glen et Jack. L'ainé des deux secoua un peu la tête et reporta son attention sur l'autre quand il l'entendit lui parler.

-En effet. J'imagine que nous n'avions pas vraiment de raison de nous parler auparavant. Il effectua un arrêt avant de reprendre avec son habituel sourire. Cependant, je ne regrette pas que nous nous parlions enfin.

Il est vrai que leur première conversation avait dû être assez perturbante pour Leo, étant donné le coup que Vince s'était pris. Son maitre n'avait pas dû se douter qu'il était capable d'aller jusqu'à lui lécher les pieds s'il lui disait de le faire. Pour lui c'était normal mais aussi amusant et il avait bien apprécié la réaction de Leo, bien qu'elle l'ait surpris. Une légère lueur de malice vint éclairer son visage pendant qu'il repensait à ce soir-là. Il avait beau avoir encore bien des choses à apprendre sur le brun, il commençait à bien cerner son caractère.

Il attendit patiemment que le rangement des affaires soit fini, sachant qu'ils devaient ensuite se rendre dans la salle de musique pour prendre des partitions -il se demanda d'ailleurs si elles lui seraient d'une quelconque utilité dans le futur, ou si c'étaient juste des souvenirs qu'il souhaitait garder. Quelle qu'en soit la raison il ne s'y opposerait pas, c'était bien pour y prendre ce qu'ils voulaient qu'ils étaient venus ici et ils n'étaient pas pressés par le temps.

Tout était calme autour d'eux, seule leur conversation meublait le silence pesant du manoir. Le contraire aurait été étonnant puisque plus personne ne vivait dans ce lieu. Un simple bruit ne venant pas des deux hommes en fuite pouvait signaler la présence d'un membre de Pandora et par conséquent d'un danger...
Ils n'avaient aucune idée de comment pouvait se terminer leur expédition dans cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Ven 23 Nov - 16:08

Ce manoir était vraiment calme. Il l’avait toujours été mais là, c’était un silence de mort qui y régnait. A part la respiration, les pas et les quelques paroles des deux anciens colocataires, il n’y avait aucun autre bruit. Si Leo n’était pas habitué à cette demeure, l’adolescent en aurait surement eu des frissons. Bon, je vous l’accorde qu’il en avait déjà mais pas pour les même raisons. Les souvenirs qui lui revenaient en tête à chaque pièce n’étaient pas spécialement bonnes pour lui. Les remords le rongeaient de plus en plus chaque jour et cela ne faisait malheureusement qu’empirer. Comment ce manège allait-il finir ? Sérieusement, le côté positif n’allait surement pas être de la partie. Surtout s’il devait éliminer Jack… Cette pensée partit très vite de sa tête n’étant pas d’accord d’éliminer Oz. Mais… S’il devait le faire pour ramener Elliot, alors l’adolescent le ferait. Mais revenons au moment présent voulez-vous ?

Leo finit de boucler sa petite valise en écoutant Vincent lui dire que l’odeur du sang était sans importance. Sur le coup, l’adolescent ne put retenir un soupir en le regardant et surtout en comprenant qu’il devait surement y être pour quelque chose. Des membres de Pandora qui n’auraient pas dû être là en train de fouiller le manoir. Voir même peut-être des voleurs suicidaires qui pensaient que maintenant, l’endroit était vide de vie et que les objets de valeur seraient bien plus simples à voler. Finalement, Leo laissa son uniforme simplement mis sur le lit en prenant sa valise dans une main. Vincent était donc content qu’ils puissent discuter maintenant ? Mh, Leo pouvait être du même avis sans vraiment l’être. Il fallut quand même la mort de son meilleur ami pour que cela arrive…

« Je ne dis pas le contraire. Mais c’est bien triste que nous avons attendu ce genre d’événement pour enfin pouvoir nous parler. »

Oui, Leo n’arrivait pas à mettre de vrai mot pour l’événement. L’adolescent préférait rester un peu plus discret et surtout ne pouvait encore l’assumer. Regardant encore une fois Vincent, il lui fit un signe de la main pour le suivre et se diriger en direction de la salle de musique que les Nightray avaient construite pas longtemps après son arrivée. Le serviteur n’avait pas vraiment le droit d’y mettre les pieds normalement mais étant quelqu’un de têtu, il ne laissait pas les frères et la sœur d’Elliot lui dire quoi faire.

Une fois arrivé dans la grande salle, les yeux de notre noiraud se posèrent directement sur le grand piano qui avait déjà une jolie couche de poussière. Ses doigts glissèrent dessus pour en enlever un petit peu et il déposa la valise à ses côtés. Les partitions n’avaient pas changé de place et les derniers morceaux créés étaient encore et toujours bien disposé.

« Ça te dérange si je joue un moment ? »

En fait, il n’attendit même pas la réponse de Vincent comme si le piano était en train de l’attirer et comme si c’était la dernière fois qu’il posait ses mains sur un tel instrument. Se laissant complètement perdre dans ses pensées, Leo commença donc à jouer la mélodie de Lacie. Pourquoi cette musique ? En ce moment, même l’ancien serviteur ne le savait pas. Comme un instinct qui lui disait de jouer un espèce d’ending.

Il passa environ une quinzaine de minute à jouer cette mélodie en répétition comme s’il n’arrivait pas à s’arrêter transporter par la mélodie. Quand Leo s’arrêta enfin, il ne bougea pas. Regarde simplement les touches blanches et noires pleines de poussières. On pouvait y voir les traces de doigt que le noiraud venait de faire. Se secouant légèrement la tête, il prit les morceaux de papier en les regardant une par une.

« Est-ce que tu as déjà joué d’un instrument ? »

Bon, certes c’était une question un peu bizarre mais Leo avait besoin de casser ce gros silence qui ne faisait que le mettre de plus en plus mal à l’aise. Doucement, il glissa donc les partitions dans sa valise en essayant d’en prendre le plus soin possible. Seul lui pouvait savoir à combien de souvenir pouvait être gardé dans ces petits morceaux de papiers.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Dim 9 Déc - 17:50

Le silence était habituel dans le manoir Nightray. Pourtant celui qui emplissait dorénavant le lieu était différent. Un silence pesant, un silence de mort. C'était bien le cas de le dire au vu des derniers événements s'y étant produit. Si Vincent aimait le silence, ce n'était pas le cas de tout le monde. Enfin, était-ce vraiment qu'il l'aimait ? Il l'avait choisi, s'isolant souvent dans sa chambre avec ses peluches et ses ciseaux, des compagnons peu bavards donc.

Leo lui dit qu'il trouvait triste qu'ils aient attendu ce genre d'évènements pour se parler. Le "ce genre" faisait certainement référence à la mort d'Elliot ainsi que la découverte de son hébergement de l'âme de Glen. Il était, en effet, difficile de mettre un nom précis sur ce qu'il s'était passé. "S'était passé" ? Il serait surement plus juste d'employer le présent dans cette phrase. Après tout, il y avait de grandes chance que les deux hommes ne soit pas au bout de leurs peines.
Et dire que leur vie semblait si calme quelques jours plus tôt seulement. Pour le blond, peu importait, que ce soit son quotidien ennuyant ou cette situation, cela ne changeait en rien le but qu'il essayait d'atteindre depuis quinze ans, c'était même nécessaire pour qu'il puisse s'en rapprocher. Et il n'en était plus très loin, il le sentait. La rencontre avec Leo lui avait fait faire un pas de plus en avant. D'ailleurs, en repensant à sa phrase, il se demanda si lui même aurait souhaité lui parler plus tôt, puisque c'était principalement pour effectuer le dit "pas". Sans Glen, son intérêt pour le brun devenait infime, bien qu'il puisse apprécier sa compagnie, tout comme il appréciait celle Elliot.

Le jeune homme lui fit un signe de la main, lui faisant ainsi comprendre qu'il devait le suivre, chose que fit docilement Vince. Ils se dirigèrent vers la salle de musique dans laquelle ils entrèrent de suite. Cela devait bien être la première fois que le contractant de Demios y mettait les pieds. Déjà, parce qu'il n'y était pas vraiment le bienvenue, ensuite, parce qu'il n'avait jamais été passionné par la musique.

Il s'apprêtait à répondre oui lorsque son compère lui demanda s'il pouvait jouer au piano, mais le son des touches sur lesquelles il commençait déjà à appuyer l’interrompirent. Un léger sourire amusé traversa son visage en voyant le garçon tant concentré sur ce qu'il faisait. La musique qu'il jouait emplissait la pièce et semblait étrangement familière aux oreilles du blond, seulement il n'était plus sûr d'où il l'avait entendu. Malgré tout, il ne voyait pas où il avait pu l'entendre hormis à Sablier, il y 100 ans. Et c'était ce qui lui paraissait être le plus probable, surtout s'il l'avait entendu avec Glen et Jack, étant donné que le plus jeune accueillait ce dernier dans sa tête.

- Est-ce toi qui a composé cette musique ?

Il voulait tout de même vérifier sa pensée, par pur curiosité.
La mélodie fut longuement jouée en boucle, une bonne quinzaine de minutes s'étant écoulée depuis le commencement et le moment où Leo cessa de jouer. Il prit ensuite les partitions, une par une et lui demanda s'il avait déjà joué d'un instrument. Surement une nouvelle tentative de rompre le silence.

- Non, jamais. Ce n'est pas quelque chose qui m’intéresse. A vrai dire, je préfère que les autres en joue pour moi.

Pendant ce temps, son interlocuteur avait déposé les papiers dans sa valise, ils allaient donc pouvoir continuer leur passage dans le manoir. Quel serait la prochaine destination ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Sam 29 Déc - 18:50

On dit que la musique pouvait adoucir les âmes et les purifier. Une expression qui était vrai pour notre Baskerville car cet instrument le vidait un peu de sa peine même si les souvenirs revenaient en masse. Il se laissa totalement emporté par ses touches blanches et noires et cette mélodie qu’il connaissait si bien. Quand le silence revint dans la pièce, Leo dut retenir une larme sur sa joue et celle-ci ne vint pas grâce à une remarque que Vincent venait de lâcher. Est-ce que c’était lui qui avait créé cette musique ? Sérieusement, Leo était un peu perdu sur cette demande. Au début, l’ancien Nightray l’avait cru mais quand il entendit le même son sortir de la montre d’Oz, tout avait été bien embrouillé dans sa petite tête. Encore plus quand Elliot répondit que c’était lui le créateur. Était-il en train de devenir fou ? He bien pas du tout quand on lui confirma la présence de Glen dans son esprit. La mélodie devait surement venir de son âme et avoir hériter de cette mémoire sans vraiment le savoir.

« He bien, je dirais que oui et non. Je ne suis sûr de rien maintenant. »

Puis le blond répondit à sa précédente question posée. Il ne s’était jamais intéressé à la musique. Leo se leva en prenant ses partitions et les rangeant dans une petite mallette qu’il prit en main. Il se tourna donc vers Vincent en faisant un petit soupir.

« Tu devrais essayer. Je suis sûr que ça te calmerai un petit peu. Tu en as bien besoin. »

Une fois sa petite phrase finie, Leo fit un mouvement de la main pour lui montrer qu’ils allaient changer de pièce. Maintenant, c’était une destination bien plus lourde pour notre ancien habitant et qui allait surement le faire bien partir dans ses pensées. Vous l’avez devinez ? Le noiraud venait d’entrer dans la chambre d’Elliot. Tout était bien mis en place comme si une personne occupait encore ce lieu. Le lit était bien fait, les habits dans les armoires. Seule une petite couche de poussière récente montrait que personne n’était là finalement. On pouvait penser à un voyage mais il ne fallait pas rêver non plus.

« Je ne vais pas faire long. »

Leo commença à chercher précisément dans la chambre. Il poussa une petite armoire pour y trouver un double fond. L’enlevant doucement, il en sortit un espèce de fourreau où l’épée des Nightray était caché. Pour lui, c’était important de ne pas laisser cet objet se faire voler par un espion ou encore par un membre de Pandora. C’était un souvenir précieux pour Leo en plus de ne pas vraiment savoir que c’était la clef de l’Abysse de cette famille. Regardant quelque instant le lieu comme pour ne pas l’oublier, il se redirigea vers Vincent.

Mais alors que Leo allait prendre la parole, des bruits de pas se firent entendre pas très loin de leur position. Des espions étaient dans la maison ? Voir même pire, des membres de Pandora ou encore le groupe d’Oz ? Le Baskerville n’était pas encore prêt à se battre et encore moins à prendre la vie de quelqu’un. Surtout si le jeune adolescent connaissait la personne qu’il devait tuer. Il posa les yeux vers le blond avant de faire un soupir comme pour cacher son stresse.

« On ne devrait pas rester ici. Nous ne sommes pas seuls et j’ai tout repris ce dont j’avais besoin. »

Mais vous savez quoi ? C’était trop tard. Alors qu’ils étaient dans le corridor, des agents de Pandora s’approchèrent d’eux en reconnaissant bien Vincent. Après tout, il venait de faire un massacre pour reprendre leo non ? Mais ce qui intrigua encore plus notre ami, ce fut cette phrase << c’est vous qui avait assassiné le Duc Nightray ?>> Pardon ? C’était quoi ce bordel là ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Dim 20 Jan - 17:35

Bien des choses devaient être floues dans la tête de Leo, après ce qu'il avait vu, entendu et vécu. La mélodie semblait en faire partie, au vu de sa réponse. Il n'était pas sûr de l'avoir composé, tout comme il ne devait plus être sûr de grand chose. Cela ne surprenait pas vraiment le blond. Ce dont il ne s'attendait pas et qui le perturba un instant fut sa remarque quand il lui dit qu'il n'avait jamais joué d'instrument, affirmant que cela le calmerai un peu. Il était vrai que Vincent avait une manière peu commune de se décontracter. Éventrer et découper des peluches. Au moins, cette activité lui permettait d'évacuer un peu. Peut-être que la musique pourrait en effet le faire se détendre, mais ce n'étais pas vraiment ça préoccupation pour le moment. C'est une chose à laquelle il aurait plutôt du réfléchir avant.

Un mouvement de main lui annonça qu'ils allaient changer de pièce. Il suivit une nouvelle fois son maître jusqu'à leur nouvelle destination : la chambre d'Elliot. C'était un peu bizarre d'y entrer. La pièce était propre, rangée, le lit était même fait ; comme si son occupant l'habitait toujours. Une fine couche de poussière indiquait tout de même que personne ne s'y était rendu depuis quelques jours. L'homme s'adossa à un mur, juste à côté de la porte, en attendant que le plus jeune fasse ce qu'il souhaitait faire. Il n'en aurait pas pour longtemps d'après ce qu'il lui avait dit. Il porta d'ailleurs son attention sur lui après avoir jeté un rapide regard sur le lieu. Elliot ne s'était jamais encombré de nombreux meubles et objets, il n'y en avait donc pas pour longtemps à tout voir. Le brun en avait quand même profité pour dévoiler un double fond dans une armoire, d'où il en sorti l'épée de son ancien camarade. Ce n'était pas idiot comme cachette.

Alors que la réincarnation de Glen revenait vers lui, des bruits se pas se firent entendre, ils étaient proche, c'était tout ce dont ils pouvaient en déduire. Fronçant légèrement les sourcils face à un probable danger que ces sons pouvaient prévoir, Vince se mit en garde, sachant qu'il pourrait avoir à intervenir. Son compagnon conseilla de quitter les lieux, surtout maintenant qu'il avait récupérer tout ce dont il avait besoin. Qui que soit ceux qui ce trouvaient aussi dans le manoir, on peut dire qu'il avait un sacré timing. Et ils ne tardèrent pas à en savoir plus sur ces fameuses personne puisque, à peine arrivé dans le corridor, ils se retrouvèrent face à eux. Il s'agissait d'agents de Pandora. Exactement ce qu'ils auraient voulu éviter.

L'un d'entre eux demanda s'ils étaient responsable de la mort du Duc Nightray, et allez, le contractant de Demios se doutais qu'ils l'auraient su, tôt ou tard. Plus tard et ailleurs aurait été le mieux, mais la chance ne semblait vraiment pas lui sourire. Résultat, la situation intriguait aussi le jeune garçon à ses cotés.

-Je t'expliquerais si tu le souhaite.

Il avouait en même temps être le coupable. De toute évidence, il aurait été inutile de le nier, il était déjà accuser de bien des meurtres alors un de plus ou de moins, cela ne changerais en rien sa situation. Puisque l'on en était à dire "un de plus ou de moins", était-ce la peine de préciser qu'il n'hésiterait pas non plus à tuer les agents si ceux-ci se montraient dangereux pour lui et son compère ? Comme pour montrer cette pensée -ainsi qu'éloigner ses ennemis- il invoqua Demios, qui, il s'en doutait, serait reconnu comme étant la "Reine de Cœur". Appellation totalement fausse mais justifiée.

-Si vous ne voulez pas subir le même sort que vos collègue qui m'ont gênés, vous feriez mieux de nous laisser.

Ses dernières victimes n'avaient pas eu droit à des menaces, il était directement passé à l'action. Cependant, il préférait en épargner l'adolescent. Peut-être ne souhaitait-il pas de bain de sang. Mais, si cela lui était égal, alors il y en aurait un ; idem, si leurs adversaires se faisaient trop dangereux. Rien ne pouvait encore certifier de ce qui allait leur arriver. Que ce soit leur sort à eux, ou celui de nos deux principaux concernés.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Jeu 7 Fév - 16:21

La journée devait se passer normalement et pourtant rien n’allait dans le chemin que Leo avait décidé. Alors qu’il devait simplement reprendre les affaires dont il avait besoin en plus de l’épée d’Elliot, voilà que notre Baskerville se retrouvait dans un bordel pas possible ! Des membres de Pandora les avaient encerclés d’un air vraiment pas sympathique avant de demander si s’était bien eu qui avait tué Bernard Nightray. Le chef de la famille Nightray. Une chose que Leo ne savait pas du tout croyant que l’homme avait pris les jambes à son cou et s’échapper comme le lâche qu’il avait toujours été. En effet, chaque fois qu’il y avait un problème, le Duc ne se montrait pas et envoyait un de ses valets faire mumuse ou encore périr à sa place. Leo n’avait jamais pu voir ce type en peinture à cause du traitement qu’il donnait à ses domestiques ainsi que ses fils adoptif. En parlant de ceux-ci, Vincent venait de lui dire que les explications viendraient quand ils seront en lieu sûr. Effectivement, l’ancien serviteur avait l’envie de connaitre le pourquoi du comment il avait fait ça. Soupirant un grand coup, il se frotta l’arrière de la tête avant de poser son regard améthyste sur Vincent.

« Ne perdons pas de temps. Je n’ai pas spécialement envie de me battre. »

Effectivement, Leo n’était pas le genre de personne a aimé tuer quelqu’un ou encore voir le sang couler sous ses mains. C’était bizarre pour le chef des Baskerville n’est-ce pas ? Après tout, il était encore tout nouveau dans ce rôle et n’avait même pas passé le contrat avec le Jabberwocky. Pour dire vrai, Leo avait la volontiers de garder les mains propre jusqu’à la fin mais savait que sa volonté ne serait pas respectée.

« Si tu veux régler ce problème, je te laisse faire. »

Mais cette phrase ne semblait pas plaire aux membres de Pandora qui se rapprochèrent dangereusement des deux hommes dans leur milieu. On ne pouvait pas passer une journée tranquille sans avoir de problème sérieusement ? Son pistolet n’était même pas sur lors comme Leo venait de se faire prendre de… bah c’est Pandora justement. Ses émotions n’étaient pas encore très stables et notre ami voulait simplement rentrer pour prendre un peu de repos avant que les situations ne dégénèrent complètement. Se mettant en retrait, notre Baskerville s’appuya contre le mur pour ne pas déranger Vincent. Reposant ses yeux sur lui, il détourna le regard comme pour ne pas voir le spectacle qui allait avoir lieu à ses côtés.

« Essaye de ne pas y aller trop fort non plus. »

En gros, ne les tue pas ou ne fait pas gicler du sang partout. Leo n’avait pas spécialement envie d’être recouvert de ce liquide rougeâtre. Il en avait eu assez avec Elliot…
( désolé c'est court T.T)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Lun 1 Avr - 21:54

La situation avait vite changée du tout au tout et ce n'était pas pour plaire au jeune blond. De leur situation calme et mélancolique, ils étaient passés de l'atmosphère lourde et menaçante d'un danger imminent. Vince espérait bien pouvoir faire basculer la situation de façon à ce qu'elle leur soit de nouveau favorable, cependant cela lui demandait un peu d'attention s'il ne voulait pas que la pièce soit transformée en lieu sanglant et peu ragoutant. Son maître avait manifesté sa résistance à affronter ce genre de scène se rapprochant d'un roman d'horreur, mais aussi de ce qu'il avait perçu, quelques jours plus tôt, et qui continuait de le hanter, maintenant encore. Dire que s'ils avaient eut quelques minutes d'avance ils auraient pu partir avant l'arriver des membre de Pandora. Ils avaient été à un fil d'accomplir ce qu'ils souhaitaient sans encombres. Seulement voilà, il était ce qu'il était et ne pouvait, de toute les façon, pas revenir en arrière ; ça c'était quelque chose que Vincent ne savait que trop bien.

-Je vais faire vite. Repose-toi en attendant.

Il n'allait donc déjà pas les tuer, éviter de le faire du moins parce que si ceux-ci l'y forçait il n'aurait pas d'autres choix que de riposter. Cependant, dans la limite du possible, il allait favoriser la solution consistant à les endormir seulement, comme il l'avait fait à un moment de la soirée de Yura. Au moins, cela laisserait le temps à Leo et lui de quitter le manoir en toute tranquillité pendant que les membres de Pandora se trouveraient paisiblement dans les bras de Morphée. D'ici à ce qu'ils se réveillent, les deux fuyards seraient déjà bien loin. Le plus embêtant était qu'il devait entrer en contact avec ses ennemis pour les endormir. Heureusement qu'ils n'étaient pas très nombreux, sinon ce serait plus problématique pour lui.

Le Nightray commença par se rapprocher de l'agent le plus à droite de lui et posa sa main sur son épaule en activant le pouvoir de Yamane. Bien sûr, ses collègues ne comptaient pas rester sans rien faire pendant qu'il l'endormait et il savait qu'il n'avait d'autres choix que d'agir avant qu'ils deviennent dangereux ; il n'aurait pas le temps de tous les endormir aussi facilement. Le blond utilisa alors brièvement Demios. Pas pour trancher des têtes, mais la rampe d'escalier qui se trouvait au-dessus d'eux, espérant ainsi les déstabiliser un instant. Son plan fonctionna mieux encore que ce qu'il avait prévu puisque deux d'entre eux furent à moitié assommés par le choc reçut. Il en profita pour endormir les derniers.

-Il me semble que cela fera l'affaire. Ne perdons tout de même pas de temps, ils peuvent se réveiller d'un moment à l'autre.

Retournant aux côtés du brun, il amorça un geste pour l'inviter à reprendre leur chemin, maintenant. Après tout ce qu'il avait vécu dans ce manoir, il n'était pas malheureux à l'idée de le quitter et de, peut-être, ne plus jamais y remettre les pieds. En tout cas, il était agréable de se dire que tous ces évènements étaient maintenant terminés et qu'ils pouvaient repartir.
Vivement l'air libre.

[Du retard ? Noooon '-' /pan/ Voilà, tu me dira si ça te va =w=]
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Sam 13 Avr - 15:31

Comment cette journée avait-elle pu autant virer au drame et au combat que Leo avait peur de voir sanglant. La scène s’étant déroulée dans le manoir d’Isla Yura était encore bien trop gravée dans sa vie présente pour supporter de voir ce liquide rouge gicler de tous les côtés. Du même côté, notre chef n’était pas bête et savait que Vincent ne se retenait que très rarement quand il s’agissait d’être au combat. Du moins, Leo s’était préparé pensant que la solution la plus radicale était la meilleure pour le moment. Pas que l’organisation de Pandora possède trop d’information sur les deux compères. D’un coup, le Baskerville espéra ne pas avoir laissé trop d’indice sur sa vie passée dans le manoir pour éviter d’amener encore plus de problème qu’il ne l’avait déjà. Leo espéra tout de même que Vincent avait entendu sa demande.

Les événements se passèrent très rapidement par la suite. Le blond semblait avoir respecté sa demande de ne pas y aller trop fort et se contenta d’en assommer et d’endormir le reste. Est-ce qu’avec ce moyen les membres de Pandora ne se rappelleraient presque pas de leur présence ? Une pesée que l’ancien serviteur de la demeure voulait du plus profond de son cœur. Oui, bien que le noiraud soit devenu un Baskerville, il ne restait pas moins le jeune Leo qui n’était pas fan de la violence et qui voulait avant tout aider son meilleur ami. Un devoir qui venait de s’effacer et que maintenant, faisait son possible pour que l’Abysse et la Volonté coopérer et le voir revenir. Vous pensez peut-être que c’était un soutien bizarre non ? He bien, c’était le seul qui faisait encore tenir debout Leo. Alors, nous n’allons pas rester des années à le faire changer d’avis. S’approchant un peu des gardes pour être certain qu’ils n’allaient pas les suivre, le Baskerville tourna la tête vers son coéquipier avant de faire un signe positif de cette dernière.

« Tu as raison. Partons. Nous n’avons plus rien à faire ici. »

He bien oui, les deux hommes avaient finis de fouiller les salles ainsi que de prendre les affaires que Leo venait d’aller chercher. Celles-ci n’avaient heureusement rien subit niveau dommage et se fut un soulagement pour notre Leo. Voyant le geste de Vincent, le Baskerville ne perdit pas une seconde pour le suivre et rapidement voir la porte d’entrée du Manoir Nightray. Heureusement, aucun garde ne semblait surveiller cet endroit ce qui voulait dire que les batailles étaient enfin terminées pour aujourd’hui !

Une fois que le jeune adolescent était dehors, il ne se retint pas pour prendre une grande bouffée d’air frais et se vider un peu du stresse que cet endroit était en train de lui procurer sans qu’il ne le remarque pour autant. Avançant un peu dans la grande cours, Leo se retint de se retourner pour y jeter un dernier coup d’œil. Se disant que cela ne serait pas bon pour son moral, notre noiraud se retint jusqu’à l’entrée du portail qui n’était toujours pas en train de rouiller. Le fermant derrière eux, il tourna au coin de la bâtisse là où une calèche discrète était en train de les attendre. La chance était avec eux pour que Pandora n’y ait pas fait attention avant d’entrer. Se tournant une dernière fois vers son compagnon de route, il reprit la parole.

« Il est temps de rentrer maintenant. »

Oui, pour le moment Leo ne désirait qu’une seule chose. Rentrer dans le repaire et prendre un peu de repos avant que les choses graves ne commencent. Une fois dans la calèche, Leo se perdit littéralement dans ses pensées en voyant le paysage défiler devant ses yeux. Pas qu’il n’aimait pas parler avec Vincent, juste que l’adolescent avait besoin de repos avant que la tempête n’explose… Une tempête qui se promettait bien violente.

( Voilà tu me dis si ça te va ! je pense que tu peux conclure le RP du coup? Comme le truc de base est fini? éwè )
Revenir en haut Aller en bas
Invité
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo) Mer 1 Mai - 18:26

Eh bien, ils pourront dire que ça avait était une drôle de journée que celle qu'ils avaient passé. Alors qu'elle devait à la base être calme et leur passage au manoir aurait du être plus court qu'il ne l'avait été au final. Sûr que le lieu ne risquait pas de leur manquer. Pourtant, après toutes les années que Vincent y avait passé et tout ce qu'il avait pu y vivre. Il avait quand même de bons souvenirs avec Gil, même si ce n'était pas comme à Sablier, même s'il avait déjà ses idées suicidaires. Voilà où il en était maintenant : de mèches avec les Baskerville et auprès de leur nouveau maître ; traitre à Pandora et s'en prenant à ses membres. Il ne regrettait rien, c'était l'important. Surtout, ce serait idiot de regretter après tout ce qu'il avait fait et mis en œuvre, après tant d'années consacrées à ses actions futures et présentes. Alors ce dernier passage au manoir Nightray n'était qu'une étape parmi tant d'autres et maintenant qu'il s'était débarrassé des gêneurs et qu'ils avaient les affaires qu'ils leur fallait, ils pouvaient conclure cette étape. C'est ce que Leo lui confirma en disant qu'ils n'avaient maintenant plus rien à faire ici.

Ils n'avaient ensuite pas perdu de temps pour quitter la pièce et rejoindre la porte d'entrée qui, par chance, n'était pas gardé. Au pire, cela n'aurait été qu'une ou deux personnes à terre en plus, mais c'était tout de même un avantage qu'il ne reste plus personne, surtout pour son maître en n'avait certainement pas envie d'avoir de nouveau affaire à des combats pour aujourd'hui, il en aurait suffisamment par la suite. Enfin la porte ouverte et les voilà à l'air libre, sans la moindre égratignure ; c'était bon d'être dehors après ces derniers évènements. Le blond se tourna rapidement pour regarder son ancienne demeure quelques secondes. Non, elle ne lui manquerait pas. Il lui tourna donc le dos et rejoignit le brun jusqu'au portail qu'ils ferment après être sortit de la propriété, ils se dirigèrent ensuite jusqu'à retrouver la calèche qui les avait discrètement attendu. Les agents de Pandora n'avait pas du la remarquer, on pouvait dire qu'ils avaient eu de la chance dans leur malchance finalement. Comme disait le plus jeune, il était temps de rentrer.

-Ne perdons donc pas de temps, c'était bien embêtant ce qu'il s'est produit sur la fin, soupira légèrement le contractant de Demios.

C'était finit au moins. Il entra à son tour dans la calèche et celle-ci pu partir pour les emmener en direction du terrier où ils pourraient se reposer. Difficile de donner une idée exacte de ce qu'il pouvait penser de la journée, elle avait été à la fois utile et épuisante. Bah, pas la peine de se prendre la tête là-dessus, l'important était qu'elle était passé. Bien pire risquait de se produire par la suite, c'était principalement à ses évènements qu'ils devaient se préparer, bien que cela fasse déjà bien des années que le Nightray s'y préparait déjà, lui. Il ne s'était tout de même pas douté de l'ampleur que tout cela avait pris au fil des années, mais ce qui était fait était fait et ce qui serait à faire serait fait aussi.

Vince regarda pour la dernière fois le manoir qui se traçait encore au loin. C'était une ancienne prison à laquelle il disait adieu. Du moins, il pensait lui dire adieu.

[C'est assez court, mais voilà. Rp fini ♥]
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Painful memories (PV Leo)

Revenir en haut Aller en bas

Painful memories (PV Leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pandora Hearts Times ::  :: Nordia :: Chambres-